le Feu Vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Feu Vert

Message par korrotx le Lun 28 Avr 2008 - 16:14

Extrait d'un post de Clément sur le forum de decroissance.info, datant d'il y a un peu plus d'un an, et résumant assez bien l'idée de Feu vert ("Ce seront les divers responsables de la ruine de la terre qui organiseront le sauvetage du peu qui en restera, et qui après l'abondance géreront la pénurie et la survie" - Bernard Charbonneau).

le citoyennisme des petits gestes de la simplicité volontaire, n'agit que sur la limitation des besoins qu'ont les rouages que nous sommes. Il faut moins de ceci, moins de frigo, moins de voitures, moins de dentifrice pourri, etc. On demande ainsi aux rouages de se responsabiliser, de se moraliser (posture classique du demi-savoir de l'écologie), bref d' "arrêter de déconner". L'écologiste dans ce citoyennisme est ainsi essentiellement un moraliste [...]. Bref le niveau de réflexion auquel nous invite cet écologisme, est un niveau de surface : faire attention à sa consommation d'eau, isoler mieux sa maison, mettre des noix dans sa machine à laver, faire du gentil-vélo, promouvoir des transport commun, acheter "bio", acheter des panneaux solaires, construire des éoliennes industrielles (voir ce que dit Louart dans NMC sur Michel bernard et ses éoliennes), etc, etc. On connait trop bien ces petits gestes citoyens du quotidien : le rouage que nous sommes doit s'auto-limiter. Cette perspective de l'auto-limitation est le résultat du demi-savoir de l'écologie, c'est-à-dire la souris qu'elle a réussi à nous pondre en 30 ans.

Cette perspective, Charbonneau a vu avant tous les autres qu'elle allait se répandre comme un " Feu vert " parmi les rouages et les machinistes. Et qu'aujourd'hui elle allait être le logiciel de survie de la Méga-machine, c'est-à-dire que l'écologie allait être la clé de voute de la rationnalisation totale des relations sociales ; les flics de l'écologie, les politiques publiques de l'auto-limitation, les sarkozy-de-la-simplicité volontaire vont être demain les organisateurs de la survie de l'économie. Dans le cadre de la société des rouages, des rôles, de l'échange marchand, le moindre gestes des rouages que nous sommes vont être fliqués par les écologistes et les économes. La méga-machine va essayer de rogner sur tout ce qui peut l'être, le moindre geste devra non seulement être échangeable, mais efficient, cohérent avec la survie du système. Tous les petits gestes écologistes que demandent ainsi de faire les collectivités locales aujourd'hui (même si on reste encore à des dispositifs incitatifs et non coercitifs) se mettent ainsi en place, amplifiés par la propagande médiatique qui accumule depuis 2-3 ans les reportages, les articles là dessus. La prise de conscience que les rouages vont devoir mettre la main à la pâte, se répand dans le corps social. Le Feu vert se diffuse ces dernières années, à mesure que les expertocrates tirent la sonette d'alarme.

Ce que Charbonneau appellait le "Feu Vert" se trouve assez bien représenté aujourd'hui, de mon point de vue, par Yves Cochet, Jean-Marc Jancovici ou le GIEC.
Pour ma part je ne pense pas que ce "feu vert" s'établira durablement, vu l'instabilité politique que pourrait apporter la crise économique et pétrolière qui pointe son nez (à moins d'un régime autoritaire à base de rationnements etc.). Ceci étant il me semblait intéressant de poster cet extrait ici, car il donne une vision de ce que pourrait être la récupération de la SV, directement ou indirectement, par l'économie.

korrotx

Date d'inscription : 08/11/2006

http://lezd.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Pistil le Lun 28 Avr 2008 - 22:05

Purée ... (Dia !?)
Clément explique le risque que je me suis échinée sans succès à interroger sur mon blog, sur la question de la radicalité.
Merci Koldo, je suis curieuse de voir ce qu'il en sera dit ici.
avatar
Pistil

Age : 36
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par wisa le Lun 28 Avr 2008 - 22:57

Merci pour ce sujet, ça ouvre des perspectives (plutôt inquiétantes) que je n'avais pas encore envisagé, mais plus on les envisagent tôt, plus on a de temps pour essayer de les éviter, si elles nous déplaisent.
J'ai un sujet de méditation tout trouvé pour les semaines à venir! scratch
avatar
wisa

Age : 39
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/04/2008

http://histoires-d-ames.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Raffa le Mar 29 Avr 2008 - 9:59

Oui personnellement je vois poindre ce que j'appelle la dictature écologique depuis deux ans et cela ne me réjouie pas. (Par contre je n'y vois pas la simplicité volontaire vraiment dedans mais c'est tjs une histoire de définition Wink )

Restons vigilants en tout cas.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Invité le Mar 29 Avr 2008 - 17:05

J'ai comme l'impression qu'au fur et à mesure du temps, on va nous imposer beaucoup de choses dites vertes, pour notre bien évidemment, alors qu'elles le seront si peu.
Le seul but de nos chers dirigeants (d'aujourd'hui et de plus tard) sera de conforter le bien être de leurs actions en bourse.
On nous veut plus écolo, mais aussi toujours plus consommateurs. Il n'est nulle part question de revoir nos modes de fonctionnement, juste de limiter la casse.
méfiance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Joël le Lun 5 Mai 2008 - 22:08

Cet article est écrit avec les pieds (citoyennisme quel barbarisme barbare), ceci dit, ce qu'il dit est tout à fait juste. Le phénomène n'est pas nouveau, je me souviens que dans les années 80, on stigmatisait Singapour comme étant un "semi-dictature écologiste de droite" dirigée par Lee Kuan Yew. Une société policière très contraignante pour le citoyen mais avec un objectif clair : préserver la santé, l'air, l'eau...

Il faut savoir ce que l'on veut et la récupération, par les nantis des différentes intelligentsias, des mouvements pionniers (dont l'écologie ou la SV sont les derniers avatars) est la seule manière de fonctionner de notre système politico-social semi-démocratique que je connaisse. Si vous avez des contre-exemples, prière de les citer. Il vaudrait donc mieux que les Sarko/Borloo se magnent de nous récupérer avant que ce soient des plus méchants qui s'en chargent.

A la relecture, je constate que je suis aussi difficile à lire que le modèle ci-dessus. Je m'en excuse. Si ça intéresse qq je tâcherais de clarifier plus tard. Evil or Very Mad

* Lire la position de Singapour ici. http://www.un.org/News/fr-press/docs/2001/AGEF363.doc.htm
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Invité le Mer 7 Mai 2008 - 1:10

Tu es assez clair. Ne t'inquiète pas. Et merci pour le lien, que j'étudierai plus tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par lorien le Mer 7 Mai 2008 - 21:06

Je suis contente d'avoir découverte ce texte de Charbonneau, que je ne connaissais pas, qui traite de ce que j'ai nommé éco-fascism quand j'ai reconnu que tous les bonnes idées, même l'écologie sont toujours récupérés par ceux qui veulent en profiter. J'ai peur qu'il n'y a rien a faire, d'être un rouage à l'intérieur de la machine dans l'espoir de prendre du plaisir en le sabotant ou de rester aussi loin que possible est finalement un question de goût.
avatar
lorien

Age : 73
Localisation : Montesquieu Volvestre (31)
Date d'inscription : 29/02/2008

http://lorien.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jimjim le Jeu 8 Mai 2008 - 10:48

Iria a écrit:J'ai comme l'impression qu'au fur et à mesure du temps, on va nous imposer beaucoup de choses dites vertes, pour notre bien évidemment, alors qu'elles le seront si peu.
Le seul but de nos chers dirigeants (d'aujourd'hui et de plus tard) sera de conforter le bien être de leurs actions en bourse.
On nous veut plus écolo, mais aussi toujours plus consommateurs. Il n'est nulle part question de revoir nos modes de fonctionnement, juste de limiter la casse.
méfiance.

Toute récupération est destiner à servir celui qui l'utilise....
La simplicité volontaire ne doit pas rimer à mon sens avec les mouvements politique , car ceux ci sont dependant des lobbys commerciaux.
Le devellopement durable tel qu'il est organisé aujourd'hui n'est pas suffisant non plus car il est "géré" par les plus grand pollueurs du monde.
peut-on raisonnablement se contenter de polluer moins pour polluer plus longtemps?
avatar
jimjim

Age : 43
Localisation : france pas de calais
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Invité le Dim 11 Mai 2008 - 1:53

Pour moi, un changement radical s'impose, mais on ne pourra pas tout changer en 10 ans.
Les perspectives de développement durable, même si on peut applaudir l'idée de base qui est de moins polluer, vivre plus en adéquation avec la Terre, les perspectives sont commerciales uniquement. Ça ne profitera qu'aux grands industriels, qui du moment qu'ils s'en foutent plein les pognes se foutent du reste.

Et tu dis qu'il faut que la SV reste apolitique, ce en quoi je te rejoins. Mais n'est-celle pas marquée politiquement depuis le début? Et peut-on réellement espérer qu'il n'y aura aucune récupération de cette manière de vivre et de penser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par Joël le Dim 11 Mai 2008 - 15:51

jimjim a écrit:peut-on raisonnablement se contenter de polluer moins pour polluer plus longtemps?
Je trouve que c'est un bonne question. On ne peut pas répondre par oui mais on peut penser qu'une réponse négative ne sert à rien car la société n'est pas prête aux changements drastiques qu'impliquent un non.

Donc à mon avis la réponse c'est "oui malheureusement" et essayons de faire que ce "plus longtemps" soit très long, en espérant que le temps aidant les mentalités changent et quelques solutions techniques apportent leur aide.
Il n'y aura pas de grand soir de l'écologie, il y a juste une disparition annoncée de l'homme sur la planète, plus ou moins rapide et plus ou moins brutale. Il me semble que c'est pas mal de faire durer. Il vaut mieux soigner les dents, pour les faire durer tant bien que mal, plutôt que de les arracher, c'est un truc que l'on comprend bien quand on a 60 ans.
avatar
Joël

Localisation : St Ju - Près de Genève
Date d'inscription : 16/10/2006

http://perino.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par wisa le Dim 11 Mai 2008 - 21:25

[quote="jimjim"]
Iria a écrit:
peut-on raisonnablement se contenter de polluer moins pour polluer plus longtemps?

Polluer moins ne devrait être qu'une solution temporaire en attendant de trouver un nouvel équilibre avec notre environnement. Enfin dans l'idéal.
Pour cela, il faudrait que l'Homme devienne raisonnable et ne consomme pas plus que ce dont il a besoin et pas plus que ce que la nature peut produire, bref qu'il devienne adulte. C'est pas gagné.
avatar
wisa

Age : 39
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/04/2008

http://histoires-d-ames.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jimjim le Lun 12 Mai 2008 - 8:02

Les peuples dit "primitifs l'avaient bien intégres dans leur mode de vie car ils evoluaient en fonction de leur milieu naturel sans détérirer la nature et ses resources.
avatar
jimjim

Age : 43
Localisation : france pas de calais
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jojo le Lun 12 Mai 2008 - 14:46

Comme tu dis Wisa, c'est pas gagné !!! Mr Green

J'avoue que je ne préfère pas trop penser à l'avenir, trop angoissant, j'essaie de garder les yeux sur le moment présent et agir comme je peux, même si l'effet est microscopique (et sans doute bien moins que çà !) et aussi de garder l'espoir, parce que l'espoir permet d'avancer. Je suis donc utopiste, au moins c'est bon pour le moral ! Wink

Mais c'est super important de garder aussi un oeil sur ce qui se passe, ne pas faire l'autruche avec la tête dans le sable. Plus çà va plus je me radicalise, au risque de gaver un peu mon entourage, j'en ai peur ! Mais que peut-on faire d'autre à part agir à son petit niveau et essayer de partager les informations avec les autres ? confused Réveiller les consciences, comment il faut faire ? je ne crois plus en la politique ni dans les médias et la recherche me semble tournée de plus en plus vers des idées de profit. Alors qu'est-ce qui va sauver le monde ???

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jimjim le Lun 12 Mai 2008 - 18:42

jojo a écrit:Comme tu dis Wisa, c'est pas gagné !!! Mr Green

J'avoue que je ne préfère pas trop penser à l'avenir, trop angoissant, j'essaie de garder les yeux sur le moment présent et agir comme je peux, même si l'effet est microscopique Alors qu'est-ce qui va sauver le monde ???

Bonjour, connait tu l'histoire : "La part du colibri" ?

Chacun d'entre nous peut à son niveau faire avancer le monde.. encore faut-il ne pas avoir peur du changement que cela implique.
Ghandi disait : "Sois le changement que tu veux voir dans le monde "
Salutations
avatar
jimjim

Age : 43
Localisation : france pas de calais
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jojo le Lun 12 Mai 2008 - 21:47

Oui, Jimjim, je connais l'histoire du colibri ! Smile
Pour ceux qui ne connaissent pas, elle est quelquepart sur ce forum mais je ne sais plus où.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par calispera le Sam 17 Mai 2008 - 12:34

La part du Colibri


Un immense incendie ravage la jungle.
Affolés, les animaux fuient en tous sens.
Seul un colibri, sans relâche, fait l’aller-retour de la rivière au brasier, une minuscule goutte d’eau dans son bec, pour l’y déposer sur le feu.
Un toucan à l’énorme bec l’interpelle : “tu es fou, colibri, tu vois bien que cela ne sert à rien”.
“Oui, je sais” réponds le colibri, “mais je fais ma part”…

Vous l'aurez compris : j'en suis fana Wink

et sinon :
Ghandi disait : "Sois le changement que tu veux voir dans le monde "
Salutations

De ça aussi je suis fana, je suis en train de travailler à fond mon site "se changer soi pour changer le monde".

Si j'arrive au bout de ce travail Wink je viendrai vous le présenter

Sinon, je pense que l'expression "simplicité volontaire" pourrait à la rigueur être récupérée. Par contre, ceux qui sont sur ce chemin (les personnes donc, pas le concept) sont pour la plupart "irrécupérables", car il n'y a pas de chemin tout tracé, c'est soi qui choisit le chemin. Seule la direction est donnée.

A un niveau plus politique, je pense que les choses vont dans les deux sens. Il y a des initiatives heureuses, des avancées réelles, et il y a de la récupération, des initiatives pour faire du vent, des erreurs d'orientation. Je pense que c'est là l'importance de la responsabilité citoyenne. Plus chaque citoyen prend la bonne direction, plus les politiques suivront. A nous d'agir donc.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jimjim le Dim 18 Mai 2008 - 12:21

C'est vrai que le chemin de la simplicité volontaire n'est pas tout tracé.. et heureusement car il existe une multitude de chemin qui y mène.
Quel que soit notre cheminement (la fin justifie les moyens)c'est l'objectif qui est important.
La SV on l'a en soit et elle se voit dans notre vie de tout les jours
avatar
jimjim

Age : 43
Localisation : france pas de calais
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par calispera le Dim 18 Mai 2008 - 15:14

Bonjour Jimjim,

Je trouve étonnante une partie de ta réflexion, enfin, disons que je ne la partage pas. Pour moi la fin ne justifie pas du tout les moyens, car la fin est déjà dans les moyens.

Cela dit, je partage par contre tout à fait le reste de ce que tu dis. La sv peut en effet être vécue de manière très très différente par chacun. Et quand on observe, plus les gens avancent, plus les chemins se rapprochent.

Et l'idée que la sv on l'a en soi, je n'avais jamais pensé à ça, et ça me parle. La sv, c'est un peu quelque chose qui nous habite, même si par moment on peut s'en éloigner, ou trouver cela difficile, ou ne plus savoir comment continuer, il y a quelque chose, comme une force intérieure, une intuition puissante, voire un impératif, qui nous pousse à choisir et rester sur ce chemin.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Feu Vert

Message par jimjim le Dim 18 Mai 2008 - 22:01

Bonsoir Calispera,

tes posts sont toujours d'une grande justesse et ça me flatte que tu partage mes idées..

C'est vrai qu'a mon sens la SV doit etre dans notre fort intérieur car sinon ça ne pourrait pas "tenir longtemps". Il ne faut en aucun cas se forcer et si d'aventure de temps en temps on s'en éloigne ce n'est que pour mieux y revenir (chasser le naturel, il revient au galop).

Je pense que la difficulté nait dans l'esprit de celui qui n'en est pas convaincu..

Salutations
avatar
jimjim

Age : 43
Localisation : france pas de calais
Date d'inscription : 13/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum