La démarche "the compact"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Jeu 22 Jan 2009 - 22:32

Etant nouvelle j'ai cherché un topic sur le sujet, sans succès. Je me permets donc de poster quelques pensées après avoir un peu hésité sur la rubrique adéquate ...

Je suis tombée par hasard sur un mouvement de non consommation http://compact.over-blog.com/

Sur le blog il est dit :

The Compact est un mouvement de simplicité volontaire né en 2006 à San Francisco. La version francophone a été créée en mars 2008.
Nous voulons participer à la sauvegarde de la planète en freinant notre consommation.

Les grandes lignes:
- Faire mieux que juste recycler
- Réduire l'encombrement d'objets et les déchets
- Simplifier nos vies pour vivre mieux

Les règles:
1- Pas d'achats de produits neufs pendant 1 an (on essaie...)
2- Emprunter ou acheter d'occasion
3- Les exceptions sont: la nourriture (si possible produite à moins de 200km pour éviter le coût environnemental dû au transport); la santé et l'hygiène (les produits d'entretiens sans phosphate, si possible); les sous-vêtements et chaussures.


La démarche n'a rien de revolutionnaire ni d'incroyable, j'en conviens. On peut meme se demander pourquoi "un an" seulement. Mais j'avoue que la lecture (fort agréable) de ce blog a eu un tres fort impact sur la debutante dans cette voie que je suis. Je me suis sentie, comme 7 ans plus tot, quand j'etais omnivore et que je suis tombée sur un site vegetarien. Car il y a clairement un monde entre "consommer peu" et "ne rien consommer" ou du moins de maniere tres minimaliste et reflechie. Il y a une forme de défi personnel, encadré et strict (ca peut ne pas plaire), un projet clair. J'imagine que les personnes engagées étaient déja sur la voie et que donc ca leur apporte quelque chose cette "experience". Pour ma part, leurs efforts relatés me touchent et m'offrent de forts bons enseignements (et en premier lieu, que j'ai encore du boulot).
N'y a t'il pas à force une diabolisation de l'achat ? meme reflechi ? l'histoire des "un an" n'est elle pas une sorte de saut à l'elastique avec harnais ? scratch

Connaissez vous d'autres démarches identiques ? personnelles ou "communautaires" ?
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par copenhague le Jeu 22 Jan 2009 - 22:40

Je n'en connais pas d'autre mais je suis aussi The Compact depuis quelques mois. Ces personnes s'engagent pour un an ; mais je pense qu'il est important de préciser qu'ils pratiquaient déjà la simplicité volontaire avant. On peut donc supposer qu'ils ne vont pas, à la fin de l'année, se jeter dans le premier supermarché pour acheter autant qu'ils peuvent. A partir de là, le fait que ce soit sur un an ne me gêne pas.
Il y a un côté fascinant à les suivre. Diaboliser l'achat, je ne trouve pas. Par exemple, le blog précise que l'achat d'occasion et réfléchi est accepté ; finalement on n'est pas dans l'ascétisme ou le rejet total de la consommation mais dans une voie alternative. La fille avait besoin d'un vélo, elle a réfléchi, a cherché, et a trouvé un vélo d'occase.
De plus, si mes souvenirs sont bons, elle organise aussi des dons collectifs d'objets, du troc : elle échange tel vieux vêtement contre une poignée de livres de poche, etc ... Je trouve que ça oblige à trouver des façons différentes d'avoir ce qui nous fait plaisir et c'est assez positif et enrichissant au final !
avatar
copenhague

Localisation : NI
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Jeu 22 Jan 2009 - 22:51

copenhague a écrit:Il y a un côté fascinant à les suivre.

Entierement d'accord. Vraiment. Et pourtant, je suis tombée dessus que depuis peu mais deja ca m'a fait beaucoup reflechir au niveau de l'engagement reel. Concernant la diabolisation de l'achat, c'est lié à un autre blog d'une autre famille "compact" où la jeune femme disait avoir du mal à se remettre à acheter, meme d'occasion et commencait reellement à se persuader qu'acheter etait le mal absolu ( et en souffrait visiblement).

Je pense vraiment que ma fascination tourne autour du défi et c'est pas impossible qu'à mon retour d'inde, je me lance moi aussi. Au moins pour tester. J'aime enormement l'idée de ne prevoir qu'à moitié la chose et de me retrouver devant un pepin, de refaire marcher mon petit cerveau " bon comment je fais maintenant" ... comme quand je me retrouve à reflechir comment faire une meringue vegetalienne Smile

quand tu dis "je suis aussi the compact" c'est le verbe suivre ou le verbe etre ? ^^
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Jeu 22 Jan 2009 - 23:09

Merci Cecilia,

Ca paraît en effet trèsssssssss intéressant.

En fait, on a déjà mentionné quelque chose de parallèle, mais nettement moins crédible : un journaliste qui s'essayait à ça pour un mois, et qui ne le faisait pas tant par conviction, que pour avoir matière à écrire. Car il envisageait, lui, de reconsommer quasi normalement ensuite, bien que, l'expérience l'ait tout de même fait assez réfléchir.

Je viens d'ouvrir le blog, mais c'est hyper long à lire, si on veut commencer depuis le début (pour que ça fasse sens). Je ne sais pas si j'aurai le courage. Mais j'aime bien la démarche, même si j'avoue qu'elle ne me tente pas. Je ne fais plus de shopping, mais j'achète encore neuf, nettement moins, mais pour certaines choses (que je sais que j'userai jusqu'à la corde, que j'achète éthique, local, etc.) je ne vois pas la nécessité d'acheter d'occasion. J'ai sans doute encore du chemin à faire. Mais j'admire en tout cas leur enthousiasme, leur engagement, leur énergie. Ca inspire.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Jeu 22 Jan 2009 - 23:37

Hmm, j'ai commencé à la page 8 du blog, donc au tout début, je nuance Wink

je suis tombée assez vite sur ça :
« Je suis a priori une jeune femme normale et pas forcément très intellectuelle : je lis la presse féminine, je travaille dans les cosmétiques, je sors régulièrement, je regarde la télé et plus particulièrement des séries »

Je me dis que finalement, ça ressemble finalement très fort à un « blog » classique Wink

Et peu avant, une autre relate comment acheter des aliments à moins de 160 km de chez elle, mais elle juxtapose à sa formule le fait qu'elle voyage : dans sa famille dans les Alpes, et va faire ses provisions de fromage dans la région, elle a voyagé aux Etats-Unis et en Iran, et a rapporté donc également de la nourriture de là-bas. Et là je cherche où est la cohérence Wink

Bon, je suis qu'au début du blog (page 7 à présent), mais j'avoue être déjà découragée Wink

Enfin, j'imagine que c'est pareil quand on lit notre forum en allant lire de vieux témoignages d'échanges passés. Mais aller lire le témoignage de gens inconnus qui se lancent dans la simplicité volontaire de la sorte, je ne vois pas trop l'intérêt. Mais ça n'enlève rien à la démarche compact.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Jeu 22 Jan 2009 - 23:47

oui oui, je tiens à preciser : j'ai decouvert la demarche PAR ce blog. ca ne veut pas dire que ce blog EST la demarche. C'est juste le temoignage d'UNE personne, avec forcement des imperfections et des incoherences, qui a du se chercher et s'ajuster ...

il y a en lien le site americain mais j'avoue que mon anglais n'est pas assez stable pour pouvoir tout lire. j'en ai donc juste retenu la demarche et l'idee, qui m'inspirait moi, certaines reflexions sur notamment ce besoin d'etre encadré de regles, ce besoin de se regrouper, ce besoin de presenter ca comme un defi.
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par copenhague le Ven 23 Jan 2009 - 0:28

Cecilia, je voulais dire : je suis du verbe suivre. Je suis déjà très loin de la simplicité volontaire pour bien des choses, alors le Compact ! ...
avatar
copenhague

Localisation : NI
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Ven 23 Jan 2009 - 13:18

Cecilia, oui, j'ai vu le site de San Francisco (juste vu, pas eu le courage de le lire). En triant une partie de mes sites favoris hier, j'ai remarqué que je l'avais déjà noté, donc, finalement, les compacts, je connaissais, mais avais oublié..... je me fais vieille Wink

Et tant que j'y pense : j'aime bien ta citation sous ton message, elle est forte.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Ven 23 Jan 2009 - 13:28

Je pense que les blogs ne relatent qu'une forme d'experience fort personnelle et eventuellement pas transposable. je trouve juste fascinant ce besoin de fixer des regles (fascinant mais pas forcement dans un sens totalement positif).

Apres tout, c'est aussi quelque part se rendre esclave du commerce. Rejeter ou adherer à un systeme (et surtout en etant organisé, avec des regles fixes) revient au meme : on se place selon son point de vue mais c'est le systeme qui determine. Je dis ca en pensant à la pensée taoiste que le vide engendre le plein, car sans vide, aucun moyen de definir le plein (et inversement). Si le systeme venait à changer, ces gens là changeraient aussi, certainement. Donc peut on dire que c'est reellement une demarche personnelle ? Quelque part, le faire sans regles preetablies , selon ses besoins, ses moyens, es idées me semble plus juste (s'affranchir et transcender l'idee meme de vide ou de plein).

en meme temps, le defi c'est quelque chose d'attirant. D'abord pour l'ego (pas forcement bien vu en orient). Ensuite egalement pour demontrer la faisabilité, amener la discussion au sein de son groupe familial ou social.

bref je sais pas ce sont des pistes personnelles (et tortueuses) de reflexions.

ps: la citation est de krishnamurti
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 14:24

Cecilia a écrit:ps: la citation est de krishnamurti

Je me demandais aussi tiens Wink

Je ne connais pas le mouvement Compact, je vais aller découvrir ça, merci pour l'info.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Ven 23 Jan 2009 - 20:42

Et bien, Cecilia, tes pistes personnelles, et pas si tortueuses, me parlent bien. Quelque chose me titillait en effet, et tu mets les mots dessus : besoin de mettre des règles, et finalement l'identification à quelque chose pour lequel on n'est pas d'accord. Agir en miroir, en inversant les règles, c'est encore garder la même image, le même processus de fonctionnement.

C'est un sujet sur lequel je reviens tout le temps, pourtant je ne l'avais pas repéré dans la démarche compact, or c'est en effet assez net. Je parlais de quasi la même chose dans l'échange parallèle où on a démarré sur le boycott (http://simplicitevolontaire.bbfr.net/sites-internet-f6/budget-menages-choisir-la-guerre-ou-la-paix-t767.htm)
C'est un peu ça la différence entre boycott et non-coopération, ou entre boycott et achat alternatif. Dans le premier cas on continue à s'identifier à ce qu'on ne veut pas, dans le second on fait le choix de ce qu'on veut, c'est nettement plus constructif.

Je parle parfois des deux exemples suivants, qui vont un peu dans le même sens : Le premier est la balance : quand on a un problème d'un côté de la balance et la solution de l'autre côté. Tant qu'on met notre énergie en direction du problème : "ne pas acheter, c'est encore se focaliser sur l'action d'acheter", on met l'énergie du côté problème, et donc on lui donne du poids. Quand on met l'énergie dans une alternative, non dépendante du problème : répondre à nos besoins, faire soi-même, se solidariser, etc.; on met l'énergie de l'autre côte de la balance, côté solution, tout en ne mettant pas l'énergie côté problème, et de ce fait, on allège le poids du problème pour donner du poids à la solution : d'une pierre deux coups.
Le deuxième exemple, ce sont les vases communiquants. Si le problème et la solution sont liés par vases communiquants : plus on creuse en profondeur du côté de la solution, plus le liquide (l'énergie) du problème quitte le problème pour glisser vers la solution. C'est symbolique, mais quand on pratique, c'est vraiment dans ce registre que cela se passe.

Je ne connais pas encore la pensée taoiste, mais chaque fois qu'on m'en parle, ça me rend curieuse, intéressée. Si tu as des références (articles) internet sur le sujet, ou un nom de bouquin qui l'explique, je suis preneuse. J'ai vu plusieurs fois en librairie ces derniers temps, un livre sur le tao, mais ils s'agit des textes originaux, qui ne me parlent pas du tout. J'ai de plus en plus conscience que les langues orientales contiennent des concepts auxquels nous avons difficilement accès, et de plus, il est quasi impossible de les traduire, d'où sans doute ma difficulté à lire des textes originaux traduits.

Et je te rejoins aussi sur l'idée du défi. Pour moi je le prendrais plus comme un test, un exercice, une expérience, pour voir ce qu'il en sort. Mais cette expérience ne m'attire justement pas : trop stricte. Mon but est de me sentir plus libre avec la sv, et le fait de m'interdire d'acheter m'emprisonnerait.

Par contre, en sv, il m'arrive de suivre le même genre de logique, quand je décide de "jouer" ma radin, pour voir jusqu'à quel point je peux économiser de l'énergie, de l'eau, du papier, parfois de l'argent. Le prendre comme un jeu et tenter de battre mes propres records, donc me défier moi-même, peut me motiver, mais je le fais dans le sens de profiter de ce jeu, pour modifier mon attitude mentale, et intégrer des comportements plus conscients, sachant que l'économie obtenue n'a pas une réelle importance, mais que c'est bien plus l'attitude, le processus de fonctionnement sous-jacent, qui comptent. Car finalement le changement intervient quand on devient plus conscient. Et les règles n'y changent rien.

Et en ce qui concerne l'influence sur l'entourage, je pense qu'elle n'est possible que quand on agit en conscience, car autrement, en général, on suscite plutôt la défensive.

Merci pour Krishnamurti.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par bluemyrtille le Ven 23 Jan 2009 - 21:54

calispera a écrit:Par contre, en sv, il m'arrive de suivre le même genre de logique, quand je décide de "jouer" ma radin, pour voir jusqu'à quel point je peux économiser de l'énergie, de l'eau, du papier, parfois de l'argent. Le prendre comme un jeu et tenter de battre mes propres records, donc me défier moi-même, peut me motiver, mais je le fais dans le sens de profiter de ce jeu, pour modifier mon attitude mentale, et intégrer des comportements plus conscients, sachant que l'économie obtenue n'a pas une réelle importance, mais que c'est bien plus l'attitude, le processus de fonctionnement sous-jacent, qui comptent. Car finalement le changement intervient quand on devient plus conscient. Et les règles n'y changent rien.

C'est de cette manière que je comprends la démarche "compact". D'où le délai de un an qui permet de faire l'expérience de ce qui est possible et ce qui l'est moins, de faire marcher ses neurones pour trouver des solutions alternatives, intégrer certains comportements et, au bout d'une année, espérer atteindre un équilibre.
avatar
bluemyrtille

Age : 46
Localisation : Gers
Date d'inscription : 07/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Ven 23 Jan 2009 - 22:39

Tout à fait d'accord avec Calispera. la notion de defi est relativement ambigue et complexe. Je pense qu'en tant que debutante sur la voie, je vais tenter l'experience stricte. Je suis relativement "tout ou rien" et ce coté "je fais ma radin" comme tu dis va sans doute aussi me montrer mes limites et mes failles... à voir...

ps: pour le bouquin sur le tao je vais regarder ce que j'ai et ce qui pourrait etre interessant.
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Ven 23 Jan 2009 - 22:44

Bluemyrtille,

Oui, c'est comme ça que je l'entendais en parlant de "même genre de logique", à ceci près que la démarche compact a tout de même deux règles :
- celle de ne pas acheter neuf, alors que dans ce que je décris, je décide de faire comme bon me semble en fonction de mon humeur, de ma conscience, de mes progrès, désirs, informations, capacités etc. Ce qui me motive n'est pas la règle, mais le jeu. Et il m'arrive de décider de ne pas jouer pendant un temps, et reprendre quand bon me semble.
- publier ce qu'on fait, car l'idée est tout de même de publier régulièrement les apprentissages ou témoignages, ou expériences qu'on fait, sur un blog (ou j'ai mal compris?). Ca peut être motivant, mais ça peut être aussi très lourd à porter. Et selon moi, faire des efforts en fonction du regard d'autrui n'est pas une bonne motivation. Par contre si le but est de le faire dans le cadre d'un groupe où on vient en parler tous ensemble, alors le soutien et les encouragements mutuels, sont très porteurs.

Je dois tout de même bien avouer que je me rends compte que je suis beaucoup plus exigeante que dans le passé. Plus j'avance en âge, plus je m'éloigne des principes éducatifs où les règles sont partout et les choix presque nulle part, et je présume que moins on est loin du système éducatif, plus il est facile de choisir de se soumettre encore à des règles, ou à l'inverse s'y rebeller. Et plus on plus on s'éloigne du système éducatif, plus on considère comme coulant de source d'agir en âme et conscience, et que les règles deviennent vraiment intruses quand elles apparaissent. Enfin, c'est une supposition, j'ai pas de preuves. Pour ma part, j'y suis devenue presque allergique.
Quand on tente de m'imposer des choses, et qu'on ne me donne la possibilité que de m'y soumettre, je sors de la partie, considérant tout simplement que je ne suis pas au bon endroit.

Il y a des gens ici sur le forum qui sont attirés par la démarche compact pour eux-mêmes, dans le cadre de la sv? L'idée n'est pas de juger, mais de voir dans quelle mesure sv et compact sont compatibles ou s'excluent, ou encore qu'il n'y a aucune tendance particulière. C'est mon esprit un peu cartésien qui a envie de statistiquer, mettre les choses dans des cases Wink
J'aurais tendance à penser, intuitivement, que plus on fait de la sv, plus on considère que ces choses doivent se faire naturellement, mais peut-être que je projette simplement mon opinion.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par Cecilia le Ven 23 Jan 2009 - 22:51

interessée oui mais en nuancant dans le sens où je risque de m'imposer des regles, mais les miennes. Simple exemple : je suis etudiante en shiatsu, j'ai besoin de certains livres qui vu le sujet sont rarement en bibliotheque municipale et encore plus rarement dans les brocantes ... m'en passer serait nuire à ma "scolarité". lais je reste persuadee que pour des gens n'ayant pas confiance en eux, et/ou débutants ca peut etre une approche interessante afin de s'auto analyser soi meme. on va dire que je le placerai dans une "ecole de pensee" differente ... je rapproche ca avec les vegetariens debutants qui disent "le poulet ? ah non je n'ai pas le droit" alors que ce n'est asbolument pas le droit mais une décision personnelle (de coherence).
avatar
Cecilia

Age : 36
Date d'inscription : 20/01/2009

http://pasunradis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démarche "the compact"

Message par calispera le Ven 23 Jan 2009 - 23:09

En te lisant, je pense directement: oui, c'est vrai, il y a des gens qui préfèrent avoir un cadre pour agir.
Et de suite, me vient à l'esprit : ben justement, la sv, c'est quitter le cadre entre autre Wink
Lol, poussons le bouchon : est-ce qu'un cadre peut aider à quitter le cadre?

Je ne suis qu'à moitié sérieuse, juste le plaisir de tournicoter les idées pour voir ce que ça donne.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum