SV ET COMMUNAUTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SV ET COMMUNAUTES

Message par epsilon le Jeu 7 Fév 2008 - 23:31

Bonjour à tous

Questionnement : comment réagissez vous à l'idée de vivre en communauté avec des gens adeptes de SV ? si on vous le proposait ?

Vivre en communauté vous semble t'il utile pour une vie plus proche de la SV ? intérêt ? inconvénients ?

Quelles seraient les conditions "sine qua non" qui vous seraient utiles s'il fallait choisir ou sélectionner les personnes avec qui vous allez vivre dans une "communauté SV" ?
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2008 - 23:43

Cool c'est pour ton article ? study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par epsilon le Jeu 7 Fév 2008 - 23:52

non c'est pour le suivant Very Happy
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2008 - 23:58

je pense déja qu'il doivent etre pret et se respecter les uns les autres !

puis il suffit de faire un essai et pourquoi pas plus si ça marche ?

si tout le monde s'entend et travail en harmonie !

maintenant si la communeauté est utile ? cela dépend de chacun !

et de ce que l'on recherche !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Aspiral le Ven 8 Fév 2008 - 7:19

Merci Epsilon de lancer ce sujet. Personnellement, je ne crois plus qu'en cette "solution" pour se sauver de la violence chaotique qui se répand comme un tsunami sur cette civilisation. Mais je n'en suis pas encore là. Car pour le moment j'en suis à essayer de trouver un consensus sur les règles de base d'une communication "propre". Sur la case d'à côté, ici sur SV. Alors, je crois que je dois m'y consacrer d'abord. Je reviendrai.

Globalement, si je pense "communauté", ce sera de toute façon, sur un mode "désexualisé". Le besoin de reconnaissance, le manque de confiance en soi, gérés par la séduction et les jeux de pouvoir minent actuellement la possibilité de toute vie en commun. Pour vivre ensemble, régler ce problème est un préliminaire indispensable. Mais comment oser en parler dans une telle "ambiance"de faim?
avatar
Aspiral

Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/01/2008

http://www.psychopedie.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Aurore le Ven 8 Fév 2008 - 9:14

Je ne suis pas pour l'idée de vivre en communauté car je ne pense pas que c'est de cette manière qu'un changement de mentalité pourra se faire globalement. Sur un autre forum (j'ai oublié lequel.. Rolling Eyes ) quelqu'un (j'ai oublié le pseudo.. Rolling Eyes ) disait que c'était mieux de rester au milieu des gens pas encore "sensibilisés" plutôt que de partir à l'autre bout du monde vivre selon ses convictions. Je pense un peu pareil. Je préfère rester vers mes proches qui n'ont pas la même vision du monde que moi même si je me sens bien seule dés fois plutôt que me retrouver au milieu de gens avec lesquels j'ai des affinités mais loin d'eux. Par exemple, je vois que j'ai réussi à faire réfléchir une de mes soeurs qui, si elle ne consomme pas moins, consomme "mieux", et cela n'aurait pas été possible si j'avais été loin d'elle.
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par jackihi le Ven 8 Fév 2008 - 12:47

Je serais plutot pour...: je ne me sens pas d'une quelconque utilité ou une responsabilité pour convaincre d'autre d'en venir à la sv: je pense que ceux qui doivent y venir peuvent trouver leur chemin...

Par contre, par rapport à mes forces, j'ai déja bien exploré les limites de ma solitude pour comprendre l'utilité d'être à plusieurs...Tout comme je perçois mieux et respecte plus les limites des autres...
avatar
jackihi

Age : 45
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Invité le Ven 8 Fév 2008 - 14:03

Moi non plus ça ne me tenterait pas, pour les mêmes raisons qu'invoque Aurore. J'aurais l'impression de "snober" les gens qui ne partagent pas la même vision de la vie que moi. Sans même chercher à les convaincre à tout prix, je trouve plus respectueux envers eux de rester avec eux.

Je m'étais déjà posée ce genre de question mais en rapport avec les communautés religieuses (avec familles et tout) et j'avais déjà eu ce sentiment de se mettre à l'écart du monde qui me gênait, de la même façon que lorsqu'une religion dénigre une autre ou suppose que les athées ou autres croyants sont tous dans l'erreur...

J'avais accompagné mes parents (très croyants) à un pèlerinage où étaient présentes de nombreuses communautés. Mon mari est athée, mais alors complètement, et ça me choquait vraiment d'entendre des personnes (rares heureusement) dire que les gens qui n'avait pas la foi étaient perdus ou je ne sais quoi...

Je crois que chacun détient une forme de vérité qui vaut la peine d'être écoutée, c'est plus enrichissant pour tous, même sans chercher à se convertir mutuellement à tout prix. Voilà pourquoi je préfèrerais rester avec "tout le monde" Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par jackihi le Ven 8 Fév 2008 - 17:46

Communauté pour moi c'est différent de sectarisme. J'envisagerais plutot les choses comme un partage de lieux, terrains et matériels, de savoirs et savoirs-faire, le travail en commun etc...Cela pourrait se faire, sans pour autant couper les ponts avec notre famille...Ce serait d'ailleurs mieux de s'investir en parrallèle dans la vie associative du village ou lieu o l'on est...Pas question de se replier sur son nombril...Bon je rêve...
avatar
jackihi

Age : 45
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par joe.chip le Jeu 14 Fév 2008 - 11:18

Je me sens tellement décalé dans ce monde qu' il me faudrait trouver une communauté de martiens ! Very Happy
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par epsilon le Jeu 14 Fév 2008 - 13:21

je n'ai jamais vécu en communauté , sauf si on considère la famille traditionnelle avec enfants comme le début de communauté, mais je considère que cela dervrait etre la meilleure concrétisation de la SV , car avec comme dit jacki, partage de lieux, terrains et matériels, de savoirs et savoirs-faire, on pourrait mettre tellement de choses en commun... rien que au niveau materiel , on pourrait partager toutes les machines outils et appareils qui ne servent que rarement ... bon il y a déja la location... On pourrait aussi partager les avis et les connaissances... bon il y a deja les forum et internet ... partager les lieux , il ya deja les HLM...
avatar
epsilon

Age : 52
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Invité le Jeu 14 Fév 2008 - 14:47

Bonjour

... par expérience dans mon "jeune temps" ... presque 2 ans de vie en "commune" France et Québec...

il faut avoir un but commun très clair et très précis pour vivre en "commune", ou une philosophie bien ancrée, bien cadrée ! ( la SV n'est pas toujours la même pour tout le monde)
ou
avoir des relations d'amitié et de complicité très fortes et de longue date pour partager tâches et territoire et avoir le désir de vivre ensemble ...

Dans une petite communauté on finit par retrouver les mêmes schémas que dans tout groupe humain, à moins de "travailler" les "zégos" tout le monde ensemble.

Une lecture pleine de bon sens pour ce qui touche les dynamiques humaines "standard" ... "La stratégie du Dauphin"

Bien entendu que la logique est de partager outils et grandes corvées jardin bâtiments etc ... MAIS... la "psychologie" est plus souvent qu'autrement la grande gagnante et bouffe bien des énergies ....

have a good day !
lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par elieli le Mer 11 Juin 2008 - 7:16

Je n'aimerai pas. Puisqu'il faut choisir les gens avec lesquels on aimerait vivre, ça suppose un "gourou" à la tête. Je déteste obéir...
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Pistil le Mer 11 Juin 2008 - 8:18

elieli a écrit:Puisqu'il faut choisir les gens avec lesquels on aimerait vivre, ça suppose un "gourou" à la tête.

Pourquoi donc ? Ca peut pas se faire par consensus, cooptation ... ?
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par elieli le Mer 11 Juin 2008 - 12:33

Ca suppose l'idée de choisir certains qui recevront un "oui Very Happy " vous nous plaisez et un "non" pour les autres No vous ne nous convenez pas.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Mandragore le Ven 25 Juil 2008 - 11:11

Aurore a écrit:Sur un autre forum (j'ai oublié lequel.. Rolling Eyes ) quelqu'un (j'ai oublié le pseudo.. Rolling Eyes ) disait que c'était mieux de rester au milieu des gens pas encore "sensibilisés" plutôt que de partir à l'autre bout du monde vivre selon ses convictions. Je pense un peu pareil. Je préfère rester vers mes proches qui n'ont pas la même vision du monde que moi même si je me sens bien seule dés fois plutôt que me retrouver au milieu de gens avec lesquels j'ai des affinités mais loin d'eux. Par exemple, je vois que j'ai réussi à faire réfléchir une de mes soeurs qui, si elle ne consomme pas moins, consomme "mieux", et cela n'aurait pas été possible si j'avais été loin d'elle.
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Aurore!
Le risque de la communauté est de marginaliser encore plus... la SV par exemple... Et si le but n'est pas de "convaincre" tout le monde, il n'est pas non plus de garder tout ça pour soit, en cercle fermé...
avatar
Mandragore

Age : 32
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par calispera le Ven 25 Juil 2008 - 14:31

J aimerais pouvoir créer des habitudes communautaires rien qu avec les copropriétaires de mon immeuble. Si on pouvait avoir certaines machines en commun, de l outillage commun dans une armoire dans le hall d entrée, voire d autres choses. L idée serait d être conscientisés ensemble et d agir plus solidairement et en confiance, sans pour autant envisager de vivre ensemble ou d avoir presque tout en commun.
Mais ils ne sont pas du tout sur la même longueur d onde que moi. S il faut attendrent qu ils changent, je devrai attendre peut-être 50 ans avant d obtenir ce que je désire.

Pourtant je suis d accord avec vous, on a plus d impact en restant à vivre avec des gens qui ne fonctionnent pas comme nous. Je commence même à être étonnée des changements que je vois autour de moi, et qui semblent bien être venus de moi (pas que de moi sans doute, sinon mes chevilles vont éclater). J ai pas montré grand chose, j ai pas dit grand chose, et pourtant les changements sont là.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: SV ET COMMUNAUTES

Message par Romarine le Sam 30 Juin 2012 - 20:15

Connaissez-vous Auroville ?
C'est une ville en Inde qui a été créée pour que les gens puissent vivre ensemble sans argent et sans hiérarchie. Elle existe depuis 1968. Elle a conquis le territoire sur le désert et quelques milliers de personnes y vivent.
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum