SV et troubles psychologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SV et troubles psychologiques

Message par epsilon le Mar 5 Fév 2008 - 17:39

Une question spécifique m'interesse par rapport à la SV : je souhaite savoir si la Simplicité Volontaire peut être une aide efficace dans certains troubles à composante psychologique comme par exemple la boulimie, les addictions telles que alcool, tabac, drogues, jeux , dépression, état maniaque, anxiété, anorexie mentale, insomnie etc etc la liste est longue.

J'aurais donc surtout besoin de témoignages de personnes qui pensent que la SV les a aidées, d'une manière ou d'une autre, par rapport à un problème de ce genre. Cela nécessite peut-etre de rechercher un moment dans sa mémoire car le changement a peut-etre été lent et imperceptible, avec une relation de cause à effet difficile à établir ce façon certaine.

Peut-etre connaissez vous des personnes dans ce cas et vous pouvez décrire leur parcours ou bien leur demander un témoignage ?
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 18:12

... ah, ouais ! un problème de ce genre... en fait, un parmi tant d'autres des problèmes générés par le merveilleux monde moderne industriel et consommateur qui entretint la peur de l'avenir et de la Vie en la rendant de moins en moins propre à la "consommation" justement ? ...

....tu sais ce qu'on dit concernant la racine du mal ?

par ailleurs, je rebondis ici sur un mot ailleurs... si te présenter "biaise" le débat , c'est donc que tu as beaucoup d'importance ?????
.....

l.

p/s ... à propos de débat ; même si il arrive que nous "débattions" entre nous ici, il est un fait que c'est un forum d'entraide et de partage et qui avance dans une direction simple et claire ... merci grand à la fondatrice et administratrice !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par epsilon le Mar 5 Fév 2008 - 18:35

loulie a écrit:.
par ailleurs, je rebondis ici sur un mot ailleurs... si te présenter "biaise" le débat , c'est donc que tu as beaucoup d'importance ?????
importance, non pas trop , c'est simplement que souvent on confond la personne et sa fonction... et que içi, je souhaiterais qu'on en reste au débat, à la discussion, aux idées.
Enfin je crains de ne pas me faire comprendre ...
Alors je rajouterais que j'ai deja longuement participé ailleurs à des echanges concernant la SV, tout en ayant fait une présentation plus ou moins complète, et que je trouve que cela n'a pas trop fonctionné...


Dernière édition par le Mar 5 Fév 2008 - 19:14, édité 1 fois
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par jackihi le Mar 5 Fév 2008 - 19:04

Oula epsilon après avoir dit cela, moi, je vais avoir du mal à brider mon imagination et à ne pas t'attribuer l'une ou l'autre personnalité Laughing Tu crois vraiment qu'autant de mystère ne va pas biaiser le débat??? (euh étudiant???)

Quant à ta question, je pense qu'effectivement tu trouveras des gens qui ont été aidé par la simplicité volontaire...Dont moi-même. L'explication majeure que je donne à cela?: par ce forum, la connaissance de personne qui osent être plus authentiques dans leur relation...Et un beau désencombrement mental, le réapprentissage très lent et progressif à a ressentir par moi-même...et une pensée qui se renouvelle...Mais je ne peux pas dire que je sois guérie dans le sens courant du terme (je suis inadaptable au milieu du travail par exemple et insomniaque notable). Bref je suis "malade" mais je suis moi... Wink
avatar
jackihi

Age : 44
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 19:29

epsilon, tu ne devrais pas hésiter à te faire connaître, en nous faisant voir la part des choses, puisqu tu possèdes deux réalités ... ! trop souvent on confond, c'est pas faire trop confince à l'inteligence qui se doit d'avancer ... c'et un peu biaisé de penser comme tu le fais ?
et si on te rentre dedans par bêtise notoire ou stupide intolérance ou malentendu ou juste différence de vocabulaire, tu pourras toujours te démener et nous remettre dans le droit chemin ...

pour ce qui est de "rester" dans le mode débat, ça me fatigue.
L'aspect humain est ce qui manque atrocement dans cette société de "test en aveugle" ... je préfère ne rien occulter de la vie qui chamboule, bouscule, rit, se trompe, se relève et convient de sa propre imperfecion sans y attacher un orgueil démesuré du genre " je suis "homo sapiens sapiens" et je saurai tout sans l'ombre du moindre doute..."

cordialement
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par epsilon le Mar 5 Fév 2008 - 19:58

zavez pas l'impression d'insister la ?? bande de petits curieux va Razz

scratch

alors on va faire un deal : vous vous arrangez pour m'avoir au moins 4 ou 5 bons Very Happy gros témoignages Very Happy Very Happy Very Happy concernant ma question et je vous fait une présentation de ma petite personne .... ca marche ? top la !
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 20:07

... je ne fais pas commerce de cette sorte de marchandise, mais si tu disais simplement ce que tu cherches ici , ça serait déjà pas si mal !

on n'a pas besoin de s'entre-presser le citron pour faire ce qu'on y vient faire ...
ça commence à me "prendre la tête" ton affaire...
have a good day
lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par calispera le Mar 5 Fév 2008 - 20:12

Bonjour Epsilon,

J'aurais tendance à répondre, en ce qui concerne la présentation: si tu veux que les gens te prennent pour ce que tu es, ne te présente pas pour ce que tu n'es pas.

Je ne me suis jamais présentée sur ce forum Wink

Je n'aurais rien à dire qui me définisse vraiment (comme tu dis, je donnerais mes fonctions pas qui je suis).

Je pense pourtant que les membres réguliers, cadrent assez bien mon personnage Wink

En ce qui concerne les troubles psychologiques, je pense que la sv aide de la même manière que de se mettre au vert quand on est malade. Cela ne va pas guérir le problème, mais cela permet tout de même d'améliorer grandement les conditions de guérison.

Le stress, les insomnies ne sont pas pour moi des troubles psychologiques, juste des symptômes. Mais les véritables troubles, qui ont une origine bien précise dans l'historique de la personne qui les vit, ne vont pas guérir parce qu'on fait de la sv.
Par contre, il se peut que la sv permette de trouver plus facilement des moyens sains pour trouver le chemin de la guérison, et permette également de les mettre plus facilement en pratique.

Un peu dans le style que c'est pas dans un casino qu'on risque de se faire conseiller d'aller chez les alcooliques anonymes si on est alcoolique. Ce n'est pas dans un centre commercial qu'on va trouver de bons conseils pour gérer l'obésité et la surconsommation.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mar 5 Fév 2008 - 20:47

bien dit calispera !
shu d'ac avec toi....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par calispera le Mar 5 Fév 2008 - 20:50

Oups, je viens de découvrir un échange parallèle à propos de l'otite où il est question de se présenter ou pas.

J'ai tout à coup un soupçon, Epsilon : indique-moi si je me trompe :

Ta demande de témoignages, très précise, alors que tu viens d'arriver sur le forum, et sur un sujet sans lien direct avec la sv, et au point de demander des témoignages à des gens de notre entourage pour répondre à ta demande : ne serait-ce pas une demande de journaliste qui ne tient pas à s'identifier comme telle? Ou bien étudiante qui cherche à boucler sa thèse?

Si ce devait être le cas, alors en effet, l'absence de présentation serait une manipulation. J'ai déjà vu en effet plusieurs fois des journalistes venir sur des forums de simplicité volontaire, et être plutôt mal reçus.

Par contre, s'il s'agit d'un intérêt personnel de ta part, pourrais-tu nous en dire plus? Car ta question paraît tellement théorique et éloignée des préoccupations de la simplicité volontaire, que ça pose en effet question.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par epsilon le Mer 13 Fév 2008 - 12:59

@calispera a écrit:
Ta demande de témoignages, très précise, alors que tu viens d'arriver sur le forum, et sur un sujet sans lien direct avec la sv, et au point de demander des témoignages à des gens de notre entourage pour répondre à ta demande : ne serait-ce pas une demande de journaliste qui ne tient pas à s'identifier comme telle? Ou bien étudiante qui cherche à boucler sa thèse?

Si ce devait être le cas, alors en effet, l'absence de présentation serait une manipulation. J'ai déjà vu en effet plusieurs fois des journalistes venir sur des forums de simplicité volontaire, et être plutôt mal reçus.

Par contre, s'il s'agit d'un intérêt personnel de ta part, pourrais-tu nous en dire plus? Car ta question paraît tellement théorique et éloignée des préoccupations de la simplicité volontaire, que ça pose en effet question.

ni journaliste ni etudiant!

après j'explique (comme disait Elie Kakou) :
dans mon job, je suis amené à essayer d'aider des gens ayant toutes sortes de soucis psychologiques, stress, anxiété, depressions, addictions et je me rends compte que la tache est très difficile . (Mais cela pourrait etre le cas pour n'importe qui , par ex quelqu'un en contact avec une population x ou y qui souhaiterais faire qq chose pour "aider", par ex les instit ou les prof qui sont souvent confrontés aux problèmes de leurs eléves ...) Et étant donné que je suis assez convaincu de l'interet de la sv pour le développement personnel (quelque soit mon parcours personnel sur ce long chemin, ceci étant un autre débat), je suis fort tenté d'expliquer les valeurs véhiculées par la SV en pensant que cela pourrait fortement aider ces personnes à mieux gérer leurs problèmes psy divers... Cependant je n'ai aucun témoignage réél et concret sur des cas précis. Alors j'hésite dans ma démarche et craignant l'incompréhension et le rejet....

Donc Calispera, comme tu le vois , je ne suis pas du tout d'accord avec toi, cela a bien pour moi un lien avec la SV , et cette préoccupation me semble primordiale ... car pourquoi trouvons nous satisfaisante la SV, si ce n'est parce que cela nous fait du bien au niveau psychologique... entre autres bien sur!
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par jackihi le Mer 13 Fév 2008 - 14:41

Dis comme cela, ben tout de suite j'ai plus envie de te répondre...

Je suis entrain de réfléchir sur le sens du sacré...dans nos relation et dans la manière dont on traite le monde, les autres...La sv pour moi est peut être une porte vers une réappropriation de ce sens du sacré que nous avons perdu de ce monde où on jette tout...En ce sens là aussi (surtout?), cela me soigne...Moins s'agiter, moins consommer, réparer, prendre soin de nos relations aux autres, partager nos idées sans crainte, réapprenre a avoir confiance: pour moi c'est utile comme ça...

Bon le sacré tu pourras pas te l'approprier comme outil technique...
avatar
jackihi

Age : 44
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par joe.chip le Mer 13 Fév 2008 - 15:28

Depuis le temps que nous en discutons ici tou/te/s ensembles, nous ne sommes pas arrivé/e/s à cerner de manière définitive le concept de sv, définir précisément "qu'est ce que la sv ?"
Bien sûr, il y a des principes fondamentaux, qui ont été théorisés ou non, mais il s'agit avant tout d'une multitude de pratiques individuelles allant dans la sens de la simplicité. Nous n'avons pas tou/te/s le même parcours ni la même approche de chaque sujet discutés ici, et c'est ce qui fait la "richesse" de ce forum génial.
C'est pourquoi il me semble difficile de répondre de manière précise et catégorique à ta question : "je souhaite savoir si la Simplicité Volontaire peut être une aide efficace dans certains troubles à composante psychologique comme par exemple la boulimie, les addictions telles que alcool, tabac, drogues, jeux , dépression, état maniaque, anxiété, anorexie mentale, insomnie etc etc la liste est longue."

La sv n'est pas un produit, un médicament miraculeux qu'on prescrirait aux personnes atteintes de troubles psychologiques que tu évoques ou d'autres. Il s'agit d'une démarche individuelle et volontaire (bin oui, ça c'est évident! PT de rire je me fais rigoler moi-même!!!) PT de rire

loulie a écrit: ... à propos de débat ; même si il arrive que nous "débattions" entre nous ici, il est un fait que c'est un forum d'entraide et de partage et qui avance dans une direction simple et claire ... merci grand à la fondatrice et administratrice !
loulie, tu es la voix de la sagesse et de la raison Wink
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Chouette le Mer 13 Fév 2008 - 16:33

Pour avoir souffert d'une longue dépression avec insomnie, boulimie,... il y a plusieures années, je pense que la sv n'aurait pas pu m'aider quand j'étais au "fond du trou". On ne peut même plus vraiment raisonner dans ce cas. Peut-être une fois que tu es sur la voie de la guérison. Mais c'est clair et net, en ce qui me concerne, aucune idéologie ou philosophie n'aurait pu m'aider, mes pensées tournaient en rond.

Chouette

Age : 50
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par calispera le Mer 13 Fév 2008 - 17:18

Merci Epsilon pour ton explication. Ca me retire cette part de méfiance qui me gênait. Désolée pour la méprise, mais c'était vraiment quelque chose de possible.

Pour répondre à ta question j'ai envie d'appuyer fortement ce que dit Chouette. Quand on est dans une problématique, les idéologies nous passent sur la carapace. Par contre, en effet, quand on commence à régler les problèmes, on retombe d'une certaine manière sur ses pattes. Et là, plus que quiconque, on a besoin d'authenticité, d'intégrité, de donner du sens, et ça devient assez logique de choisir des projets tels que la simplicité volontaire. Ce n'est donc pas la sv elle-même qui aide à soigner le problème, c'est une fois qu'on sort du problème qu'il devient logique de faire de la sv, mais cela peut-être aussi du spirituel, de l'aide sociale, un engagement militant forcené. Tout dépend de la personnalité, et du chemin de vie qui précède.

Et il est vrai que la simplicité volontaire pousse à faire des remises en questions de tous ordres, et également psychologiques, donc elle entraîne à poursuivre le cheminement personnel.

Je voudrais aussi ajouter que beaucoup de gens passent par des problématiques psychologiques, et font un travail psy pour s'en sortir, mais cela ne les amène pas à des bouleversements importants. Ceux-là resteront probablement indifférents à la sv quand la problématique sera résolue.

Cela dit, ya pas que les bouleversements de vie liés à des problématiques psychologiques qui amènent à la sv, ya plein plein plein de choses. Je préfère le préciser, au cas où des gens qui lisent ceci sans être passé par des problèmatiques psychologiques et font aussi de la sv, ne soient pas déroutés par l'explication.

Dernière chose, je pense aussi qu'il est important de laisser la personne aller vers ce qui lui convient. Mettre sur la voie de la sv, ne me paraît pas du tout adéquat. Le besoin doit venir de la personne elle-même. On ne peut réapprendre à penser, à fonctionner par soi-même, sur le conseil de quelqu'un d'autre.
Si la personne émet un ras-le-bol de la consommation, de la pub, de la télé, ou ces choses-là : lui donner l'info pour trouver chaussure à son pied, est alors plus adéquat.
Enfin, c'est ma conviction en tout cas, forte conviction Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mer 13 Fév 2008 - 17:36

Coucou !

Vivre simplement ne doit PAS être abordé comme une thérapie, une manière de guérir quelque chose ou quelqu'un... vivre simplement est vivre en être humain. ...un être humain sain dont le corps, le mental et l'esprit fonctionnent "rondement" en équilibre, en résilience.

cher joe ! merci beaucoup de me le dire comme ça ( j'ai pas pu lire la phrase citée ! ) ... je me sens pas arrivée encore nulle part, de toute manière, la vie est une longue marche... mais, justement, comme aujourd'hui, y'a des jours où j'ai besoin qu'on me rappelle certaines choses ...

c'est février au québec, c'est d'avance le mois le plus dur de l'année, manque de lumière et de soleil, vagues de froid, et il est parmi les plus durs temps qu'on a vu depuis des centaines d'années !

on "bat des records" climatiques les uns après les autres depuis quelques anées !!!! -25 avec le vent qui vente et poudre si fort la neige folle que le mélèze à mangeoires disparaît complètement de ma vue...
Tout est fermé partout, écoles, boutiques, bureaux, aéroport........


malgré le vent violent et tourbilonnant, une cinquantaine de mésanges, sizerains et une sitelle à poitrine rousse se démènent aller-retour dans la cour... un coup d'aile jusqu'à la mangeoire, et un coup de vent pour aller grignoter sur sa petite branche personnelle ... avec parfois un coup de langue de Miss tite-chien qui s'étire jusqu'au plateau en passant par là !!

passez tous une journée bien vivante !!!!
lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mer 13 Fév 2008 - 18:18

Sacrement ! il faut etre sacrément amoureux de ce charmant petit coin !!

c'est un temp à faire une pose chocolat chaud canelle ,tartines grillées

avec du miel bio d'à coté ,devant le poelle à bois , et poser la grosse cocotte

de fonte avec le bouillus dessus !

en se racontant sur un tapis perse,quoi bricoler ou arranger demain !

si il y a autant de neige depuis un siècle c'est peut etre un signe pour

t'empecher de quitter ce jardin d'éden non?

loulie tu respire la vie et le courage , ton corp t'écoute et se soigne !

tu guerit de tout !

en tout cas moi je serai ravis de faire un stage d'ignitiation study d'une ou deux

dizaines d'années ! pourquoi pas ?

je mangerai pas trop promit !

un petit clin d'oeil de miss tite-chien en passant ! Wink



je te souhaite également une très belle fin de journée Loulie !


Dernière édition par le Mer 13 Fév 2008 - 22:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Invité le Mer 13 Fév 2008 - 18:45

Initiation dagda cher..."l'igni-tiation" c'est quand on prend feu...!!!
quand on s'enflamme !
quand on brûle et qu'on éclaire très fort le jour et la nuit !!

( c'est tout aussi bon, on fait les stages selon !...)

tu serais fou de voir tous les oiseaux !
tu mangeras à ta faim !
miss tite-chien te salue

lou

P/S super gros HS !!.... mais c'est pour la bonne cause de la psychologie et de la simplicité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Aquarelle le Mer 13 Fév 2008 - 22:35

Nouvelle parmi vous, je ne suis pas une experte en la matière.
J'aime beaucoup l'idée de la " réappropriation du sacré" et je crois que cela peut aider à se remettre sur pied.
Le fait de redéfinir et de réaffirmer chaque jour mes propres valeurs dans "ce monde de fous" m'a beaucoup aidée et m'aide encore. L'observation des oiseaux dans mon jardin, aussi d'ailleurs.J'aimerais un jour apprendre à les reconnaître et à en accueillir d'autres.

Aquarelle

Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par joe.chip le Jeu 14 Fév 2008 - 10:47

Pour loulie: la phrase citée était :
"... à propos de débat ; même si il arrive que nous "débattions" entre nous ici, il est un fait que c'est un forum d'entraide et de partage et qui avance dans une direction simple et claire ... merci grand à la fondatrice et administratrice !"

HS : ...toujours pas de neige à l'Ouest de l'Europe...pas le moindre flocon cet hiver...
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV et troubles psychologiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum