decroissance et SV quelle relation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

decroissance et SV quelle relation ?

Message par zie le Dim 29 Juin 2008 - 19:35

bonjour
je suis nouvelle ici je n'ai pas beaucoup d'acquis theoriques
je crois que je pratique la sv depuis toujours a petite echelle
sans savoir que ça avait un nom!
je voudrais savoir quel est le rapport entre SV et decroissance
est-ce exactement la meme chose?
Merci
Sylvie
avatar
zie

Age : 53
Localisation : Marseille (provence)
Date d'inscription : 29/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par calispera le Dim 29 Juin 2008 - 22:21

Bonjour zie,

Tu auras déjà pas mal de choses à lire en rapport avec la décroissance en feuilletant la page suivante :
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/search.forum?search_keywords=d%E9croissance

Et plus précisément, un débat : sv versus décroissance a eu lieu sur cet échange ci :
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/simplicite-volontaire-vs-decroissance-f21/pourquoi-la-decroissance-est-necessaire-t464.htm?highlight=d%e9croissance
qui est plutôt très long et où les avis divergeaient pas mal.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par calispera le Dim 29 Juin 2008 - 22:22

Ah et puis, malotrue comme je suis : bienvenue tout de même Wink
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par zie le Dim 29 Juin 2008 - 23:33

Je vais voir ça de ce pas
Je suis ravie d'avoir recontre ce forum Very Happy

merci
Sylvie
avatar
zie

Age : 53
Localisation : Marseille (provence)
Date d'inscription : 29/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Admin le Dim 6 Juil 2008 - 23:53

Bienvenue Zie ! Jolis Zie-zig-zag ! Wink
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par kristine le Sam 1 Aoû 2009 - 20:49

bonsoir,

je ne sais pas si je postes au bon endroit, je ne voudrais pas mal faire!!!

en furetant sur le net je suis tombée sur un forum accés décroissance et là j'ai été trés choquée de certains posts!
a savoir qu'une personne demandait des conseils pour bénéficier le plus longtemps possible des assedic sans chercher aucunement de travail.
et il y eu nombres réponses allant dans son sens, chacun y allant de son petit conseil et de ses félicitations!!!!

je suis encore "novice" dans le domaine de la SV et de la décroissance mais je n'aurais jamais pensé que cela revenait à vivre aux dépends de cette société tant critiquée!! vous allez me rétorquer qu'en tant que maman au foyer je suis mal placée pour dire ça car je n'apporte pas grand chose moi même à cette dite-société!!!

je serais ravie de lire vos avis!!

bonne soirée à toutes,

kristine

kristine

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Raffa le Sam 1 Aoû 2009 - 22:36

difficile sans lire la discussion originale...

Il faut savoir que la décroissance est une galaxie peu cernable et pas généralisable. Tu trouveras des gens d'extrême gauche ou d'extrême droite dedans par exemple, mais aussi des inclassables, des anars etc. Décroissance et SV ne sont pas la même chose par ailleurs.

Le travail et le non-travail est clairement un gros sujet de la décroissance. La réduction volontaire de travail est un point commun entre les décroissants et les personnes à affinité SV mais pas nécessairement pour les mêmes raisons.

Beaucoup sont pour le revenu de vie. Un revenu de base non conditionné par le travail ou l'"utilité" dans la société. L'utilité ne se déterminant pas par sa participation dans la croissance du PIB.

Le revenu de vie ne doit pas être confondu avec le RMI, le RSA et autres allocations attribuées de manière conditionnelle. Le revenu de vie, lui, est automatique, inconditionnel et inaliénable. Il concerne tout le monde, riches ou pauvres. Il est attribué à chaque individu, de la naissance à la mort. Son montant est suffisant pour garantir à chacun une existence décente - quoi qu’il arrive -. Il est cumulable avec les autres revenus (salariés ou non). Il ne peut être saisi aux plus modestes, mais il entre dans l’assiette d’imposition des plus aisés.

Appel pour le revenu de vie | lancé en mai 2009

Beaucoup aussi sont dans une démarche d'opposition vis à vis du système et s'en "servir" pour chercher à développer des alternatives est presqu'une démarche politique. Et il est difficile pour beaucoup de réduire volontairement leur temps de travail sans passer à certains moments par des périodes de chômage (ou alors être exclu totalement de la société). Il n'y a pas d'incohérence pour certains à revoir les assedics sans chercher du travail s'ils sont impliqués d'une manière ou d'une autre dans un réseau social. Le "parasitisme" tels que beaucoup le conçoive dans notre société n'a pas de sens dans la décroissance.

Au sujet du travail voir le film Volem rien foutre al païs (Attention danger travail) de Pierre Carles par exemple
YouTube - Volem rien foutre al païs - Pierre Carles (1sur11)

Enfin très honnêtement, la situation des chômeurs n'est pas du tout à envier au vu de la galère, de l'infantilisation et de l'aide plus que limite que leur impose les administrations.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 9:40

Raffa a écrit:difficile sans lire la discussion originale...

............
Beaucoup aussi sont dans une démarche d'opposition vis à vis du système et s'en "servir" pour chercher à développer des alternatives est presqu'une démarche politique. Et il est difficile pour beaucoup de réduire volontairement leur temps de travail sans passer à certains moments par des périodes de chômage (ou alors être exclu totalement de la société). Il n'y a pas d'incohérence pour certains à revoir les assedics sans chercher du travail s'ils sont impliqués d'une manière ou d'une autre dans un réseau social. Le "parasitisme" tels que beaucoup le conçoive dans notre société n'a pas de sens dans la décroissance.
Je crois avoir lu les sujets en question dans le forum de la décroissance et je pense, Raffa, que tu as bien cerné de quoi il s'agit.
Et autrement, il y a des profits tellement plus graves et terribles, ceux-ci faits en toute légalité, que l'on va pas s'amuser entre nous à traiter de parasites ceux qui vivent des quelques sous qu'ils peuvent toucher des assedics.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par -Françoise- le Lun 3 Aoû 2009 - 10:06

Je suis effarée par ce que je lis. Je suis entièrement d’accord avec toi, Kristine.


C’est une question de principe, voyons ! Comment peut-on être à la fois contre une société pour ce qui concerne les devoirs qu’elle nous inflige, et pour cette même société lorsqu’il s’agit de bénéficier des droits qu’elle nous procure ??? Vous appelez ça comment vous ??
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 10:23

J'aurais sans doute réagi comme toi à une autre époque, Françoise.
Je relativise maintenant. Pourtant, je travaille et j'ai travaillé toute ma vie.
Je persiste. Lorsque l'on voit à quel point les grands patrons de ce monde s'enrichissent à nos dépends et à notre insu (et là, on parle de sommes autrement plus importantes et indécentes)... on a moins envie de montrer du doigt quelqu'un qui profite (si peu, tout de même) du système... entre autres parce qu'il est bien obligé de travailler une courte période pour cotiser et en profiter, aussi. Et parce que je conçois tout à fait que c'est une forme de révolte.
Je crois qu'il s'agit de ce post: http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=7512&postdays=0&postorder=asc&start=12
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 10:41

Aussi, il faudrait peut être remonter ce sujet
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par -Françoise- le Lun 3 Aoû 2009 - 11:00

Mais moi aussi je suis révoltée contre ces firmes multi nationales qui font du fric par tous les moyens pour en distribuer le plus possible à leurs actionnaires. Mais n'y a-t-il pas d'autres moyens de révolte que de profiter du système qui lui, est financé par le citoyen moyen (pas nécessairement actionnaire d'ailleurs ) ?
Par exemple en modifiant sa manière de consommer pour éviter au maximum d'avoir affaire aux dites firmes ( Enfin, autant que possible ). Ce serait déjà plus constructif, non ?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Raffa le Lun 3 Aoû 2009 - 11:44

-Françoise- a écrit:Je suis effarée par ce que je lis. Je suis entièrement d’accord avec toi, Kristine.


C’est une question de principe, voyons ! Comment peut-on être à la fois contre une société pour ce qui concerne les devoirs qu’elle nous inflige, et pour cette même société lorsqu’il s’agit de bénéficier des droits qu’elle nous procure ??? Vous appelez ça comment vous ??

Personnellement je n'ai pas dit que je partageais cette vision, mais je la comprends. Et il y a je pense aussi une grosse incompréhension entre génération à ce sujet (je n'ai pas du tout la même vision du travail et du chômage que ma mère par exemple et ma mère réagirait précisément comme toi, maintenant qu'elle est à la retraite elle a beaucoup changé d'avis sur pas mal de chose et elle est pas loin de penser que j'ai raison, dans notre monde actuel).

Mais pour te répondre plus précisément Françoise, sortir du travail tel que nous le concevons dans la société pour s'orienter vers d'autres choses (bénévolat, travail de la terre, reconversion, associatif, autocontruction, développement d'alternative etc.) implique de de ne pas travailler à temps plein, de tomber probablement en tout ou en partie au chômage, de faire des formations, de participer à un tissu social local etc. Bref le bénéfice pour la société, maintenant ou plus tard, n'est pas forcément nul, loin de là. Seulement il ne rentre pas dans les stats. En Belgique, la plupart des artistes ne pourraient pas survivre sans le chômage.

Ne pas tomber sur les assedics impose : de vivre avec quelqu'un qui a un bon salaire (pas toujours le cas, si ce n'est rarement), de devenir indépendant (rarement vivable avant plusieurs années et nécessite une mise de fond, en Belgique plus de 30% des indépendants vivent sous le seuil de pauvreté et n'ont pas de filet de secours) ou de devenir sdf.

Beaucoup de gens voudraient ne pas dépendre des assedics mais n'ont administrativement pas le choix (sécurité sociale, droits divers etc.) Beaucoup de gens voudraient ne pas dépendre du système mais n'ont pas le choix (pas suffisamment d'alternatives hors du domaine de l'argent).

Le statut d'auto-entrepreneur améliore un peu la situation de ces personnes, mais il est tout autant précaire.

Pour rappel, le droit aux chômage est un droit qui s'acquiert par le travail salarié. Pas de chômage si on a pas travaillé.

Personnellement j'ai côtisé pour mon assurance chômage pendant 6 ans + les différents petits boulots que j'ai fait, je n'ai aucune espèce de sentiment de parasitisme quand je suis au chômage, strictement aucune.

Par exemple en modifiant sa manière de consommer pour éviter au maximum d'avoir affaire aux dites firmes ( Enfin, autant que possible ). Ce serait déjà plus constructif, non ?

En l'occurence il s'agit de décroissants, m'est avis que c'est déjà le cas Wink


Dernière édition par Raffa le Lun 30 Nov 2009 - 11:17, édité 2 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Adrien38 le Lun 3 Aoû 2009 - 12:04

S'occuper de sa famille (notamment enfants et parents âgés) , de sa maison, bosser dans une association à plus-value sociétale, faire son jardin... c'est du boulot! Je pense que ça devrait être reconnu beaucoup plus qu'aujourd'hui!

Ce n'est pas parce que le chômeur ne travaille pas (au sens PIB) qu'il est inactif.

Et en effet je trouve que la galère du petit petit revenu est moyennement enviable.

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Invité le Lun 3 Aoû 2009 - 13:05

eLeN a écrit:Lorsque l'on voit à quel point les grands patrons de ce monde s'enrichissent à nos dépends et à notre insu (et là, on parle de sommes autrement plus importantes et indécentes)... on a moins envie de montrer du doigt quelqu'un qui profite (si peu, tout de même) du système

C'est amusant car je raisonne de manière inverse : lorsque je vois que même certains ouvriers ou employés essayent de profiter du système à leur niveau pour gratter de ci de là (congés maladie injustifié, petits vols de fournitures, notes de frais gonflées, 2 livrets A, travail au black + assurance chômage) j'ai beaucoup moins envie de jeter la pierre à un grand patron "profiteur" Very Happy Car comment être en mesure de donner des leçons aux grands patrons alors que dans le même temps un grand nombre de gens plus "simples" agiraient exactement de même à leur place ? Du coup, je pense que ce n'est pas l' état d'esprit des patrons qu'il faut essayer de moraliser, autant demander du lait à un bouc. Et se réfugier derrière un "puisqu'ils en profitent, pourquoi je n'en profiterai pas, après tout ?" est une façon facile de se donner bonne conscience à moindre frais. Bonne conscience de façade, mais dans la mesure où nous nous trouvons dans un univers où tout le monde joue la comédie, beaucoup peuvent s'en satisfaire. Tant mieux pour eux !

Concernant le sujet proprement dit, je m'étais déjà exprimé sur le forum en question. En résumé, je trouve risible de se dire "rebelle" comme les intervenants du sujet pensent l'être, tout en étant dépendant du système pour leur survie. Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 13:38

Lautréamont a écrit:
Concernant le sujet proprement dit, je m'étais déjà exprimé sur le forum en question. En résumé, je trouve risible de se dire "rebelle" comme les intervenants du sujet pensent l'être, tout en étant dépendant du système pour leur survie. Arrow
En effet, j'ai lu tes interventions et je pense que tu aurais une petite tendance (excuse moi) à trop lire au premier degré...
Il n'est pas question de donner de leçons à qui que ce soit, encore moins de se donner une bonne conscience, mais d'essayer tout simplement de vivre et très souvent, de survivre dans un système qui laisse peu d'autres choix. Comme il est dit par l'un des participants de ce débat : "Autant squatter un système défaillant qui de toues façons vous interdit d'autres modèles ."
Serait-il indiscret de te demander comment gagnes-tu ta vie?
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 13:49

Raffa a écrit:
Ne pas tomber sur les assedics impose : de vivre avec quelqu'un qui a un bon salaire (pas toujours le cas, si ce n'est rarement), de devenir indépendant (rarement vivable avant plusieurs années et nécessite une mise de fond, en Belgique plus de 30% des indépendants vivent sous le seuil de pauvreté et n'ont pas de filet de secours) ou de devenir sdf.

Très souvent la critique vient des gens qui appartiennent à cette première catégorie.
Je suis bien d'accord sur le fait que d'être maman au foyer est aussi un travail (toutefois il s'agit d'un choix que je n'ai pas fait) ou que d'être étudiant justifie de se faire entretenir par ses parents (même si j'ai travaillé pendant toute la durée de mes études)... Mais j'aimerais qu'on m'explique en quoi il serait plus honorable de se faire entretenir (souvent plus généreusement) par quelqu'un de sa famille, que par l'état... et surtout lorsque l'on a versé des cotisations!
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Invité le Lun 3 Aoû 2009 - 13:56

eLeN a écrit:
Serait-il indiscret de te demander comment gagnes-tu ta vie?
Comme beaucoup de monde, je gagne mon pain en travaillant, et je gagne ma vie en profitant d'elle. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 14:01

Lautréamont a écrit:
eLeN a écrit:
Serait-il indiscret de te demander comment gagnes-tu ta vie?
Comme beaucoup de monde, je gagne mon pain en travaillant, et je gagne ma vie en profitant d'elle. Smile
Belle réponse. Cool
Mais, perso, je profite pas mal de la vie quand je travaille...
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Invité le Lun 3 Aoû 2009 - 14:11

A emplois différents, contraintes différentes Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par kristine le Lun 3 Aoû 2009 - 14:57

elen, je trouve tes propos blessants!! je n'ai pas le sentiment de me faire entretenir par mon mari. meme si je suis totalement dépendante de lui financiérement ayant fait le choix d'elever mes 5 enfants.
j'ai peut être mal interprété tes propos mais je l'ai ressenti un peu comme "poule de luxe" entretenue à se vernir les ongles!! et je puis t'assurer que ce n'est pas le cas!!!!

kristine

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 15:05

Tu as mal interprete (pardon, pas d'accents au boulot)
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 21:27

Maintenant, avec accents... Il ne me viendrait pas à l'esprit de qualifier qui que ce soit de "poule de luxe' ... mais encore moins une mère de cinq enfants... Cool
Cela étant dit, à ta place j'éviterais de raconter ça au forum de la décroissance... Twisted Evil
Je voulais juste signaler le fait que souvent ça dérange que les gens aient recours aux assedics (qui leur reviennent de droit) tandis que ça dérange moins lorsque l'argent vient des parents ou du conjoint. Or, tout le monde n'a pas la chance d'avoir un conjoint qui perçoit un bon salaire ou des parents plus ou moins aisés..., c'est tout.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Travail ou pas

Message par Monbeaucerisier le Lun 3 Aoû 2009 - 22:43

Je crois qu'il faut différencier les personnes qui perçoivent (ou ont perçu) des indemnités chômage, ou de RMI, de manière temporaire, de celles qui en font un "usage" chronique, et n'ont effectivement aucune envie de travailler (ça existe). Le pire étant que ces dernières effectivement se prennent pour des rebelles, et se montrent souvent bien méprisantes envers "les cons qui travaillent" ... lesquels cons en question payent également pour entretenir ce système d'entraide. Evil or Very Mad Ces personnes ne m'inspirent que du mépris, désolée ! Non seulement elles vivent volontairement aux crochets de la société, mais en plus elles vivent également aux crochets de leur famille, de leurs voisins, etc. ... De plus ce ne sont pas forcément des gens qui bricolent, ou cultivent leur jardin (la seule chose qu'ils cultivent, c'est le baobab qui leur tient lieu de poil dans la main !), ce ne sont pas forcément non plus des gens qui s'investissent d'une façon ou d'une autre ou qui rendent service.
Je fais vraiment la part des choses entre celui/celle qui se trouve momentanément dans "la mouise" et qui n'a pas d'autre choix de s'inscrire à "Pôle emploi", et celui/celle qui s'y inscrit mais refusera de toute manière toute proposition de travail quelle qu'elle soit ... et se complait dans cette situation, voire même s'en vante ...
Je préfère mille fois faire des petits boulots (je l'ai fait longuement à mon arrivée en région parisienne, et je n'en suis pas morte) plutôt que de dépendre de l'Etat pour vivre ...
Là évidemment je ne parle pas des mamans au foyer, car c'est complètement différent ! Des études existent (malheureusement j'ai lu ça il y a très longtemps et serais incapable de donner les sources ni les chiffres exacts) montrant qu'un enfant élevé par l'un de ses parents coûte beaucoup moins cher à la collectivité qu'un enfant élevé en crèche. Et puis une maman au foyer fait plein de métiers à la fois : elle est couturière, cuisinière, éducatrice, infirmière, chanteuse, animatrice, coiffeuse à ses heures, institutrice, décoratrice ... tout ça, oui ! cheers
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

les mères au foyer

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 23:05

Désolée, mais c'est peut être parce que j'en ai eu une, mais moi, les mères au foyer ne m'inspirent pas une admiration sans bornes.
C'est un choix que je respecte, sans plus.


Dernière édition par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 23:43, édité 1 fois
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par -Françoise- le Lun 3 Aoû 2009 - 23:20

eLeN a écrit:Désolée, mais c'est peut être parce que j'en ai eu une, mais moi, les mères au foyer ne m'inspirent pas une admiration sans bornes.
C'est un choix que je respecte, sans plus.

C'est très curieux ce que tu dis là eLen, parce que c'est exactement ce que je ressens au sujet des mamans qui travaillent, (et de la mienne) Wink En dehors bien entendu de celle qui n'ont pas le choix.

Sinon, Kristine et Montbeaucerisier, je suis à 100% d'accord avec vous.

eLen, quand tu dis que Kristine a mal interprété tes propos, ça veut dire quoi exactement ? Il fallait comprendre quoi d'autre dans ton message ?
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Lun 3 Aoû 2009 - 23:28

-Françoise- a écrit:
eLeN a écrit:Désolée, mais c'est peut être parce que j'en ai eu une, mais moi, les mères au foyer ne m'inspirent pas une admiration sans bornes.
C'est un choix que je respecte, sans plus.

C'est très curieux ce que tu dis là eLen, parce que c'est exactement ce que je ressens au sujet des mamans qui travaillent, (et de la mienne) Wink En dehors bien entendu de celle qui n'ont pas le choix.
c'est quoi, ne pas avoir le choix?
Ce qui me surprend est que tu appartiens à la même génération que moi... Avoir un métier, ça ne compte pas? ça ne compte plus?


eLen, quand tu dis que Kristine a mal interprété tes propos, ça veut dire quoi exactement ? Il fallait comprendre quoi d'autre dans ton message ?
Ben, je ne me souviens pas d'avoir porté un jugement au sujet des mères au foyer et encore moins de l'avoir traitée de poule de luxe!!! Mr Green Je me suis expliquée après, je ne vois pas ce qu'il y avait à interpréter d'autre, mis à part le fait que kristine était déjà un peu sur la défensive à ce sujet, dès son premier message...
kristine a écrit:
je suis encore "novice" dans le domaine de la SV et de la décroissance mais je n'aurais jamais pensé que cela revenait à vivre aux dépends de cette société tant critiquée!! vous allez me rétorquer qu'en tant que maman au foyer je suis mal placée pour dire ça car je n'apporte pas grand chose moi même à cette dite-société!!!
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Mar 4 Aoû 2009 - 9:29

Et pour dissiper encore un malentendu éventuel (sait-on jamais) je ne suis pas du tout en désaccord avec ce qui est exprimé par Monbeaucerisier au sujet des profiteurs du système. Simplement, nous ne parlons pas de la même chose. Je crois que Raffa explique très bien la position des décroissants dans ses deux posts, il est donc inutile à mon avis que j'en rajoute, connaissant le sujet moins bien qu'elle.
En ce qui me concerne, je travaille et j'arrive à aménager mon temps en fonction de ma vie de famille, grâce au fait que mon mari fait exactement la même chose.
Je n'ai donc jamais besoin de baby sitter, par exemple. Ni des voisins, ni des grands parents. Mon fils a commencé à manger à la cantine à partir de son entrée en 6e, à cause de la distance qui sépare le collège de la maison. Et tant qu'il était en primaire, il n'a jamais était question de garderie, d'études du soir, ni de centre de loisirs. Tout cela est possible pour peu que l'on soit motivé. (j'ai cru nécessaire ajouter ça pour dissiper d'autres éventuels malentendus...)
Aussi, je lui coupe moi même les cheveux, je fais mon pain, m'occupe de mon potager, fais mon ménage et ma lessive et en ce moment je fais des conserves avec les cornichons du jardin... (plein de métiers à la fois! cheers )
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par -Françoise- le Mar 4 Aoû 2009 - 9:31

eLeN a écrit:Ce qui me surprend est que tu appartiens à la même génération que moi...
Ben oui, la même : j'avais 4 ans en 68, alors ce genre de discours, je suis tombée dedans étant petite. Bien évidemment je pensais comme ça étant plus jeune, puis j'ai évolué. Notamment lorsque j'ai eu mes enfants......



eLeN a écrit:Avoir un métier, ça ne compte pas? ça ne compte plus?
Bien sûr que c'est important, c'est essentiel même ! J'ai un métier (J'ai étudié 10 ans après le bac pour ça). Mais comme beaucoup de mes amies, je préfère garder du temps pour ma famille. Je crois que ça s'appelle de la SV, non ?



Monbeaucerisier a écrit: Et puis une maman au foyer fait plein de métiers à la fois : elle est couturière, cuisinière, éducatrice, infirmière, chanteuse, animatrice, coiffeuse à ses heures, institutrice, décoratrice ... tout ça, oui ! cheers
C'est vrai et c'est faux : Je connais des mamans qui font tout ça.... en travaillant à l'extérieur. Mais je connais également des mamans qui ne font rien de tout ça alors qu'elles n'exercent pas d'activité à l'extérieur. Ça dépend des tempéraments, des métiers. Il ne faut pas idéaliser non plus.



Adrien38 a écrit:S'occuper de sa famille (notamment enfants et parents âgés) , de sa maison, bosser dans une association à plus-value sociétale, faire son jardin... c'est du boulot! Je pense que ça devrait être reconnu beaucoup plus qu'aujourd'hui!
Je suis d'accord avec ça. Je crois même que tout le problème est là. Seulement c'est très difficile à quantifier !! Si un tel revenu était instauré, j’imagine bien que ça attirerait tous les glandeurs profiteurs du pays !!. Notamment ceux du lien qu’a mis eLeN.
Mais dans l’idéal, si on pouvait réussir à surmonter cet écueil,oui, ça serait merveilleux de pouvoir rémunérer ceux qui se dévouent complètement pour les autres.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Mar 4 Aoû 2009 - 9:35

-Françoise- a écrit:
eLeN a écrit:Avoir un métier, ça ne compte pas? ça ne compte plus?
Bien sûr que c'est important, c'est essentiel même ! J'ai un métier (J'ai étudié 10 ans après le bac pour ça). Mais comme beaucoup de mes amies, je préfère garder du temps pour ma famille. Je crois que ça s'appelle de la SV, non ?
Oui, absolument!
Comme j'ai posté en même temps que toi Mr Green, je crois que tu dois pouvoir constater que nous sommes (malgré tout) pas mal sur la même longueur d'onde!
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Cramelas le Ven 7 Aoû 2009 - 20:23

Je pense, à mon humble avis, qu'il ne faut pas tout confondre: essayer de gruger les ASSEDIC pour ne pas travailler me choque (surtout si on a comme projets dans la vie de s'offrir un iPhone, un écran plasma, ou un Porsche Cayenne Mr Green ). Les ASSEDIC doivent servir à subsister pendant la recherche d'un emploi. Si il y a de la fraude, le patronnat s'en servira comme moyen de pression pour limiter le montant, les conditions d'accès, et la durée des ASSEDIC Crying or Very sad . Par contre, un revenu d'existence de base pour toutes et tous, qui n'a rien à voir avec la prestations sociales existantes, me semble une bonne idée. Je pense juste qu'il devrait être conditionné à une sorte de "service industriel et agricole" de 2 ans (qui remplacerait le service militaire d'autrefois): devoir travailler comme ouvrier dans une usine ou dans les champs et apporter quelque chose de concret à la société.

Cramelas

Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Ven 7 Aoû 2009 - 20:35

le iPhone, c'est un coup bas... Mr Green
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Cramelas le Ven 7 Aoû 2009 - 21:05

Bah, j'ai bien deux iPod (dont un touch) Laughing Ca ne me pose pas de problème d'avoir des objets un peu luxueux (j'ai aussi une paire de chaussures à 300 euros, au fou PT de rire ! ), si c'est pour les garder longtemps. J'ai plus de sympathie pour celui qui roule avec une Rolls-Royce de 40 ans bien entretenue que pour celui qui change de voiture tous les ans pour avoir les derniers gadgets "sécurisants" à la mode Wink Enfin, pour en revenir au sujet, je voulais juste souligner l'hypocrisie de ceux qui se prétendent se rebeller alors qu'ils ne cherchent par à remettre en question leurs modes de consommation.

Cramelas

Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Travail

Message par Monbeaucerisier le Dim 9 Aoû 2009 - 12:16

"En ce qui me concerne, je travaille et j'arrive à aménager mon temps en fonction de ma vie de famille, grâce au fait que mon mari fait exactement la même chose.
Je n'ai donc jamais besoin de baby sitter, par exemple. Ni des voisins, ni des grands parents. Mon fils a commencé à manger à la cantine à partir de son entrée en 6e, à cause de la distance qui sépare le collège de la maison. Et tant qu'il était en primaire, il n'a jamais était question de garderie, d'études du soir, ni de centre de loisirs. Tout cela est possible pour peu que l'on soit motivé. (j'ai cru nécessaire ajouter ça pour dissiper d'autres éventuels malentendus...)"


C'est tout de même une situation "idyllique" (et pas forcément une question de seule motivation Mr Green ) : la plupart des parents qui travaillent à l'extérieur (ce qui est aussi mon cas) n'ont pas la possibilité de travailler à côté de chez eux No (je peux t'assurer que si je pouvais le faire - et ce n'est pas faute de chercher ! - je le ferais !) donc ça implique pour les enfants : garderie du matin et du soir, cantine le midi, etc. Cela implique aussi souvent que ce soit les frères et soeurs + âgés qui aillent chercher les plus petits à l'école (même si ça ne les enthousiasme pas Laughing ) ... moi c'est cet aspect là qui me pèse, et non le travail en lui-même (quoi que ... scratch ), c'est aussi les 2 h de train par jour, la fatigue et l'énervement que je subis et que je fais subir à mes enfants malgré moi ... et encore j'ai la chance de pouvoir travailler à 80% et d'être avec mes enfants le mercredi ! Ce n'est pas le cas de tout le monde Wink.
avatar
Monbeaucerisier

Age : 45
Localisation : Parc naturel du Vexin français
Date d'inscription : 12/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par eLeN le Dim 9 Aoû 2009 - 12:44

Monbeaucerisier a écrit:"En ce qui me concerne, je travaille et j'arrive à aménager mon temps en fonction de ma vie de famille, grâce au fait que mon mari fait exactement la même chose.
Je n'ai donc jamais besoin de baby sitter, par exemple. Ni des voisins, ni des grands parents. Mon fils a commencé à manger à la cantine à partir de son entrée en 6e, à cause de la distance qui sépare le collège de la maison. Et tant qu'il était en primaire, il n'a jamais était question de garderie, d'études du soir, ni de centre de loisirs. Tout cela est possible pour peu que l'on soit motivé. (j'ai cru nécessaire ajouter ça pour dissiper d'autres éventuels malentendus...)"


C'est tout de même une situation "idyllique" (et pas forcément une question de seule motivation Mr Green )
Bien sûr! Tu as raison!
Je disais ça surtout en réponse au choix (ou pas) d'être maman au foyer et pas d'une manière générale. Je suis tout à fait consciente de la chance que j'ai, de pouvoir concilier vie familiale et professionnelle. Encore que ça ne se fait pas sans sacrifices (financiers notamment)...
Mais en ce moment, par ex, nous sommes dimanche et je bosse (c'est pour ça que je suis devant mon écran et pas juste pour papoter sur internet Mr Green ) Parce que, en réalité, étant donné que je fais une grande partie de mon travail à la maison, je n'ai pas d'horaires. -mais ça aussi, c'est un choix-
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: decroissance et SV quelle relation ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum