Agir, et agir vite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Agir, et agir vite

Message par pepe_de_bienvenida le Jeu 6 Aoû 2009 - 23:08

Bonjour,
de temps en temps ressurgit le débat : action individuelle ou action collective? Je reviens (malheureusement trop tôt) du Camp Action Climat de Notre-Dame des Landes (44), et j'en ressors plus que jamais convaincu qu'il nous faut agir et que le temps est compté; individuellement nous avons une partie de la solution, mais le problème ne se contentera pas d'une solution tronquée. Si chacun se contente de mener sa petite vie, fût-elle simple, nous allons au casse-pipe. Et si nous entrons dans la simplicité volontaire chacun dans notre coin, valons-nous mieux que ces CSP+ qui ne consomment du bio que pour préserver leur petite santé, parce qu'elles en ont les moyens?
Il faut entrer dans toutes les arènes, et se battre pour un monde vivable, et meilleur. A une petite échelle, le CAC en aura été une préfiguration: un lieu de réelle démocratie (j'étais pourtant sceptique), avec des femmes et des hommes qui ont repris en main leur destin, avec un idéal de société commun, des actes et des paroles cohérents, bref une volonté.
Je vous souhaite à tous de vivre une telle expérience.
avatar
pepe_de_bienvenida

Age : 54
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 31/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Adrien38 le Ven 7 Aoû 2009 - 9:58

Alors, c'était comment ce Camp?
Dans son organisation?
Les débats? (politiques? décroissance/Europe Ecologie, etc?, SV?)

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par pepe_de_bienvenida le Ven 7 Aoû 2009 - 10:48

Salut Adrien38,
je crois qu'il faudrait des pages pour en parler (et je ne l'ai pas vu jusqu'à la fin!), alors je vais décrire petit à petit mes impressions et mes observations. Là je suis un peu pressé alors juste un premier constat: ça avait l'air d'un joyeux foutoir, mais en réalité cette impression était trompeuse: en coulisse chacun de nous, sans exception et dans la mesure de ses moyens, agissait pour que ça tourne le mieux possible. Et ça a tourné comme une horloge! Les organisateurs, qui se sont effacés, ont fait un sacré boulot et je les en félicite (j'expliquerai plus tard le mode démocratique adopté). Bref, si les partis politiques traditionnels et le gouvernement ont un peu de jugeotte, ils ne laisseront pas se reproduire ce genre d'expérience, parce que c'est le germe de la destruction de leur hégémonie. Cette expérience sociale, héritière des grandes utopies dont elle a gardé le meilleur, c'est de la bombe. Je l'ai vécu et j'en suis bouleversé; pourtant je suis loin d'être un sentimental...
Ces jeunes et ces (beaucoup) moins jeunes que j'ai vus combinant l'action et la réflexion m'ont donné un immense espoir pour l'avenir.
A suivre...
avatar
pepe_de_bienvenida

Age : 54
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 31/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 11:11

Ce genre de choses existent depuis les années 2000 (et certainement avant) personne n'a été à un forum social, une démarche de l'après croissance, une université d'été d'Attac, une vélorution etc. ?

Mais ce sont des choses différentes de la SV. Beaucoup de personnes impliquées dans la SV le sont également dans ce genre de choses et inversément. Seulement la SV ne l'implique pas nécessairement et personnellement c'est un point auquel je tiens.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Adrien38 le Ven 7 Aoû 2009 - 11:31

Oui, j'avais vu sur leur site web le fonctionnement.
Tout le monde met la main à la pâte.
Looks perfect mais ça doit fonctionner un moment et avec certaines personnes!

Raffa: je crois que c'est le premier CAC en France, non? même si en effet les démarches que tu cites s'en rapprochent dans l'esprit.

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 11:42

Oui je réagissais par rapport à

j'en ressors plus que jamais convaincu qu'il nous faut agir et que le temps est compté; individuellement nous avons une partie de la solution, mais le problème ne se contentera pas d'une solution tronquée. Si chacun se contente de mener sa petite vie, fût-elle simple, nous allons au casse-pipe. Et si nous entrons dans la simplicité volontaire chacun dans notre coin, valons-nous mieux que ces CSP+ qui ne consomment du bio que pour préserver leur petite santé, parce qu'elles en ont les moyens?

d'ailleurs c'est quoi des CSP+ ?

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Adrien38 le Ven 7 Aoû 2009 - 14:49

Raffa a écrit:Oui je réagissais par rapport à

j'en ressors plus que jamais convaincu qu'il nous faut agir et que le temps est compté; individuellement nous avons une partie de la solution, mais le problème ne se contentera pas d'une solution tronquée. Si chacun se contente de mener sa petite vie, fût-elle simple, nous allons au casse-pipe. Et si nous entrons dans la simplicité volontaire chacun dans notre coin, valons-nous mieux que ces CSP+ qui ne consomment du bio que pour préserver leur petite santé, parce qu'elles en ont les moyens?

d'ailleurs c'est quoi des CSP+ ?

Catégories socio-professionnelles supérieures, autrement dit les cadres et assimilés. Dans la phrase, je pense qu'on peut dire "bobos".
http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/nom-categories-socio-profes.htm

bon, c'est un peu offensif le "valons-nous mieux"..
Very Happy

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par pepe_de_bienvenida le Ven 7 Aoû 2009 - 15:02

Raffa a écrit:Ce genre de choses existent depuis les années 2000 (et certainement avant) personne n'a été à un forum social, une démarche de l'après croissance, une université d'été d'Attac, une vélorution etc. ?

Sauf que là, les Attac, objecteurs de croissance et tout le tintouin m'ont donné vraiment l'impression de vieux grincheux (p.ex. des gens de mon âge ou à peine plus qui se plaignaient du bruit à 11h du soir, jamais été jeunes ceux-là?), alors que c'étaient les éco-anars et les mouvances proches qui apportaient la pêche.
On ne vit qu'une fois, merde!
avatar
pepe_de_bienvenida

Age : 54
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 31/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 15:13

Oui ben ça dépend sans doute des gens présents ça, pas possible de faire une généralité. ET malheureusement ou heureusement on ne changera pas le monde sans prendre en compte la diversité des hommes, de leurs opinions, de leur sensibilité etc. L'ambiance que tu décris je l'ai déjà vécu à plusieurs occasions. Avoir l'impression qu'on peut "changer le monde" alors que cela ne concerne que des gens de sensiblité proche, cela peut aussi être un piège.

et ne pas confondre les démarches de l'après croissance et les objecteurs de croissance. Demarche .org

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par pepe_de_bienvenida le Ven 7 Aoû 2009 - 15:52

Je ne vis pas dans l'illusion de changer le monde; oui cela ne concerne que des gens de sensibilité proche, mais dans ce spectre continu tout dépend du critère qu'on prend pour marquer la limite de "prise en compte de la diversité des hommes": on s'arrête avant Royal ou on va jusqu'à Sarko? Chacun sa réponse.
avatar
pepe_de_bienvenida

Age : 54
Localisation : Deux-Sèvres
Date d'inscription : 31/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 16:03

si tu en as une elle m'intéresse, car je n'en ai pas. Very Happy

Mais dans la mesure où il s'agit d'un changement de société (et même de "démocratie"), assez urgent, je ne vois pas comment on peut se passer des personnes qui votent pour ségo ou sarko, s'il n'y avait que nous, le monde serait déjà changé.

Ceci dit je ne dis pas que c'est inutile très loin de là mais la SV est quelque chose de différent (et encore une fois l'un n'empêche pas l'autre, mais l'un n'implique pas l'autre).

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Adrien38 le Ven 7 Aoû 2009 - 16:20

Oui, le piège est grand!
Ne pas oublier que c'est bien la droite au pouvoir, démocratiquement, et même bien confortée aux Européennes.
Alors ok, les media dominants ne disent pas tout, mais peut-être lit-on n'importe quoi aussi dans ceux alternatifs. (je préfère le ton et le respect des autres idées du Figaro que de La décroissance & co. Bon sur l'indépendance éditoriale et les idées, c'est autre chose!).

Donc oui, il y a trente ans, il y avait aussi des gens qui ensemble pensaient à un autre monde.

Aujourd'hui, on vote majoritairement UMP, en démocratie. A reflechir.

Quoiqu'il en soit, il faut rendre la SV, et la décroissance au niveau politique, désirable pour la majorité. (Paul Ariés l'a très bien expliqué: http://environnement.blogs.liberation.fr/noualhat/2009/05/il-faut-rendre-la-d%C3%A9croissance-d%C3%A9sirable.html

Mais se rassembler et partager, ça fait un bien fou et je pense que c'est cette énergie qui t'a invité à poster.

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Ven 7 Aoû 2009 - 16:31

Quoiqu'il en soit, il faut rendre la SV, et la décroissance au niveau politique, désirable pour la majorité.

La SV en tant que démarche volontaire et individuelle n'a pas d'ambition politique. La SV (individu) et la décroissance (société) ne sont pas la même chose.

Edit, je n'avais pas vu ta virgule, on est donc bien d'accord désolée Wink

Le meilleur moyen, en tant qu'individu, de rendre la SV désirable c'est d'en être l'exemple vivant auprès des gens que l'on côtoie, quelque soit leur sensibilité politique... Et de mon expérience je peux dire que ça marche bien mieux que tous les discours. Les gens qui font de la SV sont ainsi des militants involontaire très efficaces Wink

Un bon exemple pour ceux qui connaissent mon blog, il y a parmi mon lectorat des gens de droite, des gens qui ont voté UMP, et bien d'autres sensibilités, des gens qui au final applique au quotidien des solutions purement sv sans le savoir. Et perso cela ne me dérange pas du tout, au contraire, c'était le but.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Adrien38 le Ven 7 Aoû 2009 - 18:02

Raffa a écrit:
Quoiqu'il en soit, il faut rendre la SV, et la décroissance au niveau politique, désirable pour la majorité.

La SV en tant que démarche volontaire et individuelle n'a pas d'ambition politique. La SV (individu) et la décroissance (société) ne sont pas la même chose.

Edit, je n'avais pas vu ta virgule, on est donc bien d'accord désolée Wink

Le meilleur moyen, en tant qu'individu, de rendre la SV désirable c'est d'en être l'exemple vivant auprès des gens que l'on côtoie, quelque soit leur sensibilité politique... Et de mon expérience je peux dire que ça marche bien mieux que tous les discours. Les gens qui font de la SV sont ainsi des militants involontaire très efficaces Wink

Un bon exemple pour ceux qui connaissent mon blog, il y a parmi mon lectorat des gens de droite, des gens qui ont voté UMP, et bien d'autres sensibilités, des gens qui au final applique au quotidien des solutions purement sv sans le savoir. Et perso cela ne me dérange pas du tout, au contraire, c'était le but.

complètement d'accord.

Adrien38

Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Invité le Ven 7 Aoû 2009 - 18:03

Raffa a écrit:
Le meilleur moyen, en tant qu'individu, de rendre la SV désirable c'est d'en être l'exemple vivant auprès des gens que l'on côtoie, quelque soit leur sensibilité politique... Et de mon expérience je peux dire que ça marche bien mieux que tous les discours. Les gens qui font de la SV sont ainsi des militants involontaire très efficaces Wink

C'est ce que je disais à un militant Greenpeace qui m'a alpaguée dans la rue hier après-midi : je ne me sens pas encore prête à m'engager dans un tel mouvement (celui-là ou un autre). Je trouve, pour l'instant, bien plus cohérent de tenter de vivre au quotidien en accord avec mes convictions (et il y a du pain sur la planche encore me concernant) avant de militer ouvertement auprès de qui que ce soit. Je ne me sentirais absolument pas crédible. Et pourtant je partage leur cause. Je me rappelle du temps où tout cela ne me parlait pas, ou très peu : les gens militants et très engagés me faisaient fuir à toutes jambes, je me sentais bien trop éloignée d'eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par eLeN le Sam 8 Aoû 2009 - 23:43

pepe_de_bienvenida a écrit:Bonjour,
de temps en temps ressurgit le débat : action individuelle ou action collective? Je reviens (malheureusement trop tôt) du Camp Action Climat de Notre-Dame des Landes (44), et j'en ressors plus que jamais convaincu qu'il nous faut agir et que le temps est compté; individuellement nous avons une partie de la solution, mais le problème ne se contentera pas d'une solution tronquée. Si chacun se contente de mener sa petite vie, fût-elle simple, nous allons au casse-pipe. Et si nous entrons dans la simplicité volontaire chacun dans notre coin, valons-nous mieux que ces CSP+ qui ne consomment du bio que pour préserver leur petite santé, parce qu'elles en ont les moyens?
Il faut entrer dans toutes les arènes, et se battre pour un monde vivable, et meilleur. A une petite échelle, le CAC en aura été une préfiguration: un lieu de réelle démocratie (j'étais pourtant sceptique), avec des femmes et des hommes qui ont repris en main leur destin, avec un idéal de société commun, des actes et des paroles cohérents, bref une volonté.
Je vous souhaite à tous de vivre une telle expérience.
Lorsque Sarko a été élu, je me suis dit que la seule forme de résistance qui était à ma portée, c'était d'arrêter de consommer... Sous entendu, bien sûr, que si tout le monde arrêtait, voilà qui donnerait un réel impact à la chose.
J'étais déjà dans une démarche de non-consommation, mais j'ai essayé (j'essaie encore) d'aller plus loin. Et c'est absolument pour des raisons politiques.
Parce que, franchement, ma non consommation me semblait déjà assez convenable...
Alors j'ai commencé à suivre le blog de Raffa, me suis inscrite au forum de la décroissance... mais surtout, j'ai commencé à en parler autour de moi, ce que je ne faisais pas tellement avant, puisque la mienne était une démarche personnelle, familiale à la limite.
Si je viens discuter ici c'est en grande partie parce que je me pose des questions à ce sujet, je veux dire, au sujet de l'action.
Parce que, en effet, je crois que pratiquer la SV tout seul dans son coin, ce n'est certainement pas suffisant.
Mais je suis tellement carrée, politiquement parlant Embarassed , désolée, que j'ai beaucoup de mal à imaginer quelqu'un qui voterait UMP et qui serait un "simpliste volontaire". -mais bon, après m'être bagarrée avec un anarchiste de droite, je veux bien que tout ça ait sa place dans ce vaste monde. Mr Green
Mais j'aimerais bien qu'on m'explique.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Dim 9 Aoû 2009 - 10:28

Moi j'ai du mal à imaginer comment on peut encore trouver son compte dans le système politique actuel qui n'est qu'une vaste mascarade, comment on peut encore se dire de droite ou de gauche et se battre pour.

Perso je ne suis pas de gauche, ni d'extrême gauche. Je ne suis pas de droite non plus, et pas du centre pour autant (mes idées politiques ne se cantonne pas à un axe gauche droite). Mieux la gauche et la droite n'ont aucune signification pour moi, pour mon système de valeur pour ma vision de la société ou de l'avenir. Ce système est totalement dépassé et pourtant on a du mal à imaginer autres choses qui fonctionne.

Dans la mesure où je n'ai aucune difficulté à comprendre les anarcap pour reprendre un courant proche de tes anarchistes de droite Wink , je n'ai aucune difficulté à comprendre les écolo UMP. Et il y en a ! Il y en a sur écobio.info par exemple ! Quand on voit que les communistes se réapproprient les idées de la décroissance (qui n'est pas productiviste à l'inverse du communisme) on comprend qu'aujourd'hui la politique d'hier ne veut plus rien dire du tout et qu'il existe une grande confusion. Alors pourquoi ne pas croire au "travailler moins pour vivre mieux" et voter pour "travailler plus pour gagner plus"... oui pourquoi pas...

Par contre je ne vois pas du tout ce que vous venez chercher comme "action" contre la politique française actuelle (y'a pas que des français ici hein... Wink ) dans un forum de simplicité volontaire, ce n'est pas le lieu à mon sens (et si c'était le cas cela en ferait fuir, moi la première). Par définition la SV n'est pas un "mouvement" et n'a pas d'ambition politique. Le travail se fait sur soi, sa propre vie et son tissu social proche plus que sur celle de la société. A mon sens enfin.

ENcore une fois cela n'empêche pas l'engagement, mais cela ne l'implique pas. Et si cela l'impliquait on verrait la SV perdre bcp de ses "adeptes" je pense.

Par contre mieux vivre la SV implique de développer des réseaux et des solutions collectives au niveau local (exemple SEL, les RES, les banques du temps, les jardin et récoltes collectives, échange de semences, développement de monnaies libres, wwooffing, ateliers de récolte de plantes sauvages, fabrication de pain ou de produits d'entretien, cours de permaculture, etc etc etc tout ce qu'on peut imaginer), en accord a priori avec les "autorités" locales avec le tissu associatif existant. Ce n'est pas de l'opposition mais de la proposition et de la construction. en gros, je pense enfin.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par eLeN le Dim 9 Aoû 2009 - 11:08

Raffa a écrit:
Par contre mieux vivre la SV implique de développer des réseaux et des solutions collectives au niveau local (exemple SEL, les RES, les banques du temps, les jardin et récoltes collectives, échange de semences, développement de monnaies libres, wwooffing, ateliers de récolte de plantes sauvages, fabrication de pain ou de produits d'entretien, cours de permaculture, etc etc etc tout ce qu'on peut imaginer), en accord a priori avec les "autorités" locales avec le tissu associatif existant. Ce n'est pas de l'opposition mais de la proposition et de la construction. en gros, je pense enfin.
Mais Raffa, c'est justement ce genre d'idée d'action que je recherche.
Je crois profondément à ce genre d'action, mais je n'y connais rien, alors ça m'intéresse.
Pour ce qui est de la gauche ou de la droite, que cela ait sa place ici ou pas, je ne sais pas. Tu as peut être raison.
Seulement, je me suis toujours dit (par rapport notamment aux partis écologistes) que dans un avenir hypothétique où l'on aurait réussi à "sauver la planète" (je dis ça vite fait pour expliquer mon point de vue, hein) les inégalités sociales existeraient toujours... Alors il me semble que ce sont deux combats différents. Un peu comme dans une situation d'occupation, dans laquelle il existe un seul "ennemi" commun, je ne sais pas si je suis claire... Une fois la guerre finie, l'occupant reparti, et bien, chacun reprend sa place dans la société. Voilà.
Enfin, j'ai beaucoup de mal avec ça. C'est pourquoi je n'arrive pas à trouver une action collective pertinente, je suppose. Et c'est pour ça que la discussion me semble importante.
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par -Françoise- le Dim 9 Aoû 2009 - 11:23

Merci Raffa, tu exprimes exactement ce que je pense et ce que je ressens ! Et particulièrement ceci :
Raffa a écrit:Par contre je ne vois pas du tout ce que vous venez chercher comme "action" contre la politique française actuelle (y'a pas que des français ici hein... Wink ) dans un forum de simplicité volontaire, ce n'est pas le lieu à mon sens (et si c'était le cas cela en ferait fuir, moi la première). Par définition la SV n'est pas un "mouvement" et n'a pas d'ambition politique. Le travail se fait sur soi, sa propre vie et son tissu social proche plus que sur celle de la société. A mon sens enfin.

J'ajouterai que ce que je ne comprends pas, moi, c'est qu'on puisse adhérer (ou refuser) à 100% aux idées d'un groupe de personnes. scratch ( parti politique par exemple ) C'est un mystère pour moi. Perso, je n'ai jamais réussi. Neutral Ca impliquerait forcement de perdre mon libre arbitre.
avatar
-Françoise-

Date d'inscription : 20/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par eLeN le Dim 9 Aoû 2009 - 11:41

-Françoise- a écrit:Merci Raffa, tu exprimes exactement ce que je pense et ce que je ressens ! Et particulièrement ceci :
Raffa a écrit:Par contre je ne vois pas du tout ce que vous venez chercher comme "action" contre la politique française actuelle (y'a pas que des français ici hein... Wink ) dans un forum de simplicité volontaire, ce n'est pas le lieu à mon sens (et si c'était le cas cela en ferait fuir, moi la première). Par définition la SV n'est pas un "mouvement" et n'a pas d'ambition politique. Le travail se fait sur soi, sa propre vie et son tissu social proche plus que sur celle de la société. A mon sens enfin.
En ce qui me concerne, je ne viens pas ici chercher une "action" contre la politique française actuelle... mais il est vrai que je me suis engagée davantage dans mon attitude de non-consommation en réaction au "travailler plus pour gagner plus" -et ça, oui, c'est une action contre la politique française actuelle bien sûr, mais pas seulement, puisque je trouve la politique internationale en général assez inquiétante.- Comme j'ai dit dans un message précédent, la différence est que j'essaie d'en parler davantage autour de moi. Et les démarches des participants de ce site m'intéressent, de ce point de vue là, aussi.
J'ajouterai que ce que je ne comprends pas, moi, c'est qu'on puisse adhérer (ou refuser) à 100% aux idées d'un groupe de personnes. scratch ( parti politique par exemple ) C'est un mystère pour moi. Perso, je n'ai jamais réussi. Neutral Ca impliquerait forcement de perdre mon libre arbitre.
Je ne peux adhérer à rien à 100 % non plus... Mais refuser à 100 %, je peux, ça oui!
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Raffa le Dim 9 Aoû 2009 - 13:06

Mais Raffa, c'est justement ce genre d'idée d'action que je recherche.
Je crois profondément à ce genre d'action, mais je n'y connais rien, alors ça m'intéresse.

Ok je comprends, en fait de mon côté comme je suis dans ce genre de mouvement depuis pas mal d'années, ce n'est pas nouveau du tout et cela me semble "évident". Comme on en parle même à la tv, je pars du principe que ses idées sont désormais connues et se répandent. A tord sans doute

Pour ce qui est de la gauche ou de la droite, que cela ait sa place ici ou pas, je ne sais pas. Tu as peut être raison.
Seulement, je me suis toujours dit (par rapport notamment aux partis écologistes) que dans un avenir hypothétique où l'on aurait réussi à "sauver la planète" (je dis ça vite fait pour expliquer mon point de vue, hein) les inégalités sociales existeraient toujours... Alors il me semble que ce sont deux combats différents.

Pour moi l'un ne peut aller sans l'autre. Ou alors s'est reculer pour mieux sauter, mettre un emplâtre sur une jambe de bois (et c'est effectivement vers cette direction que l'on semble se diriger pour l'instant). L'état de la planète est directement lié aux inégalités. L'exploitation irraisonnée de la terre est liée à l'exploitation des hommes. L'homme est une ressource naturelle exploitable comme les autres dans le système mondial actuel (et aussi passé d'ailleurs).

Alors que normalement le but de nos sociétés devraient-être de chercher (ce qui ne veut pas dire réussir) le bien-être des humains (via les systèmes politiques, économiques, le "progrès" etc.), le monde dans lequel on vit se mord la queue et confond les moyens avec les buts. C'est le bien-être du "marché" qui prime. En gros. Et ceux qui défendent cela sont convaincus que si le marché va bien, cela se répercute sur le bien être des humains.

Or il a été démontré qu'au delà d'un certain niveau (équivalent en gros à un revenu proche des 1500€ pour un couple dans le monde occidental), le bien être matériel n'est plus corrélé avec le bien-être tout court. C'est donc bien que l'on se trompe de but à atteindre. Pour moi. ET cela implique une remise en cause de beaucoup des fondements de nos sociétés, notamment le travail et la production (et donc in fine l'organisation de la société). Deux concepts au centre des divergences subtiles des partis politiques actuels, dont aucun ne cherche vraiment à les redéfinir, juste à savoir qui doit profiter le plus des "richesses" générées. Le comment étant dans tous les cas souvent ramené au seul "pouvoir d'achat" ou "pouvoir investir" (en très gros hein Wink ). Ils sont prisonniers du seul système qu'ils connaissent. Or c'est bien d'en inventer un autre qu'il s'agit...

J'ai toujours eu du mal avec l'écologie politique en tant que parti. Car je ne vois pas comment un seul parti pourrait aujourd'hui se passer de l'écologie. Il ne faut pas oublier que l'écologie est avant tout une discipline scientifique qui permet de mieux comprendre les interactions des êtres vivants entre eux et avec leur milieu. Il n'y a pas de parti de physique quantique.

Raffa

Date d'inscription : 12/11/2006

http://raffa.grandmenage.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par eLeN le Lun 10 Aoû 2009 - 9:07

Raffa a écrit:
Mais Raffa, c'est justement ce genre d'idée d'action que je recherche.
Je crois profondément à ce genre d'action, mais je n'y connais rien, alors ça m'intéresse.

Ok je comprends, en fait de mon côté comme je suis dans ce genre de mouvement depuis pas mal d'années, ce n'est pas nouveau du tout et cela me semble "évident". Comme on en parle même à la tv, je pars du principe que ses idées sont désormais connues et se répandent. A tord sans doute
Je ne regarde pas la télé, mais la première fois que j'ai entendu parler de décroissance c'était à la radio et ça m'a fait un shock. Je me suis dit, comme ça, ce mouvement existe, j'en faisais déjà partie et je ne le savais même pas. A la radio aussi, j'ai entendu un reportage sur Thoreau qui m'avait émerveillée. Quand je dis la radio, c'est France Culture, même si ça a beaucoup changé ces derniers temps. Justement, hier je relisais sur la toile un document sur Miguel Benasayag qui me semble détenir pas mal de pistes et qui était dans le temps un chroniqueur de France Culture que j'appréciais énormément (son accent proche du mien était peut être pour quelque chose) et qui s'est fait, bien entendu, virer avec la nouvelle direction beaucoup plus bobo et paillettes. Cela dit, ça reste un lieu où l'on peut entendre quelques opinions indépendantes, quoique moins qu'avant, comme celle d'Albert Jacquard.


Alors que normalement le but de nos sociétés devraient-être de chercher (ce qui ne veut pas dire réussir) le bien-être des humains (via les systèmes politiques, économiques, le "progrès" etc.), le monde dans lequel on vit se mord la queue et confond les moyens avec les buts. C'est le bien-être du "marché" qui prime. En gros. Et ceux qui défendent cela sont convaincus que si le marché va bien, cela se répercute sur le bien être des humains.

Or il a été démontré qu'au delà d'un certain niveau (équivalent en gros à un revenu proche des 1500€ pour un couple dans le monde occidental), le bien être matériel n'est plus corrélé avec le bien-être tout court. C'est donc bien que l'on se trompe de but à atteindre. Pour moi. ET cela implique une remise en cause de beaucoup des fondements de nos sociétés, notamment le travail et la production (et donc in fine l'organisation de la société). Deux concepts au centre des divergences subtiles des partis politiques actuels, dont aucun ne cherche vraiment à les redéfinir, juste à savoir qui doit profiter le plus des "richesses" générées. Le comment étant dans tous les cas souvent ramené au seul "pouvoir d'achat" ou "pouvoir investir" (en très gros hein Wink ). Ils sont prisonniers du seul système qu'ils connaissent. Or c'est bien d'en inventer un autre qu'il s'agit...
Je suis d'accord avec toi en tout. (j'ai tout de même un doute au sujet de tes 1500€) Mais comme personne en politique ne parle en ces termes, il devient toujours très difficile de faire des choix au moment d'aller voter, par exemple. Pendant un moment j'ai cru pouvoir agir socialement à partir de ce que je fais dans la vie. J'avais trouvé que dans le cadre d'une association d'artistes locale, je pouvais faire des choses, du moins à partir de la seule chose que je connais bien. Et pouvoir, par la suite, entrer en relation avec d'autres associations locales pour mettre en place quelque chose de constructif. Mais j'ai beaucoup de mal avec la vie associative, pourtant ça me plairait. Il faudrait que j'approfondisse au sujet de la CNV, comme toi Cool ... -mais j'ai besoin de mes émotions pour le boulot, c'est un vrai problème-
J'ai toujours eu du mal avec l'écologie politique en tant que parti. Car je ne vois pas comment un seul parti pourrait aujourd'hui se passer de l'écologie. Il ne faut pas oublier que l'écologie est avant tout une discipline scientifique qui permet de mieux comprendre les interactions des êtres vivants entre eux et avec leur milieu. Il n'y a pas de parti de physique quantique.
C'est exactement ce que je pense, mieux formulé, merci. Very Happy
avatar
eLeN

Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 09/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agir, et agir vite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum