Internet, vecteur de changement, ou non

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Internet, vecteur de changement, ou non

Message par calispera le Ven 15 Mai 2009 - 23:35

Suite à l'échange au bar sur facebook, avec le message de Raffa : ici
je recopie une partie de ma réponse qui a suivi ci-dessous, car j'ai trouvé que le sujet valait la peine de créer un échange sur les espoirs que l'on peut mettre, ou non, sur le potentiel d'internet pour un changement de société.

.....C'est justement une des difficultés d'internet : ne pas se perdre dans le dédale, et faire à tout prix des choix : limiter notre participation à ce qui nous convient, et uniquement ce qui nous convient :
par rapport à notre temps et notre énergie disponibles,
par rapport à nos besoins en informations et en relations,
et par rapport à ce que nous pouvons y donner,
tout en tenant compte justement et en premier : de ce que cela nous permet ou nous empêche de faire dans la vie réelle.

En ce qui concerne l'article,
http://www.dico-micro.com/quand-internet-croit-faire-de-la-politique
j'avoue ne pas être d'accord du tout.

Pour ma part, je ne peux pas ne pas croire dans le potentiel d'internet, vu tout ce qu'il a déjà rendu possible et que je n'aurais pu avoir ou effectuer ailleurs.

.............

Cela dit, pour en revenir à l'article, je trouve qu'il en vaut vachement la peine surtout la deuxième partie, à partir de :
« L’obsession de l’information. Peu à peu, une frénésie informationnelle..... »
Il représente le modèle type de mentalité de ceux qui veulent changer les choses avec la mentalité de ce qui leur pose problème. C'est même presque caricatural. Il parle du rapport de force, de lutte, de gavage d'infos etc. Et cela transparait dans quasi chacune de ses phrases, surtout via le choix du vocabulaire. C'est bien en effet tout cela qu'il faut quitter, et donc militer selon ces valeurs-là, c'est à mon avis vraiment tout faire pour rester dans la poisse. Et le net n'étant qu'un moyen, s'il est utilisé à des fins douteuses, ne peut en effet contribuer à un véritable changement dans ce cadre. Utiliser le net à des fins qui n'ont pas marché dans le monde réel, n'amènera pas plus de succès.
D'autre part, l'auteur semble déplorer la baisse d'activité militante (au sens pur du terme) dans le monde réel. Je ne pense pas que ce soit parce que ces gens s'abreuvent plus de net. Peut-être peut-on même s'en réjouir : de plus en plus de gens comprennent que militer (toujours au sens pur du terme : lutter contre, contester, critiquer, etc.) est inutile et est même une perte de temps, et ils décident de s'investir dans du plus constructif.

Internet est une mine d'or en ce qui concerne l'info alternative. On y trouve tout simplement ce qu'on ne trouve pas ailleurs, ou très très difficilement. Encore faut-il, en faire un strict choix et ne pas s'éparpiller.

L'auteur est déçu qu'internet n'aboutisse pas à ce dont on avait rêvé. Que via les pétitions, la transmission d'info (qui dénonce tous les travers de la société), etc. on n'atteint rien de plus avec internet.
Pour moi il est très clair qu'on n'atteindra en effet rien de plus avec internet si on l'utilise pour militer comme on le fait hors d'internet (style militance manif, boycot et cie, on en a déjà discuté). Par contre, si on crée vraiment des réseaux de gens qui fonctionnent différemment, pas uniquement dans les actes, mais surtout dans la tête (et c'est ce que nous faisons en partie avec notre forum sv, mais que bien d'autres font dans bien des domaines un peu partout sur le net et à toutes les sauces du net), l'impact sur la réalité est bien plus important. Pour ma part, mon chemin de sv, sans ce forum et quelques autres ressources internet, serait presque nul, idem pour mon chemin d'évolution personnelle et spirituelle. Il y a véritablement une interaction entre ce que je prends et donne sur le net et ma vie concrète. Ces changements là chez moi, mais chez sûrement beaucoup d'autres gens, ne se font pas avec grand bruit et fracas, mais ils sont importants et ne sont pas éphémères.
De plus – on en a parlé ailleurs – il ne faut pas espérer pouvoir changer les gens avec le net plus qu'on ne peut le faire dans la réalité. Ce n'est tout simplement pas en notre pouvoir. Seuls ceux qui sont sur le point de changer vont le faire, et s'ils utilisent le net correctement à ce moment, ils démultiplient les possibilités de changement.

.......

Je suis sûre que si nous habitions tous dans le même quartier ou dans le même village (les membres actifs du forum), il y a belle lurette que nous formerions des tas d'activités solidaires ensemble. Le fait est que les gens qui font de la sv, restent encore très rares (au km2), et donc, l'application directe dans le concret n'est pas simple.
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par sabartes le Sam 16 Mai 2009 - 8:51

Trop communiquer, n’est plus communiquer Rolling Eyes , c’est poursuivre un dialogue de sourd sans aucun espoir de pouvoir passer à l’action. Shocked
Pour moi internet ne doit surtout pas devenir sa principale façon d’exister Mad , car dans ce cas la, on ne vit que par procuration une existence virtuelle, si cette communication n’aboutit à rien de concret, nous ne communiquons que pour occuper l’espace. Suspect
Cela me rappelle un peu cette « culture d’entreprise » Rolling Eyes ou chacun essai d’exister aux yeux de ses collègues sans pour autant répondre aux buts de ces réunions.
Ceci dit, je ne peux être qu’en parfait accord avec tes propos Razz mais n’ayant pas pour le moment de solutions miracle, il vaut mieux que je m’efface pour éviter d’occuper l’espace inutilement. Very Happy

« Que de choses il faut ignorer pour agir » Paul Valéry

sabartes

Age : 44
Localisation : r
Date d'inscription : 09/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par Raffa le Sam 16 Mai 2009 - 10:14

j'ai répondu de l'autre côté Wink

Je réponds ici plutôt que là-bas puisque je cite des passages non
repris de l'autre côté. Mais bien évidemment qu'internet est vecteur de
changement, il a déjà changé énormément de chose.

Par ailleurs,
je ne partage pas non plus nécessairement les opinions exprimées dans
l'article de la décroissance. Mais je suis dans le même genre de
réflexion depuis plusieurs mois.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par Romarine le Dim 17 Mai 2009 - 10:16

Quand on considère la réalité, on se dit qu'elle est composée de matière et d'énergie. L'une peut se transformer en l'autre. Selon David Bohm (un physicien), elle serait aussi composée de sens. (= signification)

La réalité ne nous apparait que par l'interprétation que l'on en fait. Le sens qu'on lui donne. C'est un point de vue assez neuf. Tout est interprêté d'après ce que l'on perçoit par les organes des sens et traduit dans le cerveau en quelque chose qui nous parait être la réalité.

La réalité serait composée de matière, énergie et sens.

De ce fait, le changement passe aussi par un changement de sens. Ainsi, le sens que l'on donne au monde social, politique ou économique change si le sens qu'on lui donne change. Le sens des relations entre les gens, le sens de la valeur et des décisions que l'on prend.

Internet favorise la circulation des idées et donc du sens. Cela évolue vite et dans toutes les directions. Chacun prend ce qu'il croit. Qui peut prévoir la direction moyenne de tous ces mouvements ?
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par calispera le Dim 17 Mai 2009 - 13:22

Voilà une interprétation qui me parle (qui fait sens, lol). La manière dont tu expliques semble montrer que tu as réellement intégré ces notions, est-ce que tu peux en dire plus, ou est-ce que tu as des textes ou références à donner à ce sujet?

Ca rejoint apparemment tout ce qui concerne la loi de l'attraction, mais cela semble aller plus loin (ça me fait penser aussi au film "What the bleep do we know" qui lient des notions de physiques quantiques à des notions spirituelles (c'est la présence ou non de l'observateur qui définit le résultat de l'expérience (particules ou ondes)).

On en a aussi récemment touché un mot sur le forum d'Eco-Bio-Info,
http://www.eco-bio.info/forum/upload/index.php?showtopic=7221&hl=ho'oponopono
dans un cadre un peu différent, mais tout ça se rejoint.

Euh, on s'éloigne du sujet « internet », mais j'avoue que ça me passionne tout autant.

En fait, c'est surtout l'idée du "sens" dont tu parles qui m'intéresse. Si je comprends bien, nous pouvons choisir le sens que prend notre vie (par exemple), et en faisant ce choix, nous déterminerons, d'une certaine manière, ce que nous vivrons par la suite..... ...?

Et dans le cadre d'internet : si nous choisissons/croyons (consciemment ou inconsciemment) que le net peut faire la différence, peut permettre une révolution des mentalités, c'est ce que nous aurons la capacité ensuite de vérifier?

Il est assez connu que nous avons tous des croyances (préjugés, conditionnements, a priori, idées reçues, principes, .... : c'est le « rêve » dont parle Don Miguel Ruiz, dans ses 4 accords toltèques, par exemple), qui définissent en gros notre mentalité : rigidité, ouverture, souplesse,..... . Et que nous nous arrangeons finalement toujours pour vérifier ces croyances.
En psychologie, on peut en effet, de manière concrète prouver que nos attitudes vont nous mettre dans des situations qui font qu'on vérifie les croyances. L'exemple le plus facile : si on est raciste, on rencontrera toujours des étrangers qui nous emmerdent (Notre attitude métprisante attire alors une attitude négative de la part des gens méprisés).

Mais ce que tu expliques, et qui fait sens pour moi, c'est que, dans le cas de l'exemple du racisme, même si on a une véritable attitude positive envers ces étrangers (je ne parle pas d'hypocrisie), on recevra une attitude négative de leur part, tant qu'on reste dans des préjugés racistes.
Cette idée fait également sens pour moi.

Et l'exemple que pas mal de gens connaissent, qui pourrait en témoigner, c'est que si on estime que le métro fonctionne mal, on tombera souvent sur des problèmes de métro (retard, panne, grève, interruption de circulation, etc.), qui confirmeront notre croyance. Dans ce cas précis, notre attitude ne peut pas grand chose (concrètement) sur le fonctionnement du réseau métro.

L'idée derrière tout ça, c'est que si cela fonctionne ainsi, « il ne nous reste plus qu'à » changer nos croyances.

Le « il ne nous reste plus qu'à » n'étant pas une mince affaire (la méthode Coué ne suffira pas Wink ), mais cela peut changer tout de même notre manière de travailler sur nous-mêmes.

Si yen a d'autres que Romarine et moi qui sont intéressés par ce sujet, ça vaut peut-être la peine de créer un sujet au bar (comme c'est assez hors sujet sv).
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par Romarine le Lun 18 Mai 2009 - 9:50

Je ne peux donner que le nom de David Bohm qui était cité dans mon livre tibétain de la vie et de la mort. C'est apparemment un physicien qui s'intéresse aux notions de sens ou interprétation du monde par l'esprit.

Il y aurait effectivement un lien entre la physique quantique et la vie spirituelle.

Je pense qu'en changeant les croyances, beaucoup de choses peuvent changer puisque c'est par le sens que nous comprenons le monde qui nous entourre. Si le sens change, notre interprétation change et on comprend le monde autrement. Donc on agit autrement.

Les idées qui sont véhiculées par quelque moyen que ce soit peuvent donc avoir des effets considérables. Toute guerre, au départ, est née d'une pensée dans la tête d'un homme. Effet désastreux d'une pensée ... affraid
avatar
Romarine

Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 16/06/2008

http://simplevert.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Internet, vecteur de changement, ou non

Message par calispera le Ven 22 Mai 2009 - 0:13

J'ai créé un nouvel échange assez parallèle à propos d'un livre : ici
Je n'y parle pas de physique quantique ni de la notion de sens, mais d'un livre sur l'intelligence intuitive du coeur.
Ce n'est en général pas la raison qui donne du sens, mais bien le coeur (certains me comprendront Wink ).

J'aimerais également citer un petit bouquin en ligne qui vulgarise très simplement les notions de physique quantique. J'en ai lu la moitié, et je le trouve très motivant.

Il est téléchargeable gratuitement sur le site de l'éditeur. Il s'agit du livre "Cosmosophie" de Franco Revel, aux éditions du Joran
http://www.edjoran.ch/catalogue.html
avatar
calispera
pionnier

Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/10/2006

http://www.sechangersoi.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum