Payer sa retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Payer sa retraite

Message par Adrien38 le Lun 27 Juil 2009 - 22:10

Logement, déplacements, alimentation, etc...
Travailler moins (gagner moins aussi) pour vivre plus..
oui mais..

Étant donné qu'on ne risque pas de toucher grand chose à sa retraite (grosse incertitude avouons-le dans un monde qui bascule)...

quel est votre point de vue concernant le budget pour ses longues années de retraite (parfois 40 ans! - je pense notamment à la période souvent plus tardive où l'on devient dépendant des autres physiquement)?

L'incertitude (la peur de manquer) de la retraite n'est-il pas non plus ce qui nous pousse à vouloir engranger un max et rapidement (louer des appart', etc)?

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par -Françoise- le Mar 28 Juil 2009 - 0:36

Adrien38 a écrit:Logement, déplacements, alimentation, etc...
Travailler moins (gagner moins aussi) pour vivre plus..
oui mais..

C'est un excellent sujet, bravo Adrien !!

Je rajouterai aux questions: si on travaille moins pour vivre plus, on cotise donc moins et même avant d'être âgé, qui paiera les soins si on est malade ?

Toutes ces personnes qui vivent de manière autonome et qui sont citées en exemple sur ce forum, elles feront comment quand elles seront âgées, ou si elles doivent bénéficier d'un triple pontage des coronaires ? pale


Où est la solidarité dans tout cela ? scratch
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Digitale le Mar 28 Juil 2009 - 7:31

Je me suis déjà posé la question, et tout en gagnant peu, je mets toujours un peu de côté, soit pour acheter un studio, soit pour qu'il reste sur mon compte épargne-retraite.

Mais j'y ai souvent pensé, et je me dis qu'on peut voir aussi les choses sous un autre angle : qu'est-ce qui fait la richesse de la vieillesse ? En forcissant le trait, est-ce qu'avoir travaillé toute sa vie pour assurer sa retraite nous rendra plus heureux ? Je ne le crois pas... Est-ce que ça n'est pas justement les expériences accumulées pendant le temps du "vivre plus" (en gagnant moins) qui permettent d'avoir une vieillesse heureuse ?

Sinon, on accumule quoi, à part du vide intérieur ?

Si toute sa vie on s'est contenté de vivre de peu financièrement, ce n'est pas à l'âge de la retraite qu'on aura besoin de beaucoup...

Après il faut faire en fonction de ses faiblesses personnelles : je veux dire qu'en ce qui me concerne j'aurai toujours besoin de trèèèès bonnes paires de lunettes, donc je devrai toujours mettre un peu de côté pour cela... Retraite ou pas, je devrai économiser pour me les payer (je les ferai durer le plus possible...) Elles me coûtent déjà très cher actuellement.

Peut-être y a-t-il des personnes qui ont des pbs cardiaques, et qui devront agir en fonction : la petite fille d'une amie vient de quitter l'hôpital après 9 mois (elle y était depuis sa naissance), elle a subi des opérations cardiaques, elle n'a pas de rate...

Mais il me semble que pour une personne sans pbs "de naissance", si on a une vie équilibrée, sans fumer, sans abus de quoi que ce soit, il y a moins de risque d'avoir des pbs cardiaques, de cancer ou autres...

Et puis, comment faisait-on autrefois quand il n'y avait pas de possibilité de triple pontage ? On mourrait plus jeune, c'est sûr, comme dans les pays "moins développés". Je ne suis pas sûre qu'on gagne à augmenter la durée de vie à n'importe quel prix... Comment font les personnes âgées dans les pays pauvres ? Déjà elles travaillent plus longtemps... (pas de "retraite" financière)

Après, la question de la "solidarité", elle se pose aussi, c'est vrai, mais dans tous les domaines : comment paye-t-on pour les autres (les équipements communs) si on gagne très peu d'argent ?

Enfin je ne sais pas, la question est ouverte, c'est très intéressant effectivement comme sujet, merci !


Dernière édition par Digitale le Mar 28 Juil 2009 - 7:35, édité 1 fois
avatar
Digitale

Localisation : PACA
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Invité le Mar 28 Juil 2009 - 7:35

Je recopie un de mes posts déjà mis sur un autre forum:

Je suis tombé sur un bulletin destiné aux DRH et services payes, juste le temps de lire l'article pas de le photocopier et pas le réflexe de noter le nom du journal et le numéro. Ce genre de canard est très précis et bourré d'articles sur d'obscurs point de droit social, pas de la rigolade, pas confidentiel, mais pas grand public non plus.

L'article très documenté et pour une fois lisible dans ce genre de journal, expliquait chiffre à l'appui que le système de retraite allait s'effondrer une première fois en 2012 malgré de constants replâtrages pour le faire tenir (en ce moment même durcissement sur les retraites complémentaires avant 65 ans). En 2012 ce sera l'élection présidentielle, donc consensus mou pour ne prendre aucune décison avant. A ce moment là, il faudra réduire fortement les retraites. Probablement à 50 % des revenus moyens de la carrière, carrière complète que de moins en moins de gens auront eu d'ailleurs.

La plupart des non-cadres atteindrons un minimum veillesse plancher qui est en train d'être mis en place: pour tous de 80% du smic net. Ce qui ferait actuellement un peu plus de 880 €uros/mois.

Ce système tiendrai alors jusqu'en 2020 seulement et ne pourrait plus de nouveau fonctionner à ce moment avec deux retraités pour un actif. Mais il y a trop d'inconnues 12 ans à l'avance pour bien évaluer ce qui serai possible disait le journal.

Pour notre couple la préparation a simplement consisté à acheter notre appartement, ce qui ne nous laissait aucune épargne à coté. Les enfants partis nous le revendrons pour un plus petit, je suis capable et outillé pour faire tout l'entretien moi-même plomberie comprise. Enfin pour le psychologique nous savons où nous allons, pas de déception, la retraite dans 6 ans pour moi ce ne sera pas le temps des voyages lointains mais des loisirs pas cher .....Les chateaux de la Loire à vélo plutot que l'Australie et encore si je ne suis pas contraint de reprendre un travail à temps partiel un certain temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Digitale le Mar 28 Juil 2009 - 7:40

Je voulais ajouter aussi que pour les personnes ayant une vie "totalement autonome", elles ne sauront pas ce qu'est la retraite, elles continueront de cultiver leurs légumes ou autres jusqu'à la fin de leur vie, le plus tard possible... Beaucoup de personnes âgées travaillent dans d'autres pays, en France la retraite à 60 ans c'était la belle époque (je parle au passé, car je pense comme Philippe que le système actuel s'effondre).
avatar
Digitale

Localisation : PACA
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Emma le Mar 28 Juil 2009 - 8:55

Je parais toujours affreuse quand je dis ça et j'entends des "comment tu peux être aussi pessimiste à ton âge?!"

Je ne crois pas une seconde que le système de retraite tienne le coup. Je sais que ce qui est ponctionné sur mon maigre salaire est simplement perdu. La seule chose qui nous reste à faire, c'est d'économiser sou par sou en amaigrissant encore mon salaire, et encore, ça ne servira que s'il n'y a pas de troisième guerre mondiale, ou de grosse dévaluation de la monnaie...
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Adrien38 le Mar 28 Juil 2009 - 11:23

Il y a donc déjà un certain consensus à ce stade de la discussion:
1) Il ne faut pas compter sur le système des retraites et sur l'Etat (même si tout de même on a toujours tendance à nous faire croire que les caisses sont vides..)
2) Mieux vaut économiser et vivre simplement et sainement, pour mieux vivre sa retraite par la suite

Il reste la question du financement de la santé, qui doit faire l'objet d'un autre post, mais qui prend encore plus de sens quand on "décline" physiquement.

Ma pensée principale était: ok, on peut vivre un temps de pas grand chose en limitant ses besoins et en vivant mieux!, mais attention aux pépins de santé imprévus et aux longues années de retraite qui risquent d'être très peu rémunérées..

La volonté de certains de travailler plus pour gagner plus (avec désastres sociaux et environnementaux directs et indirects) ne se justifie-t-elle pas par ces "peurs" de ne plus être soutenu par l'Etat (qui nous ment peut-être?)?

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Adrien38 le Mar 28 Juil 2009 - 11:33


Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par -Françoise- le Mar 28 Juil 2009 - 12:30

C’est un vaste sujet ….
Je ne pense pas que l’on puisse compter sur une autonomie pour les personnes âgées. Non, elles ne cultivent pas leur jardin jusqu’au dernier jour. Sauf exception, il arrive toujours un moment où il faut se reposer ou du moins modifier son activité. Jadis, ça ne posait pas de problèmes, les générations vivaient ensemble et il y avait une grande solidarité familiale. Ca fonctionne d’ailleurs toujours de cette manière dans d’autres parties du monde.
Dans notre pays, cette solidarité a été balayée par le système de retraite. Ceux qui cotisent payent donc actuellement pour ne pas avoir leurs aïeuls à leur charge. Là où rien ne va plus, c’est qu’ils savent pertinemment qu’ils ne pourront plus bénéficier de ce système.

Que faire ?
Eh bien, je pense comme vous qu’il faut économiser, mettre de l’argent de côté comme on dit. Même si on sait pertinemment que c’est dangereux. Mes origines campagnardes me poussent plutôt à me tourner vers la terre, l’immobilier. C’est ce qui me semble le plus sûr pour l’instant. Et donc dans ce but, l’acquisition de son logement me semble être un minimum, une priorité même.
Et puis, pour ceux qui ne peuvent pas, et pour les autres aussi, reste tout de même la solidarité familiale. Sachant qu’il ne s’agit pas de se faire nourrir par sa famille. Il s’agit plutôt de rentrer dans un système où chaque personne a sa fonction et donc sa place. C’est un système qui me semble être digne d’intérêt puisque ancestral et très répandu à travers le monde.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Alyrian le Dim 30 Aoû 2009 - 22:48

Dans ma famille on assure la retraite en investissant dans l'immobilier... On s'est cotisé entre génération pour acheter deux appart dont le loyer un temps a permis à mes grands-parents de vivre (chemin de vie particulier donc minimum vieillesse). Bon l'un des appart ne se louait plus, alors on l'a revendu, et ensemble (trois générations : moi, ma mère et mon grand-père) on a décidé d'investir dans l'entreprise que ma mère montait. En théorie, ça devait permettre de nous dégager de quoi vivre à nous trois, en pratique ça n'a pas démarré fort cette année.
Mais bon, il est évident dans la famille qu'il y a un capital "flottant" qui est là pour ceux qui sont dans le besoin, que ce soit à cause de la vieillesse ou de la maladie. C'est une grande chance de s'entendre là-dessus. En fait on se fait notre caisse de retraite familiale. Les actifs paient une part des non-actifs, certes, mais c'est pas gênant parce que ces "non-actifs" ont investit à un moment (dans le cas de mes grands-parents) ou vont investir (dans mon cas, parce que je suis à moitié dans la vie active...).
Pour autant, chacun de nous est attaché à son autonomie. Solidaire mais solitaire !

Cela ne marche que parce que nos désirs de vie sont très sobres. On s'attache à la sécurité au long court mais aussi à se faire plaisir chaque jour. Donc des boulots et des projets passionants et on met de côté les primes et les petits plus.


Ma retraite est loin, mais je n'envisage pas de m'appuyer sur l'état. Bon, si je peux, ça me plaira Razz mais pour moi il s'agira dans ma vie active de mettre de côté de quoi assurer mes vieux jours... Autonomie avant tout !
J'accepte de travailler comme une dingue 5 ans de ma vie si besoin. Mais pas plus Mr Green
avatar
Alyrian

Age : 31
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Raffa le Lun 31 Aoû 2009 - 8:20

Chouette organisation et je partage entièrement ton dernier paragraphe Wink

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par cousin_hub le Mar 1 Sep 2009 - 12:20

Bonjour à tous,

Sujet intéressant en effet... Par rapport à l'épargne, j'ai aussi un doute... Si on a un super clash boursier et énergétique il y a fort à parier que l'argent aura bien peu de valeur... Reste donc en effet l'autonomie : habitat, nourriture, déplacement, ...

Pour l'habitat, à part être propriétaire, je ne vois pas bien ce qu'on peut faire. Et encore, il y a intérêt à avoir un habitat qui consomme peu.

L'autonomie alimentaire signifie qu'il faut un peu de terre pour pouvoir faire vivre sa famille.

Pour les déplacements, si on a un vélo, on peut faire beaucoup.

Mais il y a fort à parier aussi qu'on doive à nouveau s'occuper des parents agés. On sera donc probablement de nouveau plus proches les uns des autres.

Perso on s'occupe de notre autonomie et on ne pense pas vraiment à mettre des sous de côté pour notre retraite...

Par contre au niveau de la santé, on peut s'attendre à ce que ça ne s'améliore pas. En effet, quand on voit le nombre de cancers autour de nous, c'est pas vraiment fameux...Pour l'instant c'est une écatombe (ma mère, ma belle mère, le père d'une amies, etc). 60, 65 ans et cancer.... Même si on s'alimente correctement et qu'on a une hygiène de vie saine, les accumulations pendant toutes ces années de nourriture aux engrais, d'un environnement polué et j'en passe ne suffira pas à nous protéger de ces maladies à mon avis... Enfin restons optimistes malgré tout...

Bonne journée

Seb
avatar
cousin_hub

Age : 44
Localisation : Vollezele Belgique
Date d'inscription : 25/01/2009

http://www.paille.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Raffa le Mar 1 Sep 2009 - 12:26

Mais il y a fort à parier aussi qu'on doive à nouveau s'occuper des parents agés. On sera donc probablement de nouveau plus proches les uns des autres.

En l'occurrence, vu que nous sommes de la même génération, je pense que c'est surtout nous en tant que vieux qui seront dans ce cas.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par cousin_hub le Mar 1 Sep 2009 - 12:36

oui effectivement... Il faut donc se faire un petit studio dans le jardin ;-) Pour les enfants héhéhé ;-)))
avatar
cousin_hub

Age : 44
Localisation : Vollezele Belgique
Date d'inscription : 25/01/2009

http://www.paille.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par musama le Jeu 3 Sep 2009 - 10:08

C'est bien compliqué de parler de retraite aujourd'hui alors que l'on a parfois du mal à assurer le quotidien.

Mon mari et moi ne touchons à nous deux que l'équivalent d'un SMIC (nous sommes commerçants mais malgré ce qu'on croit, c'est plutôt travailler plus pour gagner moins qu'autre chose pale ). Nous avons dans la trentaine et statistiquement, nous sommes à un moment de nos vies ou nous sommes censés gagner bien notre vie.

Mon gros soucis concernant ma retraite, c'était de vivre comme mes parents. Père ouvrier, mère au foyer, trois enfants. Pas d'épargne. Ils ont toujours été locataires. Que peuvent-ils espérer quand à la retraite ils toucheront de moins de 700 euros / mois? Ils ne pourront pas s'en sortir seuls.

Le minimum pour moi, comme il a été dit plus tôt, ça a été de devenir propriétaire de mon logement, ce qui a été possible grâce à mes beaux-parents qui nous ont aidés pour l'acquisition de notre appartement.Je me dis que même à 500 euros pour deux de retraite/ mois sans loyer et en faisant attention, on devrait pouvoir s'en sortir... tant qu'on sera en bonne santé

Ça c'est la théorie.

Entre temps, nous avons 22 ans de prêt à payer (avec toujours la menace d'une période plus ou moins longue de chômage), il y aura les études de mon fils à payer, le soutien financier pendant les années ou il ne pourra pas se loger seul (je vois beaucoup de mes jeunes clients qui travaillent depuis près de 5 ans et qui habitent toujours chez leurs parents faute de moyens), dans 10 à 15 ans mes parents seront à la retraite ou trop âgés pour pouvoir continuer à travailler (ma mère est devenue femme de ménage à mon entrée à l'université mais elle ne va pas pouvoir continuer indéfiniment) et il est probable que nous devrons leur apporter un soutien financier.

J'économise sous par sous sur divers livrets. Je n'ai jamais eu autant d'économies de côté (3000 euros) mais je sais qu'au moindre pépin (maladie ou autre) tout s'effondrera.

Ce qui me rend le plus pessimiste à l'heure actuelle, ce n'est pas tant la retraite mais la vie de tous les jours. Nous en sommes encore à dépendre de mes beaux-parents quand un ennui survient (genre la voiture qui a rendu l'âme l'an dernier). Or dans peu de temps, ce sera à nous de les soutenir -enfin, ça c'est ce que la logique voudrait.

musama

Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par La Laupiarde le Ven 4 Sep 2009 - 14:07

-Françoise- a écrit:
Et puis, pour ceux qui ne peuvent pas, et pour les autres aussi, reste tout de même la solidarité familiale. Sachant qu’il ne s’agit pas de se faire nourrir par sa famille. Il s’agit plutôt de rentrer dans un système où chaque personne a sa fonction et donc sa place. C’est un système qui me semble être digne d’intérêt puisque ancestral et très répandu à travers le monde.

ah la la, la solidarité familiale... à la fois je trouve ça très beau, et je me dis que ça serait intelligent de s'y mettre d'ailleurs rapidement mais quand on est confronté à des parents/grands-parents vieillissants, je vous jure, c'est tellement difficile...

Petit témoignage : ma grand mère maternelle a 86 ans, jusqu'à l'an passé, elle était totalement autonome, elle conduisait sa voiture (elle pouvait faire chaque été seule une heure de route sur les routes d'Ardèche pour aller chercher 40 kg de framboises pour faire de la confiture...) , faisait ses courses, ses repas, son jardin potager ET d'ornement (c'est/c'était la reine des fuschias!)... Donc elle a finalement passé 30 ans à la retraite en étant autonome (elle touche une retraite faramineuse, car elle était instit + elle touche la demi retraite de mon grand père décédé qui lui était prof), et en se satisfaisant de très peu (ses loisirs : lire, cultiver son jardin, papoter avec ses amies...) ce qui fait qu'elle a beaucoup beaucoup d'argent de côté (elle est propriétaire de sa maison finie de payer depuis plus de 20 ans...) . mais tout cet argent, y compris celui que représente la maison, ne suffit pas! Lisez la suite...
las, en septembre dernier, elle est tombée en pleine nuit en allant faire pipi, col du fémur cassé, des heures à attendre les secours (elle a dû ramper la pauvre jusqu'au téléphone millimètre par millimètre), un petit AVC en prime... depuis elle débloque de plus en plus, et son autonomie se réduit comme une peau de chagrin. Mes parents habitent à dix minutes, ils la voient tous les jours, essayent de l'aider mais... elle est très difficile à vivre et ne supporte pas sa perte d'autonomie. Elle refuse d'entendre parler d'une aide à domicile, est encore plus catégorique en ce qui concerne les maisons de retraite (et là-dessus, comment dire? vu ce qu'ill y a dans le coin je la comprends, et ma mère - sa fille - aussi), la seule chose qu'elle accepterait ce serait d'aller habiter chez mes parents.....
qui eux disent "pas question". Déjà, à l'heure actuelle, on peut dire qu'ils s'en occupent bien, je vous jure que chaque fois que j'ai ma grand mère au téléphone je me dis que mes parents sont des anges, mais elle a un tel caractère de cochon que ce serait vraiment un calvaire pour eux de l'avoir chez eux 24 h sur 24.

mais quelle autre solution avons-nous aujourd'hui? Je veux dire, nous c'est à dire mes parents, mais aussi nous en tant que société? que pouvons-nous offrir à nos vieux, nos anciens, qui eux nous ont donné tant?????

bon, avec ce témoignage, je dévie peut être du sujet, mais ce que je voulais dire c'est qu'il y a deux problèmes en fait en un :
- d'une part la retraite, la vie au jour le jour avec quel argent? Puisqu'on ne pourra plus compter (de moins en moins) sur l'Etat ;
- et d'autre part, ce qui n'est plus un problème d'argent à mon avis, la fin de vie et ce qu'on fait des vieux, dans une société qui depuis des années a délégué la fin de vie aux "institutions" et à l'hypermédicalisation...
avatar
La Laupiarde

Age : 44
Localisation : la laupie (drôme provençale)
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par -Françoise- le Ven 4 Sep 2009 - 15:45

Ton témoignage n’est pas hors sujet. D’ailleurs je vous souhaite beaucoup de courage à toi et aux tiens.
C’est juste qu’il s’agit ici plus de problèmes de santé que de problèmes de retraite. Mais les problèmes de santé font bien souvent partie de la retraite. Rolling Eyes


Le petit paragraphe que tu as cité parlait davantage de retraite.
Exemple : j’ai du squatter chez ma mère pendant mes études pour les besoins d’un stage de 4 mois. Elle avait à l’époque 57 ans, et était retraitée depuis 3 ans. J’ai du trouver une nourrice pour ma fille de 2 ans, parce qu’elle ne souhaitait pas la garder elle-même, ayant envie de profiter de son temps libre Shocked Shocked . C’est pour moi le contre exemple de ce que j’expliquais dans ce paragraphe.

La cohabitation entre générations me/nous paraît impossible actuellement ( dans nos contrées). Je pense que c’est tout simplement parce que les différentes générations ne se comprennent plus, puisqu’elles ne se côtoient plus. Un fossé s’est creusé, un gouffre dans certaine famille Neutral . On a perdu l’habitude. Et ce n’est pas seulement à cause des jeunes : Cf. l’exemple ci-dessus.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Alyrian le Ven 4 Sep 2009 - 19:42

Il y a aussi qu'on accepte de remettre en cause le fonctionnement de nos ainés, ce qu'eux n'acceptent pas toujours de se remettre en question (ou est-ce l'inverse ?), d'où des frictions...
Quoi qu'il arrive, cohabiter n'est jamais simple, cela demande une excellente communication, une super organisation et d'être très cool... C'est valable à tout âge et dans toutes les cohabitations, mais souvent quand il s'agit de famille, il vient se greffer en plus là dessus tout ce qui n'est pas réglé dans nos histoires.
Et puis quand je lit certains livres d'ethno, ben je me dit que c'était pas mieux avant... Certes on garde les vieux à la maison, mais ils sont servis en dernier, dort avec les métayers, bref, trop chouette. (Le titre c'est quelque chose qui commence par "L'impossible mariage des..." : un bouquin sur l'ousta en Lozère, la manière dont la transmission de la propriété se fait).

Il y a toute une action à faire autour de notre manière de percevoir et d'accepter la vieillesse qui est à construire. Il y a aussi à travailler bien plus sur les liens (dans la famille et entre générations pour ce qui nous occupe, mais valable aussi pour la famille "élargie", les voisins, les collègues).

Ma mère a un projet dans ce sens, monter une association qui valorise les personnes âgés en leur permettant de croiser des jeunes, de transmettre leur expérience de vie. C'est encore flou pour elle, alors je n'en parlerais pas plus. Mais le constat est le suivant : on a des gens qui ont accumulés des expériences formidables, et on les condamnent à l'isolement.

Dans notre famille, la question de l'autonomie est importante. Déjà, on a un patrimoine génétique pourri, donc soit on meurt jeune, soit on vieillit mal. Ensuite, on est tous des sauvages. S'imaginer dans une maison de retraite à passer le temps en attendant Derrick, ça nous donne envie de devenir fou dangereux... Même dans une bonne maison de retraite.
Comme beaucoup de gens finalement, ce qu'on veut c'est pouvoir manger des fraises du jardin, prendre le soleil, discuter avec des gens de temps en temps, avoir la paix le reste du temps.
Si l'un de nous n'est plus autonome au point d'envisager la maison de retraite... Oulà ça va être dur !
Je crois qu'on se servira jusqu'au bout des aides et infirmières à domiciles, et après/dans le même temps, on habite dans le même lieu, mais chacun chez soi. Encore une fois, avoir des appart indépendants, ça demande de l'argent, de l'investissement et bien penser les choses. Mais on s'y met tôt, on a des besoins simples, et puis y'a 3 générations sur le projet !

Je ne me voit pas supporter ma mère ou mon grand-père 24H/24. Je les adorent, mais au bout d'une semaine avec l'un j'ai besoin de souffler. Par contre si on habite dans le même "immeuble", ça ne me gêne pas de passer deux fois dans la journée voir si tout va bien et apporter le repas, en partager un de temps en temps, faire quelques heures de ménage. Juste besoin de l'aide d'une infirmière pour les soins, je ne me sens pas de faire piqures et changes...
Mais chacun chez soi !
Et je les connais dans ma famille, ils n'envisageraient pas ça autrement.
Ceci dit, c'est du projet à long terme, c'est pas un truc faisable par tout le monde.

De la même manière, ça ne me gênerait pas qu'il y ait plus de solidarité entre voisin, du moment que chacun a son espace, pas d'ingérence. Garder les enfants du voisin de temps à autre, et si j'ai une personne âgée dans l'immeuble, je veux bien venir la voir de temps en temps et lui filer un coup de main. Suffirait de demander. Mais je suis timide, et puis "ça ne se fait pas".
Et pourtant ça serait si bon. Sauf que personne ne comprend les limites territoriales, entre ceux qui les franchissent sans cesse et ceux qui n'en approchent jamais, même de loin. Pas plus envie d'un voisin envahissant que d'un voisin je m'en-foutiste, mais à tout prendre je préfère le second...
avatar
Alyrian

Age : 31
Localisation : Chambéry
Date d'inscription : 21/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Tigrida_ptite maman le Jeu 16 Jan 2014 - 21:12

Ce sujet m'interpelle car mon grand-père, 99 ans, vient de rentrer en maison médicalisée, officiellement pour une convalescence, mais en fait il en aurait besoin en permanence. Minimum 2200 EUR par mois, au coeur de la Lorraine (je n'ose pas imaginer les prix à Paris...).

Comment faire quand on n'a pas l'argent?
Prendre le grand-père à la maison? Ses 4 enfants ont tous eux-mêmes des problèmes de santé liés à l'âge. Les petits-enfants? Outre le fait qu'ils sont tous loin, je pense que ce serait très dur, pas seulement physiquement. Ca l'est d'ailleurs sûrement pour tous ceux qui accueillent un parent à la maison! A mon avis vivre avec un parent, ca n'est supportable que si ca a toujours été le cas.... quoique moi je n'aurais pas supporté de vivre chez mes parents ni mes beaux-parents (ou eux chez moi). J'ai besoin de trouver ma place, pouvoir "être moi-même", sans devoir en permanence me justifer. Comment gérer les conflits à propos de tout et rien? comment mettre des limites, répartir les responsabilités?

Et quand ce sera mon tour? Payer une maison médicalisée en liquidant mes possessions? mais quand ca ne suffit pas? Je me sentirais mal de mettre mes enfants à contribution, et si mes petits-enfants devaient être impliqués, je crois que ca m'ôterais l'envie de continuer à vivre.

En Allemagne on commence à voir des initiatives sympas: des personnes âgées, qui se retrouvent seules dans un logement trop grand, louent leurs chambres disponibles à des étudiants. Le prix est très modeste, et en contrepartie l'étudiant accompli autant d'heures de service par mois que de mètres carrés dans sa chambre, par ex. chambre de 10 m² = 10h de "travail" par mois: alimentation, repassage, que sais-je. Par contre je n'ai pas encore lu d'expériences sur ce sujet. La réalité est-elle aussi simple que la théorie?

Et tout cela ce sont des soucis de riches! De gens qui possèdent une maison, du terrain... Que faire quand on ne possède presque rien? Y a-t-il une alternative à une vie sur le dos de ses enfants?

Tigrida_ptite maman

Age : 39
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 08/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Ven 17 Jan 2014 - 10:29

je suis vraiment en âge de me poser cette question ! le montant de ma retraite ne me permettra pas d'entrer dans une maison de retraite, ici elles sont au bas mot à 3 000 euros ! même avec différentes aide du conseil régional et autres... mes enfants sont dans l'impossibilité financière et matérielle de me prendre avec eux. Alors ??
Pour le moment et grâce au Ciel, tout va bien, je suis active et en bonne santé, mais dans quelques mois ou quelques années, qu'en sera-t-il ?
Habitant un endroit très isolé je ne peux partager ma maison avec personne, et puis je n'y tiendrais pas, je ne me sentirais plus chez moi.
En France aussi,dans les villes, bien des personnes âgées co-habitent avec des étudiants par exemple, cela leur fait de la compagnie, elles en reçoivent de l'aide, c'est bien pour tout le monde, enfin d'après ce que j'en ai entendu dire.

Il existe aussi des sortes de petits villages habités seulement par des personnes âgées et valides qui sont chacune chez elle, mais qui s'entraident tous les jours, coupant ainsi une solitude qui peut être pénible, mais quand elles deviennent dépendantes, force leur est de trouver un autre lieu...

Quand je pense qu'il y a des pays, surtout en Asie, ou en Afrique, où l'on considère que laisser un, ou ses deux parents âgés seuls est inconcevable. Ils vivent respectés de toute leur descendance, aimés et choyés. Mais dans notre société occidentale les "vieux" sont bons à mettre de côté, comme des gêneurs (je ne parle évidemment pas de ceux qui ne peuvent faire autrement) les logements ont été conçus juste pour une famille comprenant père, mère, et enfant (s), le travail des femmes y et aussi pour beaucoup. Mais je connais bien des familles qui auraient pu accueillir, dans de très bonnes conditions, leurs aînés, mais veulent être "libres"... je trouve cela honteux. Mais ce n'est que mon avis de personne âgée ! cependant je ris parce que je pense qu'à leur tour les enfants qui se sont séparés de leurs parents alors qu'ils auraient pu faire autrement, vont, à leur tour, devenant âgés, connaître la même détresse psychologique, ce sera le retour du bâton, et je ne saurais les plaindre !
oui, je suis dure, je le sais, mais j'en ai tellement vu que j'ai été écœurée...
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par cervesia le Ven 17 Jan 2014 - 12:48

avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Ven 17 Jan 2014 - 13:55

C'est des ces maisons là, qui se sont multipliées en France, dont je voulais parler, mais le nom m'échappait.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Yoh le Ven 17 Jan 2014 - 17:28

Oui, tu pourras rire, Cindirella. Mais c'est ne pas avoir compris la problématique que pose Tigrida. Par définition, et augmenté avec l'âge bien souvent, un parent âgé a l'habitude de tout gérer, gérer sa vie mais aussi celle des autres puisqu'il pense faire mieux que chacun. Lui, a l'expérience, celle de l'âge (qui ne la donne pas forcément d'ailleurs) et parfois celle de la vie (il faut l'espérer). Mais il faut comprendre qu'on a l'expérience de SA vie, pas de celle des autres, et que personne mieux que soit ne sait ce qui est bon pour soi-même.

Ce sont les questions qu'elle pose qu'il faut bien relire et sur lesquelles réfléchir. Je n'ai pas trouvé la solution, personnellement.

Pour ces personnes, ce n'est pas elles qui doivent se remettre en cause mais les enfants qui doivent s'adapter, alors même qu'ils sont chez eux. Et là, ce n'est plus gérable. Bien sûr, il y a toujours une certaine adaptation à la cohabitation elle-même, mais on ne peut pas disparaitre pour laisser toute la place à la personne âgée, et mettre sa vie de côté en attendant qu'elle parte de l'autre côté.

On ne peut plus comparer à AVANT. Il ne s'agit pas de conditions qui sont différentes ou non, mais de conscientisation de l'individu. Il fut un temps où on n'existait pas, où la vie était communautaire, clanique, et en dehors de cet égrégore, point de salut. Il fallait se conformer à la loi du clan, point. Sinon, on était paria.

Maintenant, il y a des individus à part entière qui ont besoin de vivre leurs expériences, d'évoluer, de s'individualiser. Il y a donc deux mondes qui s'affrontent, deux générations qui, plus que jamais sans doute, ont une vision différente de la vie. Inutile de chercher ce qui est mieux ou moins bien, et peu importe qu'on parle d'évolution ou d'involution. Il faut semble-t-il en passer par là. Après le collectif, on fait l'expérience de l'individu. Peut-être reviendra-t-on au collectif mais on pourra alors le construire autrement, dans les respect de chacune et de chacun, comme cela commence à se faire jour.

Pour en revenir au sujet de la retraite, bien qu'on n'en soit pas loin, je pense que nous n'en aurons simplement pas. Nous sommes à une époque où il nous faut avancer pas à pas, et voir en effet toutes les possibilités. Mais il nous faudra surtout ressentir ce qui sera le mieux pour nous, et ce que nous aurons envie d'apporter aux autres. Quelles richesses avons-nous en nous que nous pourrons apporter, et qui sera apte à les recevoir et à transmettre d'autres richesses, dans un échange énergétique beaucoup plus que financier. Je pense que ce monde-là est en train de se construire.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Ven 17 Jan 2014 - 18:31

Oui, je comprends bien ce que tu écris Yoh et je suis de ton avis, mais si les personnes âgées interviennent, c'est, je crois, en partie parce qu'elles se sentent ainsi encore bonnes à quelque chose. Cela leur donne une raison d'exister.

C'est très difficile de vieillir surtout si l'on est seul, on se sent éloigné, si ce n'est rejeté, et par les siens, et par la société qui n'admet plus de voir la vieillesse en face tant elle en a peur, et par dessus tout, peur de la mort qui l'atteindra un jour ou l'autre.

Les personnes âgées qui sont dans leur famille, et à qui on confie des tâches en rapport avec leurs possibilités, ne pensent pas à critiquer, à s'immiscer dans la vie de leurs enfants, on leur a donné un rôle et cela leur suffit. Elles se sentent encore considérées et bonnes à quelque chose.
Celles qui critiquent à tout bout de champ (je ne parle pas des personnes qui n'ont fait que cela toute leur vie et ça existe !) c'est souvent parce qu'elles se sentent inutiles et qu'elles s'ennuient. Elles se sentent fortement dévalorisées, elles qui ont souvent construit leur vie à force de travail et de ténacité, se retrouvent les bras ballants, sans but, sans rien à faire, à décider,... on ne change pas de vie du jour au lendemain sous prétexte que l'on est âgé, sans des conséquences psychologiques très pénibles à supporter.

Le mieux est évidemment que la personne âgée puisse rester chez elle, mais aussi qu'elle soit entourée, écoutée, aidée, que ce ne soit pas le désert sans coups de fil, visites, sorties en famille ou entre amis; c’est pour cela que celles qui ont la chance d'avoir toujours vécu au même endroit, de s'y être fait des amis au fil des années, d'avoir leur famille à proximité, et attentive, vieillissent beaucoup plus lentement et en meilleur état, et ne souhaitent nullement aller chez leurs enfants. J'en ai entendu souvent dire "moi ? aller chez mes enfants ? ah non alors ! leur façon de vivre ne me conviendrait pas, je suis trop indépendante aussi".
Alors que celles qui ont été abandonnées alors qu'elles n'étaient pas encore vieilles, ont un regret lancinant de la vie de famille...et sont aigries, souvent vindicatives, critiquant tout, ce qui éloigne encore plus.
je crois que l'on ne peut comprendre les personnes âgées que lorsqu'on le devient soi-même. je m'en suis rendu compte en repensant à toutes les années qui sont derrière moi et à mes réactions de jeune ou moins jeune femme. je vois maintenant ce que je n'avais pas compris, mais c'est la vie.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par cervesia le Ven 17 Jan 2014 - 19:32

ben moi je croyais pas qu'un jour je serais une personne âgée !!!! c en train de me tomber dessus tout doucement  
j'étais persuadée que le mot retraite serait rayé des dictionnaires ! et puis voilà 60 balais à l'horizon ...je suis contente de chaque jour qui passe en m'apportant sa petite dose de lumière, de vie, d'apprentissage ; je regarde le monde s'écrouler et je me dis quelle chance ! je n'aurai pas que ça comme avenir puisque ma roue tourne  
je plains sincèrement tous ces jeunes qui viennent au monde parce que maintenant on en arrive vraiment au 'no futur'  
et je m'énerve de voir tant de jeunes femmes inconscientes persister à faire des mômes , juste pour se faire plaisir à elles......
la grande horloge de la terre affiche minuit - 5......
http://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Panthera Pardhus le Ven 17 Jan 2014 - 20:08

Curieusement, ça ne m'inquiète pas de savoir que je n'aurai pas de retraite au sens monétaire du terme.
Le monde que nous avons connu jusqu'à maintenant est en train de basculer doucement et nous perdons nos repères habituels: travail, famille, maison, voiture, vacances, études des enfants, avenir meilleur, retraite. Les repères qui traçaient un chemin quel'on avait vu d'autres parcourir avant nous s'effacent.
C'est donc à nous d'inventer un nouveau chemin. Personne pour éclairer devant.
Alors, oui, on va se prendre des ornières, patauger dans la gadoue, maudire les bourrasques de vent, gueuler après la pluie froide et le soleil qui crame la peau.
Mais...elle est si belle la perspective d'un monde meilleur que je ne peux m'empêcher d'avoir foi en notre capacité à le construire. La jeune génération n'est pas si sotte que l'on veut le croire. Elle est juste endormie et temporairement aveuglée par les écrans qui lui rétrécissent le champ de vision. Il faut leur faire confiance et leur montrer par nos façons d'agir que d'autres choses sont possibles.
En écrivant ces lignes, je souris intérieurement, j'ai l'esprit en paix et le corps reposé comme après une bonne nuit de sommeil. Comme si quelqu'un m'envoyait une tonne de bonnes ondes positives. Merci.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Tigrida_ptite maman le Ven 17 Jan 2014 - 22:29

Yoh, tu as extrêmement bien formulé mes pensées... merci!

Dans ma famille, nous avons un exemple de vie commune avec 4 générations, et malheureusement la manière dont ca se passe me donne envie de ne surtout pas faire de même. Je n'ai aucun exemple dans mon entourage de cohabitation qui se passe bien, ce qui forcément m'influence.
Bien sûr, il faut savoir faire des compromis, et je suis d'accord, étant plus lié les uns aux autres on est moins libre, ce que je ne trouve pas choquant en soi. Ce qui me pose problème, c'est comment arriver à un équilibre dans un tel mode de fonctionnement, j'entend par là laisser à chacun la possibilité d'être soi, mais aussi de se responsabiliser sans être trop materné? Ce qui sous-entend aussi, de l'autre côté: être capable de ne pas s'imposer, savoir déléguer, respecter que chacun veuille faire ses expériences. Pas facile du tout. Et ca c'est valable quel que soit l'âge. Pour que la vie commune fonctionne, il faudrait en plus que tous aient cette ouverture d'esprit et capacité d'autocritique.

Je me rend compte que vivre tous ensemble "dans la vieillesse", c'est quelque chose qui doit être pris en considération dès le début. Pour ma part, je me pose maintenant seulement des questions, pour mes parents, pour moi-même - or j'ai fait des choix de vie que je ne peux défaire sans conséquence, ne serait-ce que vis-à-vis de mes propres enfants.
Et en même temps, justement, si "vivre ensemble" se prépare en amont, il ne s'agit pas de mettre nos enfants sous pression, au contraire: mon défi serait de les laisser s'épanouir, sans qu'elles aient besoin de fuir notre maison pour se trouver elles-mêmes.... Donc adopter un mode de vie "démocratique", mais jusqu'où aller? Mais aussi être capable de se remettre en cause, de laisser l'espace à son enfant de devenir adulte à son tour et donc son égal...

Et vis-à-vis de mes parents, tout est à inventer. Eux ont rudement évolué au fur et à mesure des années où ils épaulaient mon grand-père plusieurs fois par semaine. J'ai la chance que mes parents soient, de part leur expérience actuelle, prêts à discuter à coeur ouvert, et j'espère que nous prendrons le temps prochainement.

Cinderella83, tu parles de se rendre utile. Ma grand-mère maternelle aide aux devoirs de ses arrières-petits-enfants, et ca lui fait beaucoup de bien. Pour des personnes âgées en forme, bien des activités sont possibles, mais pour des personnes qui perdent sérieusement leurs capacités, que faire, ou plutôt que leur faire faire? C'est une vraie question, pas réthorique. Je serais très heureuse de donner à mon grand-père ce sentiment d'utilité.
Et je te rejoins sur le fait que seules les personnes âgées savent ce que c'est que d'être une personne âgée! C'est ce que j'ai déjà ressenti en devenant adulte, puis mère. Je serais prête à écouter quelqu'un me parler de cela. Mais mes grands-parents ne parlent pas de ces choses-là - de leur temps, ils ont appris à ne pas montrer leurs "faiblesses", ce qui biaise bien des discussions.

cervesia, j'ai beaucoup aimé l'idée de la "maison de vie"! Dans les commentaires de l'article, quelqu'un parle aussi de maison inter-générationelle. Je vois comme un point très positif le fait que chacun ait son propre logement, son "domaine privé", personne ne se sent "menacé".

Je me demande aussi quelle est la place des personnes âgées dans une ville en transition? Je n'ai vu qu'un reportage sur Totnes, je n'en sais pas plus.
Je suis avide d'idées, d'inspirations. J'ai l'impression que cela m'aidera à avancer consciemment sur le "nouveau chemin" dont parle Panthera Pardus (et merci pour cette vision appaisante!).

Tigrida_ptite maman

Age : 39
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 08/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par gunday le Sam 18 Jan 2014 - 2:15

Tigrida_ptite maman a écrit:Ce sujet m'interpelle car mon grand-père, 99 ans, vient de rentrer en maison médicalisée, officiellement pour une convalescence, mais en fait il en aurait besoin en permanence. Minimum 2200 EUR par mois, au coeur de la Lorraine (je n'ose pas imaginer les prix à Paris...).
Je peux le dire, un membre de la famille y ayant récemment passé : proche Paris (60km), une fois l'équivalent du GIR pris en charge par la région c'était 1.600E/mois. Structure rattaché à un hopital donc publique ou semi publique (j'ai pas bien compris ce point). Pas mal d'animation, beau batiment, bien entretenu.
Voir si il y a du public qui le fait par chez vous.

Tigrida_ptite maman a écrit:Et quand ce sera mon tour? Payer une maison médicalisée en liquidant mes possessions? mais quand ca ne suffit pas? Je me sentirais mal de mettre mes enfants à contribution, et si mes petits-enfants devaient être impliqués, je crois que ca m'ôterais l'envie de continuer à vivre.
D'où le conseil souvent donné d'acheter son habitation. Si il y a un passage en maison de retraite, ça permettra de financer au moins une partie.
Pour le reste, c'est considéré en France comme une obligation alimentaire donc enfant et petit enfant devront payer dans la mesure de leurs moyens (cad qu'il n'y échapperont pas, même avec juste le rsa)
Au final, le mieux si vous ne voulez pas que vos enfants payent pour vous est d'épargner suffisamment pour pouvoir financer une maison de retraite.

Cinderella83 a écrit:Les personnes âgées qui sont dans leur famille, et à qui on confie des tâches en rapport avec leurs possibilités, ne pensent pas à critiquer, à s'immiscer dans la vie de leurs enfants, on leur a donné un rôle et cela leur suffit.
C'est à mon sens plus une question de personnalité que de rôle. Comme vous le dites, les personnes aigries qui sont désagréables sont dans un cercle vicieux d'isolement de plus en plus fort!
Pour les maisons partagées, je crois qu'elles sont limités aux personnes étant encore en bonne santé, donc pas forcément adapté à toutes les personnes et situation!

cervesia a écrit:je plains sincèrement tous ces jeunes qui viennent au monde parce que maintenant on en arrive vraiment au 'no futur'
et je m'énerve de voir tant de jeunes femmes inconscientes  persister à faire des mômes , juste pour se faire plaisir à elles......
C'est à cela qu'on reconnait les vieux!  Razz
Ils sont toujours pessimiste!  PT de rire
Plus sérieusement, le no-futur, j'ai déjà eu ce débat sur un forum catastrophisme, et pour faire simple, je n'y crois pas. Je penche davantage vers un statut quo ou une lente décroissante, c'est à dire en douceur. Je pense que ça se réalisera ainsi, car les citoyens n'ont aucun intérêt à une chute brutale, les politiques pas plus, et les créanciers n'ont pas vraiment intérêt à ruiner leurs débiteurs. Typiquement le débat sur le revenu pour tous m'a surpris. Ce sujet a été moyennement médiatisé alors que j'aurais juré qu'il ne sortirai pas du cercle des partisans.
Pour la retraite, le mouvement est déjà amorcé : toujours plus d'année de cotisation pour un montant toujours plus faible.
Pour les enfants, et la raison d'en faire : personnellement, oui, c'est parce que j'ai envie (et pourtant je ne suis pas une femme).
Nullement parce que je veux perpétuer mon nom, mon mode de vie, mes idées, et encore moins pour qu'il sauve le monde. Après, si il a envie de sauver le monde, il fera ce qu'il a envie.

cervesia a écrit:la grande horloge de la terre affiche minuit - 5......
http://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde
 affraid 
Le mec, il créé une horloge, et il définit le 0 à 23h53, et indique qu'a 24h, fin du monde. En bon scientifique, je comprend en 1947 on est à 0 et si on atteint 7 c'est qu'on est mort. Là tout d'un coup, ça veux plus rien dire, pourtant j'ai juste changé le point de départ.
C'est pour moi une hypocrisie scientifique : on ne définit pas un point de départ à la 1433ème minute de la journée en disant encore 7minutes. (excepté si on est américain, qu'on vends des bunker ou des fusils d'assaut  Razz )
Merci pour le lien, ça m'a bien fait rire!

Panthera Pardhus a écrit:La jeune génération n'est pas si sotte que l'on veut le croire. Elle est juste endormie et temporairement aveuglée par les écrans qui lui rétrécissent le champ de vision. Il faut leur faire confiance et leur montrer par nos façons d'agir que d'autres choses sont possibles.
J'ai surtout l'impression que la nouvelle génération est plus discrète. Moins visible mais pas moins rénovateur.
Typiquement, la fin de certains tabous en entreprise me fait sourire. Quand je vois qu'il est classique dans ma génération (et peut être aussi dans mon corps de métiers) de se demander son salaire, les plus anciens sont quasiment choqués. Et pour les entreprises c'est un vrai désastre, car difficile de discriminer, de manipuler, de diviser quand tout le monde se dit tout. (c'est d'ailleurs le reproche que notre RH avait fait à notre service...)
Donc ça bouge, sur des petites choses de rien, mais rien que ce refus du secret est loin d'être anodin (voir l'affaire des écoutes de la NSA, wikile*aks, ...)
Petite pub au passage : la CF*DT a bien compris ce changement de paradigme car elle encourage à communiquer sur les salaires. L'objectif : si tout le monde connaît le salaire de ses collègues, on repère rapidement si il y a discrimination sexuelles, raciste, ...

Panthera Pardhus a écrit:En écrivant ces lignes, je souris intérieurement, j'ai l'esprit en paix et le corps reposé comme après une bonne nuit de sommeil.
Pourquoi là tout de suite, j'ai l'image d'un chat noir géant posé sur le radiateur en train de somnolé après avoir mangé comme 4?  Mr Green

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cerise le Sam 18 Jan 2014 - 8:52

Gunday a écrit:
Tigrida_ptite maman a écrit:Et quand ce sera mon tour? Payer une maison médicalisée en liquidant mes possessions? mais quand ca ne suffit pas? Je me sentirais mal de mettre mes enfants à contribution, et si mes petits-enfants devaient être impliqués, je crois que ca m'ôterais l'envie de continuer à vivre.

D'où le conseil souvent donné d'acheter son habitation. Si il y a un passage en maison de retraite, ça permettra de financer au moins une partie.
Pour le reste, c'est considéré en France comme une obligation alimentaire donc enfant et petit enfant devront payer dans la mesure de leurs moyens (cad qu'il n'y échapperont pas, même avec juste le rsa)
Au final, le mieux si vous ne voulez pas que vos enfants payent pour vous est d'épargner suffisamment pour pouvoir financer une maison de retraite.
Il y a aussi l'option de vendre sa maison en viager, j'ai une amie (plus de 70 ans, sans enfant) qui y songe sérieusement.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Sam 18 Jan 2014 - 10:31

Vendre sa maison en viager ? oui, c'est une solution quand on n'a pas d'enfant (s). Pour moi, qui me suis saignée aux quatre veines pour faire et payer la mienne, il n'en est pas question car je l'ai faite pour mes enfants en premier lieu.
D'autre part il n'est pas si facile de vendre, cela fait plusieurs années que j'essaie. Oui, je sais, je suis dans un endroit isolé et cela tente peu les acheteurs - surtout les femmes ! - combien d'entre elles ne m'ont-elles pas demandé : "mais vous n'avez pas peur toute seule ?" eh non ! je n'ai jamais eu peur, même quand on début, j'étais seule dans ce village de septembre à Mai/Juin tous les ans. Cela a duré dix ans, avant que des personnes viennent vraiment s'y installer à demeure, et encore le nombre d'habitants, enfants compris, ne dépasse pas les deux mains.

Et puis ma maison est une maison d'habitation, pas de fin de semaine ou de courtes vacances et jusqu'à présent c'est ce que les gens des villes recherchent. S'installer à la montagne, pas question !
ou alors ce sont de riches retraités, jeunes encore, mais ils achètent un terrain et font construire à leur goût, ce que je comprends. Ils reçoivent beaucoup, ont pas mal de famille, et voyagent encore plus,ils ont donc l'avantage du calme quand ils le désirent et peuvent s'y soustraire facilement.

Si je cherche à vendre c'est pour acheter un appartement, que j'ai déjà trouvé d'ailleurs, dans un endroit plus en rapport avec mon âge, mes enfants ne seront pas lésés car il leur reviendra.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Tigrida_ptite maman le Dim 19 Jan 2014 - 11:47

Le viager est une excellente idée. J'en parlerai à mes parents pour ce qui est de leur avenir. Cela ne me poserait aucun problème de "ne pas hériter", car ce qu'ils ont construit/acheté à la sueur de leur front, cela me semble normal que ce soit à eux que ca serve, par exemple sous forme de capital pour leurs vieux jours.

J'ai plutôt mal au coeur quand je vois des familles se déchirer autour d'un héritage, et encore pire: alors que leurs parents sont encore en vie... c#est atroce. J'estime que mes parents ne me doivent rien, ils m'ont déjà "financé" pendant mon enfance, aidé et secouru dans tant de situations!

Tigrida_ptite maman

Age : 39
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 08/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Dim 19 Jan 2014 - 11:57

je ne sais pas ce que pensent les autres parents, mais pour moi, si l'on possède un bien il est normal qu'il aille aux enfants.

J'avais fait cette maison pour eux plus que pour moi.

j'ai des ancêtres lointains terriens, et la terre cela se transmet de génération en génération, je n'ai pas eu cette chance mes parents ne possédant rien, mais je tiens à ce que ce bien serve à mes enfants; pour moi, presque en fin de vie, les privations ont été mon lot pendant très longtemps et même si je ne considère plus actuellement "être privée" même si je vis avec un minimum très mini, je considère que ce bien est pour eux, pour les aider "plus tard" à moins qu'ils ne dépensent tout avant, mais je compte vivre encore un bout de temps   et eux approchent de la soixantaine. Ils en auront sûrement besoin un jour...
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Panthera Pardhus le Dim 19 Jan 2014 - 12:29

La maison pour les enfants peut être un typique cadeau empoisonné. Personnellement, j'ai déjà demandé à mes parents de ne pas mettre leur maison en indivision comme ils comptaient le faire et de la laisser à ma soeur, qui a deux enfants.
Je ne vois vraiment pas ce que je ferais d'une ancienne ferme dans un village isolé. C'est très (trop) grand, l'entretien est un gouffre, et malgré le terrain attenant, je n'ai aucune envie d'aller passer mes vieux jours là-bas.
avatar
Panthera Pardhus
Administrateur

Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cerise le Dim 19 Jan 2014 - 13:44

Il faut tenir compte aussi de l’État qui prélève sa part dans les héritages... Beaucoup de biens durement acquis sont vendus par des héritiers qui au final n'en retirent pas grand chose.
Le système de la donation (avec réserve d'usufruit) est très bien pour régler ses affaires de son vivant. C'est vrai que c'est plus facile je pense quand on est fils/fille unique, et il faut faire attention aux frais liés à l'acte qui plus les parents sont âgés,sont plus élevés. Ne pas hésiter à parler de tout ça à un notaire.
avatar
Cerise
Administrateur

Date d'inscription : 07/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par cervesia le Dim 19 Jan 2014 - 14:31

on peut vendre en viager à ses enfants ?
avatar
cervesia

Age : 63
Localisation : meuse
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Dim 19 Jan 2014 - 14:52

Ayant 4 enfants la part de chacun ne sera pas soumise à des prélèvements, au moins jusqu'à présent et cela peut changer...

Quand je l'aurai vendu et acheté l'appartement que je vise, il me restera une somme que je pourrai partager, éventuellement, de la main à la main, et le prix de vente de l'appartement, après moi, divisé par 4, n'induira pas de taxes, sauf les frais de Notaire.
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Yoh le Dim 19 Jan 2014 - 18:21

A propose de vente, j'ai entendu que les frais de mutation vont augmenter en ... mars je crois.

Je trouve normal que les parents usent de leur bien comme ils le souhaitent. Et d'accord sur les risques liés à la succession. Ce n'est pas toujours un cadeau. L'argent peut pourrir les relations dans une fratrie.

Panthera, je partage ta vision de la situation. Je ne m'en fais pas sur ce sujet de la retraite, tout est en train de changer. En même temps, je pense que l'idée d'acheter est intéressante, mais attention aux taxes qui vont grimper rapidement avec le désengagement de l’État aux dépens des collectivités locales. et puis, cela demande de l'entretien. Si on n'a pas les sous...

Tigrida, je trouve - si je peux me permettre - que tu te poses les bonnes questions. Je n'ai malheureusement pas vraiment de réponses à t'apporter.
avatar
Yoh

Date d'inscription : 11/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par gunday le Lun 20 Jan 2014 - 10:20

Yoh a écrit:A propose de vente, j'ai entendu que les frais de mutation vont augmenter en ... mars je crois.
Sérieusement?
J'avais lu y a quelques années un rapport destiné au gouvernement où les frais de mutation étaient considérés comme étant responsable d'une partie du chômage en impactant négativement les changements de lieu dans un but professionnel.
A priori le rapport est aller rejoindre la pile des analyses inutilisées!   


@Tigrida_ptite maman, je viens de lire ce week end, qu'il existait également des assurances privées pertes d'autonomie.
Peut être ce pencher sur le sujet.
A priori le conseil était de commencé à cotiser assez tôt, car plus on commençait tard, plus les tarifs étaient prohibitifs!

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Tigrida_ptite maman le Lun 20 Jan 2014 - 11:03

En fait, dans la maison de vie des Babayagas, il y a aussi un médiateur, pour aider à résoudre les conflits, "inévitables".
Pourquoi pas travailler avec un médiateur pour préparer les "vieux jours" de nos parents / les nôtres? Quelqu'un qui permettrait de mettre les choses à plat, éviter les non-dits, les rancoeurs, et qui, de part même sa présence et son regard "extérieur", permettrait de prendre du recul? Voir ce qui est impossible, possible, ou possible sous conditions et lesquelles. Tout le monde se sentirait impliqué ET compris. Le résultat serait une solution à l'élaboration de laquelle tous ont participé, et personne ne se sentirait lésé. Je pense aussi que ca permettrait de mettre à plat des "réglements": si je prend ma mère à la maison, alors mon frère s'engage à la prendre en vacances X semaines par an, décidées ensemble à telle date, etc...

Et par extension, pourquoi ne pas l'appliquer aux héritages?

Je me dis juste que j'aurais du mal à faire accepter cette idée à mes grands-parents, eux tellement habitués à vouloir régler les choses tous seuls, "laver son linge sale en famille". Accepter "de l'aide", ce serait par définition reconnaître "une faiblesse" dans le fonctionnement familial. Mais pour moi-même, mes parents, pourquoi pas?

Tigrida_ptite maman

Age : 39
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 08/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Lun 20 Jan 2014 - 11:42

Gunday les frais de mutation passent à 4,5% au premier mars !

Ce ne serait pas une mauvaise idée Tigrida !
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par gunday le Lun 20 Jan 2014 - 14:00

Cinderella83 a écrit: Gunday les frais de mutation passent à 4,5% au premier mars !
Heu...
Ils ne sont pas déjà à 7 ou 8%?
Ou alors tu parles dans le neuf?
(pour faire plus simple, aurais tu la source?)


Tigrida, le médiateur me parait une bonne idée, par contre, l'appel à un médiateur peux être délicat, car beaucoup vois le médiateur soit comme un juge, qui va trancher sans hésiter, soit comme un constat d'échec.
En gros, pour l'avoir vu, souvent le médiateur est rejeté a cause du fait qu'il est médiateur...  Mad 

gunday

Age : 32
Localisation : Au fond du 77
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer sa retraite

Message par Cinderella83 le Lun 20 Jan 2014 - 14:18

Gunday, le pourcentage que tu indiques comprend les frais de Notaire + tous les autres dont ceux de mutation.
j'ai lu cela sur le journal sur le Net hier. si je retrouve je te le communiquerai, mais cela m'étonnerai car les articles changent tous les jours.

Tiens je viens de retrouver regarde ici :
http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/01/19/05002-20140119ARTFIG00170-immobilier-hausse-generalisee-des-droits-de-mutation.php
avatar
Cinderella83

Age : 83
Localisation : En montagne méditerranéenne
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum