vermifuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vermifuge

Message par magnésie le Lun 9 Juin 2008 - 15:08

Mon fils de 4 ans a régulièrement des vers intestinaux.
J'en ai marre de lui donner un médicament tous les 15 jours à longueur d'année.
Les toubibs ne s'intéressent pas à ce genre de maux (comme les poux, d'ailleurs)
Alors je m'adresse à vous :
connaissez-vous des recettes de vermifuge à faire soi-même
ou des trucs pour éviter de se ré-infester en permanence ?
(sachant que mon fiston est un maniaque du lavage des mains Rolling Eyes donc faut trouver autre chose scratch ! )
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: vermifuge

Message par elieli le Lun 9 Juin 2008 - 16:30

J'ai 53 ans et à l'époque où j'étais petite fille, maman nous faisait manger tous les jours de l'ail (salade ou à la croque au sel) et nous mettait une gousse d'ail épluchée dans l'anus en guise de suppositoire le soir avant de dormir...

___________


Il y a aussi les graines de courge :
http://salamandre.unblog.fr/2007/09/29/graines-de-courge/

http://www.lepetitherboriste.net/plantes/courge.html

http://www.lepetitherboriste.net/
___________

Sur http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=600
INDICATIONS PRINCIPALES —

Actuellement, la courge est utilisée :

1) La graine entière :

• Sphère intestinale : Parasitoses intestinales : ascaridiose, oxyurose et tæniase (Tænia saginata et
Tænia solium, ce dernier étant communément appelé "ver solitaire").

2) L'huile de la graine :

• Sphère génitale : Prostatisme, hypertrophie bénigne de la prostate et adénome prostatique.


FORMES D'UTILISATION —

— En ce qui concerne les graines, la forme habituelle d'administration consiste à faire la préparation
suivante : piler 100 à 200 g (moitié dose chez l'enfant) de graines de courge (dépouillées ou non de leur
première enveloppe) pour en faire une pâte que l'on mélange à une quantité égale de miel.

— En ce qui concerne l'huile, c'est le plus souvent la forme en capsules ou en gélules qui est utilisée.


POSOLOGIE MOYENNE —

Les doses moyennes journalières à prendre pour les différentes formes habituelles d'utilisation sont les
suivantes :

• Comme tænifuge, prenez 200 g (50 à 100 g seulement chez l'enfant selon le poids) de graines entières
- avec ou sans leur enveloppe - à hacher finement, puis à piler longuement dans un mortier avant de
mélanger à un poids égal de miel. Prenez cette préparation le matin à jeun, en trois fractions égales que
vous absorberez à 30 minutes d'intervalle, la dernière prise étant suivie trois heures après par une purge
(30 g d'huile de ricin par exemple). L'absence d'anneaux dans les selles au bout de 3 mois signe l'expulsion
définitive du tænia.
En cas d'échec (constatée par la réapparition d'anneaux dans les selles dans ce laps de temps de 3 mois),
recommencez ce même traitement avec seulement 100 g (25 à 50 g chez l'enfant) de graines de courge
mais trois jours de suite, seule la dernière prise du 3ème jour étant suivie trois heures après par une
purge comme ci-dessus.
L'avantage majeur de ce traitement naturel est qu'il est absolument sans danger, sans aucun effet
secondaire et qu'il peut même être prescrit chez les jeunes enfants, tout en étant agréable à
prendre.

• Dans le traitement du prostatisme, l'huile est prise en gélules à raison de 2 g par jour répartis en
deux prises à avaler matin et soir au moment des repas avec un peu d'eau, en cure de 2 mois
renouvelable régulièrement.[...]

Voila c'est tout ce que je connais personnellement.

Amicalement
Eliane
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: vermifuge

Message par magnésie le Mer 11 Juin 2008 - 22:20

merci Eliane pour ta réponse documentée... Very Happy

pour l'ail, on en met déjà beaucoup dans les plats, et en suppo ça m'inquiète un peu.
je vais donc tenter les graines de courge.
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: vermifuge

Message par elieli le Jeu 12 Juin 2008 - 13:36

En suppo c'est une petite gousse d'ail épluchée et laissée entière pour que cela ne brûle pas, à la prochaine selle elle sera expulsée. Il faut auparavant enduire l’anus de vaseline pharmaceutique pour que la suppo glisse facilement sans faire mal.

http://www.floramedicina.com/spip.php?article53
[...]L’ail, comment ?
Pour ses vertus antibiotiques et antivirales, l’ail devra être utilisé frais et cru. Pour traiter les INFECTIONS RESPIRATOIRES, INTESTINALES ou les PARASITES, on prendra l’ail en interne : éplucher une ou deux gousses d’ail frais, écraser, hacher, mettre dans une grosse gorgée d’eau et avaler. Répéter deux ou trois fois par jour (dosage adulte) pendant quelques jours. On peut aussi frotter l’ail frais sous les pieds ou utiliser une gousse épluchée et intacte comme suppositoire (utiliser de l’huile d’olive comme lubrifiant). Vous remarquerez que même ces deux dernières formes d’utilisation donnent l’haleine d’ail ! Les constituants actifs de l’ail frais voyagent très bien dans le sang et font le tour du corps très rapidement. [...]


Mais si vous avez des grand-mères posez-leur la question ; on n’a toujours un peu peur avec son bébé.
avatar
elieli

Age : 62
Localisation : Paris en France. La Tour Effeil
Date d'inscription : 31/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum