"Comme tout le monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Comme tout le monde"

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 14:30

Bonjour,

Je ne savais pas trop comment intituler ce sujet...

En fait, je me rends compte en vous lisant que je suis bien novice sur plein de choses en ce qui concerne la simplicité volontaire et tous les thèmes qui en découlent. Pas moins intéressée je ne pense pas, mais moins informée et moins engagée (pour l'instant ?). Alors que dans mon entourage je me fais l'impression d'être déjà très en marge affraid

Par exemple, quand une copine me dit que "faut pas exagérer, maintenant faudrait considérer le nouveau-né comme une personne à part entière", que d'autres me regardent avec des yeux ronds comme des billes lorsque je leur explique que je ne lave et change de tenue complète à moi et mes enfants que 2 fois par semaine pour ne pas en arriver comme eux à faire 2 lessives par jour (chose dont ils se plaignent bien évidemment), quand des amis me racontent qu'ils ne pourraient pas vivre ailleurs qu'en ville, loin des magasins car ils y sont, je cite, "tout le temps fourrés" ou tous ceux pour qui le film de la une du dimanche soir est un rendez-vous incontournable dont la légitimité ne se discute même pas... et sans parler de tous ceux encore pour qui la moindre allusion à un quelconque souci écologique est considérée avec mépris et cynisme (le tri sélectif ça ne sert à rien, pas plus que d'acheter bio !) No

Je suis peut-être sensible, mais il y a des tas de petites choses comme cela qui moi me choquent mais qui semblent tellement "naturelles" à la grande majorité des gens que je côtoie. Je ne veux pas non plus m'isoler d'eux car ils ont d'autres qualités que j'apprécie, et je refuse d'en arriver à les traiter de haut ou les éviter, voire les ignorer, simplement parce qu'ils pensent différemment. Aborder le sujet avec eux nous fait souvent aussitôt glisser dans le registre extrémiste ou baba cool...

Enfin bref, je suis un peu désespérée en pensant à tout ça là, je sais bien que je vais pas changer les gens autour de moi, mais bon quand même ça fait mal au coeur... je me sens vraiment toute seule avec mes idées parfois ! scratch Laughing

Je suppose que vous avez des connaissances ou amis qui ne voient pas les choses de la même façon que vous, comment digérez-vous ces différences quand ce sont sur des sujets qui vous touchent plus ?

Merci à vous :loveit:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par epsilon le Mar 5 Fév 2008 - 15:00

très frustrant en effet de ne pas pouvoir partager nos idées ... mais c'est normal le système en face de nous est très fort. Je pense que le mieux est d'essayer quand meme de se faire plaisir en devoilant petit à petit ses idées à ses amis en ayant la patience de regarder à moyen termes les effets que pourront avoir plus tard ces conversations chez ces amis.
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 15:33

Oui c'est vrai que le système en face est puissant... c'est sans doute pour cela qu'il est plus tentant de faire "comme tout le monde" que d'essayer d'y résister Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par calispera le Mar 5 Fév 2008 - 20:33

Ben, petit à petit, j'apprends à ne plus trop parler des thèmes de surconsommation, gaspillage, écologie, etc. avec les gens qui ne sont pas a priori intéressés. De temps à autre, je lance une idée qui va dans ce sens, si l'interlocuteur montre son intérêt, sa curiosité, alors je témoigne, mais je tente de ne pas me laisser emporter dans de l'argumentation, et surtout pas dans des conseils.

Le témoignage interpelle, l'argument ennuie, et le conseil irrite au plus haut point.

Mais c'est pas tous les jours facile de rester dans le bon registre. Cela dit, le nombre de gens intéressés par les sujets alternatifs grandit de jour en jour.

Je pense qu'il faut vraiment choisir de nouer ses relations de manière partielle selon les personnages qui nous entourent. Avec les uns on parle des sujets qui nous passionnent, avec les autres on vit les loisirs, avec d'autres encore on partage de l'affection, avec d'autres encore on agit. Il n'est pas toujours possible de rassembler tous les aspects idéaux d'une relation chez les mêmes personnes.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Eeunded le Mar 5 Fév 2008 - 22:01

C'est en effectivement très difficile parfois de se faire comprendre, surtout lorsque les remarques viennent de sa propre famille.
Néanmoins, il faut essayer de relativiser et ne pas aller dans des débats qui n'aboutiront à rien, ou comme tu le dis Calispera, dans des argumentaires ou conseils.
J'essaie maintenant de faire paraître le coté positif de ma démarche en présentant simplement la façon dont je vis, sans argumenter ou sans essayer de me justifier (comme j'ai pu le faire par le passé... sans que la personne en face de moi me pose de questions...).
avatar
Eeunded

Age : 36
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/10/2007

http://eeunded.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par calispera le Mar 5 Fév 2008 - 22:43

Ben oui, ça rend heureux. C'est ça l'argument le plus efficace : voir la lumière s'allumer dans nos yeux quand on en parle, tellement ça nous anime, nous passionne et nous rend heureux.

En fait, avant quand je parlais de ces thèmes, j'en parlais comme d'une cause à défendre : donc une lutte, un combat etc.
A présent, plus souvent (pas toujours) j'en parle comme quelque chose qui fait partie de ma vie, et qui l'améliore beaucoup. Je rayonne quand je parle de la sorte, et les gens ne s'y trompent pas, alors ça commence à les interpeller, voire les intéresser.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par epsilon le Mar 5 Fév 2008 - 22:47

"C'est en effectivement très difficile parfois de se faire comprendre, surtout lorsque les remarques viennent de sa propre famille."

Le problème n'est il pas qu'il est trop facile et trop injuste de faire passer les autres pour des donneurs de leçons ? (un peu compliquée ma phrase ); en tout cas c'est vrai que passer pour un donneur de leçon est très désagréable quand on est convaincu de quelque chose, qu'on se sent de bonne foi, et qu'on réalise qu'on est completement incompris ... surtout quand ce sont des gens que l'on estime! PT de rire
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Jeu 7 Fév 2008 - 17:47

Je suppose que vous avez des connaissances ou amis qui ne voient pas les choses de la même façon que vous, comment digérez-vous ces différences quand ce sont sur des sujets qui vous touchent plus ?

Me pose la même question... Je ne sais toujours pas comment faire (surtout quand je connais pas beaucoup la personne). Ou plutôt je sais mais je n'arrive pas à l'appliquer. J'avoue que je n'aime pas utiliser le terme "simplicité volontaire" parce que ça fait (je trouve) penser tout de suite à un "groupe" et du coup les gens s'identifient pas, ne se reconnaissent pas (alors qu'il est possible qu'ils fassent déjà certains gestes). Euh je crois que je m'exprime trèès mal mais je sais pas comment le dire.. oui bon vous voyez bien je m'emmêle très vite les pinceaux Embarassed . Ca veut dire tellement de choses et c'est si simple que je ne sais pas comment présenter ça, par où commencer. Parce que la SV est un sujet qui me touche, j'ai toujours l'impression de me justifier dès que je vois qu'un regard se remplit d'incrédulité ou pire.. de raillerie, et là je perds le fil, je rougis et je n'ai plus envie de parler. Bref, je "digère" pas bien!

S'il s'agit de mes amis, c'est moins problématique parce que, même si nous sommes différents, on se respecte énormément et comme les plus proches me connaissent depuis un ptit moment maintenant, ils ont un peu suivi mon évolution. Que les gens soient proches ou moins proches, si le sujet s'invite, leur réaction dépendra de leur vécu, leur personnalité,.. et donc c'est toujours un peu l'inconnu.
Sinon ben j'ai décidé d'offrir le livret Raffa à quelques amis (après ma "belle-mère" et ma soeur) et ça marche pas mal ça Smile

d'autres me regardent avec des yeux ronds comme des billes lorsque je leur explique que je ne lave et change de tenue complète à moi et mes enfants que 2 fois par semaine pour ne pas en arriver comme eux à faire 2 lessives par jour (chose dont ils se plaignent bien évidemment)

ouah.. Je me change quand c'est nécessaire, c'est tout.. je ne vois pas ce qu'il y a de choquant confused
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2008 - 20:30

"Parce que ça me rend heureuse" je crois que je vais garder ça en tête, tout simplement, quand je serai à nouveau confrontée à ce genre de situation, pour ne pas être tentée de me justifier, chose qui ne sert pas à grand chose.

Oui Aurore, moi non plus je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. Mais des personnes qui, par exemple, changent systématiquement de pyjama et de tenue complète à leur bébé et leurs enfants tous les jours, sans regarder avant si ça a été sali, juste par principe, j'en connais, et pas qu'un peu... Du coup ils n'en reviennent pas qu'on puisse porter le même pantalon toute une semaine !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par calispera le Jeu 7 Fév 2008 - 22:19

Bonjour Aurore,

J'avoue que je n'aime pas utiliser le terme "simplicité volontaire"

Je ne l'aime pas trop non plus. L'expression en elle-même fait à la fois prétentieux et décalé. L'expression américaine est tout de même plus simple : simple living.

Ce que je fais de plus en plus souvent, face à des gens qui ne me connaissent pas, ou ne connaissent pas mon côté simplicité volontaire; c'est de dire : « je ne sais pas si vous avez entendu parler de la simplicité volontaire ....». La réponse va directement m'indiquer comment se situe la personne face à cela. Si elle ne connaît pas, je précise de suite que l'expression est mal choisie, et je dis en gros de quoi il s'agit, en grossissant le trait, mais sans le carricaturer, et en montrant la partie avantageuse apparente (pas les avantages secondaires, ou plus cachés même s'ils peuvent être plus importants).

Ca passe ou ça passe pas, mais je tente de varier dans ce registre et chaque fois adapter un peu mieux.

Et c'est vrai que je ne le présente pas trop comme un mouvement. Sinon c'est vite interprété comme du militantisme, ou une secte ou des choses auxquelles, en effet, les gens ne peuvent pas adhérer.
Le fait de montrer que ça part en premier de bon sens, et qu'il n'y a justement pas de dogmes derrière, juste une logique qu'on suit de plus en plus loin, rassure. Car les gens comprennent la logique en question, elle est tout de même séduisante, même s'ils ne l'appliquent pas encore.

Euh je crois que je m'exprime trèès mal mais je sais pas comment le dire.. oui bon vous voyez bien je m'emmêle très vite les pinceaux . Ca veut dire tellement de choses et c'est si simple que je ne sais pas comment présenter ça, par où commencer.

Je pense bien comprendre ce que tu veux dire. Il m'arrive encore parfois de me trouver dans cette situation : surtout quand on parle à plusieurs personnes à la fois. Il y a toujours quelqu'un qui va vouloir directement remettre ce qu'on dit en question, question de se faire valoir, ou de montrer qu'il sait mieux, etc.
Je me rends compte que plus je m'exerce à le faire, mieux ça passe. Il vaut donc mieux s'exercer à parler de ça avec des gens qu'on ne reverra pas (commerçants de passage etc.). Et le faire comme un exercice : se donner le droit à l'erreur. Si on le fait avec des gens de passage, c'est bien moins grave. Quand on le fait comme un exercice, on est moins coincé par un enjeu, il s'agit plus d'un jeu. Avec l'entourage direct, mieux vaut y aller molo. Plus on insiste, plus on risque de les irriter.

En tout cas, le meilleur signe pour savoir si on peut continuer à en parler, ou s'il vaut mieux laisser tomber le sujet, c'est la réaction : soit la personne pose des questions : allons-y. Soit, elle ne réagit pas vraiment, ou change de sujet : n'insistons pas. Soit elle commence à contrer : surtout ne pas entrer dans son jeu, et tenter soi-même d'aller sur un autre sujet, sinon on risque en effet de s'empêtrer ou de se faire passer pour l'enquiquineur, le décalé, le débile, etc.
C'est en tout cas comme ça que je réagis.

j'ai toujours l'impression de me justifier dès que je vois qu'un regard se remplit d'incrédulité ou pire.. de raillerie, et là je perds le fil, je rougis et je n'ai plus envie de parler. Bref, je "digère" pas bien!

En fait, les gens sentent immédiatement dans quel registre on est, avant même qu'on ait commencé à parler (les mimiques, la force de la voix, la direction et la force du regard, et plein de choses du genre). S'ils voient que le sujet nous importe au plus haut point, et qu'ils ont envie de jouer (c'est inconscient), ils savent déjà qu'ils peuvent nous tourner en bourrique n'importe comment. Quand on aborde un sujet avec les émotions à vif, en fait on s'offre à toutes les réactions moqueuses, négatives etc. Tout le monde n'entre pas dans ce registre, mais pas mal de gens. C'est justement le registre du système : des émissions à grande écoute, provocatrice etc. C'est le registre de la pub, des débats politiques.
Dans ces registres là, il ne faut pas montrer qu'on a raison, il faut montrer que les autres sont ridicules.
La sv n'a pas besoin de s'offrir au ridicule, ni de prétendre qu'elle a raison, elle est justement dans un autre registre.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Mona le Jeu 7 Fév 2008 - 23:15

Oui, pas facile de parler de la Sv : je ressens bien les choses de la même façon...
- se réclamer de la Simplicité Volontaire, ça fait groupe ("sectaire" ???), mouvement organisé, militant... etc, un truc dans lequel personnellement je ne me reconnaitrais pas du tout. Je n'utilise jamais l'expression !
- faire la leçon, donner des conseils... complètement inutile, voire contreproductif avec des gens qui ne sont pas demandeurs a priori.
Finalement, j'en parle très, très peu, et jamais d'une façon générale, globale.
Pour sensibiliser mon entourage je préfère moi-même interroger, questionner. La démarche de la SV est pleine de bon sens, bon sens depuis lequel on peut interroger les comportements des gens (avec bienveillance !). Cette démarche m'est plus familière parce que je n'ai jamais été du genre à "tenir le crachoir" et à diriger les conversations. Elle a surtout le mérite à mon avis d'éviter les conflits d'opposition qui se créent facilement (presque automatiquement, par jeu, comme l'expliquait Calispera) lorsqu'on est tout feu tout flamme à défendre une opinion très arrêtée. L'attitude de questionnement détourne notre interlocuteur d'un face à face qui devient si facilement confrontation / opposition.Son attention est alors centrée sur lui-même, et là, il y a une vraie chance d'évoluer, de changer (si minime et indiscernable ce changement soit-il).
Mais il faut vraiment jouer le jeu. Ce questionnement doit être sincère, ce n'est pas une manipulation. Il faut être soi-même totalement dans l'écoute. Bon, je ne sais pas si je suis très claire, mais personnellement c'est comme ça que j'ai tendance à "parler de la SV" aux autres.

Amitiés à tous
Mona

Mona

Age : 46
Localisation : France - Franche-Comté
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Jeu 7 Fév 2008 - 23:30

Argh! nooon! Je viens de perdre tout ce que j'avais écrit! (bon c'est pas aussi long que toi Calispera Wink mais bon..)

Bon, en résumé je te remerciais de ta réponse, tes mots m'aident bien, surtout :

Dans ces registres là, il ne faut pas montrer qu'on a raison, il faut montrer que les autres sont ridicules.

je disais aussi que j'ai pris le mauvais pli d'intégrer ce que je lis sur la toile (ou ailleurs) et de le recracher sans vraiment y avoir réfléchi moi-même.. Je m'emballe tout de suite, je me dis "ouah mais c'est super ce qui est écrit là!" et je l'ingère tout cru sans le digérer. Du coup c'est forcément plus difficile de discourir sur un sujet qu'on n'a pas fait "sien" et que finalement on est pas si sûr de ce qu'on dit. Bon maintenant que je m'en suis rendue compte, j'y remédie ptit à ptit mais dur dur quand on a de mauvaises habitudes Rolling Eyes

Merci encore...
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Eeunded le Dim 10 Fév 2008 - 10:12

Aurore a écrit:
je disais aussi que j'ai pris le mauvais pli d'intégrer ce que je lis sur la toile (ou ailleurs) et de le recracher sans vraiment y avoir réfléchi moi-même.. Je m'emballe tout de suite, je me dis "ouah mais c'est super ce qui est écrit là!" et je l'ingère tout cru sans le digérer.

C'est un mauvais pli que j'ai pris au début aussi. Mais je pense qu'il s'agit là d'un réflexe que nous donne le mode de vie actuel, lié à la publicité et aux médias. Nos cerveaux sont endormis. Nous acceptons tout ce qui viens, sans pour autant réfléchir au bien fondé que ce qu'on nous propose.

Pour moi, la démarche de "simplicité volontaire" est non seulement synonyme de désencombrement, de simplification de sa vie, mais aussi d'ouverture d'esprit, de meilleure compréhension du monde qui nous entoure et d'esprit critique. C'est cette capacité de critique, de réflexion que nous perdons avec les médias... "Je suis en train de ré-apprendre à regarder, lire, contempler, comprendre le monde".

En comprenant mieux ce qui nous entoure, mais surtout, en comprenant mieux qui nous sommes et à quoi nous aspirons, nous pouvons être plus sûre de nous et finalement ne pas paraître ridicule ou mal à l'aise face à autrui.

Finalement, nous ne sommes pas comme tout le monde... et fort heureusement !
Wink
avatar
Eeunded

Age : 36
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/10/2007

http://eeunded.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Dim 10 Fév 2008 - 13:06

Bonjour à vous !

Oui nous sommes tous différents , et avons les memes possibilitées !

Pour ceux qui ne savent pas encore qui ils sont ,il suffit de jeuner un matin

et de se rendre dans un endroit , ou l'homme n'a pas encore laisser trop de

trace , s'asseoir et respirer à plein poumon en regardant vers le soleil qui se

lève , paumes vers le ciel ! faire le vide !

ne penser qu'a ce que l'on voit ressent et entend ! La Vie !

en suite il deviendra instinctif d'agir , au présent pour le présent !

et de prelever ce dont nous avons besoin !

ne plus etre comme tous le monde , qui se leve le matin en faisant

chaque fois un copier coller de la veille ! du voisin ou des parents !

pour que chaque jour qui se lève , vous apporte la force d'etre serein

sensible et harmonieux avec votre pensée !

Bonne journée à vous tous et toutes !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Dim 10 Fév 2008 - 13:55

Merci Dagda pour ce beau message ! J'essaie de le mettre plus ou moins en pratique ( pas de "un copier coller de la veille ! du voisin ou des parents !" par exemple) mais fichtre, que les vieilles habitudes sont tenaces... aurais-tu des petites astuces supplémentaires ?

Comme Aurore et Eeunded, je m'imprègne encore très facilement de tout ce qui m'entoure, d'où ma difficulté affirmer mes convictions et à digérer celles des autres, même si j'accepte qu'elles soient différentes des miennes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Dim 10 Fév 2008 - 14:26

Mais je pense qu'il s'agit là d'un réflexe que nous donne le mode de vie actuel, lié à la publicité et aux médias. Nos cerveaux sont endormis. Nous acceptons tout ce qui viens, sans pour autant réfléchir au bien fondé que ce qu'on nous propose.

Vi je l'avais mis dans mon message à l'origine mais j'ai pas pris le temps de le réécrire. C'est aussi pour ça que si j'aborde le sujet de la SV, dés fois je m'arrête de moi même parce que j'ai l'impression de faire de la pub! Rolling Eyes

Pour le moment j'ai noté certaines références que vous avez donné et je vais lire, je pense que ça m'aidera.
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par calispera le Dim 10 Fév 2008 - 14:55

Eeunded a écrit:
Aurore a écrit:
je disais aussi que j'ai pris le mauvais pli d'intégrer ce que je lis sur la toile (ou ailleurs) et de le recracher sans vraiment y avoir réfléchi moi-même.. Je m'emballe tout de suite, je me dis "ouah mais c'est super ce qui est écrit là!" et je l'ingère tout cru sans le digérer.

C'est un mauvais pli que j'ai pris au début aussi. Mais je pense qu'il s'agit là d'un réflexe que nous donne le mode de vie actuel, lié à la publicité et aux médias. Nos cerveaux sont endormis. Nous acceptons tout ce qui viens, sans pour autant réfléchir au bien fondé que ce qu'on nous propose.

Pour moi, la démarche de "simplicité volontaire" est non seulement synonyme de désencombrement, de simplification de sa vie, mais aussi d'ouverture d'esprit, de meilleure compréhension du monde qui nous entoure et d'esprit critique. C'est cette capacité de critique, de réflexion que nous perdons avec les médias... "Je suis en train de ré-apprendre à regarder, lire, contempler, comprendre le monde".

En comprenant mieux ce qui nous entoure, mais surtout, en comprenant mieux qui nous sommes et à quoi nous aspirons, nous pouvons être plus sûre de nous et finalement ne pas paraître ridicule ou mal à l'aise face à autrui.

Oulala, Eeunded,

Tu pouvais pas mieux dire. Je partage 3000% ton avis!!! Smile

Ah non, 2900% seulement....Wink : le mot simplification me paraît de plus en plus étranger à la simplicité volontaire, même si cette dernière simplifie certaines choses, dans l'ensemble, elle pousse bien plus à se poser des questions, et donc à un peu se compliquer la vie, avant de la rendre plus simple.
"Simplifier" et "faire des économies" sont un peu pour moi comme des "faux amis" de la simplicité volontaire.
Disons que chercher à être simple, et vivre simplement, ok, mais chercher à être simpliste et simplifier, non merci.

Je voudrais aussi ajouter, par rapport au commentaire d'origine de Aurore sur le fait d'intégrer ce qu'on lit, que toute information extérieure, tout conseil, toute théorie, vaut la peine d'être intégrée, uniquement si cela fait écho en nous.

Je pourrais renvoyer au message que Mathias a mis sur l'échange :
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/le-bar-f7/comprendre-un-comportement-d-opposition-t382-45.htm
quand il parle de résonnance.
Adopter ce qui vient de l'extérieur et que nous ne ressentons pas déjà au fond de nous, nous fait du tort. C'est bien cela qui se passe quand les mass médias nous endorment ou hypnotisent. On finit par penser à travers eux, sans plus être capable de réellement penser par nous-mêmes. Il se peut qu'on se dise « wouaw, c'est génial », car cela flatte notre raisonnement, cela épouse notre logique, mais cela ne fait pas forcément écho à un vécu.

Mémoriser de l'info extérieure n'est donc pas mauvais en soi, mais l'adopter telle quelle c'est un peu se renier.

Pour ma part je me rends compte que certains livres que j'ai lu il y a 5-10 ans voire plus, et qui ne m'ont pas réellement parlé à l'époque, me touche maintenant réellement. Je suis dès lors contente de les avoir lus, car ils m'éclairent sur quelque chose que je vis maintenant. Et donc, la mémoire de ce que j'avais lu me sert. Par contre, si j'avais fait mienne la théorie du livre il y a 10 ans, il y a des chances que même maintenant, elle ne puisse pas m'éclairer sur mon vécu, car elle resterait extérieure à moi, et m'empêcherait d'interpréter ma propre expérience par moi-même.

En acceptant les valeurs qui nous sont extérieures, sans les passer par le filtre de nos propres valeurs et expériences, nous vivons par procuration. La télé en est le meilleur exemple.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par jackihi le Dim 10 Fév 2008 - 16:07

Merci Dagda tu as bien raison. Pour le moment dans mes gestes je fais bien souvent un copier-coller de mes jours précédents...De tant à autres une petite excursion dans la nature: ça me fais l'effet d'un rêve: je suis plus trop habituée, ça m'enivre...Dans ma tête par contre ça déménage (hi parfois un peu de trop héhé mais ça fais du bien)... Pour ce qui est du coin de Nature pas encore trop touché par l'homme: ici y a pas...Alors à défaut, je m'assois dans mon jardin urbain et je me concentre sur ce qui s'y passe. C'est fou l'activité des oiseaux!!! Et puis le chien du voisin qui aboit plus fort que le bruit de l'autoroute là plus loin. C'est de la joie...Si j'ai l'occasion je parle aux voisins, j'essaie de leur parler de ces choses qui nous concerne (les tites coccinelles, les abeilles, les légumes...) et puis s'il y a un blanc et qu'il me considére omme une "ouf" ils n'ont pas entièrement tord et c'est drôle, finalement, non?

En ce qui me concerne lire, j'essaie d'éviter de le faire de trop car cela ne fais qu'accentuer ma confusion. J'ai l'impression que lorsque l'on se soigne l'esprit vaut mieux faire la diète de ce point de vue là (tout comme vaut mieux pas encombrer le corps de nourritures quand on soigne une maladie physique)
avatar
jackihi

Age : 45
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Dim 10 Fév 2008 - 16:14

Attention, je vais raconter ma vie..! Embarassed C'est très personnel et j'ai hésité à laisser mon msg tel quel mais c'est utile (?)pour comprendre je pense.. et te répondre Calispera.

Ca faisait longtemps que je rongeais mon frein quand j'habitais chez mon père parce que je ne pouvais pas vivre comme je l'entendais, mais je ne savais pas pour autant comment je voulais vivre, juste je ne me retrouvais pas. Ensuite j'ai vécu chez mon homme, j'ai connu le blog de Raffa en cherchant des trucs à faire avec du vinaigre, et là j'ai su que c'est "ça" que je cherchais. Cependant, n'étant pas vraiment chez moi, je n'osais pas mettre en pratique mes découvertes. Puis mon homme et moi avons déménagé et je me suis sentie chez moi ; et là, avanlanche de petits changements que j'attendais depuis longtemps. Mon homme n'a rien compris.. Faut dire que j'ai pas été très diplomate au début... Rolling Eyes par exemple ça me paraissait tellement logique de faire nos produits ménagers! Je ne comprenais absolument pas qu'il ne soit pas d'accord!! Puis le végétarisme.. depuis toute petite ça me tentait, mais c'était INCONCEVABLE chez mon père. Je voulais me préparer à le devenir, apprendre à cuisiner, les bases de la nutrition... Mais il s'est trouvé que pendant 1 ou 2 semaines je n'ai pas mangé de viande et je me suis dit que c'était bête d'en remanger alors que je voulais devenir végé, même si ce n'était pas censé être à ce moment là. (Du coup je mange toujours du poisson de temps en temps paske les repas équilibrés et moi... hum) No

Tout ça pour dire que les changements pour moi ne se sont pas vraiment faits progressivement mais par à-coups. Je n'ai pas beaucoup de sources d'info à part les forums et le blog de Raffa. Je tatonne, je sais pas trop où aller, quoi lire. Tout ce que j'ai "ingéré" a fait écho en moi mais virtuellement si je puis dire, car je n'ai pas assez d'expérience pour que cela fasse écho par rapport à du vécu. Juste je sens que ça me correspond. Je n'ai pas pour autant l'impression de me renier parce que j'évolue et que tout cela n'est que temporaire. Je ne suis qu'au commencement du chemin et j'en ai accumulé des choses à "digérer"! Mais je les digèrerai. C'est "moi" pour l'instant.

Quand j'avance trop vite et que je vois que je largue mon homme et mes proches, je ralentis. Ils sont mon ancre.. et ça m'aide à "digérer" d'une certaine manière finalement. Ils m'aident à réfléchir en étant pas d'accord avec moi. C'est aussi pour ça d'ailleurs que vivre en communauté ne me conviendrait pas (cf discussion là-dessus), je n'arriverais peut-être plus à réfléchir de moi-même.
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par epsilon le Dim 10 Fév 2008 - 16:22

Aurore a écrit: Je tatonne, je sais pas trop où aller, quoi lire. .

Avoir Ou Être ? de Fromm, Erich
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Dim 10 Fév 2008 - 17:01

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Dim 10 Fév 2008 - 19:07

Et tu sembles aussi sacrément équilibrée, à ressentir instinctivement quand ça va trop vite, et qu'il faut se poser un peu.

Euh non pas tant que ça! Embarassed C'est surtout par la réaction de mon entourage que je vois qu'il faut que je ralentisse.. et puis aussi quand je vois que je commence à trop me disperser et que je perds de vue mes priorités. ^^;

Bonne soirée à toi aussi Very Happy
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par magnésie le Dim 10 Fév 2008 - 23:43

ta question est difficile, Virginie !

personne n'est vraiment comme tout le monde... même si certains se crèvent à essayer d'être comme ce qu'on suppose être dans la norme.

dans les relations avec les autres, je me demande si on n'est pas victimes du manque de temps, de la volonté d'être rapides et efficaces pour tout et n'importe quoi.
ça rejoint un peu ce que dit Dagda, le fait de se poser pour réfléchir, ressentir les choses. Je pense que c'est vrai aussi avec les amis.

lorsque j'accepte que mes relations amicales se vivent au jour le jour sans projection de ma part, j'arrive mieux à entendre l'autre, à m'intéresser à ses idées.
je prends le temps et je découvre un être humain unique, pas comme tout le monde.
Et tout naturellement je me fait entendre aussi, sans forcément avoir voulu faire du prosélytisme.
on a tous tellement besoin de se confier...

par contre, quand j'ai l'impression de passer pour une extra-terrestre même auprès de mes amis, que ça me met en colère contre eux, que leur comportement me désespère...
quelques jours plus tard je me rend compte que j'ai oublié de m'intéresser à eux (leurs soucis, l'idée à peine formulée que j'ai fait taire en coupant la parole ou en terminant leur phrase à leur place )
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Lun 11 Fév 2008 - 0:16

Bonjour à vous !

comme tous le monde !

je vais vous parler de moi qui pense ne plus etre comme tous le monde depuis peut !

le soir je me couche quand mon corp me le demande !
je mange quasiment de la meme façon !

le matin pas besoin de reveille , 1 heure avant j'ouvre les yeux ,je me frotte le ventre
et je plie et déplie les genoux ! je baille je sourit je palpe mon corp a la recherche d'une douleur
ou d'un petit bouton !

je descend du lit , en faisant 10 grimaces !
dans l'ordre suivant je n'allume pas mon pc ,puis la cafetière pour avoir le temp de faire pipi
et boire mon café noir devant l'écran ! non !
je n'allume pas non plus ma télé pour avoir un bruit de fond inaudible et
attrapper au vol les malheurs de la terre , ou la cheville tordue de tel célébritée ! non !

j'allume la cafetière et le pc et je vais dehors avec un grand verre d'eau clair !
je respire à plein poumon , meme si il fait frais ! je tourne mes yeux dans tout
les sens ! je m'étire et m'accroupis ! avec pour seul pensée ce que je vie
à l'instant present ! à savoir le vent dans les feuilles , les premiers oiseaux de la journée
qui se passent le bonjour comme chaque matin !
contrairement au voisin qui fume sur le balcon
en surveillant sa nouvelle grosse voiture !
on leve une jambe on la secoue puis l'autre ! voilà !
les première minutes de la journée sont aussi importante que les premières années de la vie !

je prend mon café et je lit mon courier , ou les new's du site Wink

sans radio ,sans télé ! à la limite mettez modérement dancing queen d'ABBA !
ou STING ! il parait que je lui ressemble d'ailleur ! hein ? non ? ok je plaisante !
je suis bien plus beau et jeune ! ah ah !

bon on à démarré notre journée de façon impeccable , pas de panique on gere !

Alors pour rester sur le lien SV -( Comme tout le monde ).
je voulais dire , que personnellement la SV c'est comme un Vélo de sportif de haut niveau !
c'est le mode d'emplois ! le livre à lire et un mode de vie particulier !
mais comme on ne monte pas sur un vélo comme cela parce qu'on a une casquette
ou que l'on ne se lance pas comme cela dans n'importe quel entreprise
, il faut d'abord savoir si on est pret !

pret dans sa tete , pret à écouter son corp ! sentir ses fatigues , pressentir les énervés et les contourner !
en suite prenez l'exemple du saut de lit précedement cité !
il faut faire plaisir à notre corp , et à notre esprit ! si on est pret ! ok !
on réapprend à respirer , à semer jardiner cueillir , faire des confitures ! prendre un bain de soleil !
meme quelque minutes ! hop !

il ne faut pas se persuader que
(comme j'ai l'habitude d'allumer les infos tv en me levant , j'aime cela et c'est mon droit)
chacun sait ce qui est bon ! mais tous le monde n'est pas pret !
notre esprit et notre corp est le resultat de millions d'années d'évolution et de Simplicitée
Volontaire !
Depuis quelques siecles petit à petit on fait (Comme tout le monde)
En depit du bon sens , en dépit de nos envies de notre esprit de notre corp !
alors on est mal ! très mal !
Alors ne soyons pas (Comme tout le monde) soyons normal (sain) !
si vous etes pret , vous savez que vous ne ferez rien (comme tous le monde) !

Dagda passager du Vent , prend son bain dans l'Ocean et à comme terrain de jeu la Terre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Lun 11 Fév 2008 - 7:56

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:24, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Aurore le Lun 11 Fév 2008 - 9:02

Dagda :
Alors ne soyons pas (Comme tout le monde) soyons normal (sain) !

Je suis entièrement d'accord Smile . Sinon j'ai pas l'impression d'être différente des autres. Juste ma manière de penser a évolué par rapport à la foule. Finalement je crois en chacun, mais la foule me désespère parfois..
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Lun 11 Fév 2008 - 13:37

Bonjour à vous ,la foule m'écarte je m'arrette et les observe !

mais les craintes ne doivent pas venir toujours des autres il faut se surveiller

ne pas déraper , vivre ce que l'on veut vivre ! et quand on veut vivre bien

on vie bien , du moins on fait au mieux !

il ne faut pas prendre à la lettre les bon conseils , il faut les adapter

à nos envies de vie !

quand aux autres , ils sont eux meme ! donc different meme si ils nous

ressemble .

quand sa manière de pensée évolue , évolue t'elle dans le bon sens

(celui désiré) si oui , c'est ok tout vas !

moi je suis un apprentis (vivant ), je commence à appliquer à l'aide

d'une personne experimentée ,mes années de pensée de vie !

je doit etre en harmonie avec moi meme , ça vas !

je doit etre apprendre à me fondre , sans contrainte, ça vas !

je doit mettre au rebut des années (d'intox) mauvaises habitudes, ç'est dur !

je doit vivre ,alors je vais de l'avant les yeux fermés ,par amour de cette

nouvelle vie qui m'a fait le plus grand bien depuis plusieur décénnies !

un choix le mien ! encore quelque leçon à prendre , et je serai jusqu'a la fin

comblé par cette nouvelle vie ! une vie saine !que tout mon etre réclame !

et si je me trompais confused ? j'improviserais cheers

En vous souhaitant une superbe journée à toutes et tous ! cheers Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Invité le Lun 11 Fév 2008 - 13:49

Merci à tous et toutes pour vos réponses, ça m'aide et me fait avancer doucement... Merci Dagda, je sais que j'ai du travail encore pour arriver à vivre pleinement l'instant, mais je ne désespère pas d'y arriver. Ton message, que je relirai, m'aidera à progresser un petit peu plus chaque jour. J'ai vraiment besoin de ce genre de "source", merci encore Wink (je suis encore tellement dépendante du regard des autres !)

ps : "Dancing Queen" d'ABBA, excellente idée tiens Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Comme tout le monde"

Message par Eeunded le Lun 11 Fév 2008 - 20:11

Dagda, ce sont des témoignages comme le tien qui m'ont aidé à avancer au début de ma démarche. Merci.
avatar
Eeunded

Age : 36
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/10/2007

http://eeunded.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum