Simplifier les faire-part !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Sam 2 Fév 2008 - 5:09

Cela fait longtemps que je constate une inflation de temps et de conflits liés aux faire-parts. Pour deux raisons sans doute, les possibilités nouvelles d'originalité, et aussi sans doute une aspiration personnelle généralisée à la créativité. Quand j'étais jeune, les faire-parts, que ce soit de naissance et de décès, ou encore les factures ou les invitations étaient standards; cela prenait dix minutes et ne vexait personne. Bien sûr, avec les familles recomposées et à nature de liens multiple, cela ne simplifie pas les choses. Mais a-t-on vraiment gagné de vouloir faire original, spontané, "vrai", profond et ressenti? Que n'ai-je pas eu comme témoignages de souffrances aggravées par tentative plus ou moins maladroite de faire "original" dans par exemple la manière de dire ses condoléances!
Je pense qu'on pourrait plancher sur des faire-parts standards, qui pourraient peut-être même, qui sait, devenir un signe de reconnaissance et un signe de militantisme actif pour "la vie simple", "la simplicité volontaire".
On pourrait aussi au passage s'interroger sur la signification sociale de ces faire-parts. Par exemple, j'ai connu en 50 ans une évolution considérable des faire-parts de naissance: quand j'étais jeune, c'étaient les parents qui présentaient à la communauté un nouveau membre, qui était secondairement "institué", "reçu" par la communauté comme "membre" à travers une cérémonie qu'on appelait "baptême", et qui ne se fait quasi plus, le plus souvent sous forme de parodie, chez les étudiants.
Qu'en pensez-vous?
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Sam 2 Fév 2008 - 8:03

Oups! au secours: non seulement cette proposition n'est pas tombée au bon endroit et en plus "faire-part" est invariable! Y-a-t-il un pompier au bout de la ligne? Merci de veiller à toutes les réparations nécessaires si vous donnez suite à ma proposition, et excusez-moi!
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Admin le Sam 2 Fév 2008 - 15:56

Pas de souci Aspiral ! Corrections faites ! Very Happy
(sinon, rien à voir, mais j'aime beaucoup la citation d'Einstein sur ton blog)
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Dim 3 Fév 2008 - 20:19

Merci, Cassandre!
On pourrait demander à chacun s'il a chez lui des anciens faire-part, pour voir ce qui s'y trouvait. On pourrait les scanner!
Il n'est pas nécessaire de travailler tous les types de faire-part en même temps.
A la foule des lecteurs de 'juger"!
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par helxine le Lun 4 Fév 2008 - 10:00

le mot faire-part n'existe pas dans ma vie, et je crois que c'est immanquablement synonyme de (ma) simplicité volontaire...
faut-il vraiment découper 250 morceaux de papiers et dépenser 50 centimes pièce l'envoi pour annoncer quelquechose que tout le monde sait ? ou bien est-ce pour participer au concours d'horreurs que les gens étalent pieusement sur le buffet du salon ?
je suis perplexe... scratch
avatar
helxine

Age : 42
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 27/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Raffa le Lun 4 Fév 2008 - 10:30

helxine a écrit:ou bien est-ce pour participer au concours d'horreurs que les gens étalent pieusement sur le buffet du salon ?

PT de rire PT de rire PT de rire

tu m'as bien fait rire, je suis assez d'accord

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par calispera le Lun 4 Fév 2008 - 13:02

J'ai reçu il y a peu un faire-part de décès par email, qui était également repris sur un site internet.
J'ai été étonnée de la démarche, mais je la trouve vachement plus efficace que par courrier. C'est aussi moins de dépense. Et c'est moins d'urgence, moins de gaspillage.

Sur le site internet, j'ai pu lire que plus de 300 personnes avaient visité le site (le faire-part). Alors j'imagine, si les proches du défunt avaient dû se taper l'envoi matériel de faire-part en papier, et le recopiage de toutes ces adresses. Je n'ose même pas y penser.

Pour ma part le faire-part n'est pas inutile, surtout en cas de décès. Mais de là à en définir les termes, j'estime que c'est à chacun de faire comme il l'entend, en son âme et conscience, comme on dit Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Lun 4 Fév 2008 - 19:16

Bonsoir à tous,

je crois que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Je veux parler du fond et non de la forme des faire part. Qu'on accepte l'évolution des moyens technologiques, c'est une bonne chose, et qu'on en profite pour aller plus vite au but et que pas la même occasion on limite l'effet de serre, cela me convient, bien que ça me gêne qu'on mette fin à une relation affective par un sms (texto). C'est du contenu que je voudrais qu'on parle.
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par calispera le Lun 4 Fév 2008 - 20:40

Je ne comprends pas bien ton but. Est-ce que tu voudrais recréer un code du savoir-vivre, et entamer cela via des règles pour écrire des faire-parts? J'avoue être un peu perdue.
Pour moi le contenu des faire-parts ne fait aucun problème, et j'en vois tellement peu passer que finalement ça ne me concerne pratiquement pas. De plus, si les faire-parts posent réellement problème pour toi, peut-être qu'en partant d'un ou plusieurs cas concrets, on pourrait mieux comprendre ce dont quoi tu veux construire l'échange.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par iris le Lun 4 Fév 2008 - 21:41

J'avoue que je ne comprends pas non plus tellement l'enjeudes faire-part. Et aussi, que l'idée d'une "standardisation" de la forme à donner à un message, quel qu'il soit, me fait froid dans le dos : la pensée unique et la non-esthétisation promue au rang de dogme, ça me rappelle furieusement les extrémismes de gauche comme de droite et là, un seul réflexe : NO PASARAN !

J'en profite pour dire que c'est un autre truc qui m'a maintenue loin des réseaux de SV, décroissance et autres pendant un certain temps : je ne supporte pas les effets de clan (l'esprit de coterie). Bien que je croie à la communauté entre les hommes, j'ai tendance à penser, comme Brassens, qu'"à plus de 4 on est une bande de cons" - en tout cas si l'on prétend imposer son point de vue comme vérité absolue.

Pour moi qui suis une grande idéaliste pessimiste (si je peux dire), la vérité n'existe qu'en soi-même, et encore, en tant que recherche perpétuelle. Le doute me paraît plus sain que l'affirmation, même s'il empêche parfois d'avancer, je le reconnais.

(j'espère ne pas être trop hors sujet)
avatar
iris

Localisation : Avignon (FR)
Date d'inscription : 22/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Espérance le Lun 4 Fév 2008 - 23:11

Depuis qu’elle est mariée (43 ans), ma mère garde précieusement les faire-part de naissance, mariage, décès dans une vieille boîte. Les rares fois où j’ai ouvert cette boîte, j’ai été bouleversée de voir ces souvenirs d’événements qui ont marqué, jalonné, accompagné son histoire et celle de sa famille.
Le faire-part en lui-même, la manière de le rédiger et son envoi ne sont pas anodins. Ils marquent un passage (naissance, communion, fiançailles, mariage, décès), ils donnent du poids et de la valeur aux événements, ils témoignent de la manière de vivre d’une époque donnée. On voit aujourd’hui, avec les faire-part de naissance, que ce n’est plus tellement l’événement de la naissance qui est souligné mais la manière originale de l’annoncer : ce sont souvent les frères et sœurs qui annoncent la naissance quand ce n’est pas le bébé lui-même qui annonce sa propre naissance ! Et on se plaint des enfants-rois : ça commence déjà avec le faire-part de naissance.
Je pense que la réflexion sur les faire-part est très intéressante car elle permet de réfléchir sur les valeurs de la vie en société, sur la manière de vivre en société, sur la relation que les parents ont avec leurs enfants, sur le sens et la valeur que l’on donne aux événements et à la vie.

Espérance

Age : 50
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Mar 5 Fév 2008 - 3:17

Voilà donc un débat qui commence bien! Merci à tous d'y participer, même s'il y a quelques ratés de départ. Nous parlons ici de simplification de la vie. Beaucoup pensent que ce n'est possible que par soustraction et on constate en effet dans la société une certain nombre de gens qui s'isolent. Cela permet d'éviter les conflits, mais, bien protégé derrière ses défenses, on oublie qu'il faut mettre des portes à son château fort, sinon on risque de mourir de faim. On a besoin de pouvoir vivre en amitié avec ses contemporains et pas toujours devoir peser ses mots et ses actes de peur d'un conflit, d'ailleurs de plus en plus imprévisible. Pour ceux qui ont décidé de rester malgré tout dans la vie du groupe, de plus en plus complexe, il y a une fatigue grandissante d'avoir à régler un nombre croissant de conflits liés aux interprétations. On a beaucoup déliré sur la liberté; elle semble être devenue sacro-sainte. Oui, je pense que si nous nous (re)mettions d'accord sur des règles de savoir vivre, il y aurait pour tout le monde beaucoup moins de conflits à encaisser et gérer. C'est comme pour le code de la route, il limite la liberté du premier degré et permet à chacun la liberté d'arriver à bon port. C'est sûr, Espérance, qu'entre-temps, il va falloir se mettre d'accord sur ce qu'est une communauté humaine et sa finalité! Ce que je prône, Iris et Calispéra, ce sont des petits sacrifices volontaires de simplification, pour de grands bénéfices secondaires, gagner du temps et de la paix intérieure! Est-ce plus clair?
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par iris le Mar 5 Fév 2008 - 13:12

Ce que je prône, Iris et Calispéra, ce sont des petits sacrifices volontaires de simplification, pour de grands bénéfices secondaires, gagner du temps et de la paix intérieure! Est-ce plus clair?

Aspiral, en lisant ces mots je repense à Einstein et à quelques autres grands esprits scientifiques qui, au bout de leur quête scientifique, se sont retrouvés confrontés à l'idée de Dieu ou en tout cas au spirituel ; comme si l'aboutissement ultime de la pensée dite (à tort, à mon avis) cartésienne résidait dans son exact opposé (cela rejoint la loi des transformations dans la pensée chinoise).

Pour avoir fait beaucoup de "forme" en intervenant dans les métiers de la communication (visuelle), pour avoir un peu étudié l'histoire de l'art, l'architecture, lévolution des arts et des techniques, il me semble qu'un constat analogue peut être fait dans divers domaines : less is more ("Moins, c'est plus"). C'est-à-dire que si une vraie démareche, une vraie réflexion sur le sens des choses (et des supports de communication, dont les faire-part font partie) préside à leur création, il me semble qu'à un moment, immanquablement, on fait le choix de la simplification.

Pour moi cette démarche individuelle est essentielle. Qu'elle rejoigne après une intention collective de personnes ayant les mêmes vues, pourquoi pas. Cela semblera peut-être individualiste comme point de vue, pourtant il est motivé par un grand respect de l'humain, de sa liberté et de sa délicatesse.
avatar
iris

Localisation : Avignon (FR)
Date d'inscription : 22/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par calispera le Mar 5 Fév 2008 - 22:32

Iris,

iris a écrit:J'avoue que je ne comprends pas non plus tellement l'enjeudes faire-part. Et aussi, que l'idée d'une "standardisation" de la forme à donner à un message, quel qu'il soit, me fait froid dans le dos : la pensée unique et la non-esthétisation promue au rang de dogme, ça me rappelle furieusement les extrémismes de gauche comme de droite et là, un seul réflexe : NO PASARAN !

J'en profite pour dire que c'est un autre truc qui m'a maintenue loin des réseaux de SV, décroissance et autres pendant un certain temps : je ne supporte pas les effets de clan (l'esprit de coterie). Bien que je croie à la communauté entre les hommes, j'ai tendance à penser, comme Brassens, qu'"à plus de 4 on est une bande de cons" - en tout cas si l'on prétend imposer son point de vue comme vérité absolue.

Je me sens assez sur la même longueur d'onde que toi. Comme tu l'avais dit sur ton propre échange, nous avons pas mal de points communs, avec cependant des points de différence.

En ce qui concerne les groupes et la sv, j'avoue ne pas en avoir peur, dans le sens que pour moi, la sv reste une direction sur laquelle chacun chemine à sa manière. C'est d'ailleurs ça qui fait la richesse des échanges sur ce forum, les témoignages, les différences d'opinions, etc.

Et il y a justement de gros risques que quand quelqu'un tente de dicter des règles, il-elle reçoive pas mal de réponses négatives.

Cela dit, j'ai espoir que les choses évoluent dans la société, avec l'ouverture des consciences pour amener les gens à être capables de vivre et/ou travailler en groupes, sans être embrigadés pour autant dans des lois de clan. Plus la qualité du respect augmente, plus la bienveillance est présente, plus l'écoute est importante; et moins les règles de dynamique de groupe seront nécessaires. C'est mon espoir en tout cas.

Aspiral,
Aspiral a écrit:....Nous parlons ici de simplification de la vie.

Ah, ben justement, pour moi c'est une erreur de direction (ça yest, j'édicte règles et dogmes! Wink ) que de voir de la simplification dans la sv.

Pour moi, la sv n'est ni affaire de simplisme, ni de simplification. C'est plutôt affaire d'aller à l'essentiel dans le respect de tout.

On a besoin de pouvoir vivre en amitié avec ses contemporains et pas toujours devoir peser ses mots et ses actes de peur d'un conflit,......

Pour moi l'évolution va vers l'idée de peser de plus en plus nos mots pour pouvoir vivre en amitié et éviter les conflits inutiles. Cela n'exige pas de règles générales, mais le désir de bien faire en conscience (en cherchant aussi à tout prix à être compris), chacun évoluant à son rythme, avec essais – erreurs et cie. Avec l'habitude on finit par connaître par coeur le poids de certains mots, et la réflexion dans la majorité des situations devient inutile, tout en gardant l'utilisation de mots pesés.

Oui, je pense que si nous nous (re)mettions d'accord sur des règles de savoir vivre, il y aurait pour tout le monde beaucoup moins de conflits à encaisser et gérer.

Le code de savoir-vivre existe déjà, pourquoi désire-tu en créer un nouveau?

Pour ma part il ne m'a jamais aidée à éviter les conflits, juste à être hypocrite quand je m'y conformais, ce que je ne désire pas. Par contre, la recherche d'authenticité, ainsi que de respect m'aide beaucoup plus.

Ce que je prône, Iris et Calispéra, ce sont des petits sacrifices volontaires de simplification, pour de grands bénéfices secondaires, gagner du temps et de la paix intérieure! Est-ce plus clair?

Je pense que je vais m'aligner sur l'avis de Iris. Je ne vais jamais accepter volontairement de créer des règles, ni de les suivre ensuite. En tout cas pas quand je ne le juge pas absolument indispensable. Et dans le cas présent, j'avoue ne pas très bien en voir l'utilité.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Aspiral le Mer 6 Fév 2008 - 6:32

Bon, OK! Je m'incline. Mais attention au complexe de Colomb! Ce n'est pas parce que on ne voit pas (encore, à mon avis) la nécessité de (re)créer des règles que c'est inutile. Pensons au code de la route. On verra.
Comme de toutes façons, cette proposition ne semble pas attirer les foules, on pourrait la faire glisser ver un autre titre: "simplifier l'art de faire part". Et demander aux lecteurs des témoignages et peut-être des voies de solution par rapport à l'expérience, qui doit devenir commune, de malentendus et de conflits à l'occasion d'annonces à faire. Et voir où cela nous conduit. Matériellement, il faudrait peut-être commencer une autre rubrique, mais je préfère attendre encore un peu avant de ma lancer, peut-être!
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par calispera le Jeu 7 Fév 2008 - 10:26

Bonjour Aspiral,

Je viens de lire ton message sur nouvel échange « faire-part », alors que je m'apprêtais à poster une réponse au précédent sur « comment simplifier les faire-parts ». Le ton est fort différent, le contenu aussi, et la réponse qui suit n'est donc plus adaptée. Mais je tiens tout de même à la donner, et à ensuite répondre au message sur l'autre échange.
Remarque : je ne trouve pas vraiment approprié de créer deux échanges qui sont presque libéllés pareil, alors que le premier n'a même pas encore vraiment démarré, surtout qu'apparemment les contenus des deux n'ont presque plus rien à voir l'un avec l'autre.

Bon, OK! Je m'incline. Mais attention au complexe de Colomb! Ce n'est pas parce que on ne voit pas (encore, à mon avis) la nécessité de (re)créer des règles que c'est inutile. Pensons au code de la route. On verra.
Comme de toutes façons, cette proposition ne semble pas attirer les foules, on pourrait la faire glisser ver un autre titre: "simplifier l'art de faire part". Et demander aux lecteurs des témoignages et peut-être des voies de solution par rapport à l'expérience, qui doit devenir commune, de malentendus et de conflits à l'occasion d'annonces à faire. Et voir où cela nous conduit. Matériellement, il faudrait peut-être commencer une autre rubrique, mais je préfère attendre encore un peu avant de ma lancer, peut-être!

Je pense que le mieux c'est de faire au fur et à mesure. Ici c'est l'échange "simplifier les faire-part". Rien ne dit que quelqu'un d'autre ne voudra pas venir en parler. D'autres échanges peuvent être créés sur d'autres sujets.

L'idée que "tu t'inclines" m'étonne un peu. Il ne s'agit pas ici d'un combat, d'une joute d'arguments. Personne ne perd, personne ne gagne. Personne n'a raison, personne n'a tort. Chacun a ses vérités, et nous venons parler chacun de quelques unes des nôtres en les comparant à celles des autres, ce qui permet de toutes les faire évoluer.

Ce qui m'étonne encore, c'est que tu veuilles demander que des lecteurs viennent témoigner. Un témoignage ne se fait tout de même pas sur commande. Il faut être motivé pour le faire, et être en confiance. Alors pourquoi ne pas trouver la question, ou le témoignage, ou la réflexion, la citation, qui pourraît stimuler d'autres personnes à venir témoigner. On ne témoigne que quand on se sent interpellé par un sujet. Il faut donc trouver quelque chose qui va interpeller, non?
Cela dit, pourquoi chercher le témoignage des autres. Ne vaut-il pas mieux apporter un sujet qui nous pose question, devant lequel on se trouve en difficulté, afin de voir quel est le point de vue des autres?

J'ai l'impression que tu cherches à entamer des sujets un peu comme s'il fallait trouver un sujet de dissertation ou de rédaction, et obéïr à un ordre de rédiger.

Les sujets sont créés en fonction des circonstances,des besoins, de nos désirs, envies etc. Ils viennent spontanément, et pas selon des "règles" Wink

Je ne suis pas en train de dire que tu te trompes, ou que tu dois faire autrement. Mais juste j'ai l'impression qu'en introduisant les choses de la sorte, tu auras soit des réactions de refus, soit plutôt une absence de réactions. Et si je me trompe, je ne m'inquiète pas, quelqu'un viendra bien me le dire Wink

Bon, la réponse à l'autre message se trouve sur l'autre échange. Dommage de dédoubler ainsi les échanges.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Emma le Mer 1 Juil 2009 - 0:08

Pour ce qui est du faire-part, je réponds ici, vu que l'autre sujet semble porter plutôt sur la communication scratch
Nous sommes dans une société ou tout est standardisé - ou de plus en plus. Je parle ici en fonction de mon ressenti, hein, je peux me planter.
Tout est standardisé, donc, "grâce", notamment, aux comportements pré-fabriqués par la pub. Je renvoie au sujet dans le bar sur la pub pour ceux que ça titille.
Dans cet univers uniforme, les rares éléments sur lesquels on peut se lâcher, ce sont de petites choses comme les faire-parts.
Je prends l'exemple que je connais : mon mariage prochain. Désolée si j'ai l'air d'une monomaniaque... Ça va passer, promis.
La rédaction des faire-parts a été épique pour une raison simple : ménager les susceptibilités et les désirs de chacun, et donc faire un gros effort de communication, justement. Apprendre à écouter et à construire un dialogue. Un sacré challenge.
Nous voulions quelque chose qui nous ressemble, tout en restant assez classique pour ne pas être trop choquant pour nos aïeux. On ne change jamais rien en étant radical. C'est en bougeant cailloux par cailloux que la montagne peut se déplacer.
Malgré tout, le résultat est très satisfaisant. Certes, ce n'est qu'un bout de papier et la plupart d'entre vous trouveront ça "encombrant", du moins bien plus qu'un souvenir. N'empêche que ce bout de papier est un support auquel s'attacher quand la mémoire est défaillante. Sa petite originalité fait que l'on ne se dit pas "c'est lequel déjà ? celui écrit en bleu ou celui écrit en noir ?" comme c'est le cas pour des faire-parts standards.

Les fp, c'est aussi un moyen de renouer le contact. Et j'avoue que cet aspect-là me fait bien plaisir.

Pour ce qui est de simplifier les faire-parts, il y a un site qui fait des magnets, avec une photo les noms des mariés et la date, par exemple. Pour le coup, on peut difficilement faire plus simple, et ça m'amuserait beaucoup d'en recevoir un comme ça, même si ce n'est pas des plus pratiques pour faire passer des infos telles que le lieu de la cérémonie et de la soirée. Après, si c'est uniquement l'aspect pratique qui t'intéresse, Aspiral, un mail peut faire l'affaire mais sans doute pas le même effet.

Le virtuel peine à matérialiser les choses.
Enfin, il me semble.
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Alyrian le Dim 19 Juil 2009 - 16:45

J'avoue pour ma part avoir du mal avec les faire-part.
(heu et je ne sais pas où est la deuxième conversation donc je ne sais pas si je suis redondante).

Bon ceux que je connais le plus c'est pour les décès. Ben franchement, quand quelqu'un meurt, les gens proches ont pas besoin d'un mot pour savoir où sera l'enterrement (c'est le genre de moment où on reste en contact), quand aux autres, ils sont pas proches... A la limite pour deux ou trois amis du défunt que personne ne connait vraiment, envoyer une joli carte, mais je ne voit pas pourquoi envoyer 300 cartes à quiconque pourrait avoir rencontré le défunt un jour.
Et puis pour les condoléances, je préfère les actes aux formules : quand je suis suffisament proche des gens qui souffrent, je les prend dans mes bras, je prête une oreille attentive à leur chagrin et voilà. Je déteste qu'on m'envoie un mot ou qu'on dise une phrase de circonstance, c'est social mais ça n'a pas de valeur profonde.

De même lors de la naissance de mon enfant, je sais que les gens pour qui ça comptent seront au courant parce que je garde le contact avec eux.

Pour le mariage, qui en général réunit beaucoup de gens, je crois que je passerais par mail, pour envoyer l'adresse d'un site où tout ce qu'il faut savoir est expliqué. Dans le cas des grands mariages, évidement, mais je ne sais pas si dans mon cas, la simplicité ne consisterais pas à faire un mariage simple, sans trop de gens. Le meilleur mariage que j'ai fait, on était 5 : les mariés, leur petite fille, moi et l'autre témoin. Très sympa ! Sinon, c'est vrai que chaque fois qu'un membre de la famille se marie, en général je sait avant de recevoir le faire-part où c'est et si je suis invitée...

Vraiment, le faire-part me semble être quelque chose dont on peut se passer. Ceci dit niveau vie sociale, je fais des choix qui sont peu conventionnels... Ce qui compte c'est que je sois heureuse, sans rendre les autres malheureux. Je me moque ensuite de mon "image".
avatar
Alyrian

Age : 31
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par -Françoise- le Dim 19 Juil 2009 - 20:20

Comme souvent, nous avons eu les trois cas.

Le mariage : C'est le faire-part qui me semble être le plus discutable. Je trouve beaucoup plus sympa une visite faite par les futurs mariés aux personnes qu'ils désirent voir à leur fête de mariage. Où un coup de fil aux personnes si elles sont loin. Ce qui compte finalement, c'est l'échange, une attention particulière à chaque invité. C'est par exemple s'assurer que chaque invité aura un moyen de transport, un logement pour la nuit, une possibilité de trouver de quoi se restaurer le midi avant la cérémonie, ou tout simplement faire connaissance avec le ou la futur. Ce genre de petites choses quoi.
Bon, nous, on était jeunes à l’époque, on n’a pas discuté, on a fait comme tout le monde. Si c’était maintenant, je n’accepterais plus.

La naissance. Je suis un peu d'accord avec toi Alyrian. Sauf que c'est sans compter sur la joie des grands-parents à envoyer le faire-part à tous leurs amis cheers :loveit: Very Happy . Surtout les grands-mères dans notre cas Wink . Nous, on avait fait simplissime et classique. C'est 3 fois le même, à trois ans d’intervalle, écrit rose foncé pour les filles et marine pour notre fils. Sur le mode « Prénom est arrivé le..... adresse, pour la grande joie de premier, puis second » et c'est tout. Mais c'est clair qu'on a envoyé des faire-part à des gens que l'on ne connaissait pas et qu'on n'a jamais revu ensuite. Néanmoins, si c’était à refaire, je referais pareil.

Le décès. On a eu le cas en fin d'année dernière. On en a discuté, puis on a décidé de ne pas envoyer de faire-part. On a seulement mis un avis dans la presse locale. Je ne regrette pas, car tous les gens qui comptaient pour le défunt étaient présents aux funérailles. Je n'ai eu qu'un "problème" avec une personne qui a envoyé ses vœux 2009 parce qu'elle n'était pas au courant. Je lui ai renvoyé ses vœux en expliquant ce qui s'était passé, et je suis certaine qu'elle a préféré ça à un faire-part anonyme.

Une dernière question. C’est peut-être un détail, mais pas tant que ça, à la réflexion : Vous en faites quoi, vous, des faire-part que vous recevez ? scratch Et des vôtres ? scratch
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Vitanie le Dim 19 Juil 2009 - 22:51

Le mariage : C'est le faire-part qui me semble être le plus discutable. Je trouve beaucoup plus sympa une visite faite par les futurs mariés aux personnes qu'ils désirent voir à leur fête de mariage. Où un coup de fil aux personnes si elles sont loin. Ce qui compte finalement, c'est l'échange, une attention particulière à chaque invité. C'est par exemple s'assurer que chaque invité aura un moyen de transport, un logement pour la nuit, une possibilité de trouver de quoi se restaurer le midi avant la cérémonie, ou tout simplement faire connaissance avec le ou la futur. Ce genre de petites choses quoi.

C'est exactement ce que je pense Smile une visite, un coup de fil il n'y a rien de mieux Smile.
Pour ce qui est de la naissance en revanche, on ne compte (au risque de paraître idiots) ... rien faire du tout. Pour des raisons bien spéciales et j'assumerai les critiques de la famille et des amis Wink sans soucis. Pourquoi pas de faire parts ?
Les personnes proches de nous le verront bien d'eux même que la famille va s'agrandir. C'est un bonheur que j'attends depuis bien trop longtemps pour pouvoir le crier sur tous les toits. Je n'ai pas envie de visites en tous genre que ce soit à la maternité comme à la maison ... Je n'aime pas ce côté "bête curieuse"; chercher à qui il ressemble le plus ou le moins, le voir porter de personne en personne ... Bon, c'est vrai que je ne suis pas encore dans ce cas de figure mais je ne pense pas changer d'avis d'ici là. Smile

Pour le troisième cas de figure, je pense qu'en effet ce que tu as fais Françoise était la meilleure des choses à faire.

Pour répondre à ta question, pour ma part, je ne les garde pas car en général ils me font plus rire qu'autre chose (sauf décès bien entendu Neutral ). Les notres ? J'en fait pas comme ça je suis tranquille. Et toi ?
avatar
Vitanie

Localisation : Calais (France du Nord)
Date d'inscription : 10/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Digitale le Dim 19 Juil 2009 - 23:25

Les quelques faire parts que j'ai reçus me servent à prendre note de l'information et à l'écrire ailleurs... par exemple dans le carnet d'adresses.

Pour les naissances : je me pose la question de "la grande joie" des frères et soeurs... Pour mon petit frère (nous étions 8 frères et soeurs, le faire-part indiquait :
xxx, ttt, sss, vvv, zzz, yyy et aaa ont la grande joie de vous annoncer la naissance de bbb... Et ben... moi ce que j'en sais c'est que le nouveau-né, dans ma tête de petite fille, c'était un de plus qui me piquait ma mère... Et c'est une réaction normale d'enfant, je l'ai vue chez différents neveux et nièces : même à deux, l'aîné a "les boules" de voir arriver ce petit nouveau... Alors écrire "xxx a la joie de vous annoncer la naissance de zzz"... je pense que la formule n'est pas tout à fait adaptée à la situation Smile Et pourtant c'est bien la formule que l'on voit partout, dès qu'il y a un 2ème enfant... En plus, finalement je me dis que seul l'aîné a eu droit (sur le faire-part) à la joie "de ses parents"... Mais dès le 2ème (et au moins dans ma famille), les parents ne mettent plus leur joie : c'est l'aîné qui dit sa joie de la naissance du 2ème... Enfin bon... C'est une réflexion qui m'est venue avec le temps...
avatar
Digitale

Localisation : PACA
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par -Françoise- le Lun 20 Juil 2009 - 1:12

Vitanie, bien sûr qu’il était hors de question que quiquonque porte, voire même touche mon enfant à la mat. Et même après d’ailleurs, pendant plusieurs semaines. Mais les miens sont nés très loin de la famille :il n’y avait aucun risque. Je n’ai pas eu de visite à la mat. C’est nous qui avons décidé de faire le voyage pour leur présenter le nouveau-né après quelques semaines.

Digitale. Ben dis-donc, ça devait faire des sacrés faire-part pour écrire tous les prénoms. Laughing Par ailleurs, je n’ai pas vu les choses de la même manière que toi : J’avais, et j’ai toujours l’impression que les aînés sont plutôt fiers d’être mentionnés sur le faire-part. C’est un événement où il me paraît indélicat de les exclure. Pour des raisons identiques, lorsque je fais un cadeau de naissance, je glisse toujours une bricole pour chaque membre de la fratrie.

Ce que je fais des faire-part ? J’ai gardé un exemplaire des miens. Je me demande pourquoi, car je ne sais même plus où ! Les autres, je les jette Embarassed une fois le « problème » réglé.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par eLeN le Lun 20 Juil 2009 - 9:47

Je n'ai jamais de faire-part de toute ma vie et j'en reçois très peu, que je balance, dans mon inconscience... (d'ailleurs, je ne comprenais même pas le sens de cette discussion Embarassed )
Quand mon fils est né, j'ai composé un petit poème rigolo à la maternité (les nuits étaient longues Cool ) en jouant avec les lettres de son prénom et mon mari l'a envoyé par mail aux gens qui comptaient pour nous (pas une foule)...
Mais c'est vrai que n'étant pas française d'origine, je ne connaissais pas les usages. -remarquez que maintenant, à force, je les connais, mais ça ne change pas grande chose Razz -
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Simplifier les faire-part !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum