Se passer du sèche linge .... comment ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par terremerair le Dim 24 Fév 2008 - 11:24

Bonjour,
Bon c'est pas pour moi car j'en ai pas mais j'ai vu que des personnes de ma famille l'utilisaient bcp et après quelques discussions il s'avère que c'est pour adoucir les serviettes de toilettes et je voudrais donc savoir, puisqu'il est vrai que moi qd je lave et que je n'utilise pas cet ustensile les serviettes sont rèches ..... bon j'suis pas un spécialiste du lavage non plus Embarassed donc je voudrais savoir comment palier à ça ?

Merci d'avance.
avatar
terremerair

Age : 48
Date d'inscription : 05/01/2008

http://membres.multimania.fr/manu99/monsite/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 24 Fév 2008 - 11:58

Ben a priori, pourquoi palier à ça? Une serviette un peu rèche c'est vivifiant pour se sécher. C'est bon pour la circulation.
On nous a seriné depuis 30 ans qu'il fallait que nos serviettes et autres linges, soient tout doux, faut-il vraiment obéir à cela? Au prix de polluer les eaux, et notre peau?

Dans des pays comme l'Allemagne, cela fait déjà plus de 20 ans que la majorité des gens a abandonné ce genre de produits.

Bon, c'est pas forcément convainquant Wink Je pense que s'il faut vraiment adoucir, le vinaigre blanc peut faire l'affaire, mais je ne suis plus sûre.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par terremerair le Dim 24 Fév 2008 - 13:25

calispera a écrit:Ben a priori, pourquoi palier à ça? Une serviette un peu rèche c'est vivifiant pour se sécher. C'est bon pour la circulation.
On nous a seriné depuis 30 ans qu'il fallait que nos serviettes et autres linges, soient tout doux, faut-il vraiment obéir à cela? Au prix de polluer les eaux, et notre peau?

Dans des pays comme l'Allemagne, cela fait déjà plus de 20 ans que la majorité des gens a abandonné ce genre de produits.

Bon, c'est pas forcément convainquant Wink Je pense que s'il faut vraiment adoucir, le vinaigre blanc peut faire l'affaire, mais je ne suis plus sûre.

ben oui je sais bien mais va l'expliquer ça scratch
avatar
terremerair

Age : 48
Date d'inscription : 05/01/2008

http://membres.multimania.fr/manu99/monsite/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 24 Fév 2008 - 13:46

Ben je pense que si les gens sont sourds aux arguments les plus évidents, il ne faut tout simplement pas aller plus loin. Ce n'est pas en notre pouvoir d'amener les gens à agir autrement quand ce n'est pas dans leurs intentions. Mieux vaut utiliser notre énergie à changer les choses ailleurs, sinon nous allons la perdre et nous énerver.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Dim 24 Fév 2008 - 14:12

euh ! le sèche linge adoucit les serviettes ? Shocked

je pensais que cela les rendait moins douce !

il est certain , que beaucoup on besoin de la serviette qui fait des gros calin !
ou des pantoufles fourrées de moumoute synthétique ,qui empeche le pieds de respirer et qui sentent le bouc !

alors comme le dit calispera:

Ben je pense que si les gens sont sourds aux arguments les plus évidents, il ne faut tout simplement pas aller plus loin !

pour le seche linge ! il ne sert qu'aux gens préssés !
l'idéal serais d'avoir , un fil dehors ! et en cas de pluie
une petite place devant la cheminée !!
cheers
et pour ceux qui vivent en ville ? il ont pas trop le choix (balcon ?)
mais bon ! beaucoup de voisin s'en moque d'avoir une parabole à chaque fenetre !
mais du linge qui sèche !! pour les memes c'est vilain ! No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Dim 24 Fév 2008 - 15:09

Bonjour

pour adoucir l'eau, un petit verre de vinaigre blanc dans l'eu de rinçage d'une grosse brassée

have a good day
lou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 24 Fév 2008 - 15:10

Pas forcément vilain. En Belgique, en ville, le linge au balcon en façade avant, c'est tout simplement interdit. Et quand on vit en ville, sincèrement, le linge dehors, ça consiste parfois à le resalir. Et en ce qui concerne la place à l'intérieur, il en faut un peu plus que celle que prend le sèche-linge pour laisser sécher le linge sur un séchoir, mais pas tellement plus. Enfin, tout dépend du nombre de lessives que l'on fait, de l'espace dont on dispose, et du nombre de gens qui partagent cet espace.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Dim 24 Fév 2008 - 15:22

merci loulie et bonne journée à toi aussi !

oui calispera , tu as raison de le préciser :

tout dépend du nombre de lessives que l'on fait, de l'espace dont on dispose, et du nombre de gens qui partagent cet espace.

il est clair que tout le monde , ne peut pas ! No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Raffa le Dim 24 Fév 2008 - 15:27

et de l'humidité ambiante...

Pour avoir vécu sans sèche-linge à Paris puis en Belgique, je peux dire que le séchoir n'est pas tjs un luxe dans certaines régions de Belgique... Rolling Eyes à moins d'aimer l'odeur de la vieille souris et d'avoir suffisamment de linge pour attendre que celui qui a été lavé sèche et suffisamment de place à monopoliser pendant un certain nombre de jours...

Nous utilisons un sèche-linge en hiver + un peu la place devant le poelle pour sécher certaines choses qui vont pas au séchoir... mais là cela pose un autre problème : cela fait barrage à la chaleur (nous n'avons pas le chauffage central)

Mais on fait le plus gros des lessives à partir du printemps et en été, et là on utilise la corde au jardin, enfin selon la pluie bien sûr... qui est bien mouillante et s'invite très tôt et jusque très tard chez nous Wink

Sinon oui je n'utilise plus d'adoucissant depuis des lustres, le vinaigre fait très bien l'affaire.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 24 Fév 2008 - 15:46

Oui, je peux témoigner aussi pour l'humidité. Lorsque je fais sécher le linge dans la pièce où je vis (et j'y dors aussi pour l'instant), l'air y est comme pourri. Les mauvaises odeurs stagnent, et comme on est en hiver, l'humidité que cela provoque fait qu'on ressent beaucoup plus vite le froid à la même température.

Du coup je fais circuler mon séchoir dans l'appartement. Et après les premières 24 heures, il peut revenir dans le living (seule pièce chauffée), car le plus gros de son humidité est déjà évaporée.

Et quand il m'arrive de faire deux lessives rapprochées, je supperpose le linge sur les cordes ce qui rallonge passablement le temps de séchage. Or dans un local non chauffé, ça peut prendre bien une semaine (voire plus). Déménager le séchoir reste donc le plus pratique.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par joe.chip le Dim 24 Fév 2008 - 17:15

J'ai toujours vécu sans machine à sécher le linge (même dans un logement avec un fort taux d'humidité) et ça de m'a jamais posé de problème. Mais, je n'ai pas une famille nombreuse... et je possède peu de vêtements...
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Mar 26 Fév 2008 - 11:17

Au Danemark aussi, le taux d'humidité est plutôt élevé... alors on fait un compromis; en hiver, pour gérer le linge de notre famille nombreuse, on utilise le sèche-linge environ 10 minutes par brassée pour évacuer une bonne partie de l'humidité, ensuite, on met le linge à sécher sur des cintres que je suspends à chaque poignée de porte, de fenêtre .... çà marche pour moi, en général, le linge est sec en moins d'une journée. Pas très décoratif, mais chacun en rentrant de l'école voit bien qu'il faut ranger son linge s'il veut pouvoir ouvrir la porte de sa chambre! En été, j'essaie de profiter de la tradition danoise assez géniale qui fait qu'il y a des lignes à linge à disposition dans toutes les arrière-cours des immeubles ... en plein centre-ville, c'est très pratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par magnésie le Mar 4 Mar 2008 - 23:01

super, Charlotte, l'obligation de ranger son linge pour rentrer dans sa chambre... je vais tester !

quand j'étais en appart, et que même le linge du Bébé sentait le chien mouillé... on avait fait l'acquisition chez "carrechourre" (dixit les jeunes de mon quartier !) d'un petit appareil chauffant :
c'est plat et fait pour se glisser sous un "séchoir-tour", c'est électrique.

bref, ce n'est pas écolo mais j'y vois quand même qques qualités :
- on le mettait en route 3 à 4 heures pendant lesquelles on coupait le radiateur de la pièce : donc la dépense énergétique était sensiblement la même mais la chaleur produite était canalisée pour sécher le linge.
- on l'arrêtait une fois le plus gros de l'humidité partie... et le linge était sec le lendemain
- la pièce était de nouveau "vivable" (c'était la chambre de ma fille)
- après déménagement en maison ou le linge sèche à merveille dans la cage d'escalier (la chaleur monte, n'est-ce pas), le petit appareil en question se fait tout discret dans un placard en attendant un nouvel aquéreur...
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Sam 8 Mar 2008 - 14:03

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Sam 8 Mar 2008 - 14:57

Bonjour

... on peut simplifier encore plus ! je ne repasse plus le linge depuis belle lurette !

... en plus, je ne le plie plus "au carré", je le roule soigneusement en boudins, petits ou gros, chandails, pantalons, robes, pyjamas ... les fibres naturelles se "repassent" toutes seules. Rangé de cette façpon, le linge prend moins de place, et on voit de suite ce qu'on cherche !

Simplifier à un bout ... ou simplifier à l'autre ?

Non, je suis très sérieuse, l'argument "le sèche-linge me sauve du temps" doit être sérieusement réétudié dans sa totalité... c'est PAS forcément vrai... !!!!!!!

Kvieta, je ne juge pas perso ton message ni ton choix, ta pharse me fait réfléchir...

La"simplification volontaire" c'est l'art de savoir modifier ses propres comportements ... il ne suffit pas de débrancher tous les appareils ménagers, y'a de quoi devenir fou si vous ne devenez pas ensuite VOUS_MEMES un instrument de ce changement ...
La machine vous permettait de sauver du temps ? Maintenant que vous vous en passez, instaurez une nouvelle manière de faire, SANS MACHINE ! changez vos habitudes et vos rituels de consommation ... comme on réforme un programme politique, une règlementation, réformez vos gestes .... non ?

Un changement d'habitudes gestuelles induit tôt ou tard un changement de pensée ... entre la main et le "cerveau". l'évolution fonctionne dans les deux directions, on évolue à partir d'une "idée" qui induit un nouveau geste, ou bien, on applique un nouveau geste qui induit une nouvelle pensée !

bonne jourd'ui mes amis invisibles....
loulie enneigée
( 10 cm au sol, et 15 à 25 annoncés avec vents violnts et rafales de 100km/ hre ! mais ça n'emp^che pas miss tite-chien de gambader partout ... l'Air est souverain, pur, parfumé ! j'y vais, emmitouflée et pelle à la main... en
pensant à TOUT ça !) Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Sam 8 Mar 2008 - 19:34

J'avoue ne pas me sentir en accord avec toi Kvieta. Je ne pense pas tout à fait comme Loulie, mais je me sens tout de même plus proche de ce qu'elle en dit.

Je m'explique. Pour moi la simplicité volontaire, tout d'abord, c'est quasi tout sauf la simplification. Aller vers l'essentiel ce n'est donc pas faire faire le travail par des machines personnelles ou familiales. (Faire faire du travail par des machines collectives, me paraît déjà nettement plus sensé, en tout cas, a priori, et il faut voir pour quelle tâche aussi).
Donc, pour moi, il est clair, qu'en théorie, le sèche-linge ne va pas du tout dans le sens de la simplicité volontaire. Et je pense qu'il faut être assez clair pour le dire.

Mais entre la théorie et la pratique, il y a souvent un gouffre de bonnes intentions, et donc, comme il a été dit dans de nombreux messages ci-dessus : nos conditions de vie, notre stade d'évolution personnel, font que pas mal de gens qui font de la simplicité volontaire optent tout de même pour le seche-linge, et je ne vois pas de mal à ça.

Pour moi, aller dans une direction ne veut pas dire être déjà à destination. Et donc, il me paraît acceptable que nous puissions tous fonctionner avec des choses qui sont pas très sv, simplement parce que notre chemin sv n'est pas encore passé par là, parce que nos priorités sv sont dans d'autres domaines, etc. Et il me paraît tout aussi acceptable de dire : j'ai un sèche-linge, et je ne compte pas changer les choses à ce niveau-là.

Par contre, passer le pas de dire que le sèche-linge correspond à de la simplicité volontaire, c'est pour moi adapter notre logique à nos comportements, et c'est quitter la cohérence.
Si on pousse le bouchon dans cette direction là : avoir une piscine c'est sv, tant qu'on ne chauffe pas l'eau.

Je trouve important que la direction (sv) soit clairement annoncée, et non détournée en fonction de notre propre niveau d'avancement. Mais pour moi il est important aussi de pouvoir à la fois dire qu'on a choisi la direction sv, tout en témoignant, par exemple, qu'on n'a effectué jusqu'à présent qu'un millionnième du chemin dans ce sens; et que cela puisse être bien accueilli, dans le sens qu'il n'y ait pas de jugement.
C'est ce qui permet l'ouverture de ce forum : chacun peut témoigner à sa manière, quelque soit le chemin qu'il-elle ait fait en sv.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Sam 8 Mar 2008 - 21:57

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 9 Mar 2008 - 21:06

Kvieta,

J'avoue ne pas avoir compris ton humour, et ne toujours pas le comprendre, même avec ce que tu expliques.

Quand tu écris "simplicité volontaire pour les tâches ménagères!" moi je comprends que tu voudrais simplifier les tâches ménagères, et comme on parlait de machines qui remplacent l'homme (ou plutôt en général la femme) dans le ménage, j'ai compris que tu prônais les machines pour te simplifier la vie. Et qu'en disant ça, tu sembles vouloir dire que c'est faire de la simplicité volontaire que de se simplifier la vie via l'usage de machines.

Comme tu n'as pas mis de smiley, j'ai pas vu qu'il y avait de l'humour. Mais si tu dis que c'est de l'humour, alors je comprends encore moins.

Mais ce n'est peut-être pas si important Wink

Je pense que j'ai raté un truc, sans doute gros comme une maison, et que je le vois toujours pas Wink Ca arrive parfois....
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Lun 10 Mar 2008 - 13:48

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par isolde le Lun 10 Mar 2008 - 16:18

Je vis seule dans un appartement bien sec, donc le séchage au séchoir m'offre de gros avantages :
- pas de machine
- humidification de la pièce (ma chambre) hiver comme été
Le séchoir est placé devant le radiateur de la chambre (chauffage central au gaz).

Bien que vivant dans une région particulièrement humide et fraîche, je ne dois pas attendre plus de 36h pour qu'une lessive soit entièrement sèche.
avatar
isolde

Age : 37
Localisation : Bord de mer normand
Date d'inscription : 08/02/2007

http://simpliste.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Lun 10 Mar 2008 - 22:05

Bonjour Kvieta,

Quand tu dis :
C'est juste que ma "simplicité" est différente de la tienne, ce qui me paraît normal car il s'agit d'un chemin sur lequel chacun s'avance comme il le souhaite, comme tu l'as si bien rappelé ci-dessus...

Pour essayer de mieux te répondre, pour l'heure, je rejette la surconsommation. Ce qui implique que je réfléchis notamment à l'utile et à l'inutile, au juste et à l'injuste pour tous mes achats. Je ne mets donc pas tout dans le même sac : certaines machines continuent de faire partie de mon quotidien.

Je comprends que pour toi, le choix de certaines machines est en accord avec la direction de la simplicité volontaire (car à tes yeux, elles ne font pas partie du sac inutile et injuste auquel tu as réfléchi), sinon tu en aurais parlé en opposition avec ta réflexion, or justement tu en parles comme étant acceptables dans le cadre de ta réflexion.

Je reste pas d'accord, et ne suis pas du tout d'accord en fait.

Pour moi la simplicité volontaire est un chemin dans une direction. Chacun fait son chemin comme il peut, mais venir dire que la direction opposée fait partie du chemin, ne fait pas sens pour moi. Or définir le fait d'avoir des machines personnelles ou familiales comme faisant partie du chemin de la simplicité volontaire (un chemin possible), c'est en plein décrire la direction opposée à la simplicité volontaire, et c'est pour ça que je ne suis pas du tout d'accord et que j'estime important de le dire. Et je ne suis pas du tout en train de condamner le fait que tu aies ces machines, ça n'a rien à voir, j'en ai moi-même encore pas mal, en vivant seule de surcroît. Je parle de la direction, du sens, pas de nos actes.

Que nous soyons tous bondés de machines chez nous ne me gêne en aucune manière, dans le sens que nous sommes tous en chemin et qu'on peut pas tout faire, surtout quand on débute, et aussi dans ton cas, quand on a une famille, un boulot, etc.

Mais confondre la simplicité volontaire avec « se simplifier la vie aux moyens de machines qui font le travail à notre place » est pour moi une grosse erreur qui détourne totalement le sens de base de la simplicité volontaire. Il ne s'agit donc pas de condamner le fait d'avoir des machines, il s'agit d'être cohérent dans la logique qui définit la simplicité volontaire. La simplicité volontaire va vers l'anti-gaspi, l'utilisation du moins possible d'énergie (surtout d'origine pétrolifère), l'utilisation du moins possible de matières premières, d'eau, de papier, et tous les matériaux dont sont faits les machines, le respect de l'environnement en général, la plus grande autonomie possible, acheter local (et donc pas délocalisé) et plein de choses encore (j'en radote des masses sur le document :
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/fondements-de-la-sv-textes-reflexions-f3/presentation-de-la-simplicite-volontaire-t473.htm )

Qu'une machine collective puisse réduire le gaspillage individuel fait sens pour moi (je pense au four à pain chez le boulanger par exemple), mais ce n'est pas le cas des machines individuelles et familiales.

J'ajouterai aussi que « simplicité » volontaire va dans le sens de « simple », c'est à dire « essentiel » et non dans le sens de « simplification », c'est à dire « pour faire plus facile ».

Il est vrai que certaines choses peuvent devenir plus faciles quand on fait de la simplicité volontaire (via le désencombrement par exemple), mais il est bien plus fréquent qu'il faille se poser des questions ou se creuser les méninges pour trouver comment arriver à faire autrement qu'avant quand on gaspillait, surconsommait (il suffit de regarder la plupart des échanges sur le forum).
Et c'est bien parce qu'on se pose des questions que ce chemin mène quasi indubitablement vers un chemin d'évolution personnelle, dans le sens : évolution psychologique, spirituelle, ouverture de conscience, ouverture du coeur.

Désolée d'avoir une réaction si vive et si longue, mais je trouve la confusion assez forte, et j'avoue avoir peur que ce genre de confusions ne se répande un peu trop vite.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Mar 11 Mar 2008 - 8:25

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par jackihi le Mar 11 Mar 2008 - 11:05

Faudrait pas tomber dans le dogmatisme...
En ce qui me concerne j'emploie le sèche-linge malgré un merveilleux espace qu pourrait me servir pour faire sécher mon linge: le grenier qui est facile d'accès. Cela fait au moins 6 mois que je me dis: vais aller tendre des cordes aux greniers et je ferai sècher le linge la-bas. J'ai toujours pas fait. C'est que de l'idée à l'action parfois chez moi il y a....un gouffre. C'est injustifiable d'ailleurs, il n'y a aucune raisons réelles à ce que je ne le fasse pas. Et je cherche même plus à me justifier. Je ne parle même pas de "mauvaise" volonté, c'est juste un question de volonté tout court. De plus j'ai souvent l'impression que c'est juste pour la beauté du geste (par amour et respect de la vie?). Car l'impression que de toute manière les carottes sont cuites...Aller, bon, vais aller me trouver un corde (pas pour me pendre hein!) Wink
avatar
jackihi

Age : 44
Localisation : Namur
Date d'inscription : 22/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Mar 11 Mar 2008 - 13:59

Jackihi,

Je pense qu'on est tous, .... allez, presque tous, à peu près
là-dedans Wink Et je pense aussi qu'il n'y a pas à se justifier non plus.

Pour moi, le dogmatisme serait de juger les gens qui ont des machines ou pas.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Mar 11 Mar 2008 - 15:47

... bonjour les "filles" et les "gars" !

faudrait pas devenir zinzin et se mettre à faire de la psychologie de sèche-linge parce qu'on s'en sortira jamais...après y'aura la psychologie de l'aspirateur et celle du frigo est en route.... ( j'y suis même pas allé voir et lire le sujet du frigo, ça copmmence à me décourager ces discussions qui tourne autour des appareils ménagers, ou sinon qu'on parle de la vie pratique, de la construction d'un cabinet plus frais que nature, ou d'un système de poulies multiples pour étendre le linge à l'horizontal au plafond... non ?)

Intéressant d'échanger nos trucs et astuces, bons plans, expériences "sur le chemin de la vie simple" d'une part, et d'autre part intéressant de débattre de nos idées, nos pensées, nos réflexions, nos découvertes, nos vies intérieures, nos sentiments sur le monde...

ça dévie là ....

KVIETA t'en va pas !!!!!!
loulie ^_^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par jojo le Mar 11 Mar 2008 - 19:34

Je suis bien d'accord avec Loulie !

Ceci dit c'est intéressant de se dire qu'on pourrait se passer de toutes ces machines censées nous faciliter la vie (non!!! pas mon lave-linge !!!). Bon, je ne suis pas tout à fait prête mais parfois, j'ai l'impression que mon âme aspire au dépouillement total !

Question: Est-ce que nous allons vraiment tous ici dans la même direction, est-ce que nos chemins mènent tous au même endroit ? et c'est censé être quoi la sv dans son aboutissement : une cabane au fond des bois, avec un petit ruisseau pour l'eau courante ? l'idée est séduisante... mais pas très réaliste !! (Bon, je rigole hein !)

Nous tous ici, je crois, on chemine vers la sv, on essaie en tous cas, des fois on avance, des fois on recule, on sait pas forcément trop où on va. Discuter, échanger, cela aide beaucoup, je trouve, surtout quand les points de vue sont très différents, c'est une richesse.

Kvieta, je crois que Calispera s'exprimait juste sur les grands principes de la sv et ne portait aucun jugement sur tes choix. Son point de vue est intéressant et le tien aussi. RESTE AVEC NOUS !!!

cheers

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par sofi le Mar 11 Mar 2008 - 22:44

( Loulie le post sur le frigo explique juste comment s'en passer avec des trucs comme la conservation du beurre... il est "technique" et pratique en fait)

Sinon, j'ai un môme, un mari, et je refuse (sisi depuis le temps que je me bats contre les gentils gens qui veulent nous en offrir) d'avoir un sèche linge à la maison...

Bon, d'accord, j'avoue que j'ai toujours trouvé dommage de dépenser de l'électricité et de l'argent (surtout de l'argent en fait Very Happy ) pour de l'air chaud...
par contre j'ai une "tour" à linge dans la salle de bain et un petit étandoir qu'on accroche aux porte (au dessus d'un radiateur, le bonheur)... ça contient quand même deux lessive et ça sèche rapidement... enfin tant que je fais pas une machine par jour ^^

sofi

Age : 38
Localisation : (64)
Date d'inscription : 02/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Sam 15 Mar 2008 - 18:20

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par frédérique le Sam 15 Mar 2008 - 23:00

Ben chez moi avec 3 enfants (une qui en fout partout quand elle mange des cheveux aux chaussettes et même dans le body, un qui rentre toujours de l'école après avoir fait rugby à la récré et une qui fait sport 4 jours par semaines+ chéri chéri qui a foot deux fois par semaine... ben j'arrive pas du tout à voir le jour, le tas de linge sale fait rarement moins d'un mètre de haut ! Alors le sèche linge, il tourne pas mal car les jours de pluie sont légion en ce moment par chez moi ! Bon ben je me dit que c'est un cycle, il y aura un moment où ça se calmera, où j'aurai moins besoin de l'utiliser. Donc en thérorie je m'en passerai bien, mais en pratique...
avatar
frédérique

Age : 45
Localisation : Près de Nantes
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par calispera le Dim 16 Mar 2008 - 21:33

Bonjour Kvieta,

Je serais inquiète que tu ne te sentes plus libre Kvieta Wink, et je ne pense pas que mes interventions avaient pour but de limiter ta liberté.

Je ne pense pas non plus être dogmatique quand je parle des confusions concernant la direction de la sv.
La simplicité volontaire est quelque chose qui n'est pas breveté, inscrit dans la loi, ou sectaire. Comme je l'ai dit, pour moi c'est une direction. Le seul danger que je vois, ce sont les propos de certaines personnes qui, en général, viennent d'être mises en contact avec l'expression, et qui, n'ayant pas encore beaucoup pratiqué, n'ont pas encore bien compris la direction en question, et la redéfinissent dans une autre direction que la sv. Et c'est cela que j'ai cru voir en tes propos.

On peut en effet utiliser l'expression et en comprendre intuitivement le sens, mais on risque de la sorte de tomber assez loin de ce que les gens qui la pratiquent considèrent. Car il y a tout de même une sorte de consensus entre les gens qui la pratiquent. Le sens vient au fur et à mesure qu'on s'y investit.

Comme nous sommes sur un forum de sv, je trouve donc important de faire remarquer quand quelqu'un qui parle de sv, préconise d'aller dans le sens inverse de ce consensus.

Alors a priori cela ne devrait pas avoir d'importance. Mais moi j'y vois de l'importance, au sens où ce forum est public, et bon nombre de gens l'approchent de l'extérieur, et vont s'en faire une idée en fonction des propos qui y sont inscrits. Or, par exemple, dans la presse, si certains articles font preuve de sérieux, d'autres ont déjà fait passer du n'importe quoi pour de la sv (sv = radinisme, sv=retour en arrière, ou réactionnaire, etc.).

Je veux dire par là, qu'il n'est déjà pas facile de comprendre vraiment le concept (au début, car la pratique permet de préciser cela par la suite, on le voit : ceux qui ont plus pratiqué ont en général une plus grande convergence dans leurs opinions sur la sv, pas tous, mais la plupart). Donc, pour ceux qui ne pratiquent pas du tout et observent de l'extérieur, ils prendront tout commentaire pour argent comptant. Et chaque fois que quelque chose est exprimé sur le forum qui va dans la direction inverse de la sv, c'est vrai que je me permets de le faire remarquer, question qu'il ne puisse pas être admis comme évidence des choses plutôt contraires à la sv. Bon, ça c'est l'explication de ma peur. Et dans ce cadre, je ne considère pas cette attitude comme dogmatique.

En ce qui concerne tes propos. Je maintiens que pour moi il y a confusion, car si ce que tu fais, càd la manière dont tu pratiques la sv, est, d'une certaine manière, d'office la meilleure qui soit parce que tu sais ce qui est le meilleur pour toi même, et personne n'a à te le dicter; il en va, selon moi, différemment si tu exprimes publiquement (ici) des notions qui définissent la sv dans un autre registre que ce qu'elle est réellement.

En carricaturant (donc ne te vexe pas, je prends un exemple gros comme une maison). C'est un peu comme si j'avais lu sur un forum végétarien, quelqu'un qui prônait le végétarisme et à la fois la tradition, et pour ce faire, incluait le foie gras dans le régime végétarien, car ça, on ne pouvait pas le contourner, tradition oblige. (rem : j'ai fait quasi cela en disant sur le forum (sv) que végétarisme c'était : pas manger de viande mais bien manger du poisson, et on m'a tout de même dit que j'avais intérêt à revoir ma copie Wink )

C'est dans ce sens là que ma réaction était assez importante. Car la manière dont chacun pratique la sv est bonne pour chacun. Mais dire que quelque chose qui va dans le sens inverse de la sv, fait partie de la sv, c'est pour moi difficilement acceptable, raison pour laquelle je ne peux me taire. Et comme Frédérique l'a marqué dans un autre échange (que je ne retrouve plus.... comme d'hab Wink ) : pour moi il s'agit de ne pas rogner sur mon intégrité. Accepter que l'on dise que les machines sont un moyen de faire de la sv, parce que simplification ménagère oblige : c'est, en moins caricatural, suivre la même logique que dire que le foie gras c'est végétarien. C'est aller en sens inverse.

Pour moi, y a pas de dogme là-derrière, c'est vraiment une affaire de direction, cela touche à l'essence de la sv (les machines n'étant qu'une facette, une illustration, un domaine pour pratiquer).

Je réagirais pareil si quelqu'un disait que la voiture c'est sv, car la voiture rend plus autonome. Ou que, pour se faciliter la vie en pic nic et en grand groupe, les gobelets plastics sont plus adaptés, donc, simplification de groupe et de déplacement obligent, le gobelet plastic serait une chose à faire valoir en sv. Ben non, je pourrais pas non plus.

Et ça ne veut pas dire que je condamnerais les gens qui utilisent des gobelets plastics : rien à voir (je me condamnerais peut-être moi-même de la sorte, tout comme pour les machines d'ailleurs). Justement, chacun reste libre.

Pour moi c'est l'essence même du concept qui est remise en question. (hmm, m'est avis que je me répète Wink )

Bon, j'ai conscience que je ne convaincrai probablement pas grand monde (comme d'hab, mais j'estime important de pouvoir l'exprimer), et je vais juste, accepter la citation de Frédérique :
« ne jamais renoncer à l'absolu » dans le sens donc, que je ne voudrais pas rogner sur mon intégrité parce que je suis seule à défendre un point de vue que j'estime profondément juste, par expérience, par connaissance, par intuition, et par réflexion.

Dernier point, tu parles de [b]ma vision de la sv[/q]. En effet je ne peux pas prétendre détenir la vérité à ce sujet. Mais je ne débarque pas non plus dans le domaine. Il y a eu tout de même pas mal de livres et articles écrits sur le sujet « simplicité volontaire » ou sur des sujets connexes, et j'en ai lu bon nombres (tant livres qu'articles), j'en ai même traduits certains (articles) et en ai écrit moi-même certains dossiers sur le sujet. J'ai communiqué avec des dizaines, centaines de personnes sur la sv, ces dernières années, j'ai aussi déjà fait un bon bout de chemin (même si je ne me considère qu'au début). Alors l'idée du diplôme, je te le concède, est une belle connerie, mais à partir du moment où on écrit des bouquins entiers sur le concept même de la sv, je pense que la compréhension intuitive du sujet, peut tout de même amener à des remarques d'ignorance.
Alors « ma vision de la sv » m'est propre. Mais je sais aussi que la probabilité que je sois complètement à côté de la plaque est tout de même assez faible, même si pas nulle pour autant Wink C'est la raison pour laquelle, même si je suis seule à défendre ce que je dis (pas concernant les machines, mais sur le fait d'insister concernant la « direction sv » ), je le fais en confiance. Et je ne m'estime pas trop mal placée pour le faire remarquer, peu importe si cela déplait.

J'ai donc conscience que mon ton est ferme. Et c'est parce que cela touche à une peur : la peur de voir l'essence même de la sv être bradée par des slogans qui la font passer pour ce qu'elle n'est pas. Et comme tout au long de tes messages tu confirmes ce que tu avais dit, à savoir : "simplicité volontaire aussi pour les tâches ménagères !" pour justifier l'utilisation des machines comme faisant partie de la sv; je ne peux que répéter toujours la même chose, sans nuances.

J'avais décidé de me taire, car le schmilblik n'avançait pas, et que j'avais dit ce que j'avais à dire, et en rajouter ne servait à rien.
Mais comme tu me relances personnellement, je viens rerépeter, en d'autres mots, exactement la même chose, en tentant de rendre le ton moins ferme. Mais c'est difficile pour moi quand il s'agit de toucher à l'essence du concept.

Pour ce qui est de la distance que tu veux prendre par rapport au forum, j'ai envie de dire de faire ce que tu ressens juste, mais je trouverais dommage que uniquement mes interventions te fassent prendre une telle décision. Et je voudrais rajouter que ce que j'exprime n'est en aucune façon contre toi, mais en opposition* à ce que tu as exprimé, et je ne veux pas faire l'amalgame entre les deux. Je pense que ceux qui me connaissent depuis pas mal de temps sur le forum savent que je ne suis pas un monstre, juste un peu plus dure parfois, plutôt rarement, (plusieurs fois ces jours-ci c'est vrai) sinon, c'est plutôt un autre visage que je laisse apparaître. Je tente en général d'ailleurs d'éviter de m'opposer, sachant l'inutilité de cela, et même la contre-productivité que cela représente*. Si je l'ai fait par rapport à tes messages, ce n'est pas par rapport à toi, mais, comme je l'ai précisé, pour m'opposer au fait de déclarer publiquement des choses que je considère contraire à l'essence même de la sv.

Tss, j'arrête là et j'espère ne plus revenir sur ce sujet, je ne pourrais faire que du disque rayé, ça n'a aucun intérêt pour personne.

Je conclurais en disant que je ne peux pas aller dans ton sens, sur ce sujet-là du moins, mais je ne tiens pas du tout à te manquer de respect ou te discréditer, j'espère que cet aspect là aura pu transpirer du présent message. J'ajoute que je ne désapprouve en rien ce que tu fais comme chemin, pas plus que ton témoignage, au contraire, je pense me sentir assez en adéquation avec ce que tu en dis.

*opposition : je ne fais justement que prouver ici-même, ce que j'ai dit ailleurs sur l'échange à ce sujet pour ceux qui s'en rappellent Wink
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/le-bar-f7/comprendre-un-comportement-d-opposition-t382.htm
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Lun 17 Mar 2008 - 0:45

calispera...
là tu fais vraiment fort je trouve...
primo je sais pas de quel consensus tu parles, secundo je sais pas quel "sens" tu lui donnes...

une femme avec un sèche-linge peut être plus près de la "vérité" de la simplicité qu'une autre qui n,en a pas... il faut regarder TOUT globalement...

je croyais que le titre du sujet finissait pas "... comment" et non "pourquoi " ...

T'as l'air de nous dire qu'on doit bien retenir les leçons que tu nous donne, une fois ça va, on est tous come ça de temps en temps, mais à répétition ça devient lassant, excuse-moi de te le dire, mais parfois, je vais même plus lire quand je vois que tu as posté, c'est trop long et trop ardu...

désolée
loulie
p/s ... tu pouras toujours expliquer mon message dans "comportement d'opposition" ! là, je suis désolée, ja passerai pas l'exament, j'ai rien compris dans ce sujet !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par jojo le Lun 17 Mar 2008 - 19:41

Faut pas se prendre la tête comme çà !!!

Vous savez, moi je pense qu'on progresse dans la sv comme de petits enfants. C'est-à-dire, chacun à son rythme : certains enfants apprennent à marcher plus tôt mais par contre ils vont faire leurs dents ou ils vont parler plus tard. Chacun va à son rythme, chacun son cheminement. Cela ne sert à rien d'essayer de faire aller les choses plus vite. Et surtout, en fin de compte on ne saurait dire qui est plus avancé que l'autre.

Je pense aussi que chacun a sa part de vérité. Et sa façon de l'exprimer.

J'aime bien tes interventions, Calispera, même si parfois c'est un peu intello pour moi, mais ce n'est pas une critique. Tu apportes beaucoup parce que tu lis beaucoup, tu sais plein de choses, tu réfléchis beaucoup et tu interviens beaucoup, ce que personnellement j'apprécie, même si parfois, cela vole un peu trop haut pour moi ou si c'est un peu long (je lis à l'écran, pas question d'imprimer). Je te soupçonne d'être particulièrement perfectionniste Smile et je crois qu'on a les défauts de ses qualités, parfois tu veux aller trop loin au fond des choses (enfin "trop" pour moi). Franchement, je ne crois pas que ce soit un problème si quelqu'un vient sur ce forum et lit que le sèche-linge simplifie la vie des mères de famille. Si c'est une personne vraiment intéressée par la sv, il se fera son propre jugement.

En outre, je n'aime pas trop les dogmes. Mais je prends ton intervention simplement comme une réflexion sur la question.

Kvieta : il me semble que dans ce forum, tout le monde a sa place. Je ne comprends pas pourquoi tu veux t'en éloigner juste parce que tu te sens critiquée par une personne. On peut trouver beaucoup de richesse dans les différences d'opinion. cheers

Amitié à vous deux particulièrement.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Mar 18 Mar 2008 - 10:49

-


Dernière édition par Kvieta le Sam 29 Mar 2008 - 11:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Raffa le Jeu 20 Mar 2008 - 11:10

Olala Mr Green

étonnée que cette discussion n'ait pas eu lieu après mon message là
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/entretien-menager-f13/le-lave-vaisselle-et-la-simplicite-volontaire-t298.htm
Mr Green Mr Green

COmme je l'ai déjà dit pour moi la SV est individuelle, multiples, diverses et variées et une majorité de gens pratiquant la SV ... n'en ont jamais entendu parlé. Grand bien leur fasse, au moins cela n'encombre pas leur esprit de question existentielle du type (voyons... est-ce que je vais dans la bonne direction ? )

Que d'aucun se sentent l'envie de théoriser la SV pour la diffuser, soit mais de grâce n'en faisons pas un dogme effectivement ni dans ses pratiques ni dans ses buts.

Pour revenir sur le sujet j'ai une question pour Loulie

Peux-tu décrire plus précisément cela (voir mettre des photos ?)
"en plus, je ne le plie plus "au carré", je le roule soigneusement en boudins, petits ou gros, chandails, pantalons, robes, pyjamas ... les fibres naturelles se "repassent" toutes seules. Rangé de cette façpon, le linge prend moins de place, et on voit de suite ce qu'on cherche !"

J'ai du mal à imaginer que cela prenne moins de place (dans des tiroirs notamment), que cela reste en forme de boudin et que cela se "repasse" tout seul. Perso c'est justement pour ranger que je vois de l'intérêt au fer (je dis bien au fer, pas au repassage Very Happy la différence ? je plie bien comme il faut puis je met un coup de fer rapido pour aplatir et garder la forme... je ne repasse plus vraiment Wink ) .

Mais si une solution ultime existe je suis prête à la mettre en pratique. Very Happy Ceci dit dans un sac à dos c'est effectivement comme ça que je range les t-shirt (roulés)


Dernière édition par Raffa le Jeu 20 Mar 2008 - 12:10, édité 2 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Aurore le Jeu 20 Mar 2008 - 11:54

J'avais essayé de mettre ce rangement en pratique quand tu en avais parlé Loulie, mais même en essayant de faire bien il reste des plis quand je roule et du coup quand on déplie c'est pas joli joli!
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Jeu 20 Mar 2008 - 13:40

salut

je plie au moins en deux, bien droit les pantalons, commencer par la taille, et les tshirts, pulls et même chemise plier en deux, on ramène les bras aussi à l'intérieur et ensuite on roule serré commencé par le col, pareil pour les robes dont le tissu s'y prête.

Pour les petits vêtements, crochets multiples dans la penderie, plus petit encore, dans les tiroir fourre-tout.

Je ne regarde plus les plis "disgrâcieux" aux vêtements ça fait longtemps.
Les seules chemises d'homme que j'aie repassées sont celles de mon père quand j'étais jeune... pour les autres, je leur conseille de se lever plus tôt !

Les vêtements froissés ou pas, c'est une question de "culture" que j'ai réglé ... sauf dans des occasions exceptionnelles, où je me rends de moins en moins...

bonne journée ... et bon Equinoxe
loulie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Jeu 20 Mar 2008 - 17:19

pour les pantalons ! moi je glisse ma main dans les jambes encore humide en écartant les doigts ! et je tire ver le bas !

ainsi il garde une forme de jambe bien plate pour etre mit proprement sur le fil !
après juste un pliage en deux face face , et en trois les jambes !

je ne repasse jamais !

Embarassed cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Jeu 20 Mar 2008 - 21:20

Personnellement si j'étais aussi compétente que Calistera j'aurais dit la même chose... Les mots ont des définitions il me semble, et les concepts aussi, et confondre "simplicité volontaire" avec "simplification du travail ménager" alors qu'il faut comprendre "économie d'énergie et de ressources par un peu plus d'efforts du côté humain"... je trouve que c'est pas mal !

Et pourtant, cela n'empêche pas, Calistera en conviendra sûrement, que certaines personnes ne puissent pas se passer d'un sèche linge ! Bien sûr, il y a toujours des bonnes excuses à la facilité, mais dans le tas, il y en a qui sont bonnes !
Ma maman a 9 enfants, et quand nous vivions tous à la maison, c'est mon père qui a décidé d'acheter un sèche linge, un soir que maman ne venait pas de coucher, n'en finissant plus d'étendre des slips et des culottes dans la buanderie.

Calistera serait dogmatique si elle disait "les sèches linge, c'est pas bien", mais elle ne dit pas ça ! elle dit qu'on est en chemin vers une épuration de nos modes de vie (et non pas du tout simplification et allègement de nos gestes quotidiens!), d'une part, et qu'il y a des alternatives, d'autre part. Comme avoir un sèche linge l'hiver en centre ville, et profiter du balcon l'été.

Je suis sûre que les gens sincères voient la différence entre se simplifier la vie, et vivre dans la simplicité matérielle. Quand on parle de gens simples, on veut dire qu'ils sont pauvres ! Et non pas qu'ils ont une vie facile, une cafetiète qui cueille le café et le moud et le fait ; ou une machine qui trie le linge, le lave, le sèche, le plie et le range ; ou encore un lave-vaisselle qui débarrasse la table, lave, essuie et range dans les placards ! Ce serait ça pour toi, Kvieta, la "SV" ??? c'est exactement ce qui correspond à ton expression "la simplicité dans les tâches ménagères"...

Et c'est tout le contraire de la simplicité volontaire, qu'on ait conscience du concept ou pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Aurore le Jeu 20 Mar 2008 - 21:42

Je ne repasse plus depuis des mois... je m'en fiche si c'est un peu froissé ; comme tu dis Dagda, le secret réside dans le séchage... en étendant bien le repassage devient inutile. Mais si en employant ta méthode Loulie ça fait des plis où y en a pas avant.. :-/ Vais essayer comme tu expliques (les tee-shirts de mon homme prennent une place phénoménale! Mais bientôt tri emmaüs pour lui Wink )
Merciii Louliiiie ! (jolie photo Very Happy )
avatar
Aurore

Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 31/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Raffa le Ven 21 Mar 2008 - 10:30

Merci pour vos précisions, bon j'essayerai (de toutes façon des plis j'en ai déjà Wink ) c'est juste que je suis vraiment dubitative sur le volume que cela prend.

Alix "alors qu'il faut comprendre "économie d'énergie et de ressources par un peu plus d'efforts du côté humain"..." Et bien non justement, ceci est UNE FORME de simplicité volontaire.

Je ne parlais pas de pauvreté subie (la simplicité non volontaire). La simplicité volontaire c'est de pas entrer volontairement ou de sortir volontairement un maximum de la société de consommation, quelqu'en soit les motivations (ce peut être simplement vouloir se consacrer à son art), les moyens et les buts. Il n'y a pas consensus sur la SV. Par contre il est un fait que ceux qui en parlent le plus se placent dans la "mouvance" politique alter-écolo-décroissance. Mais l'un et l'autre ne sont pas nécessairement lié.

Se simplifier volontairement la vie pour gagner du temps pour soi et les autres plutôt que de le consacrer au travail salarié (ou aux tâches ménagères pour certains !) est la motivation première de la majorité de ceux qui pratiquent la SV. Et c'est sur celle là que perso j'insiste parceque justement elle ne nécessite pas de convictions politiques ou citoyennes précises et est donc acceptable pour bcp plus de gens.

La simplicité volontaire, une fois le processus enclenché, amène d'office à se poser "les questions qui vont bien" (si on continue à utiliser le sèche linge y'a la conso électrique qui va avec, qu'il faut payer, or la SV mène à bien considérer et à réduire toutes ses dépenses puisque l'on cherche à être indépendant le plus possible du travail, quand on a plus de temps on peut aussi perdre 30 min pour étendre son linge sans que cela soit une corvée). Sauf si dès le départ on cadenasse tout et on donne des règles (y compris de vocabulaire et de concept).

Et je ne crois pas moins bien connaître la SV que Calispera, ni aucun autre. La SV est individuelle et personnelle. Maintenant les termes de SV (et la décroissance d'ailleurs) sont récupérés. Très bien, le bio aussi a été récupéré. Ce ne sont que des mots. Cela n'a guère d'importance. La SV se pratique avant tout peu importe comment on la nomme. D'ailleurs ce n'est pas pour rien que personnellement sur mon blog je n'emploie quasi jamais ce terme.


Dernière édition par Raffa le Ven 21 Mar 2008 - 13:02, édité 5 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par joe.chip le Ven 21 Mar 2008 - 11:38

La sv récupérée ? Par qui ? Pour le bio, je vois bien les dérives, pour l'écologie en général aussi (les gros sabots du développement durable, Hulot, etc...)... et après tout, tu as raison, peu importe.
Mais peut-être pour qu'il n'y ait pas de confusion de sens devrait-on utiliser le terme sobriété volontaire...
Bonne journée tout le monde, je retourne méditer dans ma coquille ... study Sleep
avatar
joe.chip

Date d'inscription : 23/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Invité le Ven 21 Mar 2008 - 14:28

... euh ! ...on s'engage dans un autre sujet ... non ?

genre ...c'est quoi pour vous la SV ...
mais tant qu'à faire... l'expression SV pour moi ne veut rien dire... mais j'observe que lorsqu'un terme devient "à la mode", au point que même les gens qui s'en fichent savent un peu de quoi ça parle, et que on voit apparaître une abéviation "SV" en l'occurrence ( aucun reproche) ... c,est signe que la "chose" si bonne soit-elle, est en phase de récupération ...

Ça signifie qu'on commence à voir des gens qui se "RÉCLAMENT" de la SV ... désormais, ça peut être récupéré par n'importe qui qui souhaite en tirer profit...

Contrairement à ce que tu écris dans ton message Raffa... moi je trouve que c'est important... c'est le symptôme que les "hommes" ont pas tant que ça le contrôle sur leur esprit et leur existence ... et que les plus beaux gestes et idées naturelles finissent quasi invariablement dans le monde artificiel ...

Revenir à nos moutons ...
dans un sèche-linge il y a aussi tout ce qu'on ne voit pas en amont et en aval...
la consommation d'énergie domestique est une goutte d'eau dans l'océan en comparaison de la somme de l'énergie utile à la conception,
planification,
design,
fabrication,
mise en marché,
stockage,
emballage,
livraison,
masse salariale
traffic d'administration,
argent
marché boursier,
accessoires et fourniture en cours de service,
pièces de rechange
mise au rebuts
recyclage
occupation d'espace vital de déchets
..... sujet de forum

^_^

30 cm de neige, nuageux, -15 en ce 21 mars 2008 !!
Be happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par jojo le Ven 21 Mar 2008 - 15:57

Alix, je rappelle juste ce qu'a réellement écrit Kvieta :

"Mais lorsque je dis "simplicité volontaire aussi pour les tâches ménagères !", c'est de l'humour ! Je n'ai pas dis que le sèche-linge est un outil de simplicité volontaire. Je dis que j'en ai un et que j'en suis contente."

Personnellement, j'ai un lave-linge, un lave-vaisselle (même s'il m'a été imposé au départ vu que c'est un cadeau, j'avoue que j'apprécie !), une cuisinière, un frigo avec 3 tiroirs congélateurs, un ordinateur, un téléphone portable, une télé sans antenne mais avec lecteur dvd, une mini-chaîne, un central vapeur, un aspirateur. (Non, je n'ai pas de sèche-linge parce que je peux étendre dehors, parce que çà sèche bien à l'intérieur et parce que je ne saurais pas où mettre çà). Pour tous ces objets, il y a là tout ce que tu dis Loulie qu'on ne voit pas en amont ou en aval et j'en suis consciente.

Pourtant, il me semble que je chemine bien en direction de la simplicité volontaire. Cela ne se fait pas en un jour. Pour moi, la simplicité volontaire, c'est aller vers l'essentiel, l'essentiel change pour chacun et se dépouiller du superflux ne se fait pas au même rythme pour tout le monde.

Personnellement, je me fiche que la sv soit récupérée ou pas (ce que je n'ai pas compris d'ailleurs, récupérée par qui et pourquoi ??) Ce qui m'importe, c'est ce que je fais moi, vers quoi je me dirige, si c'est en accord ou pas avec moi-même, si c'est compatible avec la vie de mes proches (car je dois tenir compte de ceux avec lesquels je partage ma vie), si je tends vers l'harmonie. Je ne peux considérer les choses qu'à mon niveau à moi. Je ne me risquerais pas à juger pour qui que ce soit.

Je suis contente d'avoir trouvé ce forum et de pouvoir échanger avec des personnes qui sont dans une réflexion, une démarche proches des miennes. Cela me fait vraiment du bien et en passant, jevous dis un grand MERCI ! Mais on a tous nos différences et heureusement !!

cheers cheers

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Raffa le Ven 21 Mar 2008 - 19:50

Ça signifie qu'on commence à voir des gens qui se "RÉCLAMENT" de la SV ...

C'est exactement cela que je voulais dire par récupération. Je constate en tout cas que ce besoin de parler DE la simplicité volontaire est récent sur les forums et les blogs et ce n'est pas qu'ici du tout (c'est curieux d'ailleurs). Alors qu'avant on parlait essentiellement du "comment" maintenant on discute du "sens", de la direction, des objectifs, de ce qu'est ou n'est pas la SV etc etc etc. comme tu le disais Loulie... Or tout cela importe assez peu dans le cadre de ce qui n'est finalement qu'un mode de vie disons hors normes (qui abouti la plupart du temps à un mode de pensée hors norme, à moins que ce soit l'inverse ? Wink ). Rien de classifiable en tout cas pour moi.

C'est un peu comme certains végétariens
- qui refusent d'admettre que le végétarisme pour beaucoup de gens n'est qu'un régime constitué en majorité voire en exclusivité de végétaux et pas une philosophie
- et qui considèrent comme non végétariens (et avec colère !) non seulement ceux qui ne mangent pas selon leurs règles mais en plus ceux qui ne partagent pas leur raison d'être venu au végétarisme

Sinon Loulie pour en revenir aux moutons donc pour le séchoir la question est légèrement différentes quand on a déjà l'appareil en question quelqu'en soit la raison. Mais globalement oui c'est pour moi indispensable d'avoir tout cela en tête quelque soit l'objet. Comme tous sur ce forum je pense. C'est ça qui est bien oui Wink

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par elfique le Jeu 5 Mar 2009 - 18:40

bonjour
et bien moi je vous avouerais que je me sert de temps en temps du sèche linge ...et ceçi pour 2 raisons :
* quand il y a du mistral ici et en étendant mon linge dehors j'ai déjà retrouvé mon linge ( et mes dessous !!lol) chez mon voisin (ravit!!)
* ayant chez moi 12 chats et un chien a poils longs le sèche linge me permet d'éliminer très éfficacement TOUS les poils qui s'accrochent en permanence aux vètements , couvertures , draps ...
déoslée si ce n'est pas sv ........... Very Happy
avatar
elfique

Age : 57
Localisation : dans la campagne charentaise
Date d'inscription : 25/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par pascale le Mer 4 Jan 2012 - 21:19

(depuis ici)

kesari a écrit:je suis peut etre hors sujet mais en ce qui me concerne j'utilise pas mal mon sèche linge, ce qui fait grimper la facture. Mais comment faire pour éviter de l'utiliser en hiver?

Kesari,
tu connait pas le systéme que ma grand mére appellait"al'loque qui pein"?

Systéme simple et décoratif (enfin question de goût).
Le soir avant d'aller au lit,tu ouvre toutes les portes des armoires,
(ça d'intrigue hein Wink )
tu mets les chaises au milieux de la piéce,
(de plus en plus surpremant Suspect )
tu sort tes ceintres,
(mais c'est pas obligé confused )
la partie créative est ici
tu étale et suspend joyeusement de ci de là ton linge mouillé
Smile
Le truc,moi j'installe les les petits dessous dans la salle de bain ,vu que le voisinage peut passer à tout moment dire bonjour et si les guirlandes de pantalons-pull ne me génent pas ce que je porte desous ça les regardent pas PT de rire

pascale

Age : 45
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par kesari le Mer 4 Jan 2012 - 21:29

je fais un peu comme ça, je n'ai pas d'armoires donc pas de portes mais j'accroche un maximum aux portes des pièces. Malgré tout ça ne suffit pas, même si on ne vit qu'à trois. Je fais du sport trois fois par semaine, mon copain bosse en uniforme donc deux tenues par jour...j'ai fait des lessives au moins un jour sur deux... et pour les serviettes tu fais comment?

kesari

Date d'inscription : 18/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par Panthera Pardhus le Mer 4 Jan 2012 - 21:32

PT de rire alors là, si je fais un truc comme ça, je suis sûre de m'étaler dans les chaises au milieu de la nuit ou le matin au réveil!

Plus sérieusement, ça n'abîme pas tes chaises avec l'humidité? J'a souvenir d'avoir pendu un tee-shirt humide comme ça et le bois de la chaise a déteint dessus. Du coup, jamais recommencé.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par nodame le Mer 4 Jan 2012 - 21:47

vous n'avez vraiment pas de place pour un petit étandoir à linge ? Il est parfois un peu dans le chemin mais je trouve qu'on s'habitue vite. Sinon au dessus de la baignoire pour ceux qui en ont une.

nodame

Date d'inscription : 27/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se passer du sèche linge .... comment ?

Message par pascale le Mer 4 Jan 2012 - 21:59

Pour les chaises qui deteignent je dois dire que les miennes ça va .

C'est vrai aussi que le parcours du combattant dans le noir c'est pas fastoche.

En fait ,nous sommes 6 à la maison,et monsieur est en orange le jour en semaine et en vert le soir et les wk .les lessives je connais et là oui y a du travail pour le devenir en sv.

Pour les serviettes ,le grand vent assoupli pas mal et quand y en a pas je les secoue ,les gamins le font trés bien aussi.

Maintenant la maison est trés,même trop séche et le linge séche super vite ici.

L'humidité et ses odeurs peuvent peut être contrées par une aération plus importante de la piéce où se trouve le linge.

pascale

Age : 45
Localisation : Namurois
Date d'inscription : 22/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum