Et l'accouchement...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et l'accouchement...

Message par Milane le Ven 17 Oct 2008 - 16:46

Rappel du premier message :

C'est un sujet qui m'interesse particulièrement puisque je projette de suivre une formation de prof de prépa a l'accouchement.

Ici en Angleterre l'accouchement est bien moins medicalisé qu'en France (je ne sais pas trop ce qu'il en est en Belgique).
Les accouchements a domicile sont fréquent et representent jusqu'a 10% des naissances.
C'est d'ailleurs ainsi qu'est né mon second, en "piscine" dans ma salle de bain en la presence d'une aide soignante, de mon mari et d'une amie venue aider. Mon ainé de 16 mois paisiblement endormi dans sa chambre.

Comment percevez vous la grossesse et l'accouchement dans la simplicité volontaire?
avatar
Milane

Age : 40
Localisation : Angleterre
Date d'inscription : 08/08/2008

Revenir en haut Aller en bas


Re: Et l'accouchement...

Message par Gaeline le Lun 28 Nov 2011 - 15:50

slcamille a écrit:
@ gaeline, sache que si tu comptes allaiter, c'est la première tétée qui doit te permettre d'expulser le placenta.

Je ne savais pas! je pense en plus que ça aurait très bien marché pour moi car mon utérus a continué à contracter énormément durant toute la semaine après l'accouchement, pour se remettre en place très très vite. Le placenta aurait donc dû sortir naturellement sans trop de problème.

Pour l'AAD, je n'exclus pas cette option pour un 3e enfant, mais je n'ose pas pour l'instant en parler à mon mari.

Ce qui m'inquiète c'est que la sage-femme la plus proche qui en fait est à 1h30 de route de chez nous! Or là entre mes premières douleurs et la naissance, il s'est écoulé à peine 2h45... Qu'est-ce que ce sera pour le 3e?

Gaeline

Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par slcamille le Lun 28 Nov 2011 - 16:01

et ben, si tu expliques a ta sage femme, que tes accouchements sont plutôt rapides, elle agira en conséquence, et dégagera du temps pour être présente au bon moment.

par rapport a la délivrance, la première tétée déclenche les contractions parce que ton corps produit par lui même de l'ocytocine à ce moment précis.
tu vois donc bien que partis de la, l'intérêt d'injecter de l'ocyto est nul, si ce n'est parce que ca arrange bien les personnels hospi que ca aille plus vite.

en tout cas, félicitations!!!!

slcamille

Age : 36
Localisation : idf
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Lun 28 Nov 2011 - 16:03

Mes félicitations en tout cas Gaeline. Je suis heureuse pour vous. Et aussi contente de savoir que vous avez vécu une naissance presque comme vous le souhaitiez. Ne pense pas encore à la prochaine : profite des premiers temps avec ton petit, cette première période où ils sont nourrissons passe si vite... Et puis repose-toi.

(Pour l'AAD, si ton mari en réticent, envoie-le moi, que je lui explique. )


Edit (slcamille, on a écrit en même temps) :

slcamille a écrit:(...)tu vois donc bien que partis de la, l'intérêt d'injecter de l'ocyto est nul, si ce n'est parce que ca arrange bien les personnels hospi que ca aille plus vite.


Je pense aussi qu'ils veulent se prémunir contre les risques d'hémorragie. Ce risque étant augmenté par la péridurale, d'une part, et par la position "poulet de Bresse", d'autre part, on compense avec l'ocytocine. La médecine fait de la prévention systématique pour corriger un problème qu'elle a elle-même créé, en quelques sortes.

@ Gaeline : ma sage-femme disait : "un accouchement qui va vite est toujours un accouchement qui se passe bien". Et là, elle aura le temps d'arriver, ne t'inquiète pas.


Dernière édition par Philomenne le Lun 28 Nov 2011 - 16:08, édité 1 fois

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandarine le Mar 29 Nov 2011 - 13:53

Félicitations Gaéline!

Ici, bébé est prévu pour mi janvier, mais même si idéalement j'aimerais me passer de la péri, mes angoisses vont vite reprendre le dessus je pense...

Mandarine

Age : 33
Localisation : cevennes
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Marie-C /mcm le Dim 6 Mai 2012 - 12:11

Milane a écrit:C'est un sujet qui m'interesse particulièrement puisque je projette de suivre une formation de prof de prépa a l'accouchement.

Ici en Angleterre l'accouchement est bien moins medicalisé qu'en France (je ne sais pas trop ce qu'il en est en Belgique).
Les accouchements a domicile sont fréquent et representent jusqu'a 10% des naissances.
C'est d'ailleurs ainsi qu'est né mon second, en "piscine" dans ma salle de bain en la presence d'une aide soignante, de mon mari et d'une amie venue aider. Mon ainé de 16 mois paisiblement endormi dans sa chambre.

Comment percevez vous la grossesse et l'accouchement dans la simplicité volontaire?

pour le 1er, j'etais inexperimentée et donc j'ai eu un accouchement super medicalisé, il y a bcp de choses qui m'ont perturbée ce qui a fait que lors de ma 2ième grossesse j'avais des désirs autres, j'avais commencé une preparation avec une sage femme libérale mais apres ma grossesse s'etant compliquée (Menace d'accouchement prématuré a 20sa enfin a l'epoque on parlait de fausse couche tardive) je n'ai plus pu faire de prépa et ai encore eu un accouchement en partie médicalisé (mais la péridurale n'ayant pas fait effet j'ai senti mon enfant naître et ça m'a changée)j'ai pu l'attraper et l'avoir en peau a peau, pas d'episio pas de bain ect...
pour mon 3ième, j'avais envie d'autres choses donc j'ai a nouveau ete suivie par une sage femme libérale, j'avais un projet de naissance(pas de péri, pas d'episio, pas de bain pr bb, peau a peau...), et j'ai fait une prepa pr un accouchement a domicile en cas où nous n'arriverions pas a temps a la maternité (suis arrivée à 8h05 et bébé est né à 8h25)
ici pr mon 4ième j'ai commencé une preparation avec la meme sage femme que pr mon dernier, je suis actuellement alitée pour menace d'accouchement prématuré

chez moi le probleme (ou l'avantage par rapport aux autres futures mamans) est que je ne sens pas lorsque le travail commence, donc par exemple pr mon ainé je suis arrivée aux urgences en croyant avoir une occlusion intestinale (je me pensais constipée je poussais et rien ne venait hi hi hi) j'arrive en gynecologie a 1h avec 6cm d'ouverture et à 3h49 bébé etait né, pour la deuxieme j'ai eu un debut de travail spontané suis arrivée avec 5cm d'ouverture et puis plus rien donc ils m'ont mis la perfusion d'ocytocine et percer la poche des eaux arrivée a la maternité a 2h45 bébé née a 8h5O
pour le dernier j'ai eu 3contractions dont une où j'ai perdu du sang, on est parti tout de suite, suis arrivée a 8h05 dillation complete et j'ai du courir jusqu'a la salle d'accouchement et bébé est né a 8h25 (il a eu le cordon au tour du coup et a eu du mal a demarer au niveau respi mais apres je l'ai eu en peau a peau et premiere tetee dans l'heure)

ici pr ce bb on verra bien, je fais toujours la preparation en cas où je n'arrive pas a temps a la maternité mais par contre ma sage femme ne faisant pas les accouchements a domicile, elle nous explique tout, pour qu'on fasse nous meme en attendant les secours (ambulance) et d'arriver a la maternité pour clamper le cordon etc...

en tout cas ici en Belgique, on peut faire des accouchements dans une maison de naissance (mon mari ne veut pas sinon j'etais tentée deja pr l'ainé car je n'aime pas les hopitaux), on peut accoucher a la maternité et etre totalement médicalisée (donc on arrive on pose la peri, on a un monito et accouchement ds une position couchée, episio d'office et perfusion pr l'ocytocine) on peut avoir un accouchement plus naturel, donc position confortable pr la maman, aller ds un bain de dillatation, etre sur un ballon, se pendre a des cordes de tissus, lumiere tamisée et apporter son cd ds la salle d'accouchement, je pense meme qu'il y a des monitorings portables, et puis il y a egalement les accouchements a domicile avec sage femme ou seul

mon reve serait d'avoir un retour précoce, mais pr le moment mon mari et ma sage femme me le refuse, car je n'ai pas assez d'aide a domicile et ont peur que jene sois pas assez reposée si je rentre chez moi le jour meme ou le lendemain de la naissance de bébé.

voilà pour mon expérience ;-)

bizzz

mcm
avatar
Marie-C /mcm

Age : 41
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Pimprenelle le Lun 7 Mai 2012 - 10:27

Moi je trouve que c'est très SV d'accoucher à la maison. Sous réserve que tout aille bien, évidemment.
Un argument qui n'a pas encore été soulevé ici: ça coute nettement moins cher à la sécu, et, en tout cas en Belgique, moins cher aussi pour la femme qui accouche! Je n'ai payé que les frais de déplacement de la S-F + 50 euros (matos + indemnité de garde).
Mes 2 garçons sont nés à la maison, tous les 2 dans la poche des eaux, dans leur petite bulle... magnifique souvenir!

Pimprenelle

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par gunday le Lun 7 Mai 2012 - 18:23

Pimprenelle, je confirme que pour une grossesse sans accros, accoucher à domicile coute moins cher. (je parle en frais, je crois prise en charge par la sécu en FR)

Pour les grossesses à risque, l’hôpital reste le moins couteux et le moins risqué en cas de complications.

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Pimprenelle le Lun 7 Mai 2012 - 21:00

d'ailleurs, en Belgique, les sages-femmes "militent" pour que les mutuelles remboursent aussi les frais de déplacements en cas d'AAD, leur argument principal étant qu'un AAD coute 10x moins cher à la sécu qu'un accouchement à l'hopital, et que rendre l'accouchement à domicile quasi gratuit le rendra plus attractif et leur fera faire des économies. (je ne sais pas si je suis claire!?scratch)
Evidemment, les sages-femmes ont aussi tout à y gagner (quoiqu'elle ne gagne pas grand chose pour le travail qu'elles font!).

Pimprenelle

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Marie-C /mcm le Lun 7 Mai 2012 - 22:26

Pimprenelle a écrit:Moi je trouve que c'est très SV d'accoucher à la maison. Sous réserve que tout aille bien, évidemment.
Un argument qui n'a pas encore été soulevé ici: ça coute nettement moins cher à la sécu, et, en tout cas en Belgique, moins cher aussi pour la femme qui accouche! Je n'ai payé que les frais de déplacement de la S-F + 50 euros (matos + indemnité de garde).
Mes 2 garçons sont nés à la maison, tous les 2 dans la poche des eaux, dans leur petite bulle... magnifique souvenir!

c'est vrai que du côté coût à la sécurité sociale, c'est moindre qu'un accouchement à l'hôpital

quoi la poche ne s'est pas percée d'elle meme lorsque vos garçons sont nés? waouh!!!! mon dernier etait tjrs ds sa poche lorsque je suis arrivée sur la table d'accouchement mais la sage femme avait peur que ça lui pete en plein visage lorsqu'il est sorti donc elle l'a percée mais ça lui a qd meme peté, la pauvre elle etait trempée lol
avatar
Marie-C /mcm

Age : 41
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Pimprenelle le Mar 8 Mai 2012 - 8:54

non, jamais percée, la tête sort comme un petit cosmonaute, puis le reste, et enfin, on l'ouvre pour que le bébé puisse respirer l'air libre. On appelle ça naître "coiffé". La poche des eaux est très élastique et résistante, mais ça dépend de la physiologie de la femme. Chez certaines, la poche se rompt dès les premières contractions. ça parait rare parce qu'à l'hôpital, on la perce d'office.

C'est aussi ça, accoucher à domicile, l'assurance que la physiologie sera respectée.
Je ne sais plus qui parlait "d'être en confiance, de faire confiance (de ne pas devoir penser à batailler pour tel ou tel aspect autour de la naissance)", et aussi de "seuil de sécurité". Je suis tout à fait d'accord, pour moi, avec l'idée de ce qu'est donner la vie, je me sens plus en sécurité à la maison avec une sage-femme expérimentée qui m'a accompagnée tout au long de ma grossesse, et avec qui je sais que le rythme du bébé et le mien seront respectés.

Bien sûr, l'AAD reste un "projet" jusqu'à ce que le bébé soit là et en bonne santé. A tout moment, la sage femme peut décider d'un transfert vers l'hôpital si elle le juge nécessaire.
Les gynécos sont spécialisés pour les accouchements "à problèmes", les sages-femmes sont spécialisées pour les accouchements normaux. Dès qu'il sort de la norme, elle peut le détecter et prendre les mesures nécessaires. Un bébé qui ne respire plus ne s'arrête pas de respirer d'une minute à l'autre, il est d'abord en "souffrance fœtale" et ça, c'est détecté par la sage-femme et hop, transfert à l'hôpital si ça devient trop sérieux.

Je ne juge absolument pas les femmes qui se sentent plus en sécurité à l'hôpital! L'accouchement est un moment tellement unique qu'il est pour moi primordial de se sentir en sécurité, bien entourée pour accueillir la puissance et la vulnérabilité de cet instant ou la femme donne la vie.

Pimprenelle

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Mar 8 Mai 2012 - 13:12

C'est beau ce que tu écris, Pimprenelle, ça me rappelle plein de souvenirs...

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Pimprenelle le Mar 8 Mai 2012 - 19:30


Merci !

Pimprenelle

Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Mar 8 Mai 2012 - 19:36

Tout le plaisir était pour moi (la dernière fois que j'ai accouché, ça fait bientôt quinze ans et on dirait que c'était hier. Mon petit bout arrivé dans mes mains, dans la pénombre de la chambre, ma sage-femme adorée juste en spectatrice, et les grands yeux du petit chou qui se sont ouverts et se sont fixés sur moi, l'émotion partagée... rien que d'en parler j'en ai encore le cœur qui bat.)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Lolly le Mar 8 Mai 2012 - 19:42

Et, il faut aussi en parler, il y a de plus en plus d'hopitaux en France qui prennent en compte l'aspect humain de l'accouchement, et pas seulement l'aspect médical, où on ne vous jette pas votre projet de naissance à la figure , si vous en avez un, où on écoute et respecte votre désir d'accoucher physiologiquement quand c'est possible, où le maximum est fait aussi, quand l'accouchement doit être médicalisé, pour respecter l'humain.

Il y a encore du travail, beaucoup de travail à faire, mais les choses avancent peu à peu...

_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par slcamille le Lun 14 Mai 2012 - 16:20

pour ma part, voila trois mois que notre petit Ménélik est né a la maison, et je ne regrette absolument rien de ce choix...ce fut tres beau, et fort en emotions, et on enleve de l'equation les "Temperature!", "Tension!", "on va vous montrer comment laver votre bébé", "oh, mais il ne prend pas assez de poids..."et aussi la maman qui papote au telephone, ou qui regarde une serie a la con a la tv...lol bref, que du bonheur...!

slcamille

Age : 36
Localisation : idf
Date d'inscription : 18/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Lun 14 Mai 2012 - 16:21

Toutes mes félicitations

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Ourse le Mar 15 Mai 2012 - 20:01

Félicitations Slcamille.

Primprenelle, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis.
Je devais accoucher à la maison pour ma petite dernière, finalement, la sage-femme m'a plantée le jour J et... j'ai accouché à trois kilomètres de chez moi, au bord de la route, dans le camion des pompiers.


Dernière édition par Ourse le Jeu 24 Mai 2012 - 15:59, édité 1 fois

Ourse
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par kcenia le Mar 15 Mai 2012 - 21:55

je vais me permettre une remarque concernant la sécurité hopital vs maison
pour certains problème l'hopital c'est plus sûr... mais il a ses propres défauts, dont la série de problèmes iatrogènes provoqués par les protocoles appliqués
la péri, un monito ne font pas tout et ils posent des problèmes par les contraintes qu'ils imposent
dans d'autres cas, c'est la surveillance constante de la sf qui va se rendre compte bien plus tôt que quelque chose ne va plus comme il faut qui va faire la différence et la physiologie respectée va éviter deux trois problèmes. Chais pas pour vous, mais le seul accouchement où j'ai eu une sf plus de la moitié du temps avec moi c'est pour la 3eme césa qui était programmée, pour laquelle je suis arrivée à 8h pour une naissance à 10h et des poussières... les autres j'ai passé beaucoup de temps seule à me demander quand est ce qu'ils allaient me virer ce foutu monito qui de toute ne tenait pas en place.

L'accouchement à la maison est une solution pour les mamans dont la grossesse se passe bien et qui le souhaitent profondément. Elle est tout à fait valable et pas 'inconsciente' et il n'y a pas plus de décès dans les pays occidentaux où c'est plus fréquent (voir moins... mais là c'est l’hôpital français qui est en cause).

Après oui, y'a d'autres solutions... une amie a accouché en allemagne à l'hosto et elle y était aussi bien installée (et respectée) quand dans une maison de naissance.

Comme vous l'avez souligné, l'important c'est le choix. Et l'information éclairée sur ces choix, sans culpabilisations et autres chantages à deux balles.

Pour la petite histoire ma première césa c'est un déclenchement foiré pour un bébé qui s'est révélé être pile à terme, suite à un calcul un peu foireux du gynéco. La seconde c'était du au cordon ombilical enroulé autour de l'épaule du bébé et la 3eme parce que 2=3 souvent et que j'ai préféré me battre pour autre chose (l'allaitement ... mini sevré à 2 ans 11 mois contre 24h/48h pour les deux premiers, challenge réussi Very Happy)
Je ne sais toujours pas si un accouchement par voie basse aurait pu bien se passer, j'ai entretemps après que j'avais des ptits trucs qui auraient posé des ptits problèmes (pas pour le bébé, pour moi). Par contre dans mon cas rien qu'à moi, un début de travail à la maison et un transfert quand visiblement ça bloque n'aurait posé aucun problème. D'ailleurs il n'y en a eu aucun alors que les sf étaient débordées et que j'avais 5 min de visite toutes les deux heures ...
avatar
kcenia

Age : 35
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 14/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Marie-C /mcm le Lun 9 Juil 2012 - 21:51

Juste pour dire que pour mon dernier, j'ai eu le temps d'arriver à la maternité, on m'a proposé d'aller dans la baignoire (puisque je ne prends pas la péridurale) et Edouard est né dans l'eau car ce fut si rapide que je n'ai pas eu le temps de sortir de la baignoire pour aller sur la table d'accouchement, et bien, malgré qu'il y a eu un ptit stress (bb est resté bloqué au niveau des epaules) ce fut un très bel accouchement , je n'ai jamais été tentée par la baignoire (ici ce n'est pas prévu d'accoucher dans la baignoire c'est uniquement pour gerer la douleur des contractions mais apparemment je ne suis pas la premiere a qui ça arrive lol ) et là c'était magique et maintenant je comprends les mamans qui racontent combien elles ont aimés accoucher dans l'eau :-)
parcontre je n'ai pas pu faire le retour précoce
avatar
Marie-C /mcm

Age : 41
Localisation : Hainaut
Date d'inscription : 06/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Mer 11 Sep 2013 - 19:15

Bonjour ! suite à l'arrivée de mon second bébé il y a une vingtaine de jours, j'ai pu repenser à nouveau à l'accouchement. Par rapport à la 1e fois, ça a été encore plus simple et "naturel" : Aucun médicament, pas d'anesthésie, péridurale, rien. Même pas d'oxygène. Pas d'épisio, quelques points de suture ensuite pour "réparer", mais c'est tout. Le genre d'accouchement qui rassure parce que si ça m'était arrivé il y a 100 ans, je m'en serais bien remise. Le rôle de la sage-femme était essentiel : elle était expérimentée, confiante, m'a donné confiance aussi, et n'a pas cherché la complication (elle était censée poser l'arrivée de perf par exemple, et quand elle a vu que le bébé arrivait, elle a carrément laissé tomber l'idée, alors que théoriquement on leur demande de le faire).
Bon, à la réflexion, c'est une douleur incomparable à autre chose. Mais ça ne me fait pas regretter de l'avoir vécue. En même temps, si le travail avait duré des plombes, je n'aurais pas craché sur la péridurale, suis pas une marathonienne non plus ! mais j'ai l'impression que c'est le genre de produit qui ralentit énormément le travail. J'ai lu le témoignage de quelqu'un qui vient d'accoucher, qui était dilatée à 5 à 1h du mat, et après pose de la péri a accouché à 11H du mat. Ce qui me paraît démentiel ! après, est-ce lié, allons savoir.

Entendu une statistique qui m'a assise : au Brésil, 85% des accouchements se font par césarienne. C'est vraiment BistouriLand! ça veut dire qu'il n'y a plus d'accouchements la nuit, là-bas ? (m'étonnerait que le gynéco programme une naissance à minuit...).
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Mer 11 Sep 2013 - 21:22

Ce n'est pas une impression : la péridurale ralentit le travail. C'est pour ça qu'on utilise de l’ocytocine artificielle pour compenser. (Mais l'usage de cette hormone de synthèse cause d'autres problèmes, notamment l'accroissement important des risques d'hémorragie maternelle.)

Heureuse que cette naissance se soit bien passée et bienvenue au bébé.  

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Mer 11 Sep 2013 - 21:53

Merci ! Smile
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par iria le Lun 16 Sep 2013 - 19:47

Félicitations.

Je vais bientôt expérimenter tout ça, et je dois dire que j'angoisse un peu. (enfin bientôt, en décembre). Surtout depuis que la gynéco m'a expliqué que comme c'est un premier bébé, ils peuvent m'imposer la péridurale. Mais elle m'a dit aussi que je peux la refuser jusqu'au bout si tout se passe bien. Du coup, je ne saurais qu'au dernier moment ce qui va se passer.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Panthera Pardhus le Lun 16 Sep 2013 - 19:52

Shocked pourquoi diable t'imposerait-on une péridurale sous prétexte que c'est ton premier bébé???



Dernière édition par Panthera Pardhus le Lun 16 Sep 2013 - 20:09, édité 1 fois
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par iria le Lun 16 Sep 2013 - 20:05

Ben apparemment c'est comme ça chez eux. Ils ne veulent prendre aucun risque et si ils sentent que ça se passe pas comme il faut, ils te piquent.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Panthera Pardhus le Lun 16 Sep 2013 - 20:11

Iria, c'est ton bébé et c'est toi qui décides. Pitié, va lire le blog de Dix Lunes.

Le seul risque, c'est qu'ils t'entendent brailler un peu, il leur suffit de mettre des boules Qu*ies!
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par iria le Lun 16 Sep 2013 - 20:22

J'en ai discuté avec ma gynéco, elle n'est pas forcément pour le tout supra médicalisé et donc c'est une possibilité. Elle admet tout à fait que je ne veuille pas de la péridurale, j'ai comme l'impression qu'elle essaie de se couvrir quoiqu'il puisse arriver. (elle m'a par exemple expliqué qu'elle est pas pro-épisiotomie du tout).
Quant à m'entendre brailler, c'est sûr, j'ai la voix qui porte.

Ceci dit nul besoin de m'affoler avant l'heure je dois encore la revoir et on mettra les choses au point tranquillement.
Merci pour le blog, il a l'air très intéressant et j'irais le lire dès que j'aurais le temps (je n'ai qu'un accès limité à internet pour le moment).

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Panthera Pardhus le Lun 16 Sep 2013 - 20:24

Dix Lunes est une référence du oueb Very Happy 
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Lun 16 Sep 2013 - 21:52

Bonsoir,
j'ai lu avec attention tous vos avis sur ce thème et cela m'a beaucoup enrichie. J'ai été voir le témoignage vidéo d'une femme qui a eu son bébé toute seule, j'ai trouvé cette femme très équilibrée et très zen. J'ai découvert aussi un aspect de la maternité (le service maternité) qui me déplait profondément. J'essaie d'avoir un enfant et je suis au tout début d'un protocole FIV donc rien de naturel en fait. C'est frustrant pour moi, à cette frustration se rajoute le sentiment que l'on me tient à l'écart comme si je n'étais pas capable de comprendre le protocole dans son ensemble. Je suis toujours à la pêche aux infos et je n'obtiens que des bouts de réponse, ça m'agace, je me sens prise en otage car je n'ai pas le choix. Comme si je n'étais qu'un accessoire de la conception, je me sens privée de ma voix dans le sens ne pas avoir de voix au chapitre. Alors, je pense que si j'ai la chance d'accoucher un jour, je supporterais très mal le tout médical, la conception toute médicalisée, c'est déjà beaucoup. Et je me sens capable d'être désagréable le jour J si on m'impose quelque chose que j'aurai refusé. Je veux être pleinement décideur. Et ce que je souhaiterai, ce serait un vrai lien physique avec l'enfant, une proximité dans la naissance. Je ne sais pas si je connaîtrai le rôle de mère. Je trouve que la société se prive d'un aspect très important de la naissance en privant la femme de son rôle "animal" dans la mise au monde. Je rêve de ces sensations, de cet instinct, j'imagine que cela crée un lien extraordinaire entre une mère et un enfant.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Lun 16 Sep 2013 - 22:16

C'est exactement ça, Delphine : c'est une expérience profondément animale. Et c'est tout à fait rassurant de revenir à l'état sauvage, je trouve !
Quant aux FIV, c'est pénible à vivre j'imagine, mais en l'occurrence, tant pis pour le naturel : quand ça aura fonctionné, tu balayeras de ton esprit tout ça et ne penseras plus qu'au changement énorme qui t'attend.
Iria, comment peut-on t'imposer une péridurale ??? j'avais dit à l'anesthésiste, pour le 1er, que j'espérais ne pas en avoir besoin, et il a répondu que de toute façon ce n'est qu'une anesthésie de confort (sauf cas particulier) et que ça n'a rien d'obligé. D'ailleurs, pour un peu que l'anesthésiste arrive trop tard...
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Mar 17 Sep 2013 - 8:11

Et comment peut-on "imposer la péridurale" ? Concrètement, je veux dire. Ils comptent te ligoter sur la table ou te menacer d'une fessée ?
ça n'a aucune justification médicale ; la péridurale, c'est encore un truc qu'on a inventé pour faire taire les femmes (sinon elles crient ! houlà-mondieu !). Alors bon, si celles qui la souhaitent peuvent en bénéficier, tant mieux, mais si une femme souhaite s'en passer, il y a beaucoup d'autres moyens de l'aider à porter sa douleur. Qui plus est, la péridurale n'est pas un acte anodin. C'est une anesthésie et comme toute anesthésie, elle comporte des risques.

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par iria le Mar 17 Sep 2013 - 13:33

@Philo, merci, tu as fait ma journée.
Comment on peut l'imposer? Je ne sais pas. Mais on n'en est encore qu'au début des discussions sur l'accouchement, jusqu'à maintenant, c'était des discussions sur la santé de progéniture.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Mar 17 Sep 2013 - 13:49

Pourquoi la douleur est-elle devenue tabou? En cas de grossesse, j'envisage de me passer de péridurale mais je souhaite avoir des témoignages sur la douleur physique de l'accouchement or je n'entend que des "tu l'oublies dès que tu as le bébé dans les bras", "c'est un mauvais moment à passer mais on oublie", "tu verras". Comme si parler de sa douleur était tabou. Personne pour expliquer si elle est diffuse ou localisée, s'il est très difficile de ne pas hurler, si cela dépend vraiment des corps et des femmes, ce qui diffère. Ma crainte, c'est qu'elle soit tellement forte que je m'évanouisse, même si je me dis que j'ai appris à gérer la douleur dans mon crâne et que je dois pouvoir apprendre à gérer celle-là aussi. On a moins peur de ce que l'on connait. Je voudrai que l'on démystifie; alors si certaines d'entre vous l'ont vécue sans péridurale, je serai ravie de les lire.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Philomenne le Mar 17 Sep 2013 - 14:24

Le problème, c'est que c'est extrêmement personnel, dans le sens où c'est différent d'une femme à une autre et d'un accouchement à un autre. Alors chacune ne peut parler que de son cas.

Dans mon cas, donc, douleur localisée dans le bas du ventre (mais c'est parfois dans le dos ou dans les cuisses chez certaines). Il ne faut pas minimiser. Oui, accoucher, ça fait mal. Mais ce n'est pas la même douleur que celle d'une blessure ou d'une maladie, par exemple (donc en fait, ça n'a rien de comparable avec ce qu'on connait avant d'accoucher) parce que c'est une douleur "physiologique", si j'ose dire. C'est une douleur due au fait que l'utérus se contracte très fort, alors qu'il n'en a pas l'habitude. Donc elle peut s'apparenter à une crampe.
Je n'ai jamais entendu/rencontré aucune femme qui se soit évanouie à cause de la douleur ; ça me semble très en dessous de ce niveau.

Après, tout dépend comment on "gère". Si on est obligée de rester couchée sur le dos, sans bouger, ce qui est une des positions les plus douloureuses (à cause du poids de l'enfant), on a généralement plus de mal à supporter, d'autant qu'on a l'impression de subir. Mais si on peut marcher, bouger, se mettre dans la position qui nous inspire à ce moment-là, prendre une douche ou un bain, la douleur peut-être plus supportable.
En ce qui me concerne, mes enfants sont nés à la maison, donc sans péridurale mais on m'a fichu la paix. Et tout s'est très bien passé. Ce qui m'a fait tenir quand j'en avais marre : "Ok, maintenant j'ai mal, mais tout à l'heure, ce sera fini." C'est aussi une différence fondamentale avec une douleur de blessure : tu peux prévoir (à peu près) quand la douleur prendra fin.

Je pense que non seulement la douleur est devenue tabou mais qu'on confond douleur et souffrance. Pour moi, la douleur est une sensation physique, une réaction normale du corps, désagréable, pénible mais surmontable. La souffrance, au contraire, est dans la tête et commence quand la parturiente a l'impression de perdre les pédales, de subir et à en vouloir à la terre entière, à son mari, à son enfant. Il ne faut pas négliger la souffrance qui peut avoir des répercussions, notamment sur le couple ou la relation mère-enfant. Mais il ya d'autres moyens que de supprimer la douleur pour empêcher celle-ci de se transformer en souffrance. Avec la péridurale, comme souvent dans notre société occidentale, on règle le problème en supprimant l'énoncé.

Et sur le fait qu'on oublie, je ne suis pas d'accord. Mais ce n'est pas pour ça que le souvenir est un traumatisme.

PS : Et si tu hurles, en quoi est-ce un problème ? Tu n'es pas supposée accoucher le sourire aux lèvres... (et ça fait du bien.)

_________________
Blog agricole...
avatar
Philomenne
Administrateur

Age : 46
Localisation : Complètement à l'ouest
Date d'inscription : 25/08/2009

http://lagricultureetautreschosesdelavie.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par lil53 le Mar 17 Sep 2013 - 14:31

Bonjour,
Je viens de lire tout le fil avec attention et j'en ressors enrichie.
J'ai 2 enfants, tous deux nés à la maternité. Je ne me sens pas à l'aise avec l'idée d'un AAD, paniquarde que je suis !

Pour ma fille née en 2009, j'ai suivi les conseils de la SF de la maternité et j'ai donc eu tout le package monitoring, péri, épisio. J'en garde un assez mauvais souvenir.

Du coup pour mon garçon né en 2012, je ne suis bien renseignée avant. J'ai été suivi à la maternité dès le début par une SF avec qui j'ai beaucoup discuté. Cette maternité dispose aussi d'une salle de travail "nature" avec ballon, piscine de travail ...
J'ai profité de tout ça et au final mon accouchement a été ultra rapide, j'ai même failli accoucher dans la piscine.
Par contre suite bof bof car mon bébé avait un germe dans l'estomac, rien de grave finalement. Et moi j'ai perdu pas mal de sang après la délivrance, pas eu besoin de transfusion quand même heureusement.

Au final j'ai adoré mon 2ème accouchement. J'ai souffert certes mais ça m'a paru tellement naturel que j'ai apprécié même les contractions douloureuses.

Iria : je ne vois pas comment un gynéco pourrait t'imposer une péridurale. Tu es libre de refuser mais par contre il faut rester ferme car sinon hop les SF font souvent au plus simple pour elles.

delphineL : mon second accouchement s'est fait sans péridurale. Je suis arrivé à la maternité dillatée à 4, avec des contractions régulières mais très peu douloureuses. Justes un peu désagréables. J'ai barbotté 10 minutes dans la piscine de travail et là 2 contractions vraiment très très douloureuses à 1 minute de décallage. La SF m'a fait sortir fissa de la piscine, j'ai eu le temps de me mettre en salle d'accouchement et là dillatée à 10 ! Poussez Madame !
Par contre j'ai eu beaucoup de mal à pousser, je ne savais pas comment faire. N'ayant pour expérience que mon 1er accouchement avec péri où je n'avais "rien fait".
Les poussées ont duré 15 minutes, et là j'avoue ça fait mal, très mal même. J'ai hurlé comme jamais Laughing  c'est vraiment un moment qui fait ressortir notre "animalité".

Au final je dirais que c'est très intense, j'ai d'ailleurs été suprise que ça fasse si mal.
Et ce que j'ai le moins bien supporté ce sont les douleurs de l'après accouchement. Quelques heures après quand j'avais mal partout, que les points de suture me tiraient et que je me disais "mince, j'ai vachement souffert et c'est pas encore fini". C'est cette douleur là, pourtant infime comparée à l'accouchement que j'ai le plus mal supporté.

Bref je garde un très beau souvenir de mon 2ème accouchement et si jamais il y en a un 3ème je souhaite de tout coeur que ça soit aussi sans péri.

Voilà, j'espère que mon récit t'aideras à "démystifier" l'accouchement que j'appelerais "naturel" et ne t'angoissera pas. Si tu as des questions n'hésites pas Smile

lil53
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Lolly le Mar 17 Sep 2013 - 14:53

Au passage, pour les points: un "truc" qu'on oublie trop souvent de proposer dans les maternités: une poche de glace! posée à l'endroit voulu, ça insensibilise localement, et ça limite aussi l’œdème qui se forme. Ca fait moins mal sur le moment, et les points "tirent" moins après, quand on bouge. Ne pas hésiter à en faire la demande, si ça ne vient pas spontanément!!


_________________
Always look at the bright side of life
avatar
Lolly
Administrateur

Age : 43
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 02/01/2011

http://innaturalibulle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Mar 17 Sep 2013 - 16:38

Delphine, la douleur en effet semble devenue taboue, c'est étrange puisqu'en cas d'accouchement elle a une vraie raison d'être ! et même si elle est intense, pour une fois, on est assuré qu'elle aura une fin (assez) rapide. Je reviendrai en parler quand j'aurai un peu plus le temps. Ce qui est vrai c'est qu'on oublie vite le ressenti d'une douleur physique quand elle est passée, mais franchement, c'est hardcore !
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Jeu 19 Sep 2013 - 7:49

Alors, l'accouchement... le premier s'est très bien passé, j'en ai parlé plus haut donc je n'y reviens pas. Pour résumer : pas de péridurale, rapide, pas de traumatisme. Une expérience qui m'a vraiment rassurée.

Et pourtant, paradoxalement, j'ai plus appréhendé le 2e. D'abord mon aîné était né un peu en avance, plus que je ne pensais, et ne m'avait pas laissé trop le temps de cogiter... Ensuite, pour le 2e, je me souvenais de la douleur du premier (non on n'oublie pas tout!) et je n'envisageais pas avec joie la perspective de recommencer, même s'il faut bien. Disons que c'est comme savoir qu'on va t'arracher une dent par surprise, comme ça, sans anesthésie. Tu sais qu'il le faut, tu acceptes, mais tu ne brûles pas d'impatience de te confronter au moment clé... en l'occurrence la dent est très mignonne, je dois reconnaître, ça aide ! Smile

En plus, j'avais vraiment l'angoisse de savoir quoi faire de l'aîné le moment venu. On a eu plusieurs solutions selon les jours, en fonction des proches présents ou en vacances, mais l'incertitude m'inquiétait. Franchement si le destin m'avait donné la date et l'heure de l'accouchement je l'aurais mieux vécu ! Au final, c'était parfait, un dimanche soir, le grand frère de 14 ans était là donc on a pu coucher le petit l'air de rien, il n'a rien remarqué, et au réveil le lendemain le papa était de retour depuis longtemps. Ouf!

D'abord perte des eaux, vers 21h (pendant que le petit était dans son bain... ahahah, ils sont synchrones ces frères... j'ai fini de le sécher fissa!). La sensation : imaginons un ballon plein d'eau dans le ventre, bien serré, qui éclate. Exactement ça. Avec plus ou moins d'eau qui coule selon la position de la tête du bébé et les mouvements de la maman. En revanche ce n'était pas du tout douloureux pour moi.

Ensuite, le début des contractions, ça avait commencé l'après-midi mais de façon sporadique, rien qui me laisse penser que la naissance était imminente. Là, ça s'est rythmé un peu plus. Pas trop douloureuses, ça coupe un peu le souffle. De l'ordre de la crampe, c'est vrai, et c'est totalement inédit comme impression : comme si une main géante se refermait sur l'utérus, un temps, puis se rouvrait. Quand elles sont devenues fréquentes (Toutes les 7, 5mn) on a appelé la mater et on est partis. Faut dire qu'on est à 10mn max. Arrivée vers 23h : je n'avais que des contractions légères, j'ai même dit à mon homme "Heu, je n'ai pas mal, là, on fait demi-tour?". En arrivant là-haut, le fait de monter l'étage, déjà ça se précisait... On m'a installé le monitoring. Je suis restée sur le dos, j'avais peur d'être trop vite fatiguée en marchant, mais je comprends bien que ce soit plus naturel en toute logique d'être debout. Les contractions sont devenues très vite plus douloureuses, car :
- montent en intensité (la "main" imaginaire commence à broyer ferme)
- se rapprochent et durent de plus en plus longtemps, donc moins de temps pour récupérer entre chaque.
Je me suis dit à un moment "MAIS POURQUOIIIII J'AI UN 2e ENFANNNNNNNNNT ?????" ce qui me laisse penser que je devais avoir mal, hein, quand même... (je précise : je ne regrette rien ! )
Au bout d'une heure et demie, quand la sage-femme est repassée, je me sentais au max des douleurs de la 1e fois. Elle m'examine et dit que le col est dilaté à 6. Moment de dépit: quoi, à 6? il faut atteindre 10 pour que le col soit effacé et j'avais déjà aussi mal que pour le 1er à ce stade ! Mais elle a ajouté cette phrase qui m'a sauvée :
"On va passer en salle d'accouchement, vous allez bientôt avoir votre bébé".
Là, ça rassure. Il faut savoir que l'"expulsion" du bébé, selon le terme médical, est censé se passer en 30mn max, au-delà, il faut envisager une solution d'aide (forceps, ou que sais-je). Donc là je savais que j'allais avoir vraiment très mal, mais qu'une demi-heure après c'était fini. je me suis levée, ce que je n'avais pas fait avant de peur de ne pas réussir à gérer les contractions debout, suis passée aux toilettes (il vaut mieux vider ce qu'on peut avant, sinon c'est pendant... eh oui, on ne le dit pas toujours assez ! l'accouchement c'est glamour) et le temps d'arriver dans la salle, la poussée était là.

Alors, sans péri, je peux vous dire: on n'a pas besoin de chercher où et quand pousser. Car ça pousse à travers vous !!! c'est énorme comme sensation. Un vrai écartèlement. Heureusement que ça ne dure pas si longtemps. Cette fois j'ai renoncé à pousser, j'ai expiré très longuement, pour aider le bébé à "passer" à travers moi, et ça a bien mieux marché qu'en bloquant. Gros soulagement quand il sort de votre corps et qu'on n'a plus le gros colis de la poste coincé dans la trappe de la boîte à lettres... et puis, on le découvre, lui, et l'histoire commence.
Bon, après, je suis tuot à fait d'accord avec ce qui a été dit précédemment : les points de suture, c'est rien, mais quand on a accouché, on a envie de tout sauf de se faire ENCORE piquer à l'entrejambe ! ça m'a paru interminable. Mais bon. C'est un moindre mal.

On n'oublie pas la douleur, mais je crois que dès la fin de l'accouchement j'étais prête pour l'idée d'un 3e enfant... donc j'appréhenderais encore plus la naissance, mais après tout, ça ne ferait que 3 jours de ma vie à me faire broyer l'utérus, c'est jouable !

Donc : ça fait super mal. Mais la nature a tout prévu pour que ça puisse se passer. Et je n'ai pas non plus eu la sensation de pouvoir m'évanouir de douleur, ça se passe plus bas, c'est trop puissant pour ne pas être concentré au maximum de ses forces !
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par iria le Jeu 19 Sep 2013 - 10:19

Merci de ce récit, ça fait un bien fou de lire les choses sans chichis.

iria

Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 29/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Jeu 19 Sep 2013 - 20:55

Un grand merci à toutes, vos témoignages m'apportent beaucoup de réponses. Ma décision est prise, s'il y a bébé ce sera sans péridurale, j'ai tellement envie de naturel...tant pis pour la douleur. Et merci pour votre franchise et votre générosité.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Ven 20 Sep 2013 - 7:38

C'est le témoignage sans détour d'une amie qui m'avait convaincue de me passer de péridurale, pour le 1er (alors que d'autres personnes trouvaient ça peu réaliste). Je crois que plus de 80% des premiers bébés naissent avec une péri, mais pour les 2e on chute à 50% : soit les mamans ont confiance, soit ça va trop vite pour la poser, et dans tous les cas on s'en sort bien, c'est encourageant!

En revanche Delphine, je pense qu'il faut être prête dans un petit coin de sa tête à accepter l'anesthésie en cas de nécessité absolue. C'est-à-dire, si les circonstances font que la santé du bébé peut en pâtir. J'aurais fait avec s'il l'avait fallu mais j'étais très, très contente de ne même pas avoir eu le temps de l'envisager (pour le 2e, entre l'arrivée à la mat et la naissance, il ne s'est passé que 2h).
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Miaou_Sauvage le Ven 20 Sep 2013 - 12:37

Etonnant que je n'ai pas encore mis mon grain de sel.

Sur que chaque cas est personnel et que j'ai choisi en toute conscience en 1983 en 1984 et 1987 je ne avoir de peridurale.
Je suis infirmière et à l’époque , j'etais dubitative sur cela.
Pourquoi passer par du chimique, alors que par une bonne preparation et d'autre moyen , la douleur se gere ?

J'ai donc accouché les 3 fois avec la sophrologie , avec un immense bonheur.
On a tres mal juste à la fin, les secondes avant l'expulsion. Le reste je l'ai bien geré. mais à chaque fois cela ne m'a pas empêcher de recommencer sans peri ... (et j'ai du me justifier à chaque fois Evil or Very Mad car pour le personnel soignant c'est plus "confortable"

Gaeline, tu as parfaitement raison.
Et mes deux premiers etant prema , on a refuse que je les mette sur moi pour qu'il crapahute vers mon sein et il y a eu des souci d'expulsion du placenta pas avec ma 3 eme qui a teter apres avoir crapahuter jusque mon sein. Et autant vous dire que c'est magique : j'en ai les larmes aux yeux rien que d'y penser ...
avatar
Miaou_Sauvage

Age : 61
Localisation : 95
Date d'inscription : 30/09/2007

http://www.miaouzdays.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Ven 20 Sep 2013 - 15:21

Miaou-sauvage, Mandurah, merci pour vos témoignages. J'accepterai la péridurale si elle est importante pour le bien du bébé. J'aspire à un maximum de naturel mais je ne me sens pas d'accoucher à la maison même si je comprends parfaitement ce choix . La bonne surprise, c'est que la petite maternité près de chez moi a une piscine et visiblement un positionnement pour respecter la volonté des parents et pour plus de naturel. La sophrologie me tente beaucoup aussi. Je tenais à régler dans ma tête mon choix avant même de savoir si je serai enceinte un jour ou pas. Parce que c'était un souci pour moi et si j'ai la chance d'avoir un jour un enfant, je veux profiter pleinement de ma grossesse, sans parcours du combattant, en assumant pleinement et en étant sûre de mes choix.

avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Mar 12 Aoû 2014 - 22:23

Maintenant que je dois me pencher sérieusement sur le sujet  Very Happy , j'ai découvert que la petite maternité à côté de chez moi et moi-même sommes sur la même longueur d'ondes. Elle utilise même les couches lavables en priorité! Malheureusement, elle est menacée faute de gynéco et je ne sais pas si elle existera toujours le jour J. 23% de péridurale contre 4 fois plus pour une maternité de même niveau dans la grande ville à 40km.
Mon souhait : pas d'accouchement sur le dos, piscine envisagée, pas de péridurale, pas d'épisio, laisser une chance à mon placenta de se décoller tout seul, peau à peau et première tétée avant examens du bébé sauf si bébé en détresse. Bien entendu, si nécessaire, je me plierai à la césarienne.
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Mandurah le Mar 12 Aoû 2014 - 22:43

Félicitations Delphine !!!
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par delphineL le Mer 13 Aoû 2014 - 20:51

Merci!! Le hic, c'est que je viens d'apprendre aujourd'hui que ma petite maternité pourrait fermer ses portes le mois prochain!
avatar
delphineL

Localisation : SUD OUEST
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'accouchement...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum