Parent au foyer , une tare ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parent au foyer , une tare ?

Message par reveuse le Mar 4 Aoû 2009 - 18:24

j'ai choisi d'étre mère au foyer, j'ai travaillé 11 ans dans une compagnie d'assurances sans plaisir..après une pause carrière vu l'arrivée du 3e enfant et comme financièrement c'était possible nous avons donc décidé que j'allais donné ma démission, je suis donc à charge de mon mari (terme charmant)...j'ai consulté une psy pour mon fils de 8 ans qui présentait des troubles anxieux (terme médical) ou plutôt des petites angoisses, hier nous avons vu la psychomotricienne qui m'a demandé ma profession et vu ma réponse m'a dit "comment voulez vous que votre fils soit bien puisque vous ne vous autorisez pas à exister...."tellement abasourdie par la réponse je n'ai même pas relevé... pour exister il faut travailler et vu que moi je ne fais rien
avatar
reveuse

Age : 49
Localisation : charleroi belgique
Date d'inscription : 24/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par La Laupiarde le Mar 4 Aoû 2009 - 18:54

bonjour reveuse :
1) cette psy est une andouille, passe-moi l'expression. Comment une professionnelle peut-elle parler ainsi à la mère d'un jeune patient? Quel manque de finesse, ça me laisse sans voix...

2) tu pourras lire des échanges très intéressants au sujet des "mère au foyer" là : http://simplicitevolontaire.bbfr.net/le-bar-f7/ne-pas-travailler-luxe-et-caprice-t404.htm,
je suis sûre que ça te remontera le moral....
avatar
La Laupiarde

Age : 44
Localisation : la laupie (drôme provençale)
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par eLeN le Mar 4 Aoû 2009 - 19:47

Le lien ne marchait pas...
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/le-bar-f7/ne-pas-travailler-luxe-et-caprice-t404-60.htm
Je partage l'avis de La Laupiarde au sujet de la psychomotricienne... Shocked
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Vitanie le Mar 4 Aoû 2009 - 21:26

Le rôle d'une maman, et ce n'est que mon avis personnel, c'est en premier lieu élever et éduquer son enfant ... mère au foyer toutes les femmes y ont été jusqu'à il y a un peu plus d'une soixantaine d'années ... et si elles joueraient encore toutes leur rôle primaire aujourd'hui, il y aurait peut être moins de soucis d'éducation ... scratch je ne dis pas qu'avant il y avait moins de problèmes mais on avait quand même une certaine notion des "limites" ...

Je sens que je vais m'attirer les foudres, mais y a des choses qui devraient être dîtes et il faut arréter de vouloir proclamer la modernité quand on tend à la rejetter .
Maintenant je le répéte (vu que sur pas mal de forums tout le monde a tendance a monter sur ses grands chevaux pour défendre comme son steack ses idées même contradictoires Evil or Very Mad Crying or Very sad ) ce n'est que mon avis.

A bon entendeur ...
avatar
Vitanie

Localisation : Calais (France du Nord)
Date d'inscription : 10/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Vitanie le Mar 4 Aoû 2009 - 21:30

Désolée Réveuse je n'ai pas répondu à ton post :

tu n'as vraiment rien à te reprocher, changes de psy car là visiblement c'est elle qui a un gros soucis ... Rolling Eyes tu fais ce que tu peux et ça c'est vraiment l'essentiel chez une maman.

Je ne pense pas qu'on puisse être "à charge de son conjoint" ou plutôt l'expression ne devrait même pas figurer dans nos esprits. Quand on décide de se marier c'est pour ne faire qu'un avec la personne ... et si l'un travaille (pour la société j'entends par là) et pas l'autre (pourtant d'un point de vue physique et moral c'est tout aussi fatiguant voire parfois plus !) je ne vois pas en quoi celà puisse être négatif ...
avatar
Vitanie

Localisation : Calais (France du Nord)
Date d'inscription : 10/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Chouette le Mar 4 Aoû 2009 - 22:06

Vitanie a écrit:mère au foyer toutes les femmes y ont été jusqu'à il y a un peu plus d'une soixantaine d'années

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Vitanie, la plupart des femmes ont toujours travaillé, souvent dans les champs ou à aider leur mari ou compagnon. Dans toute l'histoire, les femmes ont travaillé sauf, bien sur, celles qui avaient de l'argent et donc faisaient travailler les autres. Ce ne sont que les femmes "de la haute société ou de la bourgeoisie" qui pouvaient se permettre de rester chez elles. Les autres bossaient, les enfants étaient souvent laissés à la garde des personnes agées (quand c'était possible).

Maintenant, je pense qu'une femme peut parfaitement s'épanouir en restant à la maison. Et ce n'est pas le travail qui manque quand on a un ou des enfants!! C'est juste une question de choix de vie (ou d'obligation parfois), femme/homme au foyer ou travailler.

Chouette

Age : 50
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Vitanie le Mar 4 Aoû 2009 - 22:34

Oui j'ai fait, avant les études que je mène, des études d'histoire Smile je sais bien que de tout temps les femmes ont travaillé et ont même pu être chef. Travailler dans les champs, même les enfants le faisait et ils n'étaient d'ailleurs jamais loin de leur maman ou de leur nourrice (oui c'était très fréquent au XVI-XVIIe siècle, à cette époque beaucoup de mère "confiaient" leurs enfants à une nourrice qui les allaitaient également) en revanche les nourrices étaient souvent des "campagnardes" et non pas l'inverse. Les femmes de la haute société avaient presque toutes des nourrices à disposition et c'étaient les femmes de la campagne qui élevaient les enfants des autres ou les leurs.
Peut être que ce qu'on m'a appris, les recherches que j'ai du effectuer et les livres que j'ai eu racontaient tous n'importe quoi, c'est possible hein ... enfin si on doit faire l'histoire toute entière de la femme et du travail, il y en aurait pour longtemps. Ce que je voulais dire, à la base, c'est qu'une mère devrait être toujours présente pour l'enfant qu'elle a mis au monde, après tout quand on a un enfant on le choisit (et là on va me dire "oui mais défois ça arrive sans qu'on le veuille"... euh excusez moi mais cet argument là n'est valable qu'en cas de viol ... mais bon on va pas polymiquer la dessus ce serait beaucoup de temps perdu).

En effet, ce n'est pas le travail qui manque quand on est parent et tout est une question de choix, de caractère, de personnalité ... il y a des femmes qui trouvent que leurs enfants leur gachent la vie ... et d'autres qui seront toujours heureuses de par leurs progénitures ... il faut de tout pour faire un monde.
avatar
Vitanie

Localisation : Calais (France du Nord)
Date d'inscription : 10/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Chouette le Mer 5 Aoû 2009 - 0:44

on est d'accord alors Smile

Chouette

Age : 50
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Alexis le Mer 5 Aoû 2009 - 0:56

reveuse a écrit:comment voulez vous que votre fils soit bien puisque vous ne vous autorisez pas à exister....
Ma femme a arrêté de travailler justement pour s'autoriser à exister. Elle occupait un poste qui servait à justifier un budget ... En gros, elle avait rien à faire de sa journée, mais comme ça, les subventions tombaient toujours ... Côté épanouissement, il y a mieux.

Le problème n'est pas tant de savoir si on travaille ou pas, mais si on est capable de s'épanouir dans la vie. Maintenant, si quelqu'un pense qu'il faut travailler pour s'épanouir, c'est son avis, ses valeurs. En même temps, tu me dis que c'est le 3ème. Si ça c'est pas un travail ...

Et puis s'arrêter peut aussi permettre de mieux voir ce que tu veux pour toi. Ma femme a trouvé sa vocation, elle veut devenir assistante maternelle. Elle voulait un travail utile. Maintenant, en ce qui te concerne, à toi de trouver ce que tu veux faire de ton temps pour trouver ta voix à toi, qu'elle soit professionnelle, artistique, humanitaire, ...

Alexis

Age : 34
Localisation : Chelles (77)
Date d'inscription : 04/08/2009

http://ultrapapa.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Raffa le Mer 5 Aoû 2009 - 8:23

Vitanie a écrit:et si elles joueraient encore toutes leur rôle primaire aujourd'hui

Je ne suis pas certaine que le "rôle primaire" de la femme, à supposer qu'on puisse en déterminer un, soit d'élever ses enfants. Le rôle du couple (ou de l'un des parents ''survivants"), le rôle de la fratrie, le rôle du groupe, le rôle de la société oui. (cf grands singes)

De plus en plus de père au foyer s'occupent de ce rôle avec bcp de bonheur et n'ont pas plus ou moins de difficulté que les femmes (si ce n'est le problème de l'allaitement mais cela peut se résoudre)

Sinon d'accord sur le fait que cette psymachin devrait se regarder le nombril et chercher ses propres problèmes avec le travail ou l'éducation de ses enfants.


Dernière édition par Raffa le Lun 30 Nov 2009 - 11:12, édité 1 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par eLeN le Mer 5 Aoû 2009 - 9:16

Raffa a écrit: SI cela arrive la situation idéale pour moi ce serait qu'on se partage cela (à l'aide de 2 mi-temps par exemple).
C'est exactement ce que nous faisons, spontanément et depuis toujours.
Au bout de 28 ans de mariage, je peux dire que ça marche plutôt bien... Cool , même s'il ne me viendrait pas à l'esprit de dire que nous sommes "une seule personne". Mais je mesure la chance (je ne peux pas qualifier cela autrement) que nous avons. Etre toujours ensemble tout en ayant partagé énormément de choses, entre autres, l'aventure de vivre dans trois pays différents.
Toujours trouver la complicité de l'autre pour tout ce qu'on entreprend individuellement (parce qu'on est deux individu ensemble).
Nous avons un seul enfant. Ce n'est pas un choix, la nature l'a voulu ainsi (on aurait aimé en avoir deux). A part le fait que j'ai allaité autant que j'ai pu...on a tout partagé dans son éducation. Il a 12 ans et il extrêmement lié à son papa. Tellement que parfois je leur dis, en rigolant, que je pourrais partir et ils ne s'apercevraient pas de mon absence... Mr Green On forme un super trio et on aime bien notre vie.
Je m'épanouis dans ma vie professionnelle, mon mari aussi. Et comme j'ai dit dans un autre post, jamais besoin de faire garder notre fils...nous sommes sans famille en France, donc pas trop le choix.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Chouette le Mer 5 Aoû 2009 - 11:40

Raffa a écrit:Je ne suis pas certaine que le "rôle primaire" de la femme, à supposer qu'on puisse en déterminer un, soit d'élever ses enfants. Le rôle du couple (ou de l'un des parents ''survivants"), le rôle de la fratrie, le rôle du groupe, le rôle de la société oui. (cf grands singes)
.

ouf, cette phrase sur le "rôle primaire de la femme" m'avait un tout petit peu fait bondir. Merci Raffa.

Chouette

Age : 50
Date d'inscription : 19/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 11:01

Alexis a écrit:
Le problème n'est pas tant de savoir si on travaille ou pas, mais si on est capable de s'épanouir dans la vie. Maintenant, si quelqu'un pense qu'il faut travailler pour s'épanouir, c'est son avis, ses valeurs.

Voilà un avis que je partage tout-à-fait ! On ne peut pas avoir tous les même aspirations, vouloir à tout prix convertir l'autre à ses choix : à quoi ça rime ? Je vois autour de moi des mères qui travaillent ne comprennent pas que d'autres s'épanouissent sincèrement à la maison, et des mères au foyer qui ne conçoivent pas qu'on puisse avoir une belle vie de famille tout en travaillant.

Je constate parfois aussi autour de moi des mères qui "fuient" le foyer parce qu'elles se sentent dépassées et démunies face à leurs petits. Je trouve dommage de choisir alors de travailler pour éviter une situation qu'on n'a pas envie d'affronter, surtout dans le cas ô combien important (et sacré même j'ai envie de dire) de l'éducation des enfants. Mais l'inverse encore une fois est aussi vrai ! Des femmes qui fuient une vie professionnelle décevante en se réfugiant au foyer malgré le fait que le rapport aux tous petits ne leur suffit pas.

Comme le dis justement Alexis, le tout est de savoir où on s'épanouit le plus, en sachant que quelque soit le choix, cela demandera un minimum d'efforts et de sacrifices... la planque idéale n'existe pas Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par kristine le Ven 7 Aoû 2009 - 16:58

notre épanouissement personnel n'est pas le seul critére à compter, l'épanouissement des enfants l'est bien plus!!!
ainsi que son bien être! pour moi un enfant qui a la chance de ne pas rester à la garderie matin et soir, de ne pas aller en centre aéré, de ne pas être obligé de se lever tot même le mercredi etc... et plus "chanceux" qu'un enfant dont les 2 parents travaillents par choix ou par obligation. meme si le premier a peut -être moins de chose matériellement que le second (en objet, en vacances etc...)
en tant que maman de famille nombreuse (avec 5 on peut dire ça non?) je trouve normal d'élever mes enfants et de ne pas le laisser faire par les autres. nous n'avons qu'un seul salaire pour fonctionner donc c'est sur que cela implique des choix et des sacrifices mais je n'envisagerai pas de retourner travailler et de laisser mes enfants pour avoir plus!!!

kristine

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par -Françoise- le Ven 7 Aoû 2009 - 17:10

kristine a écrit:notre épanouissement personnel n'est pas le seul critére à compter, l'épanouissement des enfants l'est bien plus!!! ainsi que son bien être!

Les enfants ne peuvent pas être épanouis, si leur parents ne le sont pas. Pour moi, le plus important est que la maman ou le papa choisisse ce qui lui convient le mieux, de manière à être en accord avec lui/elle même.



kristine a écrit:pour moi un enfant qui a la chance de ne pas rester à la garderie matin et soir, de ne pas aller en centre aéré, de ne pas être obligé de se lever tot même le mercredi etc... et plus "chanceux" qu'un enfant dont les 2 parents travaillents par choix ou par obligation.

Mais ça, ça dépend des enfants !! Il y a des gamins pour qui aller au centre aéré, c'est la fête !!
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 17:46

C'était mon cas Wink (la garderie je n'aimais pas toujours, je n'aimais pas quand je restais la seule à attendre, mais quand il y avait d'autres enfants ça allait très bien). Je partais en colo également pour les vacances (tous les ans, dès mes 4 ans) parceque ma mère travaillait. Cela m'a beaucoup apporté, je ne le regrette absolument pas.


Dernière édition par Raffa le Lun 10 Aoû 2009 - 15:56, édité 1 fois

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 17:53

Oui, je crois aussi comme Françoise que des parents épanouis, c'est le plus beau des cadeaux qu'on puisse offrir à des enfants.

Ca me fait penser à l'allaitement maternel : si la maman ne se retrouve pas du tout dans cette expérience (de part son vécu, son rapport à son corps, à l'intimité, son histoire personnelle...), mieux vaut pour elle ne pas se forcer et se rendre malheureuse juste pour satisfaire à un idéal, qui ne lui convient pas, à elle.

(ceci dit, comme Kristine, je crois que j'aurais eu du mal à m'épanouir sachant mes enfants ballottés à longueur de journée)

En tout cas Rêveuse, une chose est sure : cette psychologue n'est vraiment pas très... psychologue ! On est tous d'accord sur ce point !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par -Françoise- le Ven 7 Aoû 2009 - 19:06

virginie a écrit:(ceci dit, comme Kristine, je crois que j'aurais eu du mal à m'épanouir sachant mes enfants ballottés à longueur de journée)
Pareil pour moi : je travaillais encore quand j'avais les deux premiers tout petits: ça me rendait littéralement malade !!
Mais je sais que l'inverse est vrai.

Pour ce qui est de cette malheureuse histoire dont tu nous a parlé Rêveuse, Je pense qu'il faut peut-être voir les choses autrement : Si j'ai bien compris, c'est une conversation que tu as eue avec une psychomotricienne, c'est ça ? une psychomotricienne est une spécialiste qui repère et corrige les problèmes psychomoteurs ( difficultés de coordination empêchant par exemple de monter un escalier , de sauter sur un pied, d'empiler des cubes, ce genre de choses ....) Ce n'est pas une psychologue ! Ce qu’elle t’a dit est très très maladroit et on peut le dire idiot, mais de toute manière, tu ne l’avais pas consulté pour régler un problème psychologique, et surtout pas te concernant. Ne te focalise donc pas là dessus, et retient plutôt ce qu’elle t’a dit concernant la psychomotricité de ton fils. Wink

Quant au rôle primaire de la femme, je dois avouer que ça m'a choqué aussi: d'abord parce que ce rôle ne convient pas à toute, ensuite parce que certains papas assument également ce rôle avec bonheur.

Néanmoins, je pense que Vitanie a tout de même un peu raison. Il manque actuellement quelque chose dans l’éducation des jeunes. Mais je pense que ce rôle n’est pas nécessairement celui de la maman, il était d’ailleurs jadis plutôt donné aux personnes plus âgées : grands-parents, grands-oncles ou tantes, voisins, peu importe….
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par eLeN le Ven 7 Aoû 2009 - 19:18

Je suis d'accord avec Virginie et Françoise mais je pense que ce que Kristine a dit est vraiment important.
Je me suis toujours dit, à partir de la naissance de mon fils, que je l'avais voulu et que lui, il passait avant tout. C'était un sentiment que vous connaissez sûrement, mais pour moi, il n'est devenu évident qu' à son arrivée. Je ne m'étais jamais posée la question avant, comme semble être le cas de Vitanie. Mes études et ma vie professionnelle étaient (et sont toujours) très importantes pour moi. Mais quand mon bébé est arrivé, je me suis rendue compte du fait qu'il dépendait de moi (de nous) pour tout et que je n'avais tout simplement pas le droit de le sacrifier. Qu'il n'avait rien demandé et que moi, désormais, je devrai toujours choisir des solutions en fonction de lui.
Je dis ça comme ça, peut être un peu durement, mais c'était un sentiment agréable, de grand bonheur.
Comme pour plein d'autres choses, je crois qu'on ne sait pas quel parent on va être tant qu'on ne l'a pas été.
Alors je ne suis pas une maman au foyer et je n'aurais pas aimé l'être, ce n'est pas mon truc. Mais là, je rejoins ce qui est dit, chacun s'épanouit différemment, selon sa personnalité, ses besoins, etc. Personne n'a le droit de juger à ce sujet, à mon avis, dans la mesure où le bien être de l'enfant reste prioritaire.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Ven 25 Sep 2009 - 11:34

Quitter son emploi pour se consacrer à sa famille est un choix très respectable. En revanche j'aimerais bien que cette décision puisse être prise aussi bien par les hommes que par les femmes. Je sais qu'il existe des pères au foyer mais cette situation est encore assez marginale et plutôt considérée avec méfiance dans notre société. Dans les médias, entre autres, quand on parle de la maison/des enfants, il n'est pas rare que les journalistes (animateurs ou autres) commencent par dire "Voilà un sujet qui va intéresser les ménagères/les mamans", comme si les hommes n'avaient aucune part dans la gestion de la maison et l'éducation des enfants. Du coup, ça ne les encourage pas vraiment à vouloir s'y mettre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par patacaisse le Jeu 8 Oct 2009 - 11:40

Pour moi le problème est que la personne qui devait soigner ton fils, a porté un jugement sur une situation qu'elle ne connaissait pas. Je suis infirmière et en tant que personnel de soin, on est formé à l'empathie et à ne pas porter de jugement. Je sais que c'est loin d'être le cas pour tout le monde mais le fait que cette personne se permette cette remarque est pour moi le signe que c'est une personne incompétente et qui ne vous aidera pas beaucoup car elle n'est pas dans l'empathie.
D'autre part, ce sujet me parle beaucoup car j'ai pour projet de poser un congé parental quand je serai enceinte du deuxième car pour moi, faire un enfant sans lui consacrer beaucoup de temps est égoïste. Pour mon fils, nous avons réussi à aménager nos temps de travail, si bien qu'il ne passait que très peu de temps en crèche la première année (11 jours dans le mois avec 2 heures de présence max) et cette année, il passe des journées complètes mais peu également (je dis peu par rapport à ses camarades mais c'est déjà trop pour moi).
Le parent qui reste à la maison pour élever son enfant a un rôle super important et pour moi, c'est être responsable et avoir un vrai rôle dans la société que d'être parent au foyer.
avatar
patacaisse

Localisation : paris
Date d'inscription : 13/11/2008

http://patablog.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

mère au foyer, une tare?

Message par Monica le Sam 10 Oct 2009 - 2:01

Une tare? On le dirait presque....

Depuis la salvaltrice venue du féminisme, nous avons obtenues l émancipation des femmes!

J y ai cru longtemps, et j ai adhéré à tous les concepts de la soi-disant libération pour accéder à ma propre évolution en tant qu être humain digne de ce nom.

Foutaise, je me suis prise au piège de la nouvelle vague de la femme épanouie! Épanouie, mon oeil!!!

Nous nous sommes tirés dans le pied mesdames, et là nous sommes vouées à l épanouissement véhiculée par la masse.

Ouff, j ai eu la bonne idée d avoir 4 marmots et d aller travailler à l extérieur pour prouver que je pouvais mener à bien l éducation de mes enfants et ma bonne part d épanouissement! Glurp, oui mais à quel prix?

Avant d aller m étaler au vue et au sut de tout le monde pour faire valoir mes droits de femmes libérées, je bossais déjà l0 heures par jour ouff juste pour avoir l air d une mère digne de ce nom.

Il est vrai que je ne recevais pas souvent l approbation de mes compatriotes du fait de ne rien faire chez nous!!!

Travailles-tu? me questionnaient-ils même en sachant que j avais 4 enfants en bas âge.

Non, je ne peux pas aller travailler j ai trop de besogne chez-nous, je n ai pas le temps!

Lasse d entendre des réflexions dénigrantes à mon endroit, j entrepris d aller TRAVAILLER comme ils disent....

Quel bonheur, j ai eu la chance d avoir un travail chez Ibm Canada. Ça demandait de la surveillance mais oh combien relaxant comparé à mon rôle de mère!!!

Mon conjoint avait accepté de prendre 3 mois de congé pour s occuper des enfants et de la maison.

Je revenais à la maison et le souper était prêt et la maison était acceptable disons, les enfants trouvaient sensationnel d avoir leur père à leur disposition en revenant de leur journée scolaire.

J étais aux oiseaux, mais après deux mois de ce régime, mon conjoint m avoua avec un noeud dans la gorge qu il ne pourrait continuer longtemps à vivre ça!!!

Il m avoua sincèrement qu un journée de mécanicien industriel n était rien à comparer à ce qu il devait faire à la maison.

Je finis quand même mon contrat et je repris le flambeau familial au grand bonheur de mes enfants lollll

Donc, je suis revenue à mes pénates et même si socialement je ne fus pas plus reconnue qu avant, mon mari eut pour moi toute l admiration dont il était capable.

Ce qui m attriste la-dedans c est qu au détriment du rôle de la mère éducatrice de ses propres enfants, l éducatrice professionnelle, elle, sera reconnue comme étant socialement une vraie travailleuse.

Tout le monde travaille... que ce soit le professeur, le garagiste, le boulanger, etc. mais la mère au foyer aussi travaille oké là!!! <

Le fait qu elle ne soit pas rémunérée n enlève rien à ce fait. Je dirais même qu elle devrait avoir plus de mérite puisqu elle le fait bénévolement et juste par amour. Elle prépare la société de demain en donnant tout l apport affectif et éducatif à ses enfants. Je parle ici d une mère aimante bien sûr et équilibrée. Il faut aussi qu elle soit heureuse de son choix en passant par-dessus les préjugés.

C est le retour du balancier, il faut souvent que les mentalités tombent d une extrême à l autre avant de retrouver l équilibre.

Le rôle de la mère éducatrice à la maison devrait être plus apprécié par nos sociétés.

Je n ai pas de grands titres, ni de médailles de reconnaissance, mais je n ai pas besoin de ça, puisque j ai le sentiment du devoir accompli moi aussi en regardant ma progéniture devenue adulte et parent aimant à leur tour.

Je sais j aurais pu avoir les mêmes résultats en TRAVAILLANT mais combien j ai de beaux souvenirs à partager avec mes 4 enfants élevés par une mère qui ne TRAVAILLAIT PAS lollll

Mais le fait d avoir acquis le choix de s épanouir en éduquant ses enfants ou de faire une carrière devrait être la vraie mission du féminisme.

Avoir le choix sans diminuer le rôle exigeant qu est d être une mère éducatrice à plein temps. Voici la vraie mission que je demande à la nouvelle génération de féministes.

MERCI de m avoir lue.

Monica

Monica

Localisation : Estrie au Québec
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Emma le Sam 10 Oct 2009 - 8:51

Il y a deux choses qui me travaillent, j'espère qu'aucune ne vous vexera. Je vais essayer de poser mes question de manière délicate mais je ne promets rien, j'ai plutôt de gros sabots.

La première : j'ai lu un un article d'une grande bêtise (peut-être avait-il été présenté sur ce forum, je ne me souviens plus) qui expliquait que pour être écolo (couches lavables...) et manger bio, les femmes restaient, contraintes et forcées, à la maison et on retombait au moyen-âge. Ça m'a largement gonflée. Certaines en font le choix, pourquoi pas. J'essaierai de retrouver l'article pour avoir votre avis.

La seconde : j'ai du mal à trouver les femmes au foyer exceptionnelles. Désolée : j'ai été au chômage pendant un an et je faisais "tourner la maison" pendant que mon conjoint allait bosser et on en a vite fait le tour. Certes, je n'ai pas d'enfant... D'un autre côté, ma mère travaillait dix à douze heures par jour quand j'étais enfant et s'occupait de la maison, aidée par mon père qui travaillait lui aussi. Pourtant on est une famille nombreuse...
Je ne m'en porte pas mal, et à l'époque, je ne crois pas que ça m'ait traumatisée. Alors je m'interroge.

Ce choix de vie est louable, j'admire qu'on puisse rester chez soi sans tourner comme un lion en cage.
Mon mari et moi avons une grande théorie : il y a ceux qui peuvent ne pas travailler (lui !) et rester à la maison faire un peu de ménage et surtout autre chose et il y a ceux qui ont besoin de travailler (moi... qui suis du genre à refuser les arrêts maladie pour aller bosser).
Je ne saurais pas vous dire pourquoi. Peut-être pour voir des gens ou pour avoir l'impression quasi "physique" d'être "utile". Certes, j'adore les vacances, faire des choses comme un peu de couture, bouquiner tranquille etc. J'avoue.

Bref, partant de ce postulat des deux catégories de personnes, dans quelle "catégorie" pensez-vous que l'on puisse mettre les mères au foyer ?
Perso, je dirais dans la première, sauf si les enfants en âge d'aller à l'école sont déscolarisés.
[Note HS : ça fait partie de nos projets d'avenir, mais ce serait à Binôme de s'y coller ! Il en rêve, quant à moi, je ne serais pas franchement favorable au fait de mettre nos enfants à l'école.]

En clair, je m'interroge. Je sais que s'occuper d'enfants en bas-âge c'est du boulot (j'en ai souvent fait l'expérience), mais une fois l'âge de l'école atteint, c'est quoi, le boulot de mère au foyer, si ses enfants sont à l'école ?

(Comme dit au départ, ne vous vexez pas, c'est une vraie question sincère et sans a priori, ou, en tout cas, largement moins, à force de vous lire !)
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Raffa le Sam 10 Oct 2009 - 9:44

l'article en question Quand l'écologie renvoie les femmes à la maison (ARTICLE D'OPINION A PRENDRE COMME TEL ! c'est un conflit de génération entre les féministes d'hier et d'aujourd'hui, je dirais même fossé)

très beau témoignage monica

Emma... quelle est ta définition de travail ?

Une femme (ou un homme) au foyer n'est pas nécessairement "à la maison" en permanence (toutes celles que je connais sont engagée - et à fond - dans des activités extérieures comme des associations par exemple, et je parle bien au pluriel, d'autres ont développé une activité professionnelle indépendante de chez elle, une activité artistique, beaucoup passent bcp de temps à l'extérieur avec leurs enfants : balades, visites éducatives et culturelles etc etc etc). Il y a même des femmes au foyer qui n'ont que très peu le temps de faire le ménage. Certaines sont à temps partiel. ENfin beaucoup retournent dans le monde du travail quand le dernier est à l'école (s'il n'y a pas l'école à la maison bien sûr). En tout cas cela n'a très clairement rien à voir avec les vacances, dont elles ont besoin comme tout le monde. Ceci dit, certaines ne supportent pas d'être femmes au foyer (la plupart du temps à cause du regard de la société).

Personnellement, là aussi ne vous vexez pas, je n'ai pas d'admiration pour les personnes, hommes ou femmes, qui bossent pour bosser. Je les plains.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par jojo le Dim 11 Oct 2009 - 11:16

Moi aussi je trouve ton témoignage très beau Monica, et aussi très parlant.

Emma, je trouve ce que tu dis très intéressant. Avant d'avoir des enfants, je trouvais merveilleux de travailler, j'aime mon métier, et quand je me suis retrouvée enceinte du premier, j'ai pensé que reprendre à 80 % était une grande concession à la maternité, sauf que... quand ma fille est née, que je l'ai eu contre moi, quelque chose a changé, mes priorités ont changé... j'ai pu rester avec elle jusqu'à ses six mois et après j'ai repris à 50 %. Pour mon fils 3 ans plus tard, j'ai pris un congé parental de 3 ans et c'était formidable. jamais je ne me suis ennuyée, j'étais très engagée dans la vie associative, j'emmenais mes enfants partout avec moi et j'avais une vie active très riche au niveau relationnel (et eux aussi !) et non, je ne me consacrais pas vraiment au ménage !!

Maintenant ils sont grands, 15 et 18 ans, et je travaille toujours à temps partiel. Cela me permet de suivre un cours de qi-gong, de continuer à être active associativement, de faire beaucoup de cuisine, de m'occuper du jardin et d'être plus disponible (et de meilleure humeur !) quand ils ont besoin que je leur consacre du temps (ce qui arrive encore). Tout cela est source d'épanouissement non seulement pour moi mais pour toute la famille. Pour nous c'était le bon choix. Je n'ai qu'un regret, ne pas avoir pu pour des raisons financières, rester plus longtemps mère au foyer à temps plein.

jojo

Age : 61
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 24/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Emma le Dim 11 Oct 2009 - 17:39

Merci de vos réponses. Je commence à voir le concept. Smile
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Admin le Lun 12 Oct 2009 - 0:37

Bonjour à tous !

Biba du mois dernier titrait un article « quand le bio renvoit les mères à la maison », pointant du doigts les mères qui pour raison de santé passent aux couches lavables, nourrirture bio pour leur bébé et cie, ce qui les oblige à consacrer plus de temps à tout ça et ralentir leur carrière.
C'est moi ou les féministes sont restées bloquées dans les années 60 ? Ou est-ce du féminisme mal compris, car je me définis comme telle aussi, mais ne vois pas l'intérêt de mener une carrière de malade pour prouver ou gagner je-ne-sais-quoi…
avatar
Admin
Administrateur

Localisation : FR-Toulouse
Date d'inscription : 15/10/2006

http://simplicitevolontaire.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Emma le Lun 12 Oct 2009 - 8:27

Parce que les femmes notre époque n'ont plus besoin d' être des wonderwomen ni de prouver quoi que ce soit ?
avatar
Emma

Date d'inscription : 22/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Lun 12 Oct 2009 - 9:33

Emma, je ne peux pas m'empêcher de te répondre aussi. J'ai pris un congé parental dès la naissance de mon premier enfant, cela a duré 5 ans, mon second vient d'entrer à l'école là en septembre.

Jamais je n'ai regretté ce choix, si ce n'est le regard en effet parfois pesant des autres. J'ai fait plein de choses avec mes enfants, j'ai appris énormément à leur contact, au jour le jour (on croit à tort que c'est nous qui les éduquons : je crois que ce sont eux qui nous rééduquent en fait !). Le ménage ? Je ne sais pas ce que c'est, le repassage non plus, c'est un détail qui m'enquiquine autant que les mères qui travaillent.

Grâce à ce congé parental, j'ai eu le temps de faire plein de choses que je n'aurais jamais pu faire si j'avais travaillé et je trouve mon équilibre ainsi. J'ai tellement aimé ce rythme de vie que maintenant que mes enfants sont scolarisés, j'ai choisi de travailler auprès de tout petits enfants (des copines me disent que je suis mazo PT de rire ce que je peux comprendre de leur point de vue Wink ). Je trouve que s'occuper des tout petits est d'une trop grande importance, c'est un rôle essentiel à mes yeux, et je reconnais que ce n'est pas facile. Je m'arrête là je pourrais en écrire des pages et des pages.

Je viens de finir ma formation sur la petite enfance, ce qui m'a fait goûter à la vie des mamans qui travaillent et qui courent partout : cette vie-là, je la leur laisse volontiers, ce n'est pas pour moi. Mes enfants me manquent trop et je n'ai pas eu une minute pour souffler, me poser.

Et pour te répondre, à ta dernière question, je crois qu'au contraire les femmes ont encore à prouver, même si c'est moins assumé. Il faut du courage, comme dit plus haut, pour renoncer à un certain "rôle social" qui est procuré par son poste professionnel : combien de fois je l'ai lu dans le regard des gens quand je leur disais que je m'occupais de mes enfants ! Et on a passé l'an 2000 depuis un moment déjà Rolling Eyes Wink


Dernière édition par virginie le Jeu 15 Oct 2009 - 14:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Raffa le Lun 12 Oct 2009 - 9:55

Cassandre a écrit:Bonjour à tous !

Biba du mois dernier titrait un article « quand le bio renvoit les mères à la maison », pointant du doigts les mères qui pour raison de santé passent aux couches lavables, nourrirture bio pour leur bébé et cie, ce qui les oblige à consacrer plus de temps à tout ça et ralentir leur carrière.
is ne vois pas l'intérêt de mener une carrière de malade pour prouver ou gagner je-ne-sais-quoi…

Le même article que celui de Marianne cité plus haut sorti il y a déjà pas mal de temps ???

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par magnésie le Lun 12 Oct 2009 - 23:38

Emma a écrit: mais une fois l'âge de l'école atteint, c'est quoi, le boulot de mère au foyer, si ses enfants sont à l'école ?


je comprends fort bien ta question, j'aurais pu formuler la même avant d'être maman. j'ai travaillé à plein temps et mon compagnon aussi jusqu'à ce que ma fille ait 3 ans et mon fils 1 an. depuis 4 ans, je suis "au foyer".
maintenant, je poserais la question dans l'autre sens :
"une fois que tu as des enfants, ça veut dire quoi, le boulot, si ça t'empêche de les voir grandir ?"
parce que l'entrée à l'école ne résout rien, au contraire. ... à moins d'avoir le super boulot 9h-16h30 à 5 mn de l'école... Razz tu te retrouves à infliger à tes petiots des heures de collectivité (garderie -école- cantine) avec aucune pause (ils ne peuvent pas sortir se prendre un sandwich au calme !). Même les adultes ne vivent pas ça !
si le soir les parents ne sont pas disponibles car trop crevés, ce sera des disputes pour les devoirs, un coucher tardif, etc.

après, il faut voir aussi la situation de chaque famille :
selon l'âge des enfants, selon le métier et les horaires des parents, selon les finances (qui permettent de se faire aider ou non), selon la présence ou non des papy-mamie ou autres coups de main, selon que le travail épanouit les parents ou les écrase...
le choix de travailler ou de ne pas travailler sera plus ou moins évident.

je ne suis pas "fière" d'être "au foyer", mais quand je vois tout le travail que j'assume bénévolement pour mes proches et pour la société en général (membre actif de plusieurs associations, aides multiples et variées dans le voisinage, à l'école) je me sens travailleuse à part entière !

travailleuse: pas la boîte à couture dont on parlait dans un autre fil, hein Wink
avatar
magnésie

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par -Françoise- le Mar 13 Oct 2009 - 0:48

Emma a écrit:En clair, je m'interroge. Je sais que s'occuper d'enfants en bas-âge c'est du boulot (j'en ai souvent fait l'expérience), mais une fois l'âge de l'école atteint, c'est quoi, le boulot de mère au foyer, si ses enfants sont à l'école ?

Elle me fait sourire, ta question Emma.
Je répondrai que une fois l'age de l'école atteint, c'est là que commence le vrai boulot pour les parents.
En premier lieu, les devoirs !!! l'horreur des devoirs Mr Green si tu as deux ou trois gamins en même temps, ça peut te prendre la soirée entière. T'as intérêt à prévoir le repas avant qu'ils rentrent de l'école, je te le dis!

Au collège, tu penses que c'est bon, ils font leurs devoirs tout seuls. Bien, raté !! Tu dois encore passer du temps à expliquer le DNS de math, ou à encourager un enfant en pleurs parce qu'il a l'impression qu'il n'y arrivera pas. Ou les aider à s'organiser dans leur travail . Et puis il faut les conduire chez les copains pour faire des exposés, ou même pour s'amuser. Et en parlant de ça, il y a les pyjamas-parties, la danse, le théâtre, la poterie, l'orthodontiste, que sais-je. C'est un age où on passe énormément de temps à les écouter: c'est fondamental. Le collège est un passage très délicat dans la constitution de leur personnalité. Si j'avais du choisir un seul moment pour arrêter une activité professionnelle, je pense que c'aurait été leurs années collège.

Au lycée, ce sont les conduites qui augmentent: les compétitions pour les sportifs, la vie sociale, l'auto-école. Gérer le stress des examens, des premières peines de cœur. Et les fêtes d'anniversaires? C’est autre chose que chez les petits, crois-moi ! Là, tu surveilles la circulation d'alcool, de joints, de préservatifs Shocked . Pendant la fête, tu as la responsabilité d'une vingtaine d'ado, et ce n'est pas rien!! Très grande vigilance également concernant leur comportement pour détecter un décrochage scolaire, ou comme c'est arrivé à mon fils des agressions à l'école ou ailleurs. Eh oui ! les début de l'autonomie, c'est quelque chose !
Et puis surtout, c'est la période de l'orientation. Il faut longuement en discuter, chercher des écoles, des renseignements, des stages. study ..

Tu vois, changer les couches, donner les biberons, et consoler les bobos, c'est rien du tout à côté !! Wink
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Monica le Mar 13 Oct 2009 - 20:13

Merci Françoise,

J avais écrit un très long texte pour expliquer le rôle parental face aux jeunes d âge scolaire et en tout point, tu en fais la description.

J ajouterais aussi que la vie n est pas toujours un fleuve tranquille et s ajoutent les épreuves, accidents et maladies.

Avoir 3 ou 4 enfants est en soit un travail à plein temps, dépendemment de la compétence que nous voulons bien y ajouter.

Fastidieux et pénible que d expliquer l emploi du temps d une mère au foyer, puisque bien souvent celle-ci n a guère le loisir de s y attarder et il est bien là le problème. Puisqu elle ne se vante pas de ses exploits professionnels étant donné que ce n est pas considéré comme un métier en soit, et bien la société en a conclu qu une mère éducatrice ne faisait rien.

Bonne journée à toutes les fainéantes de mère au foyer....

Monica

Localisation : Estrie au Québec
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Monica le Mar 13 Oct 2009 - 20:27

À toutes celles qui ont défendu leurs droits d être reconnues comme travailleuses au foyer, je vous remercie d avoir eu le courage de défendre nos petits à un monde meilleur.

N acceptez plus jamais que quelqu un vous demande si vous travaillez ou non? Il est clair que vous travaillez... et répondez à partir d aujourd hui OUI à cette question et observez les réactions....

Comme disait ma belle-maman, aujourd hui décédée : Je ne peux pas aller travailler, je n ai pas le temps! J ai trop de besogne chez-moi avec mes enfants!

Monica

Monica

Localisation : Estrie au Québec
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Monica le Mar 13 Oct 2009 - 21:24

Emma, tu n es pas en reste,, tu es ce pourquoi les femmes se sont battus durant des décennies, mais il faudrait maintenant ramener le balancier pour que nous soyons fières d être toi et fières d être nous!

Bonne journée,

Monica

Monica

Localisation : Estrie au Québec
Date d'inscription : 09/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Jeu 15 Oct 2009 - 14:06

Françoise, tu anéantis mes derniers espoirs : que le plus dur était derrière moi

Je plaisante Wink je vois en effet que bien qu'ils aillent maintenant à l'école les miens, l'intensité des moments où ils sont là ne décroît pas pour autant, bien au contraire même.

Comme m'avait dit une copine une fois : "Si on voulait être tranquille, fallait pas faire d'enfants !" Razz

J'aime beaucoup la remarque de la belle-mère de Monica : "Travailler : pas le temps, avec les enfants !".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par liline et bébébonheur le Jeu 22 Oct 2009 - 21:21

tres beau temoignage monica. j'aimerais dfaire tester ne fusse que 2 semaines a mon mari ce qu'est le boulot de mere au foyer.

il ne comprends pas que je sois crevee et que tout ne sois aps fait. pour lui c soi disant relaxe...

j'avoue aprfois en avoir marre et me dire que je partirais bien qqs jours histoire qu'il comprenne mais mes loulous je ne peux les laisser la comme ca.
avatar
liline et bébébonheur

Age : 34
Localisation : Belgique - hainaut - entre ath et tournai
Date d'inscription : 21/10/2009

http://www.ecoterre.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Jeu 22 Oct 2009 - 22:25

Liline, quand ton mari sera en congé, tu pourrais lui lancer comme défi de s'occuper pendant deux jours du ménage, de la cuisine et des enfants (tu resterais pour lui expliquer toutes les tâches à faire). A mon avis, il reverrait bien vite ses positions...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par liline et bébébonheur le Jeu 22 Oct 2009 - 22:38

le soucis c qu'il est travailleur indépendant. pour le moment et jusque fin janvier il a fini son planning... il va travailler 7j/7 et doit encore faire ses papiers (devis, plans, factures) le soir; il aimerait pouvoir ralentir mais IMPOSSIBLE DE TROUVER UN OUVRIER electricien ou chauffagiste :( . pfff, alors du coup, je peux pas lui faire faire ca. je comprends qu'il soit fatigue avec des journées pareilles mais il devrait au moins comprendre que moi aussi je le suis.
avatar
liline et bébébonheur

Age : 34
Localisation : Belgique - hainaut - entre ath et tournai
Date d'inscription : 21/10/2009

http://www.ecoterre.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Ven 23 Oct 2009 - 10:27

Ah, ce n'est pas évident dans ces conditions...alors explique-lui -si ce n'est pas déjà fait- que s'occuper d'une maison et surtout, d'enfants en bas âge, ça demande beaucoup de temps et d'énergie (et tu travailles 7j/7, tout comme lui, sans possibilité de RTT Smile). En tout cas je te souhaite bon courage!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Sam 24 Oct 2009 - 10:42

Bonjour
Pour moi, le travail a toujours été une source de connaissances. Quand j'avais fait le tour d'un poste et de ses possibilités, je m'ennuyais et en cherchais un autre. Et depuis cinq ans que je suis mère au foyer, je n'ai jamais cessé d'apprendre. J'ai acquis beaucoup de connaissances et de compétences, et je continue, dans des domaines très variés (ça va de la sphère privée à la sphère associative), alors certes ce ne sont peut-être pas des domaines valorisés dans le monde du travail, mais ce sont MES centres d'intérêts, et ils sont pour moi infiniment plus valorisants que la vente ou la com (beurk beurk beurk).
Pour mon mari et moi, cette mise en parenthèse de ma vie professionnelle était une évidence. Il nous considère comme partenaires (d'ailleurs c'est le terme juridique employé dans notre pacs), il travaille beaucoup, rentre tard, travaille souvent les week-ends de la maison, et s'appuie énormément sur moi pour les tous les "détails" de la vie privée.
Cinq ans après je sais que jamais je ne reprendrai un emploi comme ceux que j'ai connus, ah ça non! C'est au-dessus de mes forces et je ne sais pas faire semblant. Je voudrais créer mon ou mes activités, et à MON rythme, celui qui est bon pour moi et pour ma famille.
Voilà !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 14:59

Reinette cheers je me retrouve mot à mot dans ton témoignage (je remplacerai juste "pacs" par "mariage") Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Tchoulie le Lun 2 Nov 2009 - 20:46

Cette discussion est très enrichissante pour moi qui suis sur le point de prendre cette grande décision : arrêter de travailler pour des étrangers, et travailler pour ma famille.
C'est effectivement une décision de couple, et, en ce qui nous concerne, mon partenaire pourrait très bien être amené à le faire à son tour. Il se trouve qu'étant enceinte (du 2e), il vaut mieux que je sois celle qui est disponible dans un premier temps car je souhaite allaiter. Mais après, pourquoi pas inverser !
Après la naissance de mon premier, je n'ai pas très bien vécu la période post-accouchement à la maison car j'étais au chômage et je subissais cette situation. A cette période, ce qui me semblait normal, c'était de retourner au travail et de reprendre ainsi ma place dans la société (c'est horrible quand j'y pense) et je déprimais de pas trouver de boulot... Maintenant j'ai exactement le type de boulot que je cherchais, mais je m'aperçois que je ne m'épanouis pas car il n'est pas cohérent avec le chemin sur lequel j'essaie d'avancer, simplement et volontairement Wink
Alors je me prépare à cette idée de me consacrer pleinement, au moins pendant un temps, à mon "foyer" et à mon développement personnel. Et, pour boucler la boucle avec le premier post de ce sujet, reveuse, pour moi c'est une grande décision car, si je fais ça, c'est pour m'autoriser à exister pleinement justement.

Tchoulie

Localisation : Sarthe (France)
Date d'inscription : 08/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Mandurah le Mar 3 Nov 2009 - 11:19

En fait on nous fait sentir parfois qu'être au foyer c'est ne rien faire, alors qu'être au foyer c'est exactement être à son compte: tout ce qu'on fait (et c'est généralement énorme) vise au soin de sa propre famille. Quoi de plus légitime?
avatar
Mandurah

Localisation : France - Centre
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Tchoulie le Mar 3 Nov 2009 - 17:59

Le pire c'est que ce travail n'est pas bien considéré socialement, alors qu'il s'accompagne d'un véritable sacrifice financier la plupart du temps, ce qui devrait susciter de l'admiration au contraire ! Ah oui, mais j'oubliais, c'est justement le fait de ne pas gagner d'argent qui est mal vu, non ? Suspect

Tchoulie

Localisation : Sarthe (France)
Date d'inscription : 08/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par serpolette le Ven 13 Nov 2009 - 2:14

J'ai été une maman travaillant, grâce à une grand-maman s'occupant de mon fils. A cette époque nous gagnions suffisament pour que j'arrête de travailler si je le désirait. Mais cette situation me convenait.

Puis j'ai été licenciée (en suisse, c'est plus libéral.....) raison invoquée *restructuration* (j'adore ce mot poubelle!)..... mais en fait, parce que j'avais fait mon second... ca ne leur a pas plu !

Puis nous avons déménagé. J'ai donc arrêté de travailler pour me consacrer à mes petits poussins.

Puis mon mari a fait un burn out suite à un harcèlement psychologique au travail... donc il était à la maison tout le temps et j'ai ressenti le besoin de travailler.

Il s'occupait à mi-temps des enfants et moi j'étais à mi-temps à l'extérieur.

Aujourd'hui, par la force des choses, nous avons notre propre entreprise. Je dois travailler tout comme lui. Question de revenus. La situation a beaucoup beaucoup changé et nous allons plutot vers les dettes que vers la sérénité financière (je suis encore réveillée c'est à cause de mes soucis d'ailleurs !)....

J'avais trouvé une bonne solution pour mes enfants. Le matin, ils partent à l'école entre 7h30 et 8h00.

A midi, la voisine les nourrit. Personne qu'ils connaissent bien et aiment bien et qui a des enfants.

Pour 16h je suis de retour à la maison ainsi je suis disponible pour eux.

Mais voilà... ca n'a pas plu à mes voisines qui m'ont rabrouée et fait la morale sur comment je m'occupais mal de mes enfants parce que je travaillait !

Ici, c'est très *maman au foyer*, ce qui ne me dérange pas. Chacune doit pouvoir CHOISIR... ou du moins pouvoir s'organiser au mieux.

J'en ai longuement discuté avec ma soeur qui est maman au foyer depuis 16 ans... Je respecte entièrement ma soeur. Elle a très bien élevé ses enfants. Elle s'est toujours réservée une part à elle. Bien à elle et permise de vivre.

Pour ma part, être à la maison me rend malade. Ca fait rire mon mari, car au bout de 2 jours je tourne comme un lion en cage. Oh bien sur il y a bien un million de choses à faire. Mais je n'ai pas la fibre, ni l'envie. J'ai certains besoins, comme voir du monde, bouger, me sentir aussi partie prenante dans la santé financière de mon foyer.

Je pense que comme partout il y a plusieurs manières de vivre les choses. Chacun/e a son caractère, sa situation. Rien n'est plus ni moins et j'ai, pour ma part été extrêmement blessée de ces personnes qui ont décidé que je devais m'enfiler dans leur manière d'être. Tout comme la psychomotricienne (qui a bien du faire des études de psychologie un peu quand meme ! et qui doit bien savoir qu'un jugement n'a rien à faire dans une relation thérapeutique !) ne devait pas appliquer sa façon d'etre à celle d'une mère au foyer qui se réalise très certainement ainsi.

serpolette

Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: préparer l'arrivée d'un bébé

Message par Invité le Jeu 11 Fév 2010 - 16:57

édit : divisé depuis " préparer l'arrivée d'un bébé "

Aujourd'hui, Elisabeth Badinter s'en prend aux couches lavables et à l'allaitement [entre autre] :
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-elisabeth-Badinter-contre-le-devoir-de-maternite-_3636-1259861_actu.Htm

Je pense qu'il y a des problèmes dans son analyse. Notamment, elle dit : "Des pressions s'exercent pour retrouver le modèle de la mère au foyer.
C'est une régression que beaucoup d'Européennes refusent. Plus d'un
quart des Allemandes restent sans enfant."
Or en Allemagne, c'est TRES mal vu de mettre son enfant à la crèche ou autre, bref de conjuguer vie professionnelle et enfant. Du coup, celles qui tiennent à leur carrière n'ont pas d'enfant. C'est triste !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par sapiens le Ven 12 Fév 2010 - 9:46

Décidément, ça fait 4 fois que je réponds et que le message n'est pas posté...

Pour résumer mes 4x trois paragraphes , comparer l'allaitement maternel aux habitudes babouines et le congé parental à un genre de bombe dans le couple, finalement, et malgré tout ce que j'ai pu écrire depuis ce matin, ça me laisse sans voix.
Ce féminisme-là me dérange.
les femmes assument une grande part des soins aux enfants, surtout en bas âge, 80% des tâches ménagères et un travail à plein temps, je suis d'accord!
Et la solution, Mme Badinter, c'est de ne pas faire d'enfant? de se priver d'un peau à peau réparateur avec son enfant? De refuser les différences entre hommes et femmes? (égaux mais différents) De considérer l'allaitement comme un frein à l'intégration du père dans la famille? Comme un surcroit inutile de travail? De polluer avec les couches jetables? de reprendre le travail illico, en sevrant brusquement le bébé et en le séparant de ses parents? Quel mépris et quelle méconnaissance de la maternité!
Elle prend le problème à l'envers. Ce n'est pas en restreignant notre vie au foyer que l'on va se libérer! La maternité est un choix, un droit, le travail lui est non seulement un droit (ô combien gagné) mais il est devenu un devoir pour les femmes!! Et elles ont intérêt à bien gagner! La solution, pour moi, réside dans l'aménagement de la vie professionnelle féminine afin de permettre aux femmes de faire leur choix. Toutes ne deviendront pas mère au foyer pour autant... Et peut-être de rappeler que si les femmes travaillent à égalité avec les hommes, il serait bien utile que ceux-ci nettoient le foyer en proportion raisonnable...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par sapiens le Ven 12 Fév 2010 - 10:15

L'édit est pour moi l'occasion de (re?) découvrir cette discu. Bon ben , je me sens moins seule!
Je suis en congé parental, et le fait d'être "dévouée à son foyer" selon E Badinter m'effrayait un peu. En fait je me sens moins "dévouée" au foyer-maison qu'au foyer-famille...
avatar
sapiens

Age : 33
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parent au foyer , une tare ?

Message par Invité le Ven 12 Fév 2010 - 10:27

Je pense que Badinter est clairement dans la provocation... c'est choquant mais c'est fait pour Wink Il ne faut pas prendre tout ça trop à coeur !

Tout de même, je l'a rejoint quand elle dénonce les pressions sociales sur les femmes enfin les mères. Moins dans ses conclusions.

Mais ça a l'air d'être dans l'air du temps, car il y a pas longtemps j'ai lu un article dans "elle" (trouvé dans le train ^^) sur la pression qu'on met sur les femmes pour qu'elles allaitent (alors que c'est difficilement conciliable avec une activité professionnelle).

Etre écolo est-ce un régression pour la femme ?

D'autant que la couche jetable est un symbole, c'est l'invention plébiscitée comme celle qui a amélioré la vie au siècle dernier !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum